Voici comment obtenir son accréditation de sillonnage pour prendre part au Circuit de Coupes du Québec dans les catégories U15, Junior ou Élite, de même qu’au Circuit de Compétition national (Série nationale Jeunesse et Junior) et au Circuit de Compétition ITU.

APPROBATION AUTOMATIQUE

Tout athlète qui était membre des catégories 14-17, U17 Élite, Élite 18 ans et + en 2013 et qui a pris part à des Coupes du Québec avec Sillonnage au cours de la saison 2013 et donc titulaire d’une accréditation de sillonnage (fournir une preuve i.e. : résultats, liens électronique, etc.); ou des courses de vélo sur route  (fournir une preuve i.e.: résultats, liens électronique, etc.) en 2012/2013 sera automatiquement approuvé pour la saison 2014.

NB – Les athlètes des catégories U15 et Junior et doivent valider leurs habiletés lors des camps de développement ou de perfectionnement qui auront lieu au mois de mai.

NB -Les athlètes qui ont participé à des courses de vélo sur route/criterium et qui ne détiennent pas une licence d’une fédération de triathlon, doivent fournir une preuve de la participation.

DEMANDE D’APPROBATION

Tout athlète qui n’a jamais été titulaire d’une licence sillonnage TQ et qui sont de catégories U15 et Junior doivent valider leurs habiletés et obtenir leur accréditation lors des camps de développement ou de perfectionnement qui auront lieu au mois de mai.

Les athlètes d’âge seniors (20 ans et +) et les athlètes d’âges Juniors (16-19 ans)  sont tenus de faire  évaluer des habiletés et connaissances par un entraineur «compétent» pour recevoir une carte de sillonnage.

L’évaluation peut être faite par :

  1. Un entraîneur de triathlon actuellement certifie intro-compétition  (soumettre preuve de certification) et ayant au moins deux ans d’expérience d’entraînement d’athlètes participant à des compétitions avec sillonnage.
  2. Un entraîneur de cyclisme actuellement accrédité introduction à la compétition (soumettre preuve de certification).

Tarif de base : 50.00$/hr

Le tarif établi par l’entraîneur peut être moindre si celui-ci le souhaite.

TRIATHLON SILLONNAGE – HABILETÉS REQUISES

Ce guide de compétences est pour les entraineurs et les athlètes désirant recevoir une certification en sillonage. Voici une liste des habiletés minimales requises.

• Soyez prévisible dans vos actions. Maintenir une ligne droite et régulière, éviter de freiner ou de changer brusquement de direction. Rappelez-vous qu’il y a des coureurs qui suivent de près.

• Ne pas chevaucher les roues. Un changement de direction ou légère rafale de vent pourrait facilement amener des athlètes à toucher les roues et tomber.

• chevaucher les roues dans les virages et éviter les dangers potentiels.

• Position des mains dans un groupe, en suivant une roue en ayant les mains sur “cocottes de frein” vous réduisez le temps de réaction et n’est pas conseillé.

• Virage lignes, juger quand l’athlète peut pédaler dans une courbe ou s’il est nécessaire de lever l’intérieur de la pédale, cesser de pédaler et de juger à quel moment de cycles à pédales peut recommencer.

• Lire la dynamique du groupe en fonction du terrain, de comprendre comment l’effet de “l’accordéon” et du “coup élastique” affectent le peloton.

• Stratégies de roues  (Paceline), l’habileté de savoir quand et de quel cote de se retirer du groupe (peel off) et rejoindre celui-ci.

• Changer ou “Rolling”, l’athlète doit comprendre le rôle de rouler en ligne, dégager, et les réactions nécessaires à l’anticipation.

• Signalez et annoncer tous les dangers sur la route à venir. Il s’agit notamment des nids de poule, des grilles d’évacuation, les animaux errants, les portes de voitures d’ouverture, des débits, des pierres, des voitures en stationnement, etc.

• Lors de la montée, évitez de suivre une roue de trop près. De nombreux coureurs perdent souvent leur élan lors qu’il se lève de leur selle lors de la montée, ce qui peut provoquer une décélération brutale. Cela peut surprendre un athlète qui suit de trop près, ce qui entraîne une chute s’il y a contact roue.

• Pas de panique si vous vous brossez les épaules, les mains, les bars, ou cuisses avec un autre coureur. Essayez de rester détendue dans le haut du corps pour absorber les coups. Il s’agit d’une partie de la course ou les athlètes sont en contact étroit. Cette portion est sécuritaire si tous les athlètes ne paniquent pas, ne freinent pas ou ne changent pas de direction.