Sport Québec à annoncé ce midi les 57 finalistes en vue du 46e Gala SPORTSQUÉBEC qui aura lieu le 8 mai 2019.

3 nominations touchant le triathlon ont été annoncées. Noémie Beaulieu et Jérémy Lajoie sont en nomination comme athlète féminine/masculin niveau québécois, tandis que le  Triathlon de Gatineau est en nomination comme Événement canadien.

Les candidats finalistes se sont démarqués pour la qualité de leurs performances et pour l’ensemble de leurs réalisations accomplies entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018,

Le comité de sélection était constitué de Claudine Douville (RDS), Ann Dow (ex-athlète internationale en water-polo), Lu Bonnet (Institut national du sport du Québec), Côme Desrochers (Excellence sportive Québec et Lévis), Éric Gaudette-Brodeur (Sportcom), Émilie Roy (Excellence sportive Sherbrooke), Donald Dion (ex-entraîneur en plongeon) et de Luc Fournier (SPORTSQUÉBEC).

Noémie Beaulieu

Classement du circuit provincial, Championnat québécois, Jeux du Québec, Noémie Beaulieu a tout raflé sur son passage en 2018. La Gatinoise a démontré l’an dernier qu’elle serait assurément à surveiller au cours des années à venir.

Jérémy Lajoie

Ce triathlète a non seulement brillé sur la scène québécoise, mais il s’est aussi démarqué à l’étranger. Triple médaillé d’or aux Jeux du Québec de Thetford Mines, Jérémy Lajoie a remporté plusieurs étapes de la Coupe Québec en catégorie jeunesse, ainsi que des courses en Floride et une en Australie.

Triathlon de Gatineau

La 27e édition du Triathlon de Gatineau a été l’hôte des Championnats des athlètes des Forces armées canadiennes. Près de 1000 athlètes de niveau élite ou de groupe d’âge se donnent rendez-vous au Parc du Lac Leamy à tous les ans pour cette course dont les profits sont remis au Club Espoir, le club local de triathlon des jeunes de Gatineau.

Aujourd’hui s’est tenue la 15e remise de bourses Cascades de la Fondation de l’athlète d’excellence où 22 étudiants-athlètes ont été honorés.

Amélie Kretz et Alexis Lepage, membres de l’Équipe du Québec de triathlon, sont récipiendaires d’une bourse de soutien à la réussite académique et sportive de 4000$ chacun.

Amélie Kretz

Amélie Kretz. Photo: courtoisie

Améoe Kretz, 25 ans, de Sainte-Thérèse. Elle s’illustre notamment comme championne nord-américaine de l’épreuve sprint et à terminée en 23e place à l’étape de Yokohama des Séries mondiales. Elle termine actuellement ses études à l’Université de Guelph.

Amélie peut soutenir un effort intense pendant très longtemps. Elle lit bien les différents scénarios de course et sait adapter sa stratégie. Elle concentre ses efforts à l’entraînement vers l’augmentation de sa vitesse sur de courtes distances. Pour 2019, elle souhaite retrouver sa place parmi les meilleures au monde et s’offrir un bon résultat à la compétition préparatoire olympique. Elle vise d’ailleurs un laissez-passer en vue des Jeux de Tokyo. La triathlète compte terminer un baccalauréat en thérapie du sport et étudier à la maîtrise en physiothérapie.

Alexis Lepage

Alexis Lepage lors de l’édition 2012 du Triathlon de Québec

Alexis Lepage, 24 ans, habite Québec. Il a été médaillé d’or à la Coupe continentale de Santiago et a terminé respectivement à la 13e et 15e place aux Coupes du monde de Sarasota et de Salinas.

Alexis comprend bien la mécanique de ses mouvements et peut donc compter sur un bon contrôle moteur. Affichant une belle force de caractère à l’entraînement, il souhaite améliorer son seuil de tolérance à la douleur et la gestion de ses émotions en course. Il rêve de devenir le premier homme québécois à se qualifier pour les Jeux olympiques en triathlon. Au terme de sa carrière sportive et de ses études, le triathlète entend s’impliquer dans divers projets d’entreprises en démarrage et avoir sa propre compagnie.

