Comment donner une pénalité?

Un officiel déterminera la pénalité s’il y a lieu et avisera l’athlète dès qu’il est sécuritaire de le faire. L’officiel qui applique la pénalité de temps n’est pas tenu de donner une raison pour la pénalité. Lorsqu’il reçoit un carton bleu ou jaune, l’athlète doit suivre les instructions de l’officiel.

  • Pénalités liées au sillonnage : Si possible, l’officiel donne un coup de sifflet, montre un carton bleu et appelle le numéro de l’athlète en annonçant « pénalité pour sillonnage, vous devez arrêter à la zone de pénalité ». L’officiel doit veiller à ce que l’athlète reçoive l’avis de pénalité.

 Autres infractions :

  • Pénalités liées au départ de natation : l’athlète purge cette pénalité à la première transition (T1) pour les Élites, et entre la sortie de l’eau et la T1 pour les groupes d’âge, selon les consignes de l’officiel. L’officiel donne un coup de sifflet, montre un carton jaune et chronomètre la pénalité de temps lorsque l’athlète est immobile. L’athlète ne peut toucher à son équipement pendant la pénalité.

 

  • Pénalités pour l’étape vélo (autre que le sillonnage) : à l’aide d’un sifflet, en montrant un carton jaune, en appelant le numéro de l’athlète et en annonçant « pénalité de temps, vous devez arrêter à la zone de pénalité ». L’officiel doit veiller à ce que l’athlète reçoive l’avis de pénalité.

 

  • Pénalités dans les transitions et à l’étape de course à pied : à l’aide d’un sifflet, en montrant un carton jaune, en appelant le numéro de l’athlète et en annonçant « pénalité de temps, vous devez arrêter à la zone de pénalité ».

Droit d’appel

  • Les athlètes qui ont reçu une pénalité ont le droit de faire appel, sauf sur celles liées au sillonnage.

Zone de pénalité

Selon le niveau de l’épreuve, la zone de pénalité peut varier. Pour les Élites et les étapes de la Coupe du Québec, la zone de pénalité est la tente de pénalité installée sur le parcours de course à pied. Toutes les pénalités sont purgées à cet endroit (carton bleu et jaune), sauf avis contraire des officiels. Une pénalité à la course à pied peut être purgée sur place pour les athlètes groupes d’âge.

Sur certains événements, des tentes de pénalités peuvent être installées sur le parcours vélo (exemple IRONMAN Mont Tremblant). Dans ce cas, les pénalités reçues au vélo doivent être purgées à ces tentes. Les pénalités à la course à pied sont purgées directement sur place, où l’officiel jugera que ce sera sécuritaire de le faire.

Pour les événements sans zone de pénalité, les pénalités de temps sont ajoutées directement au temps final de l’athlète.

Procédures à suivre pour purger une pénalité?

Athlète groupe d’âge : Comment purger sa pénalité de temps dans la zone de pénalité à la course à pied :

  • l’athlète pénalisé se rend à la zone de pénalité et informe l’officiel de son numéro, du nombre de pénalités à purger et de la couleur du/des carton(s) reçu(s) (jaune ou bleu). Le temps de la pénalité débute lorsque l’athlète entre dans la zone de pénalité et se termine lorsque l’officiel en donne le signal. L’athlète est alors autorisé à poursuivre sa course. Si l’athlète quitte la zone, l’officiel demandera à l’athlète de revenir et le décompte sera arrêté. Une fois la demande respectée par l’athlète, le décompte reprendra;
  • l’athlète doit signer son nom sur la feuille de pénalité avant de reprendre sa course;
  • un athlète pénalisé peut purger sa pénalité au cours de la boucle de son choix à la course à pied;
  • il est de la responsabilité de l’athlète d’arrêter à la zone de pénalité pour purger sa pénalité sous peine d’être disqualifié;
  • pour les épreuves de relais, la pénalité peut être purgée par tout membre de l’équipe pendant son épreuve.

Disqualification

Généralités

  • Une disqualification est une pénalité appropriée pour des infractions graves aux règles, par exemple le sillonnage répétitif, une conduite dangereuse ou un manque d’esprit sportif;
  • Lorsqu’il y a une zone de pénalité, les athlètes sanctionnés omettant de s’arrêter à celle-ci pour purger leur pénalité sont automatiquement disqualifiés;
  • Les athlètes ayant utilisés du matériel illégal pendant l’épreuve (exemple utilisation de la combinaison isothermique quand celle-ci est interdite).

Imposition

S’il en a le temps et que les conditions le permettent, un officiel annonce une disqualification de cette façon :

  • à l’aide d’un sifflet;
  • en montrant un carton rouge;
  • en appelant le numéro de l’athlète et en disant « disqualifié »;
  • pour des raisons de sécurité, un officiel pourrait devoir reporter l’annonce d’une disqualification.

Procédure après la disqualification

  • Sauf avis contraire, un athlète disqualifié peut terminer sa course.