On souhaite souligner l’apport de trois individus qui ont grandement fait évoluer le triathlon au Québec ainsi que son rayonnement à l’international. En effet, ces trois personnalités, à leur manière, ont su faire leur marque dans le sport.

Voici, François Calleta, Alexis Lepage et Dominique Piché.

François Calleta – Du sport pour tous

Après avoir mis de côté une carrière en marketing, M. Calleta fonde l’OBNL Groupe Pentathlon, un organisme qui a pour but de réaliser des événements sportifs d’envergure, novateur et rassembleur. Il est l’instigateur du fameux Pentathlon des neiges, un des plus grands événements athlétiques hivernaux au monde.

À travers les années, l’événement a marqué le milieu sportif de la ville de Québec. En effet, dans le cadre du 400e de Québec, la course a pris place sur les Plaines d’Abraham, au lieu de son emplacement habituel, le Lac-Beauport. Quelques années plus tard, soit en 2016, toujours à Québec, l’anneau de glace de l’événement devient une infrastructure saisonnière accessible au public durant toute la durée de l’hiver, où plus de 70 000 personnes y profitent annuellement.

Annuellement, François Calleta a permis à plus de 6300 participants et participantes de dépasser leurs limites à travers une variété de compétitions accessibles à tous les âges et niveaux, à réaliser seul ou équipe. Tout le monde peut y participer !

Pour en savoir plus sur l’organisme : cliquez ici. 

Alexis Lepage – De Gatineau à Tokyo

C’est en juillet 2021 qu’Alexis Lepage réalise son rêve d’enfance en participant aux Jeux olympiques de Tokyo en triathlon et marque notre histoire en devenant le premier athlète masculin à y participer. Un an plus tard, il annonce sa retraite du sport. Comme bien des Olympiens, Alexis a inspiré une nouvelle génération d’athlètes tout au long de son parcours en prouvant que c’est possible d’y arriver !

Dès ses débuts au niveau provincial, il démontre beaucoup de ténacité et de polyvalence alors qu’il participe aux Jeux du Québec à quatre reprises, soit en triathlon, en cyclisme et en ski de fond. En 2013, il s’illustre sur la scène nationale avec une médaille de bronze aux Jeux du Canada ainsi qu’un titre de champion canadien junior. Il devient ensuite vice-champion canadien élite en 2017.

À l’international, il gagne sa première distinction en 2014, où il remporte une médaille de bronze aux championnats du monde de relais par équipe chez les juniors et U23. Quelques années plus tard, il décroche la médaille d’argent aux Jeux panaméricains de Lima. Par la suite, il continue d’être dans les palmarès mondiaux et finit huit fois sur le podium de la Coupe continentale. Individuellement, il remporte aussi le bronze à la Coupe du monde de Chengdu, en 2018. Aux Jeux du Commonwealth, une des plus grandes compétitions internationales, il se hisse au 13e rang à l’épreuve individuelle.

On tient à féliciter Alexis Lepage pour son fabuleux parcours et nous souhaitons le meilleur pour toutes ses prochaines aventures. Merci d’être un exemple et une inspiration pour nos jeunes !

Pour en savoir plus sur son parcours : cliquez ici. 

Dominique Piché – M. Ironman

Depuis longtemps, Dominique Piché est impliqué dans le monde du triathlon québécois. En effet, c’est entre autres grâce à lui que l’Ironman de Tremblant est reconnu comme étant un événement de renommée internationale. Avec la collaboration de Marc Roy et Isabelle Fradette, propriétaires de Sporstats, c’est en 2010 que l’association mondiale d’Ironman attribue Tremblant comme une destination phare.

Depuis, année après année, l’événement devient de plus en plus grand et remporte de nombreux prix, tant pour son côté innovateur qu’écoresponsable.

  • 2012 : Événement de l’année — Triathlon Québec
  • 2012 : Best Triathlon — Reader’s Choice Awards — TRAVLETE
  • 2013 : Prix de la catégorie Festival et événement touristique de l’année –Budget d’exploitation de plus d’un million de dollars — Grands prix du tourisme des Laurentides
  • 2013 : Prix Prestige — Alliance canadienne du tourisme sportif (ACTS)
  • 2013 : Prix Maurice Événement international — Sports Québec
  • 2013 : Médaille d’argent — Festivals et événements touristiques des Grands Prix du tourisme québécois
  • 2014 : Best Large Triathlon — Triathlon Business International
  • 2015 : Mention d’honneur du Mérite Québécois de la sécurité civile et incendie — Ministère de la Sécurité
  • publique du Québec
  • 2015 : Prix Prestige — Alliance canadienne du tourisme sportif (ACTS)
  • 2018 : Vivat de la gestion responsable des matières résiduelles
  • 2018 : Vivat de l’engagement socio-économique
  • 2019 : Vivat de la gestion responsable des matières résiduelles

De plus, l’implication de M. Piché a permis le développement de nombreuses infrastructures pour améliorer le site de la course. Par exemple, la réfection du Chemin Duplessis, du stationnement P1 de la station Tremblant et de la Montée Ryan ainsi que l’instauration de l’observatoire Saint-Bernard ont été mises en place.