Triathlon Québec tient à féliciter les athlètes-récipiendaires en plus de saluer le renouvellement du partenariat de Cascades avec la Fondation de l’athlète d’excellence pour 3 autres années. Leur engagement se profile en un investissement de 300 000$.

Le 9 avril s’est tenu la remise de bourses des 11 parrains de la FAEQ qui ont distribué un montant total de 140 000$.

Parmi eux, le triathlète québécois Pavlos Antoniades a reçu une bourse d’un montant de 4000$.

C’est monsieur Sébastien Rhéaume, directeur principal chez AlphaFixe Capital, l’un des 11 parrains, qui lui a remis la bourse.

Pavlos Antoniades n’a que 18 ans et a déjà une feuille de route impressionnante.

Natif de Trois-Rivières, il a terminé au 8e rang lors des plus récents Championnats du monde juniors en plus d’obtenir des résultats parmi les 10 premiers à trois reprises, lors des Coupes continentales séniors.

Le jeune homme étudie en sciences de la nature au Collège Laflèche et a maintenu une impressionnante moyenne académique de 91% à sa dernière session.

Triathlon Québec tient à féliciter Pavlos Antoniades pour ses réussites en compétition et sur les bancs d’école.

L’équipe du Québec tient un camp d’entraînement à Tucson, en Arizona, jusqu’au 13 avril, en vue des compétitions estivales de triathlon.

Vingt-quatre athlètes et quatre entraîneurs forment le groupe dont l’objectif principal est de réaliser un travail d’entraînement complet et volumineux dans les trois disciplines que forme le triathlon (natation, cyclisme et course à pied) tout en imposant des entraînements spécifiques adaptés au cadre des compétitions.

D’ailleurs, la majorité des athlètes présents au camp, en Arizona, prendront part à la Coupe continentale CAMTRI et USAT Junior qui aura lieu du 2 au 5 mai, à Richmond en Virginie.

Francis Sarrasin-Larochelle, Entraîneur provincial et responsable des programmes de développement et de performance chez Triathlon Québec nous parlent du camp :

« La région de Tucson offre une température idéale, mais surtout des terrains variés (parcours vallonneux, montagnes, parcours de critériums, trails) qui laissent beaucoup de possibilités aux entraîneurs dans la planification des entraînements. Nous avons aussi accès à la piscine de l’Université d’Arizona pour les séances de natation. »

Une journée type d’entraînement pour nos jeunes talents québécois se résume à 5000 mètres de natation, 2 à 3 heures de vélo et près d’une heure de course à pied. Le tout est adapté afin de respecter la progression de chacun.

Ce camp d’entraînement se veut la dernière étape de la préparation des athlètes. L’équipe Québec à participer à des camps semblables à Québec et Trois-Rivières depuis le début de l’année

Les 12 et 14 avril se tiendra au PEPS de l’Université Laval, le Salon de la Course à Pied et du Triathlon de Québec.

La fédération Triathlon Québec sera de la partie alors que nous y tiendrons un kiosque, en plus de donner une séance de formation pour les officiels.

Les visiteurs pourront entendre plusieurs conférenciers sur des thèmes variés et passionnants.

Entre autres, Joannie Fortin, « La Folle qui Court » exposera une conférence sur « La folie de mon premier triathlon ». Une conférence portée sur « L’entrainement en piscine et transférabilité en eau libre » sera animée par Steve Horth, fondateur de Bionick Triathlon et entraîneur.

Au total, c’est près d’une douzaine de conférenciers qui viendront animer des sujets touchant aux sports de la course à pied et du triathlon.

Les visiteurs pourront également participer au « Lap Challenge », une petite compétition tenue sur la piste intérieure au PEPS de l’université Laval.

Profitez-en pour participer à notre concours Instagram. Vous pourriez remporter un sac de transition de marque HUUB d’une valeur de 139$. Vous devez publier une photo de vous pratique la natation, le vélo, où la course à pied sur Instagram et y ajouter le mot-clic (hashtag) #TriathlonQC_HUUB. Le gagnant sera annoncé lundi 15 avril.

Passez au salon, on vous attend!

Le québécois Alexis Lepage, qui représente notre meilleur espoir olympique en triathlon n’a pas réussi à compléter la course de championnat du monde qui avait lieu samedi à New Plymouth en Nouvelle-Zélande.

Alexis Lepage était en 22e place après la première étape (natation) et avait réussi à se glisser en 19e place à la zone de transition. Mais une fois sur son vélo, tout s’est gâté

« Après 4 minutes sur ma selle, j’étais complètement à bloc, complètement sauté, et très loin de mes habiletés normales », nous mentionnait le triathlète après sa décevante performance.

Depuis le début de l’année, Alexis Lepage éprouve des difficultés lors des compétitions. Après avoir été entraîné dans une chute à vélo au début du mois lors de la première étape des Séries mondiales de triathlon à Abou Dhabi, il a tout de même décidé de poursuivre la course sachant qu’il terminerait parmi les derniers.

Puis il y a deux semaines, à Mooloolaba en Australie, il s’est classé au 21e rang.

Malgré tout, le québécois affichait une solide détermination lors de sa préparation cette semaine. Ce soir, il se sentait bien différent :

« J’aimerais dire que tout va bien, que j’ai une bonne saison et que tout se passe comme le plan de match, mais ce n’est malheureusement pas le cas. Je m’entraîne à temps plein pour m’approcher d’un objectif (les JO) qui semble s’éloigner. J’ai l’impression de le perdre de vue, de perdre le contrôle sur mon propre corps quand je course. »

Alexis Lepage sera donc de retour au Québec dans les prochaines heures. Il reprendra l’entraînement, mais est conscient qu’il devra trimer dur afin de reprendre confiance en ses moyens :

« Je dois assurément travailler sur mon mental, et taire la petite bestiole en moi qui me nourrir de négatif. »

La prochaine étape de la Coupe du monde ITU se tiendra les 4 et 5 mai à Madrid, en Espagne. Espérons qu’Alexis sera en mesure de retrouver sa confiance d’ici là.

Les étudiants et étudiantes du Collège Régina Assumpta ont participé aujourd’hui au Triathlon Scolaire.

Il s’agit de la 10e édition présentée au Collège Régina Assumpta. D’ailleurs, les élèves qui avaient initié le projet 10 ans plus tôt étaient sur place, aujourd’hui, pour souligner cet anniversaire.

L’événement a été un succès et Triathlon Québec aimerait féliciter tous les participants, les bénévoles et les organisateurs de l’événement du Collège Régina Assumpta.

 

Qu’est-ce que le Triathlon Scolaire?

La Série Triathlon Scolaire est une initiative de Triathlon Québec. Il s’agit d’un programme gratuit voué à promouvoir l’activité physique ainsi que les saines habitudes de vie chez les jeunes.

La fédération offre un support aux intervenants en milieu scolaire qui souhaite organiser un triathlon. Le programme valorise la participation, le respect de soi et des autres ainsi que l’activité physique et la santé.

Si vous souhaitez organiser un triathlon, un duathlon, un aquathlon ou encore un triathlon d’hiver dans votre école, il nous fera plaisir de vous aider à faire de cet événement un succès! Si vous inscrivez votre école à notre programme Triathlon Scolaire, nous vous offrons les services suivants:

  • Soutien technique en tout temps par courriel et téléphone
  • Livraison du matériel lors de votre événement (arche d’arrivée, cône, mesh)
  • Cadeau à tous les participants

Tous ces services sont offerts sans frais par Triathlon Québec.

Le processus en ce qui concerne les qualifications pour les championnats du monde par groupe d’âge a été modifié par Triathlon Canada pour l’année 2019.

Désormais, chaque athlète désirant se qualifier pour les mondiaux doit remplir un avis d’intention en ligne, sur le site de Triathlon Canada et au coût de 20$, avant l’épreuve de qualification.

Ce montant sera déduit des frais d’inscription si l’athlète se qualifie. L’application sera ouverte 3 semaines avant chaque course et fermera la veille de l’événement.

Il sera possible de compléter l’avis d’intention 3 semaines avant la date de l’événement et fermera la vieille de la course.

Les athlètes qui ne se qualifieront pas seront automatiquement mis sur la liste d’attente. S’ils ne sont pas sélectionnés par la suite pour participer aux mondiaux, ils perdront leur dépôt de 20$.

Pour plus d’informations, visitez ce lien sur le site de Triathlon Canada

Alexis Lepage est actuellement à New Plymouth, en Nouvelle-Zélande, en marge de la Coupe du Monde qui aura lieu les 30 et 31 mars. Le québécois se prépare pour la course qui est une étape importante de la saison.

« J’ai une petite grippe en ce moment, mais la guérison est rapide et je vais être prêt pour ce week-end. Je suis à New Plymouth depuis déjà une semaine et honnêtement, je suis très confiant avec ce parcours. Pour moi, c’est vraiment l’aspect mental que je travaille. C’est souvent là que je fais défaut. »

Le triathlonien de 25 ans qui représente un de nos meilleurs espoirs olympiques, à un début de saison plutôt difficile.

Après avoir été entraîné dans une chute à vélo au début du mois lors de la première étape des Séries mondiales de triathlon à Abou Dhabi, il a tout de même décidé de poursuivre la course sachant qu’il terminerait parmi les derniers.

Puis il y a presque deux semaines, à Mooloolaba en Australie, il s’est classé au 21e rang.

« Je ne cacherais pas le fait que je suis déçu de mes dernières performances. Par contre, je reste positif et concentré sur les points à améliorer. Je garde toujours en tête mon objectif et lorsqu’un mauvais résultat survient, j’utilise cette déception comme élément motivateur. »

Le Gatinois est en processus de qualification pour les jeux Olympique. Le cheminement total dure environ 24 mois et comprend plusieurs épreuves importantes. Alexis Lepage se dit motivé et déterminé. Avec maturité, il accepte que le chemin soit long, difficile et rempli d’imprévus.

« Il reste plus de 13 mois à la période de qualification et bien des choses peuvent changer d’ici là »

La prochaine course d’Alexis Lepage aura lieu à la fin du mois. Nous lui souhaitons de rebondir à la hauteur de son talent et de sa préparation.

Le championnat québécois de triathlon d’hiver 2019 s’est tenu dimanche dernier lors de la 5e édition du Festival de Triathlon d’hiver de Saint-Adolphe-d’Howard. L’évènement, ayant également un grand volet participatif, a rassemblé près de 110 athlètes sur le lac Saint-Joseph et l’île Otoreke.

Les caprices de la météo la semaine précédant l’évènement ont forcé le comité organisateur et Triathlon Québec à prendre la décision de retirer l’épreuve du patin pour des raisons de sécurité, la glace ayant été grandement endommagée par la pluie et la chaleur des derniers jours. L’évènement a donc été modifié en duathlon, soit : 5 km raquette, 12 km ski de fond et 2,5 km raquette.

Chez les hommes, Francis Izquierdo-Bernier, membre de l’équipe du Québec en ski de fond a remporté l’épreuve en 1:12:26. Il a devancé au fil d’arrivée Dave Mcmahon, ancien biathlète de niveau international (1:19:23) et Charles St-Pierre (1:23:57).

Chez les femmes, c’est la double olympienne de 1992 et 1994 Lise Meloche (1:32:24) qui a remporté les grands honneurs, devant Clémence Trudel (1:37:47). Sarah-Maude Martin (1:57:48) a complété le podium.

Cliquer ici pour voir les résultats complets.

Visiter le site de l’évènement.

Félicitations à tous les participants et au comité organisateur qui ont encore une fois relevé le défi d’organisation avec succès.