Triathlon Québec avait prévu lancer le programme 1-2-tri GO en avril 2020. Dans les circonstances actuelles, le lancement sera malheureusement repoussé à une date ultérieure. Tout de même, en cette période de confinement, voici une alternative d’entrainement intéressante qui représente bien le programme 1-2-tri GO. Il s’agit d’un plan d’entrainement sur quatre semaines (version word et pdf) que les jeunes athlètes (+/- U11 et U13) peuvent faire à la maison. Vous y trouverez des séances de course à pied, de vélo, de préparation physique, des ateliers (nutrition, mécanique, transition) et des défis variés. Le tout demeure très simple en général, c’est un plan de base, mais cela permettra aux athlètes de demeurer un minimum actif à la maison ou à proximité en toute sécurité. Notez qu’il existe plusieurs autres ressources d’entrainement sur le web présentement, notamment Le GRAND club de course.

Pour les athlètes en clubs, c’est un plan qui peut être complémentaire à votre entrainement de club déjà adapté pour la maison ou à proximité (si applicable). Vérifiez avec votre entraineur qu’il n’y a pas de conflit au niveau de la planification, du choix d’exercices ou du volume d’entrainement. Pour les athlètes indépendants ou qui n’ont pas de programme, c’est un plan que vous pouvez faire en entièreté sans problème.

Pour les parents, nous vous invitons à encourager vos enfants à bien suivre le programme. Nous vous demandons aussi de superviser les entrainements et, dans la mesure du possible, d’offrir votre aide et votre support au besoin.

Pour les entraineurs, nous vous invitons à partager le plan à vos athlètes et n’hésitez pas à ajouter ou à modifier des éléments au besoin. Nous vous encourageons aussi à ajouter un peu d’animation en demandant à vos athlètes de partager des vidéos (ou tout autre système de reconnaissance) pour prouver la réussite des défis au reste de votre équipe. Soyez créatifs en renforçant le sentiment d’appartenance à une équipe malgré la séparation. Finalement ce message a été envoyé aux athlètes U11-U13, mais vous êtes invités à le partager à vos athlètes plus vieux et/ou plus jeunes si vous le jugez pertinent.

Bon entrainement!

plan_ent_jeunes_avril word (avec hyperliens)

plan_ent_jeunes_avril pdf

Alors que la saison de compétitions approche à grand pas, plusieurs activités de développement sont prévues pour les jeunes triathlètes de 12 à 19 ans ce printemps. Les inscriptions aux diverses activités sont maintenant ouvertes. Ne tardez plus!

 

Journée d’identification provinciale – 29 mars 2020, Montréal

 

Cette activité est la première étape d’identification du programme de développement de Triathlon Québec. Il est recommandé pour tous les athlètes U13, U15, Junior et Élites d’y participer au moins une fois par année afin de remplir les critères d’identification espoir des programmes de Triathlon Québec. L’identification de niveau espoir permet notamment d’être éligible pour participer à la Finale Provinciale des Jeux du Québec* et/ou d’être admis dans un programme sport-études secondaire et post-secondaire. Cet événement est une occasion de mesurer les progrès réalisés en course à pied et en natation, de fixer de nouveaux objectifs et de rassembler les athlètes et entraîneurs des divers clubs en dehors de la saison estivale de compétitions.

Inscription : https://ccnbikes.com/#!/events/9784-journee-didentification

*Pour les athlètes de 12 à 15 ans qui souhaitent être éligibles pour la Finale Provinciale des Jeux du Québec 2020 qui se tiendra à Laval, les temps suivants sont requis : natation 200m (max 3min20 hommes et femmes) et course 1 500m (max 6min15 hommes, max 6min30 femmes)

 

Camp de développement régional – avril et mai 2020, dates variées

 

Des camps régionaux d’une journée sont tenus dans différentes villes avant le début de la saison de compétitions. Ils contribuent au développement régional en rassemblant les athlètes et les entraîneurs d’un même secteur. La participation au camp est encouragée pour les athlètes des catégories U13 et U15 qui souhaitent participer aux événements régionaux et/ou au circuit de la Coupe du Québec. La participation à ce camp est également un des critères pour obtenir le statut d’identification espoir. Une journée de camp type débute habituellement vers 9h00 et se termine à 16h30. L’horaire détaillé de votre camp suivra dans les jours précédents.

Section 1 : Est-du-Québec Rocher-Percé : 23 ou 30 mai (à confirmer) Filoup : 3 mai
Section 2 : Côte-Nord Tricéphales : 2 ou 9 mai (à confirmer)
Section 3 : Saguenay Lac St-Jean Beluga : 2 mai
Section 4 : Québec, Chaudière-Appalache Bionick : (à confirmer)
Section 5 : Mauricie, Centre-du-Québec, Estrie Sherbrooke : 18 avril
Section 6 : Rive-Sud, Richelieu Yamaska Hippocampe : 9 mai
Section 7 : Sud-Ouest, Lac St-Louis, Montréal, Bourrassa Tri-O-Lacs : 10 mai
Section 8 : Lanaudière, Laurentides, Laval Jet : 10 mai
Section 9 : Outaouais Espoir : 10 mai
Section 10 : Abitibi-Témiscamingue Triosisko : 3 mai

Inscription : https://ccnbikes.com/#!/events/9445-camps-regionaux

 

Camp de développement provincial junior – 16 au 18 mai 2020, Nicolet

 

Stratégiquement placé avant le début de la saison au Québec, ce camp a comme objectif de rassembler les athlètes pour réaliser des séances d’entraînements spécifiques et peaufiner les habiletés techniques et tactiques avant le début des compétitions.

Le camp s’adresse à aux athlètes suivants :

  • Athlètes juniors (âgé de 16 à 19 ans au 31 décembre 2020) identifiés de niveau Espoir régional 16 ans et plus.
  • Athlètes âgés de 15 ans au 31 décembre 2020 ayant au moins un standard de l’Équipe du Québec Développement (natation ou course) ET ayant terminé dans le top 10 du Championnat provincial U15 ou du classement cumulatif de la Coupe du Québec en 2019

Inscription : https://ccnbikes.com/#!/events/9447-camp-provincial-junior

Quiz pour l’obtention du badge zone de transition.

90% minimum pour l’obtention du badge

Vous avez droit à vos notes. Bonne chance!

Leçon 3 : Vidéos

1. Port du casque

Regardez la vidéo suivante sur le port du casque dans la zone de transition.

 

2. Règles générales

Regardez la vidéo suivante sur les règles générales dans la zone de transition.

 

3. Lignes embarquement/débarquement

Regardez la vidéo suivante sur les lignes d’embarquement et de débarquement.

MODIFICATION depuis 2018 : Les pénalités liées aux lignes d’embarquement et de débarquement sont maintenant de 30 secondes pour la moyenne distance et d’une minute pour la longue distance.

Leçon 1 : Règles de base

  • Tous les athlètes doivent avoir le casque attaché dès qu’ils retirent leur vélo du support à vélo jusqu’à ce qu’ils replacent leur vélo sur le support à la fin du vélo;
  • Les athlètes doivent utiliser le support à vélo qui leur a été attribué;
  • En première transition (T1), le vélo doit être supporté par la selle sur le support à vélo;
  • En 2e transition (T2), le vélo peut être installé de n’importe quel côté sur le support à vélo (guidon ou selle);
  • Les souliers de vélo, les lunettes, le casque et les autres équipements de vélo peuvent être placés sur le vélo;
  • Tout l’équipement doit être à l’intérieur de 50 cm du centre de son emplacement vélo;
  • Les athlètes ne doivent pas entraver la progression des autres athlètes dans la zone de transition;
  • Les athlètes ne doivent pas déranger l’équipement des autres athlètes dans la zone de transition;
  • Il n’est pas permis de pédaler dans la zone de transition;
  • La nudité ou l’exposition indécente sont interdites;
  • Il n’est pas permis aux athlètes de s’arrêter dans les zones de circulation de la zone de transition;
  • Il est interdit de marquer sa position dans la zone de transition. Les marques, serviettes ou objets utilisés à des fins de marquage seront retirés par les officiels sans en avertir les athlètes;
  • La sangle du casque doit demeurer détachée en zone de transition pendant que l’athlète complète le premier segment (natation ou course à pied).

Lignes d’embarquement et de débarquement

  • Les lignes d’embarquement et de débarquement font partie de la zone de transition;
  • Les athlètes doivent monter sur leur vélo après la ligne d’embarquement, ce qui signifie avoir un pied complet sur le sol après la ligne d’embarquement. Les athlètes doivent débarquer de leur vélo avant la ligne de débarquement, ce qui veut dire avoir un pied complet sur le sol avant la ligne de débarquement;
  • Pendant qu’il est dans la zone de transition (avant la ligne d’embarquement et après la ligne de débarquement), l’athlète doit pousser le vélo à l’aide de ses mains;
  • Si l’athlète perd son ou ses soulier(s) ou tout autre équipement durant la manœuvre d’embarquement ou de débarquement, ils seront collectés par l’officiel ou un bénévole sans pénalité.