Dominique Piché a eu un grand impact sur la scène sportive québécoise et permet aux autres de suivre son exemple. Toute l’équipe de Triathlon Québec tient à remercier M. Piché pour sa vocation au sport.

Pour en savoir plus sur l’événement : cliquez ici. 

Nous voulons mettre de l’avant des athlètes inspirants qui se démarquent par leur positivisme, leur volonté de pousser leurs limites et par leur désir de montrer l’exemple. Voici Xavier Plouffe et le duo père et fille, Isabelle et Delphis Paradis. 

Aux derniers championnats du monde XTERRA, en Italie, M.Plouffe a récolté une médaille de bronze chez les 20-24 ans. En plus d’être un triathlète accompli, il est aussi un des fondateurs de l’organisme Les 3 sports, qui aide les athlètes financièrement et contribue au développement du sport dans la région de l’Outaouais. 

Isabelle et Delphis sont deux athlètes remarquables et inspirants. Atteint par la paralysie supranucléaire progressive, Delphis, avec l’aide de sa fille, a réussi à faire un super sprint. C’est Isabelle qui a eu l’idée et rapidement, ils ont obtenu l’aide de leur entourage pour réaliser ce rêve. 

Apprenez à connaître Xavier, Isabelle et Delphis. Continuez de lire pour vous sentir inspirés par leur histoire !

 

Q1. Qu’est-ce qui te rend le plus fier dans tes accomplissements récents ?

R1 — Xavier 

Ce qui me rend le plus fier c’est d’avoir une vie équilibrée. Je suis super fier de mes performances en 2022, mais ce qui rend le tout encore plus gratifiant c’est de pouvoir le faire en combinaison avec ma vie professionnelle et familiale. Bref, le plus important pour moi c’est d’avoir un mode de vie actif qui me permet de réaliser mes rêves !

R1 — Isabelle et Delphis 

Afin d’être en mesure de tirer mon père à la nage, de le pousser en vélo et à la course, j’ai suivi un entraînement de plus d’un an. Le fait de traverser la ligne d’arrivée avec mon père et de réussir à marcher avec lui lorsque je le tiens me rend tellement fière.

 

Q2. La personne qui t’a le plus aidé jusqu’à présent dans ta carrière d’athlète ? Pourquoi ?

R2 — Xavier 

C’est incontestablement mes parents. D’abord pour tout leur support et leur investissement en moi, mais aussi par leur manière d’approcher l’activité physique. Dès mon jeune âge, j’ai baigné dans le sport, mais je ne me suis jamais spécialisé dans une discipline. J’ai un parcours un peu atypique, puisque ce n’est qu’en 2020 que j’ai débuté mon approche plus compétitive au triathlon. À travers cette philosophie, j’ai aussi appris à apprécier le processus d’entraînement, le temps passé en plein air et les aventures entreprises plutôt que les résultats et les récompenses. Je crois que ça fait de moi un athlète plus solide !

R2 — Isabelle et Delphis 

Tout d’abord, le courage de mon père me motive. Mes entraînements avec Nicolas, un athlète du club de nage Mustang, et ceux avec ma coach de course, Karine Lévesque Cloutier, avec son copain. Je crois sincèrement que pour réaliser un tel défi, j’ai indéniablement eu besoin de mes proches et des gens qui croient en moi – c’est un village complet.

Je veux aussi remercier ma mère qui prend soin de nous au quotidien et qui a accepté que nous réalisions ce rêve de fou.

 

Q3. Classe la natation, le cyclisme et la course à pied en ordre de préférence. Pourquoi?

R3 — Xavier

C’est une question difficile, puisque comme on dit, l’appétit vient en mangeant. C’est un peu la même chose avec le sport. Mon premier amour est certainement le vélo, mais avec le temps, j’ai développé un intérêt plus marqué envers la natation et la course. Plus on court, plus on apprécie ces moments d’évasion, ces paysages à couper le souffle et ce sentiment d’accomplissement après une bonne sortie. Il y a toujours la natation en piscine qui demeure un peu le mouton noir de ma programmation, mais l’eau libre est devenue une véritable activité avec ma copine. Toujours accompagnés de notre petit pique-nique, on ponctue très souvent nos journées d’été avec une séance de natation. 

R3 — Isabelle et Delphis 

Natation, course et vélo. Tirer mon père avec un canot est un trip incroyable. Pour la course, j’avais un Renégate. Ça veut dire que  mon père pouvait alors utiliser la force de ses bras. J’avoue que pousser mon père à vélo dans les côtes est un exercice  très exigeant !

 

Q4. À part le Triathlon, quelle est ta plus grande passion ?

R4 —Xavier

Je dirais que je me suis donné la mission d’apprécier la vie au sens large. C’est aussi simple que d’admirer un coucher de soleil, découvrir de nouvelles destinations, passer du temps en famille… Bref, faire ce qui nous rend heureux ! 

R4 —Isabelle et Delphis 

J’aime le sport. J’aime passer du temps en famille dont mon petit papa d’amour. C’est un homme inspirant rempli de courage.

Pour mon père, il adore la moto, aller en Floride, voyager et faire du bénévolat. Malheureusement,en raison de sa maladie, il ne peut plus voyager, conduire, faire du bénévolat. Malgré tout, il nous donne une leçon de vie par son positivisme !

 

Q5. Quel est l’objectif ultime que t’aimerais accomplir dans le Triathlon?

R5 — Xavier: 

C’est certain que comme un peu n’importe qui, j’ai en tête de faire les plus grandes courses au monde et de compétitionner au niveau élite en cross-triathlon. Mais en y réfléchissant bien, mon objectif ultime est de continuer exactement sur ma lancée actuelle. C’est-à-dire d’aimer mon sport, de m’accomplir personnellement et d’avoir du fun !

J’ai aussi des objectifs personnels. Cette année, j’ai cofondé l’équipe Les Trois Sports, un organisme qui vise à supporter des athlètes de toutes catégories à accomplir leurs rêves. Nous organisons des événements dans la région de l’Outaouais afin d’amasser des fonds pour aider les athlètes de l’équipe à couvrir les frais de leur saison de course. Les objectifs ultimes de Les Trois Sports, c’est de contribuer au développement du sport dans notre région à l’aide d’événements uniques, de promouvoir de saines habitudes de vie et d’aider le plus possible nos athlètes à accomplir leurs objectifs personnels. Il est possible de nous suivre sur les réseaux sociaux !

Site web : https://www.lestroissports.ca/ 

IG : https://www.instagram.com/teamlestroissports/ (@teamlestroissports)

R5 — Isabelle et Delphis 

L’année prochaine, j’aimerai réaliser un triathlon sprint avec mon père. Toutefois, il m’a indiqué qu’il ne croyait pas être en mesure d’y participer. Ensemble, nous avons convenu que je ferai un triathlon olympique seule et qu’il m’attendrait  à la ligne d’arrivée. Malheureusement, mon père a récemment fait une mauvaise chute et  s’est fracturé une hanche. Il vient de se faire mettre une prothèse à la hanche. En 24 heures, nous avons failli perdre mon père à 3 reprises. Ce qui l’a aidé à se remettre est certainement les ondes positives de ma mère, de ses enfants et petits-enfants. Vous n’avez pas idée à quel point je suis reconnaissante d’avoir eu la chance de faire ce triathlon.

Merci encore à triathlon Québec, à la ville de Boucherville et à ma mère de m’avoir permis de réaliser ce rêve si important pour moi et mon père.

Merci beaucoup !

 

Sans plus attendre, c’est avec fébrilité que Triathlon Québec annonce les finalistes du Gala 2022!

Les gagnants et gagnantes seront annoncés le 19 novembre 2022, au Zoo de Granby. Vous pouvez obtenir votre billet jusqu’au 13 novembre 2022 à 23h59. Au plaisir de vous célébrer! 

