La délégation québécoise composée de seize athlètes juniors revient d’Edmonton avec un titre national au relais par équipe mixte et plusieurs apprentissages pour ce groupe d’athlètes prometteur.

 

Du succès dans l’épreuve individuelle

Le week-end a d’abord bien débuté avec une bonne performance collective dans l’épreuve individuelle de la Série nationale de développement junior et U23 présentée le samedi. Disputée sur format super-sprint (300m natation, 8,8km vélo et 1,2km de course), l’épreuve comportait son lot de défis avec un parcours de vélo exigeant et une longue course entre la natation et la zone de transition. Noémie Beaulieu (Espoirs de Gatineau) et Maïra Carreau (Indépendant) se sont démarquées en prenant les deux premières positions de l’épreuve. Sarah Hamel (Triomax Jr) et Marie-Ange Hébert (Hippocampes) ont également percé le top en terminant respectivement 7e et 10e.

Chez les hommes, le niveau était relevé avec la présence de quatre Américains et plusieurs athlètes d’âge U23. Nicolas Harvey et William Nolet (Rouge et Or) ont sprint jusqu’à la toute fin pour terminer aux 5e et 7e rang. Cinq autres représentants du Québec ont conclu dans le top 20 sur la quarantaine d’athlètes participants.

Tous les résultats sont disponibles ici.

 

Le Québec défend son titre de champion national

Dimanche s’est tenu le championnat canadien de relais par équipe mixte sur le même parcours et les mêmes distances que la Série mondiale de relais présentée quelques heures plus tard. L’équipe composée de Noémie Beaulieu, William Nolet, Isla Britton et Nicolas Harvey a livré une chaude lutte aux équipes de Colombie-Britannique et Alberta pour finalement s’emparer de la victoire. Le Québec avait trois autres équipes en lice qui ont toute fourni un bel effort collectif. Malheureusement, d’importants ratés techniques ont entraîné le retrait de toutes les équipes qui s’étaient fait prendre un tour par la première équipe (États-Unis) et la grande majorité des formations n’ont pu compléter le relais.  C’est donc un bilan positif pour ce groupe d’athlètes qui étaient encadrés par les entraîneurs Kyla Rollinson, Félix Lévesque-Pero et Francis Sarrasin Larochelle. Outre les performances, les athlètes ont développé une cohésion d’équipe remarquable et acquis plusieurs outils dans la préparation et l’approche d’une course à l’étranger.

Enfin, le Québec ajoute un quatrième titre sur une possibilité de cinq cette saison après les victoires de Jérémy Briand (élite homme), Karol-Ann Roy (élite femme) et Alexandrine Coursol (junior femme) remportées il y a deux semaines à Kelowna.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *