C’est hier à Laval-sur-le-Lac que débutait officiellement la saison de triathlon 2021 avec le Triathlon Laval Mouvement Physio. Pour sa troisième édition, ce triathlon organisé de main de maître par le club de Laval a accueilli 250 athlètes sur un parcours d’une grande qualité. 

La journée débutait donc à 8:00 sur les bords de la rivière des Milles-Iles avec au programme un triathlon sprint, un triathlon initiation, des courses U15 et u13 et bien entendu les distances jeunesses pour clôturer la journée. Pour cette 3ème édition, l’évènement affichait complet car la limite avait été fixée à 250 participants en raison de la pandémie. Le directeur de course, Dominique Clément, nous confiait que “l’organisation de la 3e édition du triathlon de Laval a été toute une aventure. L’incertitude reliée à la pandémie et aux normes sanitaires imposées par les diverses agences de santé publique a apporté beaucoup de travail et de considérations supplémentaires. La créativité et l’adaptabilité ont été les mots d’ordre tout au long des derniers mois. Je suis excessivement fier du travail accompli par le comité organisateur et reconnaissant du soutien fourni par Triathlon Québec et la Ville de Laval”. Une fierté amplement justifiée tant l’évènement a été couronné de succès comme en témoignent les sourires des participants.

Sur le plan sportif, c’est le local de l’étape, Alexandre Leblanc, qui s’impose avec un temps de 1h01’31” devant son compère de l’Équipe du Québec, Olivier Desjardins (1h04’11”) du club Hippocampe. Le podium est complété par Charles-Antoine Legrand (1h06’31”). Chez les femmes, la victoire revient à la jeune Léa Pelletier (1h12’314”) de Jet triathlon. Elle est accompagnée sur le podium par l’athlète du club organisateur, Émy Sarrazin, (1h13’41”) et par Arianne Bijould (1h13’41”), la photo d’arrivée ayant été nécessaire pour départager les deux athlètes.
Chez les U15, la victoire revient à Éli Majeau (34’38”) devant Léo Savoie (35’48”) et Philippe Tarini (38’00). Du côté des filles, c’est Charlotte Fournier (38’43”) qui s’impose devant Mila-Rose Toussignant (41’51”) et Victoria Remillard (42’56”).
Enfin, chez les garçons U13, le podium est composé de Tyler St-Marie (40″06”) devant Samuel Forget (41’28”) et Mikaël Roy (41’44”). Chez les filles, nous retrouvons Catherine Longpré (43’09”), Alisson Lavallée (45’09”) et Angélin Duran (48’34”) aux trois premières places.

On notera également la très forte participation dans les catégories jeunesses ainsi que l’encadrement remarquable de la part des jeunes du club de triathlon Laval qui ont troqué leurs trisuit pour un chandail de bénévole afin de venir aider les plus petits. Des moments de partage et de joie qui font la beauté de nos évènements partenaires !

Retrouvez l’ensemble des résultats ici !

Alors qu’en décembre dernier nous vous annoncions le grand retour de la Coupe Québec présentée par Spark Sports Nutrition avec une sélection de huit courses au programme, la pandémie et le jeu des annulations/reports nous oblige à revoir nos plans. La Coupe Québec 2021 sera finalement composée de cinq étapes réparties sur quatre évènements à la suite. Un mois dense donc, mais un mois que nous attendons avec impatience !

Visitez la page liée à la Coupe Québec 2021 pour tous les détails.

Comme vous le savez tous, la pandémie a, encore, des impacts sur la saison de triathlon cette année. Ainsi, même si les événements avaient déjà un plan « COVID » solide, certains n’ont eu d’autres choix que d’annoncer leur annulation ou leur report en raison de la situation sanitaire actuelle. La décision finale revenant aux comités organisateurs, chacun ayant ses propres contraintes en plus de l’incertitude liée à la pandémie. Ainsi, comme prévu initialement, la Coupe Québec 2021 reviendra donc à la base. Des distances sprint et olympique en alternance et une longue distance. Toutes les étapes seront comptabilisées sur 1000 points. Malheureusement, le défi de la « Triple couronne québécoise » se voit reporté à l’été 2022.

Triathlon : un 3 de 5 – (2 sur distance sprint, 2 sur distance olympique et 1 longue distance)

Les trois meilleurs résultats sur les cinq étapes seront comptabilisés au classement. Ces cinq étapes sont réparties sur quatre évènements situés dans quatre régions différentes.