Voici les listes complètes des finalistes du Gala Triathlon Québec 2022 : 

VOLET : ATHLÈTES

Athlète jeunesse féminine

  • Alysson Lavallée
  • Julianna Larose
  • Sara Labrie
  • Sarah-Maude Lévesque

Athlète junior féminine 

  • Béatrice Normand
  • Noémie Beaulieu
  • Rose-Emmanuelle Binette

Athlète élite féminine 

  • Amélie Kretz
  • Emy Legault
  • Kamille Larocque

Athlète multisport féminine 

  • Caroline Guay
  • Karol-Ann Roy
  • Pamela-Ann Bachelder St-Pierre

Athlète GA féminin

  • Isabelle Paradis et Delphis Paradis
  • Joanna Szymczyk
  • Maud Marel

Athlète jeunesse masculin

  • Alexandre Lavigne
  • Christophe Bastien
  • Loic Poitras
  • Robi Racine

Athlète junior masculin

  • Alexandre Leblanc
  • Mathis Beaulieu
  • Nathan Grondin

Athlète élite masculin

  • Charles Paquet
  • Jérémy Briand
  • Pavlos Antoniades

Athlète multisport masculin

  • Edmond Roy
  • Jérémie Martin
  • Nicolas Gilbert
  • Xavier Plouffe

Athlète GA masculin

  • Antoine Michaud
  • Fred Jardot
  • Patrick Hennequart

VOLET : ENTRAÎNEUR.E.S

Entraîneur.e jeunesse 

  • Claudia Proulx
  • Gabriel Hetu
  • Marc-André Bellemare

Entraîneur.e développement 

  • Alain Labarre
  • Dorothée Chouinard
  • Fred Jardot

Entraîneur.e excellence 

  • Kyla Rollinson
  • Nicolas Proulx-Bégin
  • Pierre-Yves Gigou

Entraîneur.e GA 

  • Alain Picard
  • Jérôme Bresson
  • Thomas Têtu

VOLET : OFFICIEL.LE.S

Officiel.le de l’année 

  • Claude Boivin
  • Hubert Landry
  • Pierre Jeanotte

Officiel.le s’étant le plus illustré hors Québec

  • Caroline Gélinas
  • Yan Therrien

VOLET : CLUBS

Club jeunesse

  • Bionick Triathlon Junior
  • Les Zéclairs
  • Triathlon Laval

Club développement 

  • Bionick Triathlon Junior
  • Jet triathlon
  • Tri-O-Lacs

Club adulte

  • Bionick Triathlon
  • Capitale Triathlon
  • Triathlon Laval

VOLET : ÉVÉNEMENTS 

Triathlon scolaire

  • Triathlon scolaire Beauharnois Salaberry
  • Triathlon scolaire du Centre de services scolaire des Hautes Rivières

Événement régional 

  • Triathlon au Cœur de la Montérégie
  • Triathlon St-Pierre Sports de Sorel-Tracy
  • Triathlon Valleyfield

Événement provincial 

  • Triathlon de Boucherville
  • Triathlon Duchesnay
  • Triathlon Lac Etchemin
  • Triathlon Nicolet

Événement national 

  • Triathlon Esprit de Montréal
  • Triathlon de Gatineau
  • Trimemphré Magog

Événement international

  • Série mondiale de paratriathlon
  • Triathlon mondial Groupe Copley

Nous sommes fiers de dévoiler les athlètes qui représenteront le Québec lors des prochains Jeux du Canada qui se dérouleront à Niagara Falls en Ontario. La délégation prendra la route le 5 août prochain et les athlètes disputeront trois épreuves, soient un format sprint, un format super-sprint et le relais par équipe mixte.

Hommes : Mathis Beaulieu et Nicolas Harvey (Rouge et Or), Michaël Simard (Memphrémagog)

Femmes : Sarah Hamel (Indépendante), Béatrice Normand et Clara Normand (Club triathlon Côte St-Luc)

Entraîneure : Kyla Rollinson

Gérant : Francis Sarrasin Larochelle

Substituts : Raphaëlle Rivard (Triomax Jr), Samatha Wood et Alexandre Leblanc (Club triathlon Côte St-Luc)

Nous félicitons tous les athlètes, entraîneurs et intervenants qui ont pris part aux différentes activités de préparation ainsi qu’au processus de sélection. Nous tenons également à souligner les qualifications de William Nolet et Marika Couture qui ont dû malheureusement déclarer forfait pour les Jeux en raison de blessures. Nous leur souhaitons un prompt rétablissement.

La semaine dernière, lors du Triathlon de Gatineau, qui servait aussi de Championnats canadiens pour les athlètes des divisions, les Québécoises et Québécois ont dominé la compétition en récoltant toutes les médailles d’or et en remportant 9 des 18 médailles distribuées à la fin des épreuves. 

Chez les femmes, c’est Noémie Beaulieu qui est repartie avec le titre de championne canadienne, avec un temps de 1:01:30. En décrochant la première place dans la course des juniors et des élites, Beaulieu a assurément démontré une force de caractère incroyable. À son côté, Kamille Larocque est devenue vice-championne canadienne en complétant sa course en 1:01:50. 

Chez les hommes, Mathis Beaulieu est monté sur la première marche du podium à deux reprises, soit dans la catégorie des juniors et des élites, et devient le champion canadien pour la saison 2022 avec un temps remarquable de 55:21. Son compatriote, Pavlos Antoniades a terminé la compétition en 55:33 et décroche la médaille d’argent. Antoniades a aussi remporté la médaille d’or dans la course  U23. Spécifiquement chez les juniors, Alexandre LebLanc est monté sur la deuxième marche du podium, tout juste derrière Beaulieu, avec un temps de 56:38. 

Triathlon Québec est extrêmement fière des performances de tous les athlètes de la province qui ont participé à l’événement. Avec des athlètes comme vous, le triathlon est en excellente posture au Québec ! 

Félicitations à toutes et tous ! 

Pour en savoir plus sur les résulats, suivez ce lien : https://www.athlinks.com/event/356916/results/Event/1022521/Results

Triathlon Québec a vécu toute une fin de semaine ! Notre communauté a eu la chance de profiter du beau temps et du soleil lors des Championnats du monde sprint et relais à Montréal et du Subaru IRONMAN 70.3, 5150 et sprint à Mont-Tremblant. Plusieurs athlètes ont gravi les échelons de la hiérarchie mondiale !

Championnats du monde sprint et relais

Élites

Au Vieux-Port de Montréal, des athlètes de tous les niveaux ont compétitionné dans les rues (et le fleuve !) de la métropole. Chez les élites, des noms connus, comme Emy Legault, Jérémy Briand et Charles Paquet ont pris part à l’événement. Fraîchement de retour du Mexique, où elle a fait son premier podium international, Legault a pris le 12e rang avec un temps de 24 min  22 s dans l’épreuve du Super Sprint. L’athlète a donné tout un spectacle à la foule montréalaise en se rendant à la deuxième étape des finales et en faisant une remontée spectaculaire lors de la portion de la course à pied. 

Du côté des hommes, Jérémy Briand et Charles Paquet représentaient fièrement le Canada. Briand a réussi à décrocher le 33e rang avec un temps de 20min et 17s  tandis que Paquet s’est glissé à la 19e position en 22 min  37 s. Durant la ronde des qualifications, Briand s’est retrouvé dans le chaos d’une chute en vélo et n’a pas réussi à passer l’étape du repêchage. Pour Paquet,  l’athlète s’est rendu jusqu’à la deuxième ronde des finales, avec un énorme rattrapage lors de la portion du vélo. 

En équipe maintenant, le quatuor composé d’Emy Legault, Tyler Mislawchuk, Charles Paquet et Dominika Jamnicky n’était préalablement pas les favoris de la compétition. Avec un temps total de  1 h 29 min et 6 s,  ils se sont montrés extrêmement compétitifs et ont atteint le 5e rang.

Junior/U23

Nos athlètes juniors et U23 ont célébré la Saint-Jean en faisant fureur aux Championnats du monde ! Au total, 5 athlètes québécois portaient l’uniforme canadien. D’abord chez les femmes, Noémie Beaulieu est arrivée tout juste au pied du podium. La jeune athlète a terminé sa course quelques secondes après la médaillée de bronze. Sa compatriote, Clara Normand s’est hissée au 24e rang avec un temps cumulatif de 1 h 1 min et 5 s. Chez les hommes, Mathis Beaulieu, Louis Marchand et Nathan Grondin ont pris part à la compétition. Beaulieu a pris la 7e place et a terminé la course en 52 min 19 s. Marchand et Grodin sont arrivés respectivement 43e et 48e aux championnats. Avec ces temps, on peut être certain de revoir ces noms dans d’autres palmarès mondiaux dans un futur proche. 

Au relais mixte, Filip Mainville, Pavlos Antoniades, Kira Gupta-Baltazar et Colette Reimer représentaient le Canada. Tout comme les élites, l’équipe s’est classée au 5e rang avec un temps de 1 h 26 min 21 s, seulement à 4 secondes de la 4e position occupée par les Hongrois. 

Pour consulter les résultats détaillés, cliquez sur ce lien : https://triathlon.org/results/result/2022_world_triathlon_sprint_relay_championships_montreal  

Subaru IRONMAN 70.3 de Mont-Tremblant

 

À quelques heures de Montréal, il y avait un autre événement d’envergure : le Subaru IRONMAN 70.3 de Mont-Tremblant ! Les participants étaient clairement au rendez-vous et prêts pour l’événement, car on pouvait compter plus de 2300 inscriptions ! Cela s’ajoute aux plus de 1000 inscriptions au 5150 et au sprint de la veille. ! 

