Dimanche dernier, près de 2500 athlètes étaient sur la ligne de départ du Ironman Mont-Tremblant. Un brouillard épais sur la Lac Tremblant a retardé le départ de la course de 45 minutes.

Le Québécois Antoine Jolicoeur Desroches a signé le temps de nage le plus rapide de la journée. Il a complété les 3,8 km de nage en 50 min 01 sec. Au vélo, le Canadien Cody Beals l’a rapidement doublé. Cody Beals, qui en était à son premier Ironman 140.6, gardera la tête pour le reste de la course et terminera au premier rang.

Le favori Lionel Sanders a terminé la course au deuxième rang suivi de l’américain Matthew Russell. Antoine Jolicoeur Desroches termine finalement la course au pied du podium.

Chez les femmes, c’est l’Australienne Liz Blatchford qui termine au premier rang. Les Américaines Lauren Brandon et Meredith Kessler complètent le podium. Cette dernière avait d’ailleurs terminé le Ironman 70.3 Mont-Tremblant au premier rang en juin dernier.

La Québécoise Valérie Bélanger, qui en était à son premier Ironman 140.6, s’est classée au 5e rang.

La course mythique s’est clôturée dans la nuit après 17 heures de compétition.

Les 18 et 19 août dernier, l’équipe de Triathlon Québec était au Triathlon de Valleyfield. Des athlètes de tous les niveaux se sont réunis lors de ce rendez-vous sportif. Voici notre compte rendu :

Championnat québécois avec sillonnage

Cette année le Triathlon de Valleyfield était l’hôte d’une étape de la Coupe du Québec et du championnat québécois sur distance sprint avec sillonnage. Pour l’occasion, les athlètes ont pu vivre l’expérience Grand Prix à son meilleur; présentation officielle des athlètes, départ en plongée à partir du quai, zone de transition élite avec support à vélo individuel identifié. Les athlètes de la catégorie junior prenaient le départ avec les athlètes groupe d’âge, ce qui a donné place à une course unique.

Chez les hommes, le champion québécois junior en titre, Léo Roy, a terminé la course au premier rang, suivi de Jérémy Gouin et de Samuel Côté.

Chez les femmes, c’est Myriam Michaud qui a remporté le titre de championne québécoise. Elle occupe aussi le premier rang de la Coupe du Québec chez les femmes. Anne Marie Koszegi et Sarah Hamel ont complété le podium.

L’épreuve était comptabilisée sur 1000 points. Vous trouverez les résultats complets ici.

Coupe du Québec Jeunesse

Le Triathlon de Valleyfield était aussi l’hôte de la dernière étape de la Coupe du Québec Jeunesse. Voici les résultats des courses :

CQJ – U15 hommes CQJ – U15 Femmes
1- Loic Poulin-Desjardins 1- Clara Normand
2- Nicolas Bolouri 2- Alexandra Morel
3- Nathan Grondin 3- Marika Couture

Résultats complets

CQJ – U13 Hommes CQJ – U13 Femmes
1- Samuel Beaulieu 1- Meanne Larochelle
2- Laurent Tétreault 2- Shelby Lajeunesse
3- Samuel Fleury-Nadeau 3- Anelia Lapierre

Résultats complets

Mon premier triathlon

Le Triathlon de Valleyfield était aussi un événement D3couverte. Ces événements sont accessible à tous et sont spécifiquement adaptés pour accueillir ceux et celles qui font leur premier triathlon. Ils offrent un encadrement personnalisé pour les athlètes, une clinique «Mon premier triathlon» ainsi qu’une visite du parcours.

Plus d’une centaine d’athlètes y ont complété leur premier triathlon lors de l’événement.

Qu’est-ce que le relais mixte?

Samedi dernier, l’Équipe du Québec a remporté le championnat canadien de relais mixte à Toronto. Avant de revenir sur cette belle performance, voici quelques points à retenir sur cette discipline à ne pas confondre avec le triathlon en équipe où les participants se partagent la nage, le vélo et la course.

  1.  Les équipes sont composées de quatre athlètes soient deux femmes et deux hommes et l’ordre du relais est toujours femme – homme – femme – homme
  2. Chaque athlète doit compléter un triathlon d’une distance très courte (environ le 1/3 de la distance sprint, soit 250 mètres de natation, 7 kilomètres de vélo et 1,7 kilomètres de course à pied), puis passe le relais au prochain athlète de l’équipe. L’enchaînement des quatre relais prend environ 1h20 et réserve toujours de belles surprises.
  3. Cette discipline sera pour la première fois au programme des Jeux olympiques en 2020. Toutefois, un championnat du monde se tient annuellement depuis 2009 et elle est présente aux Jeux du Commonwealth depuis 2014. Elle est aux Jeux du Canada sous cette forme depuis 2009 et aux Jeux du Québec depuis 2016.

Pour avoir une meilleure idée de comment se déroule un relais mixte, vous pouvez visionner les faits saillants des derniers championnats du monde.

La prochaine épreuve de la Série mondiale de relais se déroulera à Edmonton ce samedi ! Regarder en direct

À Tokyo, 11 pays pourront aligner une équipe dans cette discipline. Pour se qualifier le Canada doit performer le mieux possible à chaque étape de la Série Mondiale de relais pour terminer parmi les sept meilleures nations au terme de la simulation. Sinon, il restera une dernière chance de qualification lors de l’événement ultime au printemps 2020 où trois autres équipes sécuriseront leur place. À titre de pays hôte, le Japon bénéficie d’une place assurée. Lorsque le pays sera qualifié, Triathlon Canada fera la sélection de ses quatre relayeurs.

Le Québec se classe au 1er rang au Championnats canadien de relais mixte à Toronto

Pour revenir à Toronto, c’est le quatuor formé d’Emy Legault, Thomas Windish, Andréanne Brière-Dulude et Édouard Garneau qui a eu le dessus sur les équipes provinciales. Il n’en fallait d’ailleurs pas beaucoup pour battre l’équipe américaine qui l’a devancé par moins de vingt secondes. Le Québec avait également aligné trois autres équipes qui ont respectivement terminé 3e, 4e et 8e du championnat, une très belle performance collective où chaque athlète a bien exécuté son segment. Voici les autres formations qui représentaient le Québec.

Québec 2 : Céline Marks, Gabriel Legault, Claudie Simard, Jérémy Obrand

Québec 3 : Élizabeth Lemieux, Jérémie Martin, Ariane Lalancette, Anthony Cloutier

Québec 4 : Claudelle Dumas, Francis Lefebvre, Sandrine Veillette, Samuel Côté.

Tous les résultats sont disponibles ici – https://www.triathlon.org/results/result/2018_toronto_camtri_triathlon_mixed_relay_american_cup/329745

Voici également un article et des photos de l’événement par triathlon magazine : https://triathlonmagazine.ca/feature/national-champions-crowned-at-the-toronto-triathlon-festival-2/

Triathlon Québec est fier de présenter La Transition; une bière blonde classique aux couleurs de Triathlon Québec pour souligner les 30 ans de la fédération. Ce projet a été rendu possible grâce à Simple Malt – Brasseurs, une microbrasserie québécoise et Le Permis de Bière, épicerie spécialisée en bières de microbrasserie.

La Transition est disponible au Permis de Bière (5745 rue de Marseille, à Montréal. Il est possible de l’acheter à l’unité ou en caisse de 20 bouteilles. Cette bière édition limitée est disponible en bouteille de 500 ml. Le prix à l’unité est 4,35$*. Les caisses de 20 bouteilles sont disponibles au coût de 85$*. Pour chacune des caisses vendues, un montant revient à la fédération.

La bière sera disponible pour consommation sur place aux événements suivants :

  • Triathlon Valleyfield (18-19 août)
  • Triathlon Esprit de Montréal (8-9 septembre)
  • Défi 12 heures de Triathlon Québec (15 septembre)
  • Gala Triathlon Québec (10 novembre)

Les clubs de triathlon qui ne sont pas basés dans la région de Montréal peuvent passer une commande spéciale avec Triathlon Québec. Il sera possible pour nous de vous livrer une caisse lors d’un événement où vous serez présent.