  1. Gatineau – distance sprint (championnat québécois)
  2. Duchesnay – distance olympique
  3. Montréal – distance sprint
  4. Magog – distance olympique et longue distance (championnat québécois)

Duathlon : un 3 de 5 – (4 sprint et 1 olympique)

Les trois meilleurs résultats sur les cinq étapes seront comptabilisés au classement. À noter que suite au changement de date du Triathlon Mondial Groupe Copley et pour respecter les principes de la Coupe Québec, ce dernier ne fait plus parti des étapes en duathlon.

  1. Verdun – distance sprint
  2. Valleyfield – distance sprint (championnat québécois)
  3. Magog – distance sprint
  4. Sorel-Tracy – distance sprint
  5. Boucherville – distance olympique (championnat québécois)

Calendrier des événements qualificatifs

Le calendrier des événements qualificatifs pour la saison 2021 a lui aussi subi quelques changements.
Visitez la page la page dédiée aux qualification pour les championnats du monde pour tous les détails.

 

Merci à tous de votre patience et de votre support au cours des derniers mois. Au plaisir de vous (re)voir très bientôt dans une zone de transition !

Au printemps 2020, les formations pour futurs entraineurs livrées par Triathlon Québec ont toutes été suspendues. Pour diverses raisons, tant administratives que organisationnelles, il était impossible de donner une formation reconnue et suffisamment complète en contexte non-présentiel. La partie pratique de la formation étant essentielle, Triathlon Québec ne pouvait tout simplement pas la contourner ou la remplacer. Par contre, c’est avec beaucoup de fierté que la fédération a créé à l’automne 2020 un processus de formation adapté aux conditions actuelles. Effectivement, Triathlon Québec livre donc depuis ce temps des formations théoriques en ligne pour les futurs entraineurs.

Habituellement, la formation en présentiel se déroule sur 14-16 heures, approximativement 7-8 heures pour la théorie et 7-8 heures pour la pratique. Dans le cadre de la formation en ligne, seule la matière théorique sera présentée et le tout se déroulera donc sur 7-8 heures seulement. Pour ce qui est de la partie pratique, elle se déroulera sur 8 autres heures quand les circonstances le permettront.

Le prochain évènement de formation communautaire (théorique) JEUNESSE en ligne est prévu :

  •  24-25 avril 2021, sur deux avant-midis (2x 3,5 heures), 8h30 à 12h00 :

Ouverture des inscriptions le 7 avril 2021

Fermeture des inscriptions le 21 avril 2021

INSCRIPTION

_____

Non-Disponible actuellement
Formation communautaire (théorique et pratique) en présentiel
Sur 14-16 heures
Coût : 150,00$

_____

Disponible
Formation communautaire (théorique) en ligne
Sur 7-8 heures
Coût : 75,00$
+
Non-disponible actuellement
Formation communautaire (pratique) en présentiel
Sur 7-8 heures
Coût : 75,00$

_____

 

Les entraineurs qui suivront la formation théorique pourront entamer le processus de reconnaissance des entraineurs même s’ils n’ont pas complété la formation en totalité. Ils seront jugés “en cours de formation” par Triathlon Québec, Triathlon Canada et l’Association Canadienne des Entraineurs, et bénéficieront des mêmes droits et privilèges que les autres entraineurs, sous condition qu’ils complètent la formation pratique lorsque celle-ci sera disponible. Les délais maximums pour compléter la formation pratique seront communiqués en temps et lieu.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, vos dons nous ont permis d’amasser 14 324$ pour notre programme Triathlon Scolaire. Quand nous avons commencé à imaginer cette version remaniée de notre Défi 12 heures, il était difficile d’imaginer une telle somme et un tel nombre de participant.e.s (86). Et que dire de la réussite sportive !

Le rendez-vous était donc donné hier matin à 8h00 pour les 12 équipes et les 11 participants en solo de cette première édition virtuelle du Défi 12 heures. Avant de donner le départ officiel de l’évènement, nous avions le plaisir d’accueillir en direct notre présidente Sophie Yergeau, notre directrice générale Marie-Eve Sullivan et bien entendu, celui qui a accepté pour une 4ème année d’être le porte-parole de l’évènement, l’humoriste et IronMan, Maxim Martin. Une fois les athlètes accueillis comme il se doit, tout ce beau monde prenait place sur le circuit Tempus Fugit de Watopia. Un circuit volontairement plat afin de voir le nombre de kilomètres parcourus exploser, et on peut dire que l’objectif a été plus que rempli !

Pendant que les athlètes enchainaient les kilomètres, les activités se succédaient sur notre page Facebook et nous tenons à remercier tous les invités qui ont rendu cette journée particulière. Un gros merci donc à : Maxim Martin, Gabriel Filippi, Kim St-Vincent (Spark Sports Nutrition) et Émilie-Julie Dumontier, Benoit-Hugo St-Pierre et Isabelle Gagnon (sans oublier leurs deux filles), Antoine Jolicoeur Desroches, Jérémie Martin, Francis Martin… Un gros merci également au club ASC Coaching de nous avoir prété ses installations et tout particulièrement à Jonathan Pépin et Alain Picard !

Maintenant que les remerciements sont faits, mettons en avant les performances les plus remarquées et remarquables.
Sur le plan sportif, félicitations tout d’abord à Sandy Liboudan et ses 250 kilomètres parcourus en 9h45. Notons également les performances de Michelle Lavergne (230km), de Myriam Lefebvre (182km) ou encore d’Aude Rosini (180km) et Virginie Allard (142km).
Chez les hommes, impossible de ne pas souligner les 400 kilomètres d’Antoine Jolicoeur Desroches et les 410 kilomètres de Mattews Gagnon ou encore les 304 kilomètres avec 3 808 m de D+ d’Alex Landry-Simard qui avait fait le choix d’un autre parcours.
M
ais que dire de la performance de notre trio de tête… Jérémie Martin, Olivier Moisan et Benoit Lacroix décrochent « la victoire » avec un total surréaliste de 458km en 12h…. Tout simplement monstrueux ! Les trois athlètes nous ont confié avoir fait les 12 heures ensemble et que le tout s’est terminé dans un sprint final haletant qui sera finalement remporté par Benoit Lacroix.

Au niveau des dons, un merci tout particulier à Olivier Moisan (835$), Alex Landry-Simard (725$) et Gilles Marleau (500$) qui composent le podium individuel. Chez les équipes, nous retrouvons l’Équipe du Québec U23/Élites (1635$) en première position suivie de près par l’équipe Dynamos (1615$) et l’Équipe du Québec Junior (1520$).

Merci à tous les participants et tous les donateurs de contribuer à la poursuite de notre mission auprès des jeunes, particulièrement en milieu défavorisé, pour l’accessibilité au sport et le développement des saines habitudes de vie !

Pour voir l’ensemble des résultats, cliquez ici.

Dimanche avait lieu la cinquième et dernière étape présentée par Zizu Optics de notre course virtuelle. Au programme, une parade à haute vitesse dans les rues parisiennes de 38 kilomètres sur le parcours « Champs-Élysées ». Une étape promise aux sprinteurs.

Après une 4ème étape en haute montagne, la course virtuelle par étape Triathlon Québec rendait hommage à l’arrivée du Tour et son arrivée au coeur de la ville lumière. Comme à l’accoutumée, nous retrouvions au départ les favorites et les favoris avec la présence des trois premiers et des trois premières au classement général. Petite nouveauté pour le top 8 pour qui, compte tenu des commentaires que nous avions reçus ces dernières semaines, il était demandé d’utiliser exclusivement une base fixe, d’avoir un compte ZwiftPower et de fournir un fichier de fréquence cardiaque.

Résumé de l’étape

Chez les femmes comme chez les hommes, malgré quelques tentatives d’échappées pleines de panache, les favorites et favoris restèrent groupés jusque dans les derniers hectomètres. Comme escompté, la victoire sur “les Champs” se joua donc au sprint.
Chez les femmes, c’est finalement la jeune athlète du Rouge et Or, Noémie Beaulieu qui s’impose devant sa compère de l’Équipe du Québec Marie-Ange Hébert et l’athlète du club Bionick Lynda Gingras.
Les athlètes du Rouge et Or auront donc monopolisé les premières places puisque chez les hommes la victoire revient à Thomas Bilodeau. Il est accompagné sur le podium du jeune Samaël Fleury-Nadeau et de l’athlète de l’Équipe du Québec Michaël Simard.
À noter que le classement du top 10 diffère de l’activité de Zwift Companion suite à la vérification vidéo effectuée par les commissaires de course.
Aussi, en vertu d’un manquement aux changements réglementaires évoqués plus haut, le résultat d’Olivier Forest pour cette épreuve n’a pas été comptabilisé.

L’étape est à revivre sur notre page Facebook !