Chez les PRO hommes, c’est l’Ontarien Lionel Sanders qui a pris les grands honneurs. Les spectateurs ont témoigné une scène épique lorsque Sanders a pris un grand retard lors de la portion vélo en raison d’une crevaison. L’athlète a réussi à rattraper ses compétiteurs et a été en mesure de décrocher la 1ère position.  Le Québécois Nicolas Gilbert a pris la 11e place avec un temps remarquable de 4 h 2 min 42 s. Du côté des PRO Femmes, Tamara Jewett du Canada a remporté la course en 4 h 19 min 30 s. Pamela-Ann St -Pierre du Canada s’est hissée au 5e rang avec un temps de 4 h 35 min 16 s.

Au classement général, du côté des hommes, 3 Québécois ont occupé le podium. Félicitations à Simon Leblanc, Jérémie Martin et Zed Roy ! Du côté des femmes, l’Américaine Katie Colville a pris la première position tandis que Alice Côté-Allard et Andrée-Anne Dumont, toutes les deux de la province, ont occupé respectivement la 2e et 3e position.

En équipe, nous tenons à mentionner les performances incroyables des athlètes du Rouge et Or de l’Université Laval. Le groupe a obtenu le deuxième meilleur temps en équipe. 

Pour en savoir plus sur les résultats ou pour vous inscrire à l’édition de l’année prochaine, cliquez sur ce lien : https://www.ironman.com/im703-mont-tremblant  

 


Triathlon Québec tient à remercier les deux organisateurs des événements, soit Triathlon Mondial Groupe Copley et IRONMAN, et toutes les personnes qui se sont impliqués pour permettre leurs réalisations ! 

Le temps de repos sera court, car il y aura deux autres événements qui auront lieu durant la première fin de semaine du mois de juillet. Bonne chance à tous les athlètes qui participeront au Triathlon CanadaMan Woman sprint et XTreme Tri, au Triathlon de Laval en partenariat avec Décathlon ainsi qu’au Triathlon de Pohénégamook. N’oubliez pas d’identifier @Triathlonquebec sur vos réseaux sociaux. On veut suivre vos exploits !

Les meilleurs triathlètes groupe d’âge du Québec étaient réunis  hier à Joliette pour le championnat provincial sur distance sprint. Le challenge Antoine Manseau – Triathlon de Joliette marquait le coup d’envoi de la Coupe Québec 2022 chez les amateurs et les athlètes ont pu bénéficier de conditions de courses idéales ainsi que d’une organisation irréprochable.

Du côté masculin, c’est le représentant du club Bionick Triathlon Antoine Michaud qui a enlevé les honneurs, lui qui avait remporté le classement cumulatif de la Coupe Québec 2021. Sorti de l’eau parmi les premiers, il a rapidement pris les devants en vélo pour les garder jusqu’au fil d’arrivée, résistant au retour de Rudy Husson (Mcgill) qui termine deuxième. Le jeune Tyler Blais (16-19ans) complète le podium.

Chez les femmes, la lutte a été serrée jusqu’à la toute fin alors que Maud Marel (Rouge et Or) et Laurie Desjarlais (Trimemphré) étaient au coude à coude pour l’ensemble de la portion de natation et de vélo. C’est finalement Maud Marel qui a eu le dessus grâce à une course à pied plus rapide, lui permettant de devancer Laurie Desjarlais et Ariane Bijould sur le podium.

Lancement de la Série Grand Prix

L’événement de Joliette marquait également le début de la saison Grand Prix pour les athlètes élites. Du côté féminin, la course a été dominé par Emy Legault (Triathlon Côte St-Luc), qui s’est échappée en solitaire sur le vélo et qui a su accentué son avance en course à pied. L’athlète membre de l’équipe développement est en préparation pour la Série mondiale de Montréal qui se tiendra dans trois semaines. La représentante du Rouge et Or Noémie Beaulieu, qualifiée pour les championnats du monde junior qui seront aussi présentés à Montréal fin juin, s’est méritée la médaille d’argent. Kamille Larocque montent sur la troisième marche du podium.

Chez les hommes, la dynamique de course s’est avérée complètement différente alors qu’un peloton d’une douzaine d’athlètes est resté groupé jusqu’en deuxième transition. Le jeune Mathis Beaulieu, vainqueur de la Série Grand Prix 2021, a été le plus rapide en course à pied et a remporté l’épreuve devant Filip Mainville et Zed Roy, qui obtient son premier podium en Grand Prix. Enfin, l’épreuve servait de première étape de sélection pour les Jeux du Canada. Mathis Beaulieu et Sarah Hamel sont les deux athlètes qui ont réussi le première critère de sélection automatique. La deuxième épreuve de sélection aura lieu à Drummondville samedi prochain.

Coupe Québec jeunesse

Chez les athlètes U13 et U15, cette course était la deuxième étape au calendrier 2022 après le triathlon de Nicolet il y a deux semaines. La compétition faisait également office de finale régionale pour la région de Lanaudière. Déjà victorieux à Nicolet, Sara Labrie (Hippocampes) et Robi Racine (Jet Triathlon) ont récidivé en remportant les grands honneurs. Alexandre Lavigne (Club Espoir) et Christophe Bastien (Rouge et Or) ont complété le podium chez les garçons alors qu’Alysson Lavallée (Jet Triathlon) et Catherine Chevrier (Tri-o-Lacs) les ont imité chez les filles.

Dans la catégorie U13, Samuel Forget, Édouard Savoie et Tristan Viau sont montés sur le podium masculin alors que Julianne Larose, Heidi Koszeigi et Sophiane Hébert se sont partagées les médailles chez les filles.

Félicitations à tous les athlètes qui ont pris part à cet événement ! Enfin, bravo au comité organisateur et merci à tous ses bénévoles pour avoir livré un très bel événement après trois ans d’absence!

Retrouvez les résultats complets ici 

 

L’Assemblée générale annuelle (AGA) 2022 de Triathlon Québec sera tenue le mercredi 6 juillet prochain à 19h00 en visioconférence.

Les délégué(e)s des clubs en règles de Triathlon Québec y sont conviés. Ce sera l’occasion de venir échanger avec l’équipe de Triathlon Québec et de prendre connaissance des accomplissements de la fédération pour l’année débutant au 1er avril 2021 et terminant au 31 mars 2022.

L’avis de convocation a été envoyée par courriel à tous les président(e)s de club le 26 mai dernier. Les lettres de créances et les droits de vote seront aussi envoyés par courriel aux président(e)s de chaque club. Le lien de la rencontre et le mot de passe pour s’y connecter seront envoyés aux délégué(e) du club une fois que la ou le président(e) aura retourné les lettres de créances indiquant le nom et l’adresse courriel de la personne déléguée à représenter le club.

Ordre du jour

  • Ouverture de la séance
  • Mot de bienvenue
  • Constat du quorum
  • Nomination du président et du secrétaire d’assemblée
  • Lecture et adoption de l’ordre du jour
  • Lecture et adoption du procès-verbal de la dernière assemblée générale annuelle
  • Dépôt et présentation du rapport du président
  • Présentation du rapport du trésorier
  • Dépôt et présentation des états financiers 2022
  • Nomination du vérificateur pour la prochaine année
  • Rapports des comités
  • Élection des administrateurs
  • Levée de l’assemblée
  • Affaires nouvelles

Élections au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration de la Corporation est composé de sept (7) personnes:

  • président
  • vice-président
  • secrétaire
  • trésorier
  • trois (3) directeurs

Les administrateurs de la Corporation sont élus pour un mandat de deux (2) ans par les délégués présents des membres en règle lors de l’assemblée générale annuelle. Quatre sont élus lors des années impaires et trois lors des années paires.

Le président, le secrétaire le vice-président et le trésorier sont élus par et parmi les administrateurs.

Le mandat de trois des postes actuels du conseil d’administration est échu :

  1. Charles Veilleux (2020-2022)
  2. Mélanie Bégin (2020-2022)
  3. Sophie Yergeau (2020-2022)

Les mises en candidatures pour fins d’élection de ces postes d’administrateurs doivent parvenir au secrétariat de la Corporation signées par la ou le président(e) d’un club en règle avant le 15 juin 2022. Les candidatures seront transmises aux membres au plus tard le 26 juin 2022.

Les élections se dérouleront lors de l’AGA. Les mises en candidatures seront ré-ouvertes à l’AGA si aucune candidature n’a été signifiée avant la date limite.

2022_Avis de convocation_AGA

Constitution Triathlon Québec MAJ 2019

À toute la communauté du triathlon au Québec

Vendredi le 13 mars, une rencontre entre toutes les fédérations provinciales et la fédération nationale de triathlon a eue lieu pour discuter d’un plan d’action commun en lien avec la conjoncture actuelle.

Triathlon Québec, ainsi que ses partenaires provinciaux et nationaux ont pris la décision de suspendre toutes leurs activités jusqu’au 30 avril 2020.

Cette décision a été prise conformément aux recommandations des différents paliers gouvernementaux concernant les événements de participation de masse et les grands rassemblements publics. La situation sera réévaluée dans les semaines à venir et pourrait être prolongée si nécessaire.

Ce matin, l’Union internationale de triathlon a aussi annoncé la suspension de toutes ses activités jusqu’à la fin du mois d’avril.

Nous espérons qu’en prenant ces précautions supplémentaires dès maintenant, nous pourrons être de retour à temps pour la saison estivale.

Toutes les personnes inscrites aux différentes activités de Triathlon Québec d’ici le 30 avril (formations, journée d’identification, camps, etc.) seront contactées par un membre de l’équipe de Triathlon Québec. De plus, nous mettrons à jour l’information sur nos différents médias sociaux.

À tous les clubs de triathlon du Québec

Nous vous suggérons fortement de ne planifier aucun déplacement à l’étranger pour les prochains mois. Si vous avez des athlètes qui reviennent de compétition à l’étranger, svp les informer des consignes à suivre concernant l’isolement volontaire de 14 jours.

Lors de vos activités, nous vous recommandons aussi de respecter toutes les recommandations  du Gouvernement du Canada en lien avec les rassemblements et de suivre les mises à jour quotidiennes. Entre autres:

  • Éviter les rassemblements intérieurs qui ne sont pas nécessaires. Les événements tenus à l’extérieur présentent probablement moins de risques que ceux se déroulant à l’intérieur.
  • Renforcer les mesures d’hygiène.
  • Promouvoir des pratiques de protection personnelle.
  • Éviter les activités à risque élevé comme celles qui exigent un contact physique entre les participants.
  • Réduire le nombre de participants ou changer le lieu de rencontre pour éviter l’entassement.

Pour prendre des décision éclaireés, svp consulter les 2 articles ici-bas :

Toutefois, il est important de rester actif. Voici quelques idées pour continuer à faire bouger vos membres différemment:

  • Encourager les athlètes à rester actif et à pratiquer des activités de plein air.
  • Fournir des plans d’entraînements que les athlètes pourront faire à leur domicile ou en autonomie à l’extérieur.
  • Maximiser l’utilisation des technologies :
    • Vidéo pour expliquer les plans d’entrainement;
    • Logiciel d’entrainement;
    • Plans de préparation physique à faire à la maison avec démonstration par visioconférence;
    • Créer des événements à partir d’une application d’entrainement à domicile.

Pour plus d’information concernant la Covid-19, les consignes sanitaires et autres, nous vous invitons à consulter les sites officiels du Gouvernement du Québec et du Gouvernement du Canada.

Le québécois Alexis Lepage, qui représente notre meilleur espoir olympique en triathlon n’a pas réussi à compléter la course de championnat du monde qui avait lieu samedi à New Plymouth en Nouvelle-Zélande.

Alexis Lepage était en 22e place après la première étape (natation) et avait réussi à se glisser en 19e place à la zone de transition. Mais une fois sur son vélo, tout s’est gâté

« Après 4 minutes sur ma selle, j’étais complètement à bloc, complètement sauté, et très loin de mes habiletés normales », nous mentionnait le triathlète après sa décevante performance.

Depuis le début de l’année, Alexis Lepage éprouve des difficultés lors des compétitions. Après avoir été entraîné dans une chute à vélo au début du mois lors de la première étape des Séries mondiales de triathlon à Abou Dhabi, il a tout de même décidé de poursuivre la course sachant qu’il terminerait parmi les derniers.

Puis il y a deux semaines, à Mooloolaba en Australie, il s’est classé au 21e rang.

Malgré tout, le québécois affichait une solide détermination lors de sa préparation cette semaine. Ce soir, il se sentait bien différent :

« J’aimerais dire que tout va bien, que j’ai une bonne saison et que tout se passe comme le plan de match, mais ce n’est malheureusement pas le cas. Je m’entraîne à temps plein pour m’approcher d’un objectif (les JO) qui semble s’éloigner. J’ai l’impression de le perdre de vue, de perdre le contrôle sur mon propre corps quand je course. »

Alexis Lepage sera donc de retour au Québec dans les prochaines heures. Il reprendra l’entraînement, mais est conscient qu’il devra trimer dur afin de reprendre confiance en ses moyens :

« Je dois assurément travailler sur mon mental, et taire la petite bestiole en moi qui me nourrir de négatif. »

La prochaine étape de la Coupe du monde ITU se tiendra les 4 et 5 mai à Madrid, en Espagne. Espérons qu’Alexis sera en mesure de retrouver sa confiance d’ici là.