*taxes en sus

Plus de 2400 athlètes étaient attendus au TriMemphré POLAR de Magog pour un week-end bien chargé. L’événement comportait notamment une Coupe du monde de paratriathlon, une Coupe continentale CAMTRI, des championnats provinciaux dans plusieurs catégories et une Coupe du Québec groupes d’âges en format combo sprint et olympique.

Coupe continentale CAMTRI

Près de 120 athlètes ont pris part à cette compétition d’envergure rassemblant des triathlètes du Canada, des États-Unis et de plusieurs autres pays. Les athlètes ont dû composer avec des conditions pluvieuses rendant le parcours, déjà technique, un peu plus difficile.

Dans l’épreuve masculine, un groupe d’une quinzaine d’athlètes s’est formé en tête de course et a pu entrer dans la seconde transition avec une priorité d’une vingtaine de secondes sur le groupe de chasse. À l’avant, Charles Paquet livrait une chaude lutte au Canadien Martin Sobey et aux Américains Kevin Bishop et Tony Smoragiewicz. C’est finalement ce dernier qui a eu le dernier mot et l’a emporté devant Sobey et Bishop, les trois athlètes courant les 5 km sous la barre des 15 minutes. Charles Paquet termine au quatrième rang, lui permettant de remporter le titre de champion provincial. Pavlos Antoniades prend le 6e rang et termine meilleur junior québécois. Édouard Garneau complète le podium québécois avec une 10e place.

Chez les femmes, un scénario relativement similaire s’est produit avec la formation d’un peloton d’une vingtaine d’athlètes sur le vélo. La majorité des favorites regroupées en deuxième transition, les places d’honneur allaient se jouer à la course à pied. Intouchable, l’Américaine Amy Cymerman s’est présentée à la ligne d’arrivée avec une avance de quarante secondes sur l’Australienne Sophie Linn et l’Américaine Britanny Warly. La Québécoise Karol-Ann Roy termine au pied du podium et est couronnée championne provinciale. Céline Marks et Séverine Bouchez, respectivement 7e et 10e, complète le podium élite québécois.

Du côté junior, la course masculine présentait un enjeu de taille puisque le gagnant allait se mériter une qualification pour les Jeux olympiques Jeunesse qui auront lieu à Buenos Aires en octobre. C’est finalement l’Ontarien Tristen Jones qui a eu le dessus sur les Québécois Léo Roy et Anthony Cloutier.

Championnats québécois

Élites

Hommes  Femmes
 1- Charles Paquet (Rouge et Or)  1- Karol-Ann Roy (Guelph Triathlon Project)
 2- Pavlos Antoniades (Trimégo)  2- Céline Marks (McGill Triathlon)
3- Edouard Garneau (Phoenix) 3- Séverine Bouchez (Totem)

Junior

Hommes  Femmes
 1- Léo Roy (les Zéclairs de Nicolet)  1- Marie-Ange Hébert (Samak haute performance)
 2- Anthony Cloutier (Rouge et Or)  2- Ève Grenier (Rouge et Or)
 3- Benjamin St-Pierre (Triomax Junior)  3- Arielle Poulin-Desjardins (Triomax Junior)

U15

Hommes  Femmes
 1- Jérémy Lajoie (Rouge et Or)  1- Noémie Beaulieu (Espoirs de Gatineau)
 2- Nicolas Bolouri (Tri-O-Lacs)  2- Alexandra Morel (Rouge et Or)
 3- Loic Poulin-Desjardins (Triomax Junior)  3- Clara Normand (Tri-O-Lacs)

U13

Hommes  Femmes
 1- Samuel Beaulieu (Espoirs de Gatineau)  1- Méanne Larochelle (Espoirs de Gatineau)
 2- Laurent Tétreault (Triomax Junior)  2- Anélia Lapierre (Tricéphales de Port-Cartier)
 3- Alexis Frenette (Triomax Junior)  3- Shelby Lajeunesse  (Tribut Triathlon)

Coupe Québec

Le TriMemphré POLAR de Magog a accueilli 75 athlètes groupe d’âge qui prenaient part à l’épreuve combo de la Coupe Québec. L’épreuve combo était comptabilisée sur 1200 points. Samedi, ils participaient au triathlon sprint. Les 10 premier(ère)s athlètes au classement du sprint partaient en « style poursuite » pour la distance olympique, en fonction de l’écart obtenu lors du sprint la veille.

Dimanche, les meneurs du sprint ont su maintenir leur avance et assurer leurs places sur le podium.

Coupe du Québec – Combo

Hommes  Femmes
 1- Nicolas Proulx-Bégin (Rouge et Or)  1- Isabelle Gagnon (Trimégo)
 2- Jean-Philppe Thibodeau (Rouge et Or)  2- Rachel Quirion-Arguin (Rouge et Or)
 3- Paul Lavoie (Bionick Triathlon)  3- Shelby Lajeunesse  (Bionick Triathlon)

Les titres de champions québécois pour les athlètes groupe d’âge seront décernés lors du Triathlon de Valleyfield (distance sprint) et du Triathlon international de Montréal (distance olympique.

Triathlon de Gatineau

Coupe du Québec

Cet événement marquait la première distance olympique de la Coupe du Québec en 2018. Près de 150 athlètes ont tenté leur chance sur cette distance.

Chez les hommes, Christopher Busset (Capitale Triathlon) a remporté les grands honneurs avec un temps de 1:57:15. Alexandre Boulé et David Lacombe (Club de triathlon Rouge et Or) ont complété le podium.

Chez les femmes, c’est Lynda Gingras (Bionick Triathlon) qui a monté sur la plus haute marche du podium avec un temps de 2:16:32. Lesley Quinlan et Chloé Gilbert (Trimégo) se sont classées au 2e et 3e rang.

Résultats complets

Classement CQT

Série Grand Prix

Samedi dernier s’est déroulée la 3e étape de la Série Grand Prix aux abords du Lac Leamy à Gatineau. Cet événement, dont le format consistait en une demi-finale puis une finale sur distance super-sprint servait également d’épreuve de qualification pour les championnats canadiens Junior et Élite qui vont se dérouler à Kelowna au mois d’août. Des athlètes provenant de sept provinces se sont ainsi déplacés pour l’occasion!

Au terme de demi-finales sans encombre autant chez les hommes que chez les femmes, tous les favoris étaient qualifiés pour une finale des plus excitantes. Avec un peloton regroupant la quasi-totalité des finalistes hommes sur la portion vélo, le podium allait logiquement se jouer sur les trois kilomètres de course à pied. Au coude à coude jusqu’à la ligne d’arrivée, c’est finalement Martin Sobey qui a eu le dessus sur Edouard Garneau et il a fallu voir la reprise vidéo pour départager la première position. Alexander Hinton a complété le podium. Chez les juniors, c’est l’Ontarien Tristen Jones qui a eu le dessus sur les Québécois Edmond Roy et Olivier Forest, respectivement deuxième et troisième.

Du côté féminin, trois petits pelotons se sont formés sur la partie cycliste créant une dynamique différente de la course masculine. Un premier peloton de quatre athlètes incluant Karol-Ann Roy et Élisabeth Boutin est entré dans la seconde transition avec une vingtaine de secondes d’avantage sur les poursuivantes. Les deux Québécoises ont maintenu leur avance et au final, Karol-Ann Roy a eu le dessus. La jeune Ontarianne Kira Gupta-Balthazar a complété le podium et mis la main sur la médaille d’or de la catégorie junior. L’Albertaine Abby Wilson et la Québécoise Élizabeth Lemieux ont complété le podium chez les juniors.

Résultats finale A

Résultats finale B

Classement série Grand Prix

L’action se poursuivra le week-end prochain à Magog à l’occasion de quatrième épreuve de la Série où les champions québécois seront aussi couronnés. La troisième étape de la Série Grand Prix a donné lieu à des courses rapides et enlevantes !

Triathlon/Duathlon Boutique Courir de Saint-Lambert

Le Triathlon/Duathlon Boutique Courir de Saint-Lambert était l’hôte de la 3e étape de la Coupe du Québec Duathlon (CQD). Au total, 74 athlètes ont pris le départ de l’épreuve. Chez les hommes, Serge Laforge (Équipe de Triathlon 3FNRGIE) et Nicolas Spiess (Bart Coaching) se sont livrés une chaude lutte à la course à pied. C’est finalement Serge Laforge qui a décroché la première place. Pierre Heynemand (Club Jet Triathlon) a complété le podium.

Chez les femmes, Marlene Laforest Boulanger (Altitude Sport Coaching) a remporté les grands honneurs grâce à une avance de plus de 2 minutes. Josiane Daigneault (AB Coach Elite) et Alana Bonner ont complété le podium.

Résultats complets

Classement CQD

Le Triathlon/Duathlon Boutique Courir de Saint-Lambert est aussi un événement identifié D3couverte. Ces événements sont spécifiquement adaptés pour accueillir ceux et celles qui feront leur premier triathlon. Près de 200 athlètes ont complété leur premier triathlon dimanche.

CANADAMAN/WOMAN de Lac-Mégantic

Le CANADAMAN/CANADAWOMAN Xtreme Triathlon avait lieu ce weekend à Lac-Mégantic. Depuis cette année, cet événement fait partie du XTri World Tour. Cet événement longue distance unique en son genre au Québec est caractérisé par son dénivelé positif de plus de 4000m.

Dimanche, 150 athlètes ont pris le départ de ce triathlon extrême. Félicitations à Jerôme Bresson, Sylvain Lafrance, Éric Gauvin, Line Bessette, Frederica Frontini et Joannie Desroches qui ont remporté les grands honneurs.

Résultats complets

Cross-Triathlon Découverte de Québec

La première édition du Cross-Triathlon Découverte de Québec avait lieu au E47 Eco Sentiers à Lac-Delage. Le Cross-Triathlon est l’enchaînement de la nage en eau libre, du vélo de montagne et de course en sentier.

Pour la 9ème année consécutive, nous avons parcouru le territoire québécois pour faire découvrir le triathlon à des milliers de jeunes grâce à notre programme Triathlon scolaire. Au total, Triathlon Québec a soutenu l’organisation de 62 événements scolaires cette année. De la grande région de Montréal à Gaspé, en passant par Rouyn-Noranda et Gatineau, c’est près de 18 000 jeunes qui ont relevé le défi. Sourire, détermination, persévérance et esprit d’équipe étaient au rendez-vous pour chacun de ces événements.

Notre programme triathlon scolaire connait une croissance fulgurante depuis son implantation en 2009. Ce programme gratuit pour les écoles nous permet de promouvoir l’activité physique et les saines habitudes de vie chez les jeunes du primaire et du secondaire.

Merci aux organisateurs, aux clubs et aux bénévoles pour leur implication et leur dévouement. C’est en partie grâce à votre support pour la cause que nous pouvons faire bouger autant de jeunes.

Pour en connaître davantage sur notre programme Triathlon scolaire ou pour organiser un triathlon dans votre école, rendez-vous ici.

Merci à nos partenaires

Nous tenons à remercier le Triathlon Esprit de Montréal et le programme VIVA présenté par La Capitale de supporter le programme Triathlon scolaire cette année. Ils ont décidé de miser sur la prévention par le sport et sur une jeunesse en santé. Dans le cadre du Défi corporatif VIVA présenté par La Capitale du Triathlon Esprit, une somme de 50$ par équipe sera remise au programme Triathlon scolaire de Triathlon Québec.

Toutes les infos

Le Défi 12 heures Triathlon Québec

En 2017, une centaine d’athlètes ont relevé le Défi 12 heures. Cet événement levée de fond nous a permis d’amasser près de 22 000$ pour supporter notre programme Triathlon scolaire. Nous tenons à remercier tous les participants de l’édition 2017. Le Défi 12 heures sera de retour en 2018. Cette année, nous espérons amasser 25 000$ en dons pour notre programme.

Toutes les infos

 

 

Article en collaboration avec Dre Joany Marcotte, Chiropraticienne & Coordonnatrice provinciale pour le Partenariat CCSS(Q) – Triathlon Québec

Le Conseil Chiropratique des Sciences du Sport du Québec (ccssq.ca) poursuit son partenariat avec la Fédération de Triathlon du Québec pour une 7e saison consécutive.

Lors des 12 compétitions de duathlon ou triathlon de la Coupe du Québec, une équipe de chiropraticiens sera sur place afin d’offrir bénévolement des traitements de soulagement, de correction ou de prévention adaptés aux sportifs. De plus, ils pourront répondre à vos questions et vous donner de précieux conseils sur vos blessures ou la prévention de celles-ci. Il s’agit d’un privilège très intéressant pour les membres de Triathlon Québec. On vous invite donc à aller à la rencontre de chiropraticiens qui seront sur place pour vous! Vous pourrez les repérer facilement puisque ceux-ci seront sous une tente rouge adjacente à celle de Triathlon Québec.

De plus, tout au long de la saison, plusieurs capsules au sujet de l’éducation, la prévention et le traitement des blessures en triathlon seront publiées sur le site même de triathlon Québec ainsi que sur leur page Facebook.

En tant qu’athlète, il est bénéfique de connaître les différentes ressources s’offrant à vous afin d’optimiser vos performances, votre santé et votre qualité de vie. Il est également important d’avoir une prise en charge adéquate et rapide si une blessure survient lors d’une course, et ce par un thérapeute compétent. Plusieurs disciplines de la santé sont excellentes pour ce genre de suivi incluant la chiropratique sportive. Que ce soit pour une douleur, en prévention ou pour optimiser votre condition, nous serons présents pour vous.

Un chiropraticien, c’est quoi ?

Le chiropraticien est un professionnel de la santé possédant 5 années de formation universitaire, détenant un doctorat de premier cycle en chiropratique. La profession de chiropraticien est reconnue par l’Office des professions du Québec, c’est pourquoi elle relève d’un ordre professionnel dont la principale mission est d’assurer la protection du public. Pour ce faire, l’Ordre des chiropraticiens du Québec établit des normes de pratique que tous les chiropraticiens doivent respecter.

De plus, au Québec on retrouve un organisme qui regroupe des chiropraticiens ayant un intérêt axé sur les soins aux athlètes. Il s’agit du CCSSQ, le Conseil Chiropratique des Sciences du Sport du Québec. Pour en faire partie, le chiropraticien doit détenir plusieurs certifications et compétences. Il doit entre autres avoir suivi le programme court de 2e cycle en chiropratique sportive. Cette formation de 2 ans se concentre sur les plus récents développements dans le domaine des soins chiropratiques s’adressant aux athlètes afin d’affiner leur expertise en milieu sportif.

Le chiropraticien spécialisé au niveau sportif pourra donc évaluer adéquatement votre condition, vous expliquer de façon claire la problématique et vous donnez les soins chiropratiques appropriés (travail musculaire tel qu’active release technique, taping, ajustement ou mobilisation selon le besoin, conseils, etc.)

Pour toute question, n’hésitez pas à écrire un courriel au CCSSQ: info@ccssq.ca

Bonne saison à tous!

La saison de triathlon approche à grands pas. Avez-vous pris connaissance des règles de compétition de Triathlon Québec ? Les règles de compétition TQ sont applicables pour toutes les compétitions sanctionnées par Triathlon Québec.

Pour les compétitions sanctionnées par Triathlon Canada ou l’ITU telles que les championnats canadiens, les coupes du monde ou les séries mondiales, veuillez vous référer aux règlements ITU. Pour les épreuves IRONMAN, consultez les règles de compétition IRONMAN.

Il est toujours important de se rafraîchir la mémoire en début de saison, voici quelques rappels.

Les trisuits ou vêtements de compétition

  • Vous vous magasinez un nouveau trisuit cette année? Assurez-vous que celui-ci est conforme aux règlements. L’uniforme doit recouvrir tout le torse, incluant le ventre, excepté pour la longue distance. Contrairement aux règles de l’ITU, le port d’uniformes avec manches couvrant les épaules et les bras au-dessus des coudes est accepté en tout temps.
  • Vous n’avez pas de trisuit? Aucun problème, il n’est pas obligatoire! Vous pouvez simplement porter un short ou un cuissard et un t-shirt lors des compétitions.

Natation : Le « wetsuit » et la température de l’eau

  • Le port de la combinaison isothermique, communément appelée « wetsuit » est obligatoire lorsque la température de l’eau est égale ou inférieure à 15,9 °C.
  • Pour les distances de nage inférieures à 1500 m, le port du « wetsuit » est interdit lorsque la température de l’eau est égale ou supérieure à 22 °C.
  • Pour les distances de nage supérieures à 1500 m, le port du « wetsuit » est interdit lorsque la température de l’eau est égale ou supérieure à 24,6 °C.

Un tableau complet est disponible à la page 13 du document des règlements.

Vélo : type de vélo, pédales, freins et sillonnage

  • Tous les types de vélos ayant deux roues et un frein sur chaque roue sont acceptés. Tous les types de pédales sont acceptés, soit les pédales de type plate-forme, à clip ou à cage avec ou sans sangle. Les freins à disque sont maintenant acceptés en tout temps.
  • Nous vous rappelons que le sillonnage («drafting») est interdit lors des compétitions (à moins d’avis contraire). Vous devez maintenir une distance d’au moins 10m (olympique et moins) ou 12m (longue distance) en tout temps. Si vous souhaitez dépasser un autre vélo, vous disposez de 20 à 25 secondes selon la distance. Veuillez consulter le document des règlements pour plus d’informations.

Course à pied : dossard de course et souliers

  • Le port du dossard de course est obligatoire à la course à pied.
  • Les athlètes peuvent courir avec des souliers de course ou pieds nus.
  • Il est interdit d’être accompagné par un non-participant sur le parcours de course à pied.

Distractions et appareils électroniques

  • Il est interdit d’utiliser des dispositifs de communication de façon dérangeante pendant l’épreuve. Ceci inclut, mais n’est pas limité à, envoyer et recevoir des appels, envoyer et recevoir des messages textes, écouter ou faire jouer de la musique, utiliser un média social, prendre des photos, etc. Il est interdit de porter des écouteurs.

Aide extérieure

  • Il est interdit d’obtenir de l’aide extérieure durant la compétition. Ceci inclut l’aide d’un spectateur ou d’un athlète ayant terminé l’épreuve. De plus, un athlète ne peut progresser sur le parcours avec l’assistance physique d’un autre athlète, d’un officiel ou d’un bénévole.

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter le document complet des règlements de compétition. En connaissant bien les règlements de triathlon, vous éviterez les mauvaises surprises lors de vos compétitions. Bonne saison 2018!

La série Coupe du Québec amènera sont lot de moments forts et de vitesse en 2018. L’ajout d’épreuves spéciales comme des distances super sprint, une expérience Grand Prix et le retour du contre-la-montre demi-finale/finale et du COMBO sprint/olympique sont tous des éléments qui amèneront les athlètes à se dépasser, à relever un nouveau Défi.

Rappelons que la Coupe du Québec est la série la plus prestigieuse chez les athlètes groupes d’âge au Québec. Elle est ouverte aux athlètes de 16 ans et plus, peu importe le niveau. Elle permet aux athlètes d’accumuler des points dans un réseau de compétition provincial de grande qualité.

Voici donc le descriptif des huit étapes qui composeront la Coupe Québec Triathlon en 2018. Osez et venez célébrer les 30 ans de Triathlon Québec avec nous!

Explications des étapes

Visitez la page liée à la Coupe du Québec pour avoir tous les détails sur la méthode de pointage et le classement. Fait important: il faut être membre de Triathlon Québec avant de participer aux épreuves.

1ère étape – Joliette (03/06/18) CQ-800

Pas de changement pour Joliette sauf que l’étape sera comptabilisée sur 800 points cette année. Donc une 1ère étape sur distance sprint qui lance bien la saison pour voir où est rendu notre niveau de forme, et surtout celui des autres!

2e étape – Drummondville (16/06/18) CQ-1200

C’est le retour de Drummondville sur la Coupe du Québec après une année d’absence. Et cette année, ce sera un format spécial comptabilisé sur 1200 points qui sera très spectaculaire. Il s’agit de deux distances super sprint (375m/ 10km/ 2,5km), une le matin et une en après-midi. Les temps seront additionnés pour faire le classement final. Mais attention! Des secondes de bonification seront octroyées aux sept (7) meilleurs temps de natation, vélo et course à pied tout groupe d’âge confondu, lors de l’épreuve de l’après-midi! Ce sera donc à fond, du début à la fin, avec une petite dose de calcul.

Rang Bonification
1 15 sec
2 12 sec
3 10 sec
4 8 sec
5 6 sec
6 4 sec
7 2 sec

3e étape – Victoriaville (01/07/18) CQ-1200

Copier-coller de l’an passé, mais avec plus de repos entre les deux épreuves. Comptabilisée sur 1200 points, tous les athlètes seront en action à deux reprises, avec une demi-finale sur distance sprint en contre-la-montre, départ par ordre aléatoire aux 10 secondes, et les finales regroupant huit athlètes selon le classement du matin, sur distance 180m/5,4km/1,25km. Il faudra donc bien jauger son effort lors de la demi-finale pour bien se classer pour les finales, tout en se gardant un peu d’énergie pour sa finale de l’après-midi. Un athlète d’une finale inférieure ne pourra terminer devant un athlète d’une vague supérieure, même si son temps lors de la finale est inférieur à celui des athlètes classés plus haut. D’où l’importance de la qualification pour le classement final. Un athlète doit prendre le départ de la finale pour avoir droit à son classement.

4e étape – Gatineau (07/07/18) CQ-800

La première distance olympique comptant pour la Coupe du Québec se passera sur les bords du lac Leamy, à Gatineau. Elle sera comptabilisée sur 800 points.

5e étape – Magog (14-15/07/18) CQ-1000 (CQ-800 si juste une épreuve)

Le format COMBO revient en force cette année avec quelques modifications. Comme l’an passé la distance sprint aura lieu le samedi et la distance olympique le dimanche, sur deux parcours vélos différents. Les 10 premier(ère)s athlètes au classement du sprint partiront en « style poursuite » pour la distance olympique, en fonction de l’écart obtenu lors du sprint la veille. Pour déterminer le classement final, ce sera l’addition des temps de ces deux épreuves. Les athlètes participants au COMBO seront comptabilisés sur 1000 points. Les athlètes participants à l’une ou l’autre des épreuves seront comptabilisés sur 800 points.

6e étape – Duchesnay (21/07/18) CQ-800

Nouvelle date pour Duchesnay qui se déplace en juillet. La Coupe du Québec sera sur distance sprint et sera comptabilisée sur 800 points.

7e étape – Valleyfield (18/08/18) CQ-1000

L’expérience de la série Grand Prix accessible à tous! L’événement sera l’hôte du championnat québécois sur distance sprint avec sillonnage, sur le même départ que les Juniors. L’épreuve sera comptabilisée sur 1000 points. Présentation officielle des athlètes, départ en plongée du quai, zone de transition de la série Grand Prix avec support à vélo individuel identifié à votre nom, pas de dossard de course si votre nom est sur votre combinaison de triathlon… l’expérience Grand Prix à son meilleur.

8e étape – ITU Montréal (26/08/18) CQ-1000

La grande finale de la Coupe du Québec aura lieu à Montréal avec le championnat québécois sur distance olympique. L’étape sera comptabilisée sur 1000 points. Venez découvrir le parcours exigeant de Montréal et profitez de l’après-midi pour admirer les meilleurs athlètes au monde.

Classement final

Nouveauté cette année pour le classement final, alors que c’est maintenant le cumulatif d’un minimum de trois ou d’un maximum de quatre épreuves qui sont comptabilisées. Les meilleurs pointages obtenus sont retenus. Les athlètes ayant fait moins que trois courses ne seront pas comptabilisés au classement. Avec la nouvelle méthode de pointage implantée en 2017, quelques athlètes ayant fait trois courses avaient terminé devant des athlètes en ayant fait quatre. L’ajout du minimum de trois épreuves corrige cette distorsion, en plus de donner plus de flexibilité aux athlètes en allégeant le calendrier.

Au plaisir de vous (re)voir cet été sur le circuit de la Coupe du Québec. Bon entrainement!