Classements Généraux

Avant de dévoiler les grand(e)s gagnant(e)s de nos différents classements, nous tenions à remercier l’ensemble des athlètes de cette première course par étape virtuelle Triathlon Québec. Au total, cinquante-neuf d’entre eux auront participé aux cinq étapes (21 Femmes – 38 Hommes) et cent-dix-huit à trois étapes ou plus (40 Femmes – 78 Hommes).


Femmes –
Général (cumulatif au temps)

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Marie-Ange Hébert

Femmes – Général (cumulatif aux points) 

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Sarah Hamel

Femmes – Meilleure Jeune (cumulatif aux points) 

  1. Noémie Beaulieu
  2. Marie-Ange Hébert
  3. Sarah Hamel

Femmes – Meilleure Jeune (cumulatif au temps) 

  1. Noémie Beaulieu
  2. Marie-Ange Hébert
  3. Amélie Gauthier

Femmes – Classement de la montagne

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Joannie Sanche

Hommes – Général (cumulatif au temps)

  1. Charles Perrault
  2. Thomas Bilodeau
  3. Charles Beaulne

Hommes – Général (cumulatif aux points)

  1. Oliver Forest
  2. Thomas Bilodeau
  3. Charles Perrault

Hommes – Meilleur Jeune (cumulatif au temps)

  1. Samaël Fleury-Nadeau
  2. Léandre Binette
  3. Jérôme Émery

Hommes – Meilleur Jeune (cumulatif aux points)

  1. Samaël Fleury-Nadeau
  2. Michaël Simard
  3. Nathan Grondin

Hommes – Classement de la montagne

  1. Olivier Forest
  2. Thomas Bilodeau
  3. Charles Perrault – Samaël Fleury-Nadeau

Retrouvez l’ensemble des résultats sur notre page dédiée à la course virtuelle par étape Triathlon Québec.

Hier avait lieu la quatrième étape présentée par Bioracer Canada de notre course virtuelle par étape. Au programme ce dimanche, une étape de haute montagne de 28 kilomètres sur le parcours “Lutscher” avec deux fois (ou presque) le KOM d’Innsbruck.

Deux semaines après un contre-la-montre plat et rapide, c’était l’heure de retourner en altitude pour les participants de la course virtuelle par étape Triathlon Québec. Chez les hommes comme chez les femmes, les favorites et favoris étaient au rendez-vous avec la présence de la leader du général Andrée-Anne Dumont, de la championne québécoise junior Noémie Beaulieu ou en encore de Joannie Sanche chez les dames. Du côté des messieurs, nous retrouvions sur la ligne de départ le champion québécois Élite/U23 et vainqueur de la première étape ,Thomas Bilodeau, accompagné du leader provisoire Olivier Forest et de son dauphin Charles Perreault.

Meet-up femme

Chez les femmes, Andrée-Anne Dumont (55’33”) a, encore une fois, survolé l’étape. Si les athlètes arrivèrent groupées au pied de la première ascension, Andrée-Anne tua le suspens dès les premiers hectomètres de la montée. Noémie Beaulieu tenta de s’accrocher mais se fut rapidement mission impossible et elle se retrouva en chasse-patate durant toute cette première difficulté du jour entre la leader du classement général et un groupe composé de Joannie Sanche, Marie-Ange Hébert, Line Vaillancourt et Claudie Simard.  Alors qu’un regroupement aura lieu après la descente entre Noémie et ses poursuivantes, la seconde ascension confirmera les forces entrevues lors de la première et Noémie Beaulieu (57’19”) finira finalement deuxième devant Joannie Sanche (58’04”).

Au terme de cette quatrième étape, Andrée-Anne Dumont conserve donc la tête du classement général devant Noémie Beaulieu alors que Joannie Sanche se hisse sur la troisième marche du podium. Nous retrouvons également ces trois athlètes au trois premières places du classement de la montagne. Au classement de la meilleure jeune, l’athlète de Gatineau conserve sa première place devant Marie-Ange Hébert et Charlotte Guay Julien.

Meet-up homme

Après un départ imparfait, dont nous nous excusons et dont nous assumons la responsabilité suite à un problème d’ordre technique, les hommes attaquèrent la descente à très vive allure avant et ce jusqu’au pied de la première ascension. Comme lors de la deuxième étape, Oliver Forest prit rapidement les commandes et ne les lâchera plus jusqu’à l’arrivée (47’22”). Derrière lui, une chaude lutte opposée un groupe composé d’Alex Bainville, Charles (Chuck) Perreault, Nicolas Proulx-Bégin, Jérémie Martin, Ernest St-Pierre et Samaël Fleury-Nadeau à l’occasion de cette première ascension. Derrière, Thomas Bilodeau fournit un incroyable effort dans des pentes à 11% pour finalement reprendre le groupe de poursuivant avant de les dépasser et de passer au sommet en deuxième position. Comme chez les femmes, la descente favorisa un regroupement et un groupe composé de Charles Perreault, Thomas Bilodeau, Charles Beaulme, Nathan Grondin, Jérémie Martin et Samaël Fleury-Nadeau commença la seconde ascension groupé. Comme escompté au regard de sa première ascension, Thomas Bilodeau (48’42”) se détacha rapidement pour terminer deuxième devant Samaël Fleury-Nadeau (48’57”).

Au classement général, Olivier Forest conforte donc sa première place devant Chuck Perreault et Thomas Bilodeau. Nous retrouvons également ces trois athlètes au trois premières places du classement de la montagne accompagné de Samaël Fleury-Nadeau troisième ex-aequo. Au classement du meilleur jeune, ce dernier conserve sa première place devant Nathan Grondin et Léandre Binette.

Note

Nous avons pris connaissance des commentaires échangés sur les réseaux sociaux et évaluons ce que nous pouvons implanter à court terme pour assurer plus de transparence dans les résultats.
Il sera notamment requis pour le top 8 au classement cumulatif par points de porter un cardio fréquence mètre pendant la dernière épreuve, d’avoir un compte zwiftpower et une base d’entraînement fixe. Tel que présentement, les athlètes pourront coupler leur puissance avec la base d’entraînement ou leur capteur de puissance.En addition, il pourrait être exigé au top 3 de fournir une double validation (base et capteur de puissance).
Nous avons également pris en note différentes suggestions pour des étapes ou séries ultérieures afin de satisfaire différentes clientèles d’athlète. Nous allons donc développer dans les prochaines semaines un règlement pour les compétitions virtuelles. Si vous souhaitez vous impliquer dans la création de celui-ci, veuillez nous en faire part à jpiole@triathlonquebec.org et/ou fsarrasinlarochelle@triathlonquebec.org.

 

Classements Généraux

Femmes – Général

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Joannie Sanche

Femmes – Meilleure Jeune

  1. Noémie Beaulieu
  2. Marie-Ange Hébert
  3. Charlotte Guay Julien

Femmes – Classement de la montagne

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Joannie Sanche

Hommes – Général

  1. Olivier Forest
  2. Charles Perrault
  3. Thomas Bilodeau

Hommes – Meilleur Jeune

  1. Samaël Fleury-Nadeau
  2. Nathan Grondin
  3. Léandre Binette

Hommes – Classement de la montagne

  1. Olivier Forest
  2. Thomas Bilodeau
  3. Charles Perrault – Samaël Fleury-Nadeau

Retrouvez l’ensemble des résultats sur notre page dédiée à la course virtuelle par étape Triathlon Québec.

Note : si certains participant(e)s ne figurent pas au classement de la quatrième étape, veuillez nous contacter pour que nous remédions à cela.

Hier avait lieu la troisième étape présentée par le magazine KMag de notre course virtuelle par étape sur la plateforme Zwift. Près de 150 athlètes étaient présents pour ce rendez-vous dominical. Au programme, un contre-la-montre de 18 kilomètres sur le parcours “Greater London Flat”.

Après une première étape favorisant les puncheurs fin novembre, une deuxième étape de haute montagne, l’heure était donc au contre-la-montre, un exercice classique pour les triathlètes. Encore une fois, la participation était au rendez-vous puisque le meetup homme affichait de nouveau complet et le taux de participation chez les femmes continuait de croitre. Des deux côtés, les favorites et favoris étaient au rendez-vous avec la présence de la leader du général Andrée-Anne Dumont, de la championne québécoise junior Noémie Beaulieu ou en encore de Myriam Michaud chez les dames. Du côté des messieurs, nous retrouvions sur la ligne de départ le champion québécois Élite/U23 et vainqueur de la première étape ,Thomas Bilodeau, accompagné du leader provisoire Olivier Forest et de son dauphin Charles Perreault.
À noter que le sillonnage était donc interdit et que la sélection d’un vélo de TT (ou vélo de contre-la-montre) était obligatoire.

Meet-up femme

Chez les femmes, on se demandait qui serait en mesure de venir contester la suprématie d’Andrée-Anne Dumont, gagnante des deux premières étapes et ultra favorite de ce contre-la-montre. À la surprise générale, Sarah Hamel, jeune athlète junior faisant partie du projet développement Triathlon Québec, prit la tête dès le départ pour ne plus la lâcher et finalement s’imposer (25’19”) devant la favorite du jour (25’33”). Derrière, la lutte faisait rage entre Myriam Michaud et la jeune Noémie Beaulieu, les deux femmes prenant à tour de rôle la troisième position. Finalement, il sera impossible de les départager, et nous avons donc, une fois n’est pas coutume, un podium à quatre, avec Myriam et Noémie ex aequo sur la troisième marche du podium (25’49”).
Au terme de cette troisième étape, c’est donc le statu quo au niveau des différents podiums puisque le classement général, le classement de la meilleure jeune et le classement de la montagne (aucun point décerné) demeurent inchangés. 

Meet-up homme

À la faveur d’un excellent départ, Oliver Forest prit rapidement les commandes de cet effort solitaire et ne les lâchera plus jusqu’à l’arrivée (23’15”). Derrière lui, une chaude lutte opposée l’ancien athlète de l’équipe du Québec, désormais coach au Rouge et Or, Nicolas Proulx-Bégin à celui qu’on ne présente plus, Charles (Chuck) Perreault. Ce sera finalement l’ainé des deux hommes qui prendra un avantage décisif sur la fin du parcours. Nous retrouvons donc sur la deuxième marche du podium Chuck Perreault en (23’33”) accompagné de Nicolas Proulx-Bégin (23’38”). Au classement général, Oliver Forest et Charles Perreault accentuent donc leur avance sur leur poursuivant. Du côté des jeunes, Michaël Simard termine le mieux classé (12e) juste devant Samuel Beaulieu (13e).
Pour les amateurs de statistiques, on notera les 392 watts de moyenne de Thomas Bilodeau (24’12”) et les 380 watts de “Chuck”.
Au classement général, Olivier Forest conforte donc sa première place devant Chuck Perreault et Thomas Bilodeau. 

Classements Généraux

Femmes – Général

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Marie-Ange Hébert

Femmes – Meilleure Jeune

  1. Noémie Beaulieu
  2. Marie-Ange Hébert
  3. Amélie Gauthier

Femmes – Classement de la montagne

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Joannie Sanche

Hommes – Général

  1. Olivier Forest
  2. Charles Perrault
  3. Thomas Bilodeau

Hommes – Meilleur Jeune

  1. Samaël Fleury-Nadeau
  2. Jérôme Emery
  3. Samuel Beaulieu

Hommes – Classement de la montagne

  1. Charles Perrault
  2. Olivier Forest
  3. Thomas Bilodeau

Retrouvez l’ensemble des résultats sur notre page dédiée à la course virtuelle par étape Triathlon Québec.

Note : si certains participant(e)s ne figurent pas au classement de la deuxième étape, veuillez nous contacter pour que nous remédions à cela.

Comme annoncé dernièrement, les formations pour futurs entraineurs livrées par Triathlon Québec étaient suspendues pour une durée indéterminée. Pour diverses raisons, tant administratives que organisationnelles, il était impossible de donner une formation reconnue et suffisamment complète en contexte non-présentiel. La partie pratique de la formation étant essentielle, Triathlon Québec ne pouvait tout simplement pas la contourner ou la remplacer. Par contre, c’est avec beaucoup de fierté que la fédération annonce aujourd’hui un processus de formation adapté aux conditions actuelles. Effectivement, Triathlon Québec livrera dès cet automne des formations théoriques en ligne pour les futurs entraineurs.

Habituellement, la formation en présentiel se déroule sur deux jours, approximativement un jour pour la théorie et un jour pour la pratique. Dans le cadre de la formation en ligne, seule la matière théorique sera présentée et le tout se déroulera donc sur une journée. Pour ce qui est de la partie pratique, elle se déroulera sur une deuxième journée quand les circonstances le permettront.

Le prochain évènement de formation communautaire (théorique) ADULTE en ligne est prévu cet hiver :

  • Samedi 13 février 2021 :

_____

Non-Disponible actuellement
Formation communautaire (théorique et pratique) en présentiel
Sur deux jours
Coût : 150,00$

_____

Disponible
Formation communautaire (théorique) en ligne
Sur un jour
Coût : 75,00$
+
Non-disponible actuellement
Formation communautaire (pratique) en présentiel
Sur un jour
Coût : 75,00$

_____

 

Les entraineurs qui suivront la formation théorique pourront entamer le processus de reconnaissance des entraineurs même s’ils n’ont pas complété la formation en totalité. Ils seront jugés “en cours de formation” par Triathlon Québec, Triathlon Canada et l’Association Canadienne des Entraineurs, et bénéficieront des mêmes droits et privilèges que les autres entraineurs, sous condition qu’ils complètent la formation pratique lorsque celle-ci sera disponible. Les délais maximums pour compléter la formation pratique seront communiqués en temps et lieu.

Triathlon Québec est heureuse de vous présenter les “forfaits motivation pour tous” ! Cette offre, qui met en lumière l’alpiniste Gabriel Filippi est l’occasion idéale pour commencer 2021 dans de bonnes dispositions tout en aidant Triathlon Québec à poursuivre sa mission auprès des jeunes, particulièrement en milieu défavorisé, pour l’accessibilité au sport et le développement des saines habitudes de vie.

Les forfaits 

Les forfait comprennent tous une conférence en ligne avec nul autre que Gabriel Filippi qui aura lieu le 26 janvier 2021 à 19h30. Exploitant l’alpinisme et ses propres défis comme source d’inspiration, Gabriel Filippi transmet ses clefs du succès. Accompagné de visuels à couper le souffle, ses conférences transforment, font la différence. Il motive et unit les troupes, leur permet de considérer le prochain obstacle comme un tremplin vers de nouveaux horizons, toujours prometteurs.

Les forfaits peuvent aussi inclure la participation à une clinique spécialisée de votre choix (débutant, intermédiaire ou expert), un accès exclusif à un module de formation en ligne et une adhésion annuelle 2021 à Triathlon Québec.

Pour chaque forfait vendu, nous sollicitons un don (non-obligatoire) de 35$ qui sera remis au programme Placements Sports et Loisirs de Sports Québec pour le programme Triathlon Scolaire qui fait bouger 20 000 jeunes chaque année et le don sera bonifié de 170%.  Pour tout don de 25$ et plus, l’acheteur recevra un reçu de don de charité, pour ses impôts.

La conférence de Gabriel Filippi

Prisonnier d’une grotte glaciale, à plus de 5200 mètres d’altitude, tente et sac de couchage laissés au dernier campement. Deux jours de ration avec soi. Depuis quatre jours, une imprévisible tempête paralyse l’ascension. Puis, une éclaircie d’espoir suspend le combat mental. L’atteinte du sommet prend un autre sens. Revenir affaibli et plus fort. Tout sommet est accessible, mais seuls les plus déterminés y accèdent.
Affronter de nouveaux défis devient alors moteur de réussite. Confronter sa zone de confort est le seul moyen d’accéder aux récompenses les plus précieuses. Après 50 années d’aquaphobie, se lancer dans l’inconcevable ; s’inscrire sans même savoir nager à un triathlon Ironman… et l’accomplir. Chacune des réussites, grandes ou petites, mérite son lot de leçons à tirer.
Croître, c’est aussi gérer les échecs. Chaque épreuve est une raison d’apprivoiser l’adversité, de jouer avec elle et non contre elle. Perdre un ami en montagne, c’est se relever ou mourir avec lui. Trouver la force pour ne pas tout lâcher et pour faire les bons choix. Les situations extrêmes décuplent les impacts de chaque action. Quand la survie est en jeu, chaque décision prend tout son sens.
Toutes ces histoires, un seul homme les a vécues.

 

Forfait Bronze – 20$ + don suggéré de 35$ soit un total de 55$

  • Conférence virtuelle d’une durée d’une heure avec M. Gabriel Filippi, le 26 janvier à 19h30;

Forfait Argent – 40$ + don suggéré de 35$ soit un total de 75$

  • Conférence virtuelle d’une durée d’une heure avec M. Gabriel Filippi, le 26 janvier à 19h30;
  • Choix d’une inscription à une de nos 3 cliniques offertes, d’une durée de 45 minutes :
    • Clinique : Triathlon 101 (débutant)
    • Clinique : Le triathlon longue distance (débutant à avancé)
    • Clinique : Optimisation des performances en triathlon (expert)
  • Accès exclusif au module de formation en ligne Triathlon Québec sur l’histoire du triathlon ;

Forfait Or – 115$ + don suggéré de 35$ soit un total de 150$

  • Conférence virtuelle d’une durée d’une heure avec M. Gabriel Filippi, le 26 janvier à 19h30;
  • Choix d’une inscription à une de nos 3 cliniques offertes, d’une durée de 45 minutes :
    • Clinique : Triathlon 101 (débutant)
    • Clinique : Le triathlon longue distance (débutant à avancé)
    • Clinique : Optimisation des performances en triathlon (expert)
  • Accès exclusif au module de formation en ligne Triathlon Québec sur l’histoire du triathlon ;
  • Adhésion annuelle 2021 à Triathlon Québec (groupe d’âge 16 ans et plus)

*Les forfaits comprennent un envoi électronique des documents. Pour recevoir les documents papier par la poste, un frais supplémentaire de 3$ s’ajoutera à la facture.

Les cliniques

Hier avait lieu la deuxième étape présentée par Huub Canada de notre course virtuelle par étape sur la plateforme Zwift. Près de 150 athlètes s’étaient donné rendez-vous pour une étape de montagne de 30 kilomètres sur le parcours Moutain Route de Watopia. Comme escompté, l’ascension vers la “Radio Tower” et son Épic KOM a permise de créer des écarts au classement général.

Après une première étape favorisant les puncheurs fin novembre, l’heure était à la haute montagne. Encore une fois, la participation était au rendez-vous puisque le meetup homme affichait de nouveau complet et le taux de participation chez les femmes était quant à lui égal au mois passé. Chez les femmes comme chez les hommes, les favorites et favoris étaient au rendez-vous avec la présence de la vainqueur de la première étape Andrée-Anne Dumont, de la championne québécoise junior Noémie Beaulieu ou en encore de Joannie Sanche, victorieuse des triathlons virtuels en mai dernier. Du côté des messieurs, nous retrouvions sur la ligne de départ le champion québécois Élite/U23 et vainqueur de la première étape ,Thomas Bilodeau, accompagné de son dauphin Charles Perrault.
À noter qu’afin de répondre aux mieux au différents commentaires que nous avions reçu, la procédure de départ était modifiée avec un départ contrôlé pour cette deuxième étape.

Meet-up femme

 Alors que tout le monde restait groupé jusqu’au pied de l’ascension du jour, dès les premiers pourcentages un petit groupe se forma à l’avant. Rapidement, Andrée-Anne Dumont se lançait dans un magnifique raid solitaire et ne lâcha plus la tête de la course jusqu’à l’arrivée pour s’imposer avec une minute d’avance (55”29′) au terme d’une magnifique démonstration. Derrière elle, nous retrouvons Joannie Sanche (56’29”) qui vient coiffer sur la ligne la jeune athlète de Gatineau Noémie Beaulieu (56’’30’).
L’intégralité de la course est à revivre sur notre page Facebook.

Meet-up homme

Alors que le profil de cette deuxième semblait moins favorable au leader du classement général Thomas Bilodeau, elle était au contraire l’occasion rêvée pour les grimpeurs du peloton d’aller chercher du temps sur les plus gros rouleurs avant le contre-la-montre prévu en janvier. Comme chez les femmes, les premiers pourcentages créèrent les premiers écarts. L’occasion encore une fois pour Charles (Chuck) Perrault de faire étalage de son habilité lorsque la route s’élève et de passer en tête au sommet du KOM, accentuant son avance au classement de la montagne. Il était très rapidement rejoint par Olivier Forest (47’26”) qui profita de la deuxième partie de l’ascension pour lâcher son concurrent et s’envoler vers la victoire d’étape à la faveur d’une descente bien maitrisée. Il est donc accompagné sur le podium de cette étape par Charles (Chuck) Perrault (48’13”) et Alex Bainville (48’28). Thomas Bilodeau terminant finalement à la quatrième place de cette étape (48’38”), abandonnant donc son maillot de leader du général au profit du grand vainqueur du jour.
L’intégralité de la course est à revivre sur notre page Facebook.

Classements Généraux

Femmes – Général

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Joannie Sanche

Femmes – Meilleure Jeune

  1. Noémie Beaulieu
  2. Marie-Ange Hébert
  3. Amélie Gauthier

Femmes – Classement de la montagne

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Joannie Sanche

Hommes – Général

  1. Olivier Forest
  2. Charles Perrault
  3. Thomas Bilodeau

Hommes – Meilleur Jeune

  1. Samaël Fleury-Nadeau
  2. Jérôme Emery
  3. Samuel Beaulieu

Hommes – Classement de la montagne

  1. Charles Perrault
  2. Olivier Forest
  3. Thomas Bilodeau

Retrouvez l’ensemble des résultats sur notre page dédiée à la course virtuelle par étape Triathlon Québec.

Note : si certains participant(e)s ne figurent pas au classement de la deuxième étape, veuillez nous contacter pour que nous remédions à cela.