Triathlon Québec a vécu toute une fin de semaine ! Notre communauté a eu la chance de profiter du beau temps et du soleil lors des Championnats du monde sprint et relais à Montréal et du Subaru IRONMAN 70.3, 5150 et sprint à Mont-Tremblant. Plusieurs athlètes ont gravi les échelons de la hiérarchie mondiale !

Championnats du monde sprint et relais

Élites

Au Vieux-Port de Montréal, des athlètes de tous les niveaux ont compétitionné dans les rues (et le fleuve !) de la métropole. Chez les élites, des noms connus, comme Emy Legault, Jérémy Briand et Charles Paquet ont pris part à l’événement. Fraîchement de retour du Mexique, où elle a fait son premier podium international, Legault a pris le 12e rang avec un temps de 24 min  22 s dans l’épreuve du Super Sprint. L’athlète a donné tout un spectacle à la foule montréalaise en se rendant à la deuxième étape des finales et en faisant une remontée spectaculaire lors de la portion de la course à pied. 

Du côté des hommes, Jérémy Briand et Charles Paquet représentaient fièrement le Canada. Briand a réussi à décrocher le 33e rang avec un temps de 20min et 17s  tandis que Paquet s’est glissé à la 19e position en 22 min  37 s. Durant la ronde des qualifications, Briand s’est retrouvé dans le chaos d’une chute en vélo et n’a pas réussi à passer l’étape du repêchage. Pour Paquet,  l’athlète s’est rendu jusqu’à la deuxième ronde des finales, avec un énorme rattrapage lors de la portion du vélo. 

En équipe maintenant, le quatuor composé d’Emy Legault, Tyler Mislawchuk, Charles Paquet et Dominika Jamnicky n’était préalablement pas les favoris de la compétition. Avec un temps total de  1 h 29 min et 6 s,  ils se sont montrés extrêmement compétitifs et ont atteint le 5e rang.

Junior/U23

Nos athlètes juniors et U23 ont célébré la Saint-Jean en faisant fureur aux Championnats du monde ! Au total, 5 athlètes québécois portaient l’uniforme canadien. D’abord chez les femmes, Noémie Beaulieu est arrivée tout juste au pied du podium. La jeune athlète a terminé sa course quelques secondes après la médaillée de bronze. Sa compatriote, Clara Normand s’est hissée au 24e rang avec un temps cumulatif de 1 h 1 min et 5 s. Chez les hommes, Mathis Beaulieu, Louis Marchand et Nathan Grondin ont pris part à la compétition. Beaulieu a pris la 7e place et a terminé la course en 52 min 19 s. Marchand et Grodin sont arrivés respectivement 43e et 48e aux championnats. Avec ces temps, on peut être certain de revoir ces noms dans d’autres palmarès mondiaux dans un futur proche. 

Au relais mixte, Filip Mainville, Pavlos Antoniades, Kira Gupta-Baltazar et Colette Reimer représentaient le Canada. Tout comme les élites, l’équipe s’est classée au 5e rang avec un temps de 1 h 26 min 21 s, seulement à 4 secondes de la 4e position occupée par les Hongrois. 

Pour consulter les résultats détaillés, cliquez sur ce lien : https://triathlon.org/results/result/2022_world_triathlon_sprint_relay_championships_montreal  

Subaru IRONMAN 70.3 de Mont-Tremblant

 

À quelques heures de Montréal, il y avait un autre événement d’envergure : le Subaru IRONMAN 70.3 de Mont-Tremblant ! Les participants étaient clairement au rendez-vous et prêts pour l’événement, car on pouvait compter plus de 2300 inscriptions ! Cela s’ajoute aux plus de 1000 inscriptions au 5150 et au sprint de la veille. ! 

Chez les PRO hommes, c’est l’Ontarien Lionel Sanders qui a pris les grands honneurs. Les spectateurs ont témoigné une scène épique lorsque Sanders a pris un grand retard lors de la portion vélo en raison d’une crevaison. L’athlète a réussi à rattraper ses compétiteurs et a été en mesure de décrocher la 1ère position.  Le Québécois Nicolas Gilbert a pris la 11e place avec un temps remarquable de 4 h 2 min 42 s. Du côté des PRO Femmes, Tamara Jewett du Canada a remporté la course en 4 h 19 min 30 s. Pamela-Ann St -Pierre du Canada s’est hissée au 5e rang avec un temps de 4 h 35 min 16 s.

