Articles

La série Coupe du Québec amènera sont lot de moments forts et de vitesse en 2018. L’ajout d’épreuves spéciales comme des distances super sprint, une expérience Grand Prix et le retour du contre-la-montre demi-finale/finale et du COMBO sprint/olympique sont tous des éléments qui amèneront les athlètes à se dépasser, à relever un nouveau Défi.

Rappelons que la Coupe du Québec est la série la plus prestigieuse chez les athlètes groupes d’âge au Québec. Elle est ouverte aux athlètes de 16 ans et plus, peu importe le niveau. Elle permet aux athlètes d’accumuler des points dans un réseau de compétition provincial de grande qualité.

Voici donc le descriptif des huit étapes qui composeront la Coupe Québec Triathlon en 2018. Osez et venez célébrer les 30 ans de Triathlon Québec avec nous!

Explications des étapes

Visitez la page liée à la Coupe du Québec pour avoir tous les détails sur la méthode de pointage et le classement. Fait important: il faut être membre de Triathlon Québec avant de participer aux épreuves.

1ère étape – Joliette (03/06/18) CQ-800

Pas de changement pour Joliette sauf que l’étape sera comptabilisée sur 800 points cette année. Donc une 1ère étape sur distance sprint qui lance bien la saison pour voir où est rendu notre niveau de forme, et surtout celui des autres!

2e étape – Drummondville (16/06/18) CQ-1200

C’est le retour de Drummondville sur la Coupe du Québec après une année d’absence. Et cette année, ce sera un format spécial comptabilisé sur 1200 points qui sera très spectaculaire. Il s’agit de deux distances super sprint (375m/ 10km/ 2,5km), une le matin et une en après-midi. Les temps seront additionnés pour faire le classement final. Mais attention! Des secondes de bonification seront octroyées aux sept (7) meilleurs temps de natation, vélo et course à pied tout groupe d’âge confondu, lors de l’épreuve de l’après-midi! Ce sera donc à fond, du début à la fin, avec une petite dose de calcul.

RangBonification
115 sec
212 sec
310 sec
48 sec
56 sec
64 sec
72 sec

3e étape – Victoriaville (01/07/18) CQ-1200

Copier-coller de l’an passé, mais avec plus de repos entre les deux épreuves. Comptabilisée sur 1200 points, tous les athlètes seront en action à deux reprises, avec une demi-finale sur distance sprint en contre-la-montre, départ par ordre aléatoire aux 10 secondes, et les finales regroupant huit athlètes selon le classement du matin, sur distance 180m/5,4km/1,25km. Il faudra donc bien jauger son effort lors de la demi-finale pour bien se classer pour les finales, tout en se gardant un peu d’énergie pour sa finale de l’après-midi. Un athlète d’une finale inférieure ne pourra terminer devant un athlète d’une vague supérieure, même si son temps lors de la finale est inférieur à celui des athlètes classés plus haut. D’où l’importance de la qualification pour le classement final. Un athlète doit prendre le départ de la finale pour avoir droit à son classement.

4e étape – Gatineau (07/07/18) CQ-800

La première distance olympique comptant pour la Coupe du Québec se passera sur les bords du lac Leamy, à Gatineau. Elle sera comptabilisée sur 800 points.

5e étape – Magog (14-15/07/18) CQ-1000 (CQ-800 si juste une épreuve)

Le format COMBO revient en force cette année avec quelques modifications. Comme l’an passé la distance sprint aura lieu le samedi et la distance olympique le dimanche, sur deux parcours vélos différents. Les 10 premier(ère)s athlètes au classement du sprint partiront en « style poursuite » pour la distance olympique, en fonction de l’écart obtenu lors du sprint la veille. Pour déterminer le classement final, ce sera l’addition des temps de ces deux épreuves. Les athlètes participants au COMBO seront comptabilisés sur 1000 points. Les athlètes participants à l’une ou l’autre des épreuves seront comptabilisés sur 800 points.

6e étape – Duchesnay (21/07/18) CQ-800

Nouvelle date pour Duchesnay qui se déplace en juillet. La Coupe du Québec sera sur distance sprint et sera comptabilisée sur 800 points.

7e étape – Valleyfield (18/08/18) CQ-1000

L’expérience de la série Grand Prix accessible à tous! L’événement sera l’hôte du championnat québécois sur distance sprint avec sillonnage, sur le même départ que les Juniors. L’épreuve sera comptabilisée sur 1000 points. Présentation officielle des athlètes, départ en plongée du quai, zone de transition de la série Grand Prix avec support à vélo individuel identifié à votre nom, pas de dossard de course si votre nom est sur votre combinaison de triathlon… l’expérience Grand Prix à son meilleur.

8e étape – ITU Montréal (26/08/18) CQ-1000

La grande finale de la Coupe du Québec aura lieu à Montréal avec le championnat québécois sur distance olympique. L’étape sera comptabilisée sur 1000 points. Venez découvrir le parcours exigeant de Montréal et profitez de l’après-midi pour admirer les meilleurs athlètes au monde.

Classement final

Nouveauté cette année pour le classement final, alors que c’est maintenant le cumulatif d’un minimum de trois ou d’un maximum de quatre épreuves qui sont comptabilisées. Les meilleurs pointages obtenus sont retenus. Les athlètes ayant fait moins que trois courses ne seront pas comptabilisés au classement. Avec la nouvelle méthode de pointage implantée en 2017, quelques athlètes ayant fait trois courses avaient terminé devant des athlètes en ayant fait quatre. L’ajout du minimum de trois épreuves corrige cette distorsion, en plus de donner plus de flexibilité aux athlètes en allégeant le calendrier.

Au plaisir de vous (re)voir cet été sur le circuit de la Coupe du Québec. Bon entrainement!

Triathlon ITU – Série Mondiale

Montréal, QC – Alexis Lepage, le seul représentant québécois, s’est classé au 29e rang de la septième étape des Séries mondiales de l’Union internationale de triathlon (ITU) dimanche, dans le Vieux-Port de Montréal.

Le Montréalais a affiché un temps de 1 h 51 min 48 s après avoir parcouru la distance olympique du triathlon, soit 1,5 kilomètre de nage, 40 kilomètres de vélo et 10 kilomètres de course à pied.

« C’était vraiment une belle expérience honnêtement de courser devant ma famille et mes amis, la foule qui m’encourageait, c’était vraiment touchant aussi. Partout dans le parcours, du début à la fin, il y avait des gens qui criaient mon nom. C’était vraiment incroyable! » a mentionné l’athlète originaire du quartier Rosemont.

L’Espagnol Javier Gomez Noya l’a emporté grâce à un chrono de 1 h 47 min 50 s. Il a été accompagné sur le podium par le Norvégien Kristian Blummenfelt (1 h 48 min 05 s) et le Sud-Africain Richard Murray (1 h 48 min 42 s).

Samedi, chez les femmes, l’Ontarienne Joanna Brown (2 h 00 min 23 s) a obtenu son meilleur résultat en carrière avec une quatrième place. L’Albertaine Paula Findlay (2 h 7 min 53 s) a pris la 21e place.

C’est l’Australienne Ashleigh Gentle (1 h 59 min 04 s) qui s’est imposée. Flora Duffy (1 h 59 min 27 s), des Bermudes, a fini deuxième et Andrea Hewitt (1 h 59 min 48 s), de la Nouvelle-Zélande, troisième.

6e étape de la Coupe du Québec Triathlon

Le Triathlon International de Montréal a été l’occasion pour des athlètes amateurs de compétitionner aux côtés de l’élite mondiale. Dame nature n’a pas fait de cadeau à nos athlètes lors de la 6e étape de la Coupe du Québec. Cette épreuve était le championnat québécois – Sprint avec sillonnage.

Chez les hommes, le podium est composé de Simon B. Lalonde, Thomas Bilodeau et Cédric Beaulieu. Chez les femmes, c’est Ariane Lalancette, Chelsea Raymond et Myriam Michaud qui remporte les grands honneurs.

C’est cette semaine que prend fin la saison de triathlon du calendrier WTS de l’Union Internationale de Triathlon (ITU). Le point culminant? Les finales des élites, avec de nombreuses vedettes internationales du triathlon “standard”: Jorgensen, Hewitt, Brault, Sweetland,  les Brownlee, Gomez, etc. Ils s’affronteront pour une dernière fois cette année sur le circuit le plus relevé au monde, la World Triathlon Serie (WTS). Il est possible de suivre ce circuit de course en “live streaming”, et si vous aimez regarder ou suivre le Tour de France, ou des compétitions internationales d’athlétisme, vous aimerez certainement la WTS, qui est en plein développement et offre un très bon spectacle.

Du côté des groupes d’âge, une délégation composée de 33 triathlètes représentera le Québec. Voici la liste des noms et leurs catégories respectives. Une façon de les encourager sera de les suivre dans leur performance et de les féliciter de leurs exploits. Ils vivront tous des moments inoubliables.

La délégation élite québécoise, pour sa part, est composée de 7 athlètes. Le Québec envoie encore une fois une cohorte jeune et prometteuse. Juniors et U23 pour la plupart, ces triathlètes représentent le futur du triathlon “professionnel” et sont, pour la plupart, des potentiels pour les Jeux de Rio, Kyoto ou même 2024! À court terme pour Rio, Sarah-Anne Brault a donné de très bons signes pour une sélection nationale olympique. Nous publions dans les prochaines heures un article spécialement sur la cohorte élite.

Délégation élite québécoise
Emy Legault
et Elisabeth Boutin dans Juniors Femmes
Xavier Grenier-Talavera et Jérémy Briand dans Juniors Hommes
Alexis Lepage – U23 hommes
Amélie Kretz– U23 femmes
Sarah-Anne Brault – Élites femmes