• Début du XXe siècle

    Même si l’histoire veut que le triathlon ait été introduit en 1975 en Californie à Fiesta Island près de San Diego, son origine vient de France au début du XXe siècle près de Joinville-Le-Pont. La combinaison des 3 sports comprend à l’origine le canotage au lieu de la natation. Puis, la natation se substitue définitivement au canotage. Le triathlon s’installe ensuite à Poissy (banlieue parisienne) et devient Course des Débrouillards puis Course des Touche-à-tout.

  • 1975

    En 1975, plus de cinquante ans après ses débuts en France, San Diego organise son premier triathlon et connaît un engouement instantané.

  • 1978

    Le 18 février 1978, c’est l’IRONMANd’Hawaï qui donne ses lettres de noblesse à la discipline. Ce dernier est un test d’endurance rigoureux qui comprend 4 km de natation, 180 km de vélo et un marathon (42,2 km). Il est organisé chaque année à Kona. Gordon Haller, le gagnant du 1er IRONMANen 1978, boucle l’épreuve en 11 h 46. L’évènement a beaucoup changé depuis. Aujourd’hui, plus de six millions d’athlètes à travers le monde y participent. De plus, on compte maintenant une fédération internationale, près de 100 fédérations nationales et des épreuves disputées sur un vaste éventail de distance autant pour les enfants que pour les athlètes aguerris.

  • 1983

    L’ère des Québécoises Puntous : Sylviane Puntous remporte l’IRONMAN d’Hawaii en 1983 et 1984, devant sa sœur jumelle. Sylviane Puntous termine également 2eà trois reprises à cette même épreuve, en 1986, 1987 et  1989. Les jumelles Puntous sont les premières vedettes du triathlon au Canada et pavent la voie à d’autres femmes dans le sport.

  • 1988

    Triathlon Québec (TQ) voit le jour grâce à Eric Boudreault et Eric Carrier. La fédération loge dans l’appartement des deux universitaires avant de déménager sur le boulevard St-Joseph, près de la rue Saint-Urbain, à Montréal. Les bureaux de TQ sont actuellement installés au stade olympique.

  • 1989

    La fédération internationale de triathlon (ITU) est instituée. Le premier président est un Canadien, Les McDonald. Le siège social e l’ITU se situe à Vancouver jusqu’en 2024, puis est transféré à Lausanne, en Suisse. Il y est toujours.

  • 1995

    Le centre-ville de Drummondville est en fête : on y présente la première Coupe du monde ITU au Québec, sur distance olympique. Une deuxième édition se déroulera en 1996.

  • 1998

    Le Québécois Peter Reid décroche son premier titre de Champion du monde IRONMAN à Hawaii. Il conquiert le prestigieux titre à deux autres reprises, en 2000 et 2003. Il finit 2een 1999, en 2002 et en 2004, et 3een 2005.

  • 1999

    Le parc Jean-Drapeau, à Montréal, accueille les Championnats du monde de triathlon ITU. Menés par Danny McCann et Patrice Brunet, les Championnats permettront à Simon Whitfield, à la suite d’une course spectaculaire, de se qualifier pour les Olympiques de l’année suivante.

  • 2000

    Le triathlon entre officiellement aux Jeux olympiques à Sydney. Le Canadien Simon Whitefield obtient la première médaille d’or olympique de l’histoire de ce sport.

    Plusieurs Québécoises représentent le Canada aux JO au fil des ans :

    • Isabelle Turcotte-Baird, 31erang aux JO de Sydney en 2000
    • Samantha McGlone, 27erang aux JO d’Athènes en 2004
    • Kathy Tremblay, 31erang aux JO de Pékin en 2008
    • Kathy Tremblay, épreuve non complétée en raison d’un bris mécanique aux JO de Londres en 2012
    • Amélie Kretz et Sarah-Anne Brault, respectivement 34eet 42erang aux JO de Rio en 2016
  • 2005

    La première édition du Pentathlon des neiges attire quelques dizaines de participants à Lac-Beauport. L’épreuve enchaine vélo, course à pieds, ski de fond, patin et raquette. Maintenant sur les plaines d’Abraham, à Québec, le Pentathlon des neiges est à l’heure actuelle le plus grand évènement multisports d’hiver de la planète, le nombre de concurrents dépassant annuellement les 5000.

    C’est la première présence du triathlon aux Jeux du Québec, à Amos. En 2018, ces jeux rassemblent de jeunes athlètes âgés de 12 à 15 ans provenant des 19 régions de la province.

  • 2012

    La compagnie IRONMAN débarque en grande pompe à Mont-Tremblant avec le IRONMAN 70.3 et l’IRONMAN. Ces rencontres sportives hors-norme réunissent pas moins de 6000 triathlètes amateurs et professionnels de partout dans le monde et positionnent la région de Mont-Tremblant comme une destination d’entrainement très prisée.

  • 2014

    Mont-Tremblant est l’hôte des Championnats du monde IRONMAN 70.3.

    L’équipe du Pentathlon des neiges lance la première édition du Triathlon d’hiver ITU de Québec. Cette nouvelle discipline, inventée au Québec et tenue parallèlement au Pentathlon des neiges, comprend la raquette, le patin et le ski de fond. L’événement deviendra Coupe du monde ITU Triathlon d’hiver S3 les années suivantes, soit de 2015 à aujourd’hui.

  • 2015

    Triathlon Québec reçoit le Maurice de la fédération sportive de l’année, remis lors du Gala SportsQuébec.

  • 2016

    Cette année marque le retour d’une Coupe du monde ITU au Triathlon international de Montréal dans les rues du Vieux-Montréal.

    Charles Paquet termine 2eau Championnat du monde ITU Junior à Cozumel, au Mexique. L’avenir s’annonce plein de promesses pour l’athlète de Port-Cartier.

  • 2017

    La première Coupe du monde ITU en paratriathlon au Québec se dispute au TriMemphré, compétition maintes fois récompensée.

    Le triathlon international de Montréal devient une étape de la WTS (World Triathlon Series). L’épreuve réunit les meilleurs athlètes au monde.

  • 2018

    Triathlon Québec fête ses 30 ans. La fédération change son logo pour le rapprocher de celui de Triathlon Canada. C’est le quatrième logo de son histoire.

    Alexis Lepage participe aux Jeux du Commonwealth et se classe au 13erang.

    Triathlon Québec compte fièrement :

    • 15 800 membres (ceci représente une augmentation de 460 % en 12 ans !) ;
    • 46 000 participants aux évènements ;
    • 60 clubs à travers le Québec ;
    • 160 évènements au calendrier, dont 120 triathlons.