Au classement général, du côté des hommes, 3 Québécois ont occupé le podium. Félicitations à Simon Leblanc, Jérémie Martin et Zed Roy ! Du côté des femmes, l’Américaine Katie Colville a pris la première position tandis que Alice Côté-Allard et Andrée-Anne Dumont, toutes les deux de la province, ont occupé respectivement la 2e et 3e position.

En équipe, nous tenons à mentionner les performances incroyables des athlètes du Rouge et Or de l’Université Laval. Le groupe a obtenu le deuxième meilleur temps en équipe. 

Pour en savoir plus sur les résultats ou pour vous inscrire à l’édition de l’année prochaine, cliquez sur ce lien : https://www.ironman.com/im703-mont-tremblant  

 


Triathlon Québec tient à remercier les deux organisateurs des événements, soit Triathlon Mondial Groupe Copley et IRONMAN, et toutes les personnes qui se sont impliqués pour permettre leurs réalisations ! 

Le temps de repos sera court, car il y aura deux autres événements qui auront lieu durant la première fin de semaine du mois de juillet. Bonne chance à tous les athlètes qui participeront au Triathlon CanadaMan Woman sprint et XTreme Tri, au Triathlon de Laval en partenariat avec Décathlon ainsi qu’au Triathlon de Pohénégamook. N’oubliez pas d’identifier @Triathlonquebec sur vos réseaux sociaux. On veut suivre vos exploits !

Les meilleurs triathlètes groupe d’âge du Québec étaient réunis  hier à Joliette pour le championnat provincial sur distance sprint. Le challenge Antoine Manseau – Triathlon de Joliette marquait le coup d’envoi de la Coupe Québec 2022 chez les amateurs et les athlètes ont pu bénéficier de conditions de courses idéales ainsi que d’une organisation irréprochable.

Du côté masculin, c’est le représentant du club Bionick Triathlon Antoine Michaud qui a enlevé les honneurs, lui qui avait remporté le classement cumulatif de la Coupe Québec 2021. Sorti de l’eau parmi les premiers, il a rapidement pris les devants en vélo pour les garder jusqu’au fil d’arrivée, résistant au retour de Rudy Husson (Mcgill) qui termine deuxième. Le jeune Tyler Blais (16-19ans) complète le podium.

Chez les femmes, la lutte a été serrée jusqu’à la toute fin alors que Maud Marel (Rouge et Or) et Laurie Desjarlais (Trimemphré) étaient au coude à coude pour l’ensemble de la portion de natation et de vélo. C’est finalement Maud Marel qui a eu le dessus grâce à une course à pied plus rapide, lui permettant de devancer Laurie Desjarlais et Ariane Bijould sur le podium.

Lancement de la Série Grand Prix

L’événement de Joliette marquait également le début de la saison Grand Prix pour les athlètes élites. Du côté féminin, la course a été dominé par Emy Legault (Triathlon Côte St-Luc), qui s’est échappée en solitaire sur le vélo et qui a su accentué son avance en course à pied. L’athlète membre de l’équipe développement est en préparation pour la Série mondiale de Montréal qui se tiendra dans trois semaines. La représentante du Rouge et Or Noémie Beaulieu, qualifiée pour les championnats du monde junior qui seront aussi présentés à Montréal fin juin, s’est méritée la médaille d’argent. Kamille Larocque montent sur la troisième marche du podium.

Chez les hommes, la dynamique de course s’est avérée complètement différente alors qu’un peloton d’une douzaine d’athlètes est resté groupé jusqu’en deuxième transition. Le jeune Mathis Beaulieu, vainqueur de la Série Grand Prix 2021, a été le plus rapide en course à pied et a remporté l’épreuve devant Filip Mainville et Zed Roy, qui obtient son premier podium en Grand Prix. Enfin, l’épreuve servait de première étape de sélection pour les Jeux du Canada. Mathis Beaulieu et Sarah Hamel sont les deux athlètes qui ont réussi le première critère de sélection automatique. La deuxième épreuve de sélection aura lieu à Drummondville samedi prochain.

Coupe Québec jeunesse

Chez les athlètes U13 et U15, cette course était la deuxième étape au calendrier 2022 après le triathlon de Nicolet il y a deux semaines. La compétition faisait également office de finale régionale pour la région de Lanaudière. Déjà victorieux à Nicolet, Sara Labrie (Hippocampes) et Robi Racine (Jet Triathlon) ont récidivé en remportant les grands honneurs. Alexandre Lavigne (Club Espoir) et Christophe Bastien (Rouge et Or) ont complété le podium chez les garçons alors qu’Alysson Lavallée (Jet Triathlon) et Catherine Chevrier (Tri-o-Lacs) les ont imité chez les filles.

Dans la catégorie U13, Samuel Forget, Édouard Savoie et Tristan Viau sont montés sur le podium masculin alors que Julianne Larose, Heidi Koszeigi et Sophiane Hébert se sont partagées les médailles chez les filles.

Félicitations à tous les athlètes qui ont pris part à cet événement ! Enfin, bravo au comité organisateur et merci à tous ses bénévoles pour avoir livré un très bel événement après trois ans d’absence!

Retrouvez les résultats complets ici 

 

L’Assemblée générale annuelle (AGA) 2022 de Triathlon Québec sera tenue le mercredi 6 juillet prochain à 19h00 en visioconférence.

Les délégué(e)s des clubs en règles de Triathlon Québec y sont conviés. Ce sera l’occasion de venir échanger avec l’équipe de Triathlon Québec et de prendre connaissance des accomplissements de la fédération pour l’année débutant au 1er avril 2021 et terminant au 31 mars 2022.

L’avis de convocation a été envoyée par courriel à tous les président(e)s de club le 26 mai dernier. Les lettres de créances et les droits de vote seront aussi envoyés par courriel aux président(e)s de chaque club. Le lien de la rencontre et le mot de passe pour s’y connecter seront envoyés aux délégué(e) du club une fois que la ou le président(e) aura retourné les lettres de créances indiquant le nom et l’adresse courriel de la personne déléguée à représenter le club.

Ordre du jour

  • Ouverture de la séance
  • Mot de bienvenue
  • Constat du quorum
  • Nomination du président et du secrétaire d’assemblée
  • Lecture et adoption de l’ordre du jour
  • Lecture et adoption du procès-verbal de la dernière assemblée générale annuelle
  • Dépôt et présentation du rapport du président
  • Présentation du rapport du trésorier
  • Dépôt et présentation des états financiers 2022
  • Nomination du vérificateur pour la prochaine année
  • Rapports des comités
  • Élection des administrateurs
  • Levée de l’assemblée
  • Affaires nouvelles

Élections au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration de la Corporation est composé de sept (7) personnes:

  • président
  • vice-président
  • secrétaire
  • trésorier
  • trois (3) directeurs

Les administrateurs de la Corporation sont élus pour un mandat de deux (2) ans par les délégués présents des membres en règle lors de l’assemblée générale annuelle. Quatre sont élus lors des années impaires et trois lors des années paires.

Le président, le secrétaire le vice-président et le trésorier sont élus par et parmi les administrateurs.

Le mandat de trois des postes actuels du conseil d’administration est échu :

  1. Charles Veilleux (2020-2022)
  2. Mélanie Bégin (2020-2022)
  3. Sophie Yergeau (2020-2022)

Les mises en candidatures pour fins d’élection de ces postes d’administrateurs doivent parvenir au secrétariat de la Corporation signées par la ou le président(e) d’un club en règle avant le 15 juin 2022. Les candidatures seront transmises aux membres au plus tard le 26 juin 2022.

Les élections se dérouleront lors de l’AGA. Les mises en candidatures seront ré-ouvertes à l’AGA si aucune candidature n’a été signifiée avant la date limite.

2022_Avis de convocation_AGA

Constitution Triathlon Québec MAJ 2019

À toute la communauté du triathlon au Québec

Vendredi le 13 mars, une rencontre entre toutes les fédérations provinciales et la fédération nationale de triathlon a eue lieu pour discuter d’un plan d’action commun en lien avec la conjoncture actuelle.

Triathlon Québec, ainsi que ses partenaires provinciaux et nationaux ont pris la décision de suspendre toutes leurs activités jusqu’au 30 avril 2020.

Cette décision a été prise conformément aux recommandations des différents paliers gouvernementaux concernant les événements de participation de masse et les grands rassemblements publics. La situation sera réévaluée dans les semaines à venir et pourrait être prolongée si nécessaire.

Ce matin, l’Union internationale de triathlon a aussi annoncé la suspension de toutes ses activités jusqu’à la fin du mois d’avril.

Nous espérons qu’en prenant ces précautions supplémentaires dès maintenant, nous pourrons être de retour à temps pour la saison estivale.

Toutes les personnes inscrites aux différentes activités de Triathlon Québec d’ici le 30 avril (formations, journée d’identification, camps, etc.) seront contactées par un membre de l’équipe de Triathlon Québec. De plus, nous mettrons à jour l’information sur nos différents médias sociaux.

