,

Athlètes du mois: Maïra Carreau et Nathan Grondin

Triathlon Québec est fière de vous présenter les athlètes du mois, deux personnalités qui se sont illustrées entre autres par leur performance sportive et leur partage envers la communauté du Triathlon. Pour le mois de mars, nous mettons en lumière deux athlètes de l’Équipe du Québec junior qui nous ont impressionnés en ce début de saison, soient Maïra Carreau et Nathan Grondin.

Pour Maïra, la saison hivernale rime avec la mise en place d’une routine constante avec ses études au Cegep Édouard-Montpetit, ses entraînements au club Hippocampe de St-Hubert, encadrés par son entraîneur Jean-Frédéric Fortin, et sa vie personnelle. À l’entraînement, elle met l’emphase sur le volume progressif et le vélo pour bien revenir d’une blessure au tibia datant de la saison précédente. Elle termine sa préparation à Clermont en Floride à l’occasion d’un camp d’entraînement de l’équipe du Québec en mars dernier.

Au cours de ce projet, elle participe au Championnat Nord-Américain Junior de Sarasota, une course qui ne finira jamais de nous surprendre. En effet, le matin de la course, le format prévu de triathlon fut modifié en duathlon compte tenu de la météo (5 degrés Celsius). Tous les athlètes ont ainsi dû se réorganiser à 15 minutes du départ. Pour Maïra, les deux premières parties la courses se sont très bien déroulées, surtout la partie vélo. Elle termine en 9e position, très contente du résultat, surtout avec l’importance de la course à pied dans le duathlon et le peu de préparation qu’elle avait dans cette discipline.

Quelques jours plus tard, elle prend la direction du Portugal en vue de participer à la Coupe Européenne Junior de Quarteira, un parcours qu’elle connaît bien, mais qui réserve son lot de surprises et de défis, encore plus si l’on tombe malade 4 jours avant la course! Dès le départ, la nage en mer s’est révélée être un défi car l’eau était très agitée. Maïra s’est très bien débrouillée, sortant première de l’eau dans le deuxième groupe de nage. Le parcours de vélo était très technique et rapide et elle a bien su travailler tout au long de celui-ci. Enfin, elle a su maintenir un bon rythme pour dépasser quelques filles à la course à pied et terminer en 9e position. Elle rentre à la maison très satisfaite de sa course, surtout considérant que le bassin de triathlètes était très relevé.

Ses premières courses démontrent l’esprit ouvert de Maïra et comment s’adapter aux imprévus. Elle se concentre présentement sur ses études et sur sa forme en course à pied, question d’être au top pour la prochaine course (Ixtapa, Mexique) et le reste de la saison au Québec sur le circuit Grand Prix.

Pour Nathan, la préparation au début de saison s’est aussi faite à la maison, lui qui étudie au Cegep Garneau et s’entraîne au PEPS de l’Université Laval, sous la supervision de son entraîneur Nicolas Proulx-Bégin du Rouge et Or. Chaque entraînement, et chaque session étaient guidés par un seul objectif, se qualifier pour les Championnat du monde Junior. Une préparation autant physique que mentale était donc au rendez-vous.

Avec le coup d’envoi rocambolesque pour sa saison de course à Sarasota, Nathan savait que les prochaines étapes seraient hautes en couleurs! Malgré le changement subit de triathlon en duathlon, il a su garder la tête haute et entamer la course à grande vitesse sur la première portion de course à pied. En bonne position en sortant de transition, il pédale stratégiquement et revient en transition en huitième position. Cela lui permet de relancer la seconde course à pied encore plus rapidement et rattraper trois coureurs pour terminer la course en cinquième position!

Après quelques jours d’entraînement supplémentaire en Floride, Nathan prend la direction du Portugal avec le reste de l’Équipe du Québec pour affronter une course de niveau relevé avec la participation de plusieurs Européens à la Coupe junior de Quarteira. Nathan a manqué de chance à quelques reprises, notamment avec une portion nage rendue difficile par la mer agitée et quelques nageurs moins bien intentionnés, puis des pépins mécaniques sur le vélo et enfin pour avoir reçu une pénalité pour son vélo mal apposé sur le support en transition. Il traverse la ligne d’arrivée en 36ème position, un placement qui ne représente pas son niveau de forme mais qui représente une progression par rapport à son dernier résultat obtenu en Coupe européenne à l’automne dernier. La compétition laisse Nathan sur son appétit et se voit encore plus motivé à prouver ce dont il est capable!

De retour à la maison, Nathan garde son objectif en tête et se motive face à la série de tests restant sur son calendrier pour l’aider dans sa sélection pour les Championnat du monde Junior.

 

Bravo à vous deux pour un excellent début de saison, une saison 2022 qui s’annonce rapide et très intéressante à suivre pour nous.

 

______________________________________________________

 

Vous côtoyez un athlète s’illustrant par ses performances, ses accomplissements sportif ou communautaire, soumettez leur candidature pour les prochains Athlètes du mois. Nous cherchons à mettre en lumière les athlètes du Québec en tout genre, les initiés, les pros et les débutants! Partagez le nom et une courte description de leurs accomplissements à info@triathlonquebec.org

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.