Qu’est-ce que la Fédération International de Ttriathlon (ITU)

La Fédération internationale de triathlon (en anglais : International Triathlon Union ou ITU), fondée en 1989, est l’organe qui règlemente et régie les disciplines de sports à enchaînement multiples, comme le triathlon, le duathlon, l’aquathlon, le cross triathlon, le triathlon d’hiver, le paratriathlon et l’aquabike.

Elle organise également les championnats du monde de ces disciplines. La Fédération Internationale de triathlon à été créée afin de structurer la pratique de ces discipline. Elle à joué un rôle majeur dans l’apparition, en 2000, du triathlon comme discipline olympique.

Le siège social de le Fédération internationale de triathlon est à Lausanne, en Suisse.

La présence du triathlon dans les compétitions internationales majeures

Le triathlon à fait son entrée aux Jeux Olympique en 2000, à Sydney, et aux Jeux Paralympiques en 2016, à Rio.

La discipline est aussi intégrée à celles des Jeux du Commonwealth et des Jeux Panaméricains depuis une quinzaine d’années.

En 2020, deux épreuves de triathlon seront présentées aux Jeux Olympiques de Tokyo, soit l’épreuve individuelle sur distance olympique (1500m de natation, 40 kilomètres de vélo et 10 kilomètres de course à pied) et le relais par équipe mixte.

Le circuit international de triathlon

Pour mieux comprendre le circuit international élite et le cheminement que doivent suivre les athlètes pour atteindre les plus hauts niveaux, voici un petit résumé. Toutes les compétitions se déroulent avec sillonage, c’est-à-dire que les athlètes peuvent former un peloton en vélo, comme dans une course cycliste. La catégorie élite fait référence aux athlètes âgés de 20 ans et plus, bien qu’en réalité, des athlètes de 16 à 19 ans (catégorie junior), peuvent parfois concourir sur les mêmes épreuves.

Les paliers de compétions du circuit international

Le circuit international de triathlon élite est divisé en trois paliers de compétitions au sein desquels athlètes évoluent.

Les athlètes accumulent des points ITU sur les trois paliers de compétitions pour le classement international. Les six meilleurs pointages d’un athlète par année seront retenus pour déterminer son classement.

Série Mondiale de Triathlon (WTS)

Le niveau de compétition ultime est la Série Mondiale de Triathlon (WTS) et comprend généralement huit ou neuf épreuves individuelles et trois ou quatre épreuves de relais par équipe mixte. En 2019, quatre épreuves se déroulent sur distance sprint et quatre sur distance olympique. L’épreuve de Montréal est la cinquième étape de la série en 2019 et se disputera sur formation sprint. C’est un incontournable depuis son intégration sur le circuit 2017. Un maximum de 55 athlètes par sexe peut prendre le départ d’une étape de la Série mondiale.

La dernière étape du calendrier, appelée Grande Finale, réunit non seulement les meilleurs athlètes du monde, mais également ceux des catégories Junior, U23 et des amateurs pour les distances sprints avec sillonage et olympique sans sillonage. Au terme de la saison, les titres de champion et championne du monde sont octroyés et à celui et celle qui ont accumulé le plus de points au cours de la série.

Coupe du Monde

Le second niveau de compétition est celui de la Coupe du Monde. Il compte une quinzaine de courses répartis sur tous les continents. Ces compétitions peuvent être disputées sur distance sprint ou olympique, ou encore sur semi-sprint avec finale et demi-finale.

Coupes continentales

Le troisième niveau de compétition est celui des Coupes continentales. Pour chaque continent, il y a une offre de compétitions de ce niveau ainsi qu’un championnat pour les athlètes juniors, U23 et Élite. Il y a deux de courses au Québec en 2019, soient Montréal et Magog et une troisième au Canada avec Kelowna.