À tous les clubs de triathlon du Québec

Nous vous suggérons fortement de ne planifier aucun déplacement à l’étranger pour les prochains mois. Si vous avez des athlètes qui reviennent de compétition à l’étranger, svp les informer des consignes à suivre concernant l’isolement volontaire de 14 jours.

Lors de vos activités, nous vous recommandons aussi de respecter toutes les recommandations  du Gouvernement du Canada en lien avec les rassemblements et de suivre les mises à jour quotidiennes. Entre autres:

  • Éviter les rassemblements intérieurs qui ne sont pas nécessaires. Les événements tenus à l’extérieur présentent probablement moins de risques que ceux se déroulant à l’intérieur.
  • Renforcer les mesures d’hygiène.
  • Promouvoir des pratiques de protection personnelle.
  • Éviter les activités à risque élevé comme celles qui exigent un contact physique entre les participants.
  • Réduire le nombre de participants ou changer le lieu de rencontre pour éviter l’entassement.

Pour prendre des décision éclaireés, svp consulter les 2 articles ici-bas :

Toutefois, il est important de rester actif. Voici quelques idées pour continuer à faire bouger vos membres différemment:

  • Encourager les athlètes à rester actif et à pratiquer des activités de plein air.
  • Fournir des plans d’entraînements que les athlètes pourront faire à leur domicile ou en autonomie à l’extérieur.
  • Maximiser l’utilisation des technologies :
    • Vidéo pour expliquer les plans d’entrainement;
    • Logiciel d’entrainement;
    • Plans de préparation physique à faire à la maison avec démonstration par visioconférence;
    • Créer des événements à partir d’une application d’entrainement à domicile.

Pour plus d’information concernant la Covid-19, les consignes sanitaires et autres, nous vous invitons à consulter les sites officiels du Gouvernement du Québec et du Gouvernement du Canada.

Le québécois Alexis Lepage, qui représente notre meilleur espoir olympique en triathlon n’a pas réussi à compléter la course de championnat du monde qui avait lieu samedi à New Plymouth en Nouvelle-Zélande.

Alexis Lepage était en 22e place après la première étape (natation) et avait réussi à se glisser en 19e place à la zone de transition. Mais une fois sur son vélo, tout s’est gâté

« Après 4 minutes sur ma selle, j’étais complètement à bloc, complètement sauté, et très loin de mes habiletés normales », nous mentionnait le triathlète après sa décevante performance.

Depuis le début de l’année, Alexis Lepage éprouve des difficultés lors des compétitions. Après avoir été entraîné dans une chute à vélo au début du mois lors de la première étape des Séries mondiales de triathlon à Abou Dhabi, il a tout de même décidé de poursuivre la course sachant qu’il terminerait parmi les derniers.

Puis il y a deux semaines, à Mooloolaba en Australie, il s’est classé au 21e rang.

Malgré tout, le québécois affichait une solide détermination lors de sa préparation cette semaine. Ce soir, il se sentait bien différent :

« J’aimerais dire que tout va bien, que j’ai une bonne saison et que tout se passe comme le plan de match, mais ce n’est malheureusement pas le cas. Je m’entraîne à temps plein pour m’approcher d’un objectif (les JO) qui semble s’éloigner. J’ai l’impression de le perdre de vue, de perdre le contrôle sur mon propre corps quand je course. »

Alexis Lepage sera donc de retour au Québec dans les prochaines heures. Il reprendra l’entraînement, mais est conscient qu’il devra trimer dur afin de reprendre confiance en ses moyens :

« Je dois assurément travailler sur mon mental, et taire la petite bestiole en moi qui me nourrir de négatif. »

La prochaine étape de la Coupe du monde ITU se tiendra les 4 et 5 mai à Madrid, en Espagne. Espérons qu’Alexis sera en mesure de retrouver sa confiance d’ici là.

Alexis Lepage est actuellement à New Plymouth, en Nouvelle-Zélande, en marge de la Coupe du Monde qui aura lieu les 30 et 31 mars. Le québécois se prépare pour la course qui est une étape importante de la saison.

« J’ai une petite grippe en ce moment, mais la guérison est rapide et je vais être prêt pour ce week-end. Je suis à New Plymouth depuis déjà une semaine et honnêtement, je suis très confiant avec ce parcours. Pour moi, c’est vraiment l’aspect mental que je travaille. C’est souvent là que je fais défaut. »

Le triathlonien de 25 ans qui représente un de nos meilleurs espoirs olympiques, à un début de saison plutôt difficile.

