Voici les critères de sélection pour les athlètes désirant être identifiés « Excellence », « Élite » ou « Relève » par le Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport, ou « Espoir » par la fédération.

L’athlète doit :

·         Être citoyen canadien (passeport valide);
·         Être un résidant permanent du Québec;
·         Être un membre en règle de Triathlon Québec;
·         Être membre en règle d’un club reconnu de Triathlon Québec;
·         Être à l’entraînement sur le territoire québécois pour une période minimale de 6 mois;

 

Exception :
i.    Les athlètes membres de l’équipe nationale et/ou de Coupe du Monde***;
ii.    Les athlètes identifiés par Triathlon Canada (Équipes et/ou projets nationaux***).

***Note: Tout athlète membre de l’équipe nationale ou de l’équipe du Championnat du Monde désigné par Triathlon Canada ou du Programme Équipe Québec de Sport Québec, doit faire une demande spéciale par écrit à la fédération pour être exempté d’un ou plusieurs de ces critères.

 

·         Être supervisé par un entraîneur reconnu de TQ ou de TC;
·         Qualifications requises :
i.    Être membre en règle comme entraîneur de Triathlon Québec;
ii.    Être membre en règle d’un club reconnu par Triathlon Québec;
iii.    Être certifié ou en processus de réussite du cours introduction à la compétition;
·         Offrir sur demande des résultats d’évaluations;
·         Signer le protocole d’entente (Formulaire d’engagement) de TQ;

Identification « Excellence » 

Tout athlète identifié de niveau senior ou développement par Sport Canada et exceptionnellement, et sur présentation de la justification appropriée au Secrétariat au loisir et au sport (SLS), un athlète membre régulier de l’équipe canadienne senior.

Pour accéder à ce statut, la fédération sportive doit en faire demande auprès du ministère. Entre autres, une confirmation par la fédération canadienne du statut de l’athlète, liste des compétitionsinternationales de l’année précédente, description de l’encadrement de l’athlète et les données sur le statut du sport, présence aux grands jeux, etc., doivent être fournis avec la demande.

 

Identification « Élite »

Triathlon Québec identifie 6 athlètes « Élites » dont 3 hommes et 3 femmes :

HOMMES/FEMMES : Deux identifications sont accordées selon les critères et un choix discrétionnaire peut être accordé par le Comité de l’excellence au meilleur U23 et/ou junior.

 

Identification « Relève »
Triathlon Québec identifie 8 athlètes « Relèves » dont 4 hommes et 4 femmes :
HOMMES/FEMMES : Trois identifications sont accordées selon les critères et un choix discrétionnaire peut être accordé par le Comité de l’excellence à un athlète identifié espoir.

 

Identification « Espoir »

Cette identification est accordée aux athlètes de 13 ans et plus au 31 décembre de l’année de compétition. Celle-ci permet de répondre à l’importance de l’identification des futurs talents, donc des athlètes ayant atteint les standards ci-bas, ayant une accréditation de sillonnage par la fédération.

 

Dans l’identification des athlètes, Triathlon Québec considère les réalisations suivantes des candidats :
·         Membre de l’équipe des Grands Jeux;
·         Jeux Olympiques, Jeux du Commonwealth, Jeux Pan Américain;
·         Membre de l’équipe national de Triathlon Canada;
·         Brevetés par Sport Canada
·         Classement Excellence Triathlon Québec
·         Standards Nationaux/Provinciaux (Voir annexe);
·         Potentiel maximum de l’athlète (progression et évaluation);
·         Choix discrétionnaire du comité excellence.

Clauses particulières pour en cas de blessure, maladie ou grossesse

 

Advenant le cas où un(e) athlète est blessé(e) ou malade pendant une période prolongée ou en cas de début de grossesse au cours de la période de qualification et que, uniquement pour des raisons de santé, l’athlète n’aurait pas atteint les standards de qualification mentionnés plus haut, il ou elle peut appliquer par écrit auprès directeur du comité de l’excellence et ce, jusqu’au 30 septembre de chaque année civile.
Cette demande au brevet de l’année en cours sera considérée, à l’entière discrétion du comité de l’excellence, si les conditions suivantes sont respectées et sans léser un autre athlète de calibre comparable qui aurait fait application au programme d’excellence de l’année en cours :
Une blessure à plus long terme est généralement considérée comme une période pendant laquelle l’athlète ne peut s’entraîner pendant une période de 8 à 12 semaines.
a) L’athlète a satisfait aux exigences raisonnables d’entraînement et de réhabilitation destinées à accélérer son retour à l’entraînement et à la compétition de haute performance alors qu’il (elle) était blessé(e), malade ou enceinte et, en dépit de tout effort raisonnable pour atteindre les standards de qualification pertinents au cours de l’année pendant laquelle la blessure, la maladie ou la grossesse a eu lieu, n’a pas réussi à le faire aux yeux du comité de l’excellence, pour des raisons reliées strictement à la blessure, maladie ou grossesse.
c) Fournir un certificat de médecin attestant que l’athlète satisfait aux exigences raisonnables d’entraînement et de réhabilitation et que l’athlète réussira au moins les standards minimaux requis au cour de l’année à venir.
d) L’athlète a fait preuve et continue à faire preuve d’engagement à long terme envers des objectifs de haute performance et de compétition, et démontre son intention de poursuivre l’entraînement et la compétition de haute performance au cours de la période pour laquelle il/elle demande une exemption pour blessures, maladie ou grossesse.
e) La demande de l’athlète doit inclure les résultats de sa saison précédente de même que son classement, ainsi que le motif pour lequel il/elle demande une exemption pour blessure, maladie ou grossesse.
f) Advenant que le Comité de l’excellence refuserait la requête d’exemption d’un athlète, ce dernier peut porter sa cause en appel selon les procédures d’appel de Triathlon Québec en vigueur.
Notez que seuls les appels portant sur des motifs de procédure pourront être accueillis.

 

Révision annuelle

Pour sa part, Triathlon Québec devra être en mesure d’afficher et de faire parvenir une lettre aux athlètes concernés et cela le plus rapidement possible après la révision annuelle au 1er décembre de chaque année. Triathlon Québec peut en tout temps faire des changements de la dite liste selon les recommandations du Comité de l’excellence.
Il est à noter que le comité de l’excellence peut proposer au Conseil d’administration un athlète dans le cas où une catégorie n’aurait pas le nombre total requis ou pour toutes autres raisons jugées pertinentes.