Après avoir été entraîné dans une chute à vélo au début du mois lors de la première étape des Séries mondiales de triathlon à Abou Dhabi, il a tout de même décidé de poursuivre la course sachant qu’il terminerait parmi les derniers.

Puis il y a presque deux semaines, à Mooloolaba en Australie, il s’est classé au 21e rang.

« Je ne cacherais pas le fait que je suis déçu de mes dernières performances. Par contre, je reste positif et concentré sur les points à améliorer. Je garde toujours en tête mon objectif et lorsqu’un mauvais résultat survient, j’utilise cette déception comme élément motivateur. »

Le Gatinois est en processus de qualification pour les jeux Olympique. Le cheminement total dure environ 24 mois et comprend plusieurs épreuves importantes. Alexis Lepage se dit motivé et déterminé. Avec maturité, il accepte que le chemin soit long, difficile et rempli d’imprévus.

« Il reste plus de 13 mois à la période de qualification et bien des choses peuvent changer d’ici là »

La prochaine course d’Alexis Lepage aura lieu à la fin du mois. Nous lui souhaitons de rebondir à la hauteur de son talent et de sa préparation.

Le championnat québécois de triathlon d’hiver 2019 s’est tenu dimanche dernier lors de la 5e édition du Festival de Triathlon d’hiver de Saint-Adolphe-d’Howard. L’évènement, ayant également un grand volet participatif, a rassemblé près de 110 athlètes sur le lac Saint-Joseph et l’île Otoreke.

Les caprices de la météo la semaine précédant l’évènement ont forcé le comité organisateur et Triathlon Québec à prendre la décision de retirer l’épreuve du patin pour des raisons de sécurité, la glace ayant été grandement endommagée par la pluie et la chaleur des derniers jours. L’évènement a donc été modifié en duathlon, soit : 5 km raquette, 12 km ski de fond et 2,5 km raquette.

Chez les hommes, Francis Izquierdo-Bernier, membre de l’équipe du Québec en ski de fond a remporté l’épreuve en 1:12:26. Il a devancé au fil d’arrivée Dave Mcmahon, ancien biathlète de niveau international (1:19:23) et Charles St-Pierre (1:23:57).

Chez les femmes, c’est la double olympienne de 1992 et 1994 Lise Meloche (1:32:24) qui a remporté les grands honneurs, devant Clémence Trudel (1:37:47). Sarah-Maude Martin (1:57:48) a complété le podium.

Cliquer ici pour voir les résultats complets.

Visiter le site de l’évènement.

Félicitations à tous les participants et au comité organisateur qui ont encore une fois relevé le défi d’organisation avec succès.

Économisez 10$ avant le 1er janvier

Afin d’économiser 10$, nous vous invitons à devenir membre ou à renouveler votre adhésion à Triathlon Québec avant le 1er janvier 2019. Nous vous rappelons que Triathlon Canada a communiqué une hausse de tarif de 10$ pour les 16 ans et plus et de 3$ pour les plus jeunes. Cette hausse sera effective au 1er janvier 2019. Votre adhésion annuelle peut être renouvelée jusqu’à 6 mois avant sa date d’échéance.

Dites adieu aux frais de participation

Grande nouveauté cette année ! Afin d’offrir un avantage supplémentaire aux membres de Triathlon Québec, dès 2019, nous éliminerons les frais de participation chargés lors d’une inscription individuelle à un événement. À titre indicatif, ces frais varient entre 2 et 6$ par inscription.

Plusieurs avantages à être membre

En plus de soutenir le développement du triathlon au Québec, de bénéficier d’une assurance responsabilité civile et accident et d’une multitude de rabais en boutiques, être membre de Triathlon Québec vous permet d’économiser le frais d’adhésion d’un jour qui varie entre 20$ et 35$ pour chaque inscription individuelle à une course.

Pour en savoir plus sur les avantages d’être membre

Il y a de fortes chances que vous ayez, à un moment de votre vie, pratiqué les trois disciplines du triathlon. En effet, étant enfant, vous avez naturellement nagé dans une piscine, appris à rouler à vélo et à courir en vous amusant! Sans le savoir, vous avez d’emblée été initiés au triathlon dès votre plus jeune âge.

Le triathlon est l’enchaînement de trois des sports les plus populaires au monde : la natation, le vélo et la course à pied, sur des distances qui varient selon plusieurs facteurs y compris l’âge des participants. De nombreux événements accessibles à tous ont lieu au Québec. On peut même les faire en équipe ou en famille! Plus encore, de nouvelles pratiques de sports enchaînés existent et font partie intégrante de la pratique du triathlon.

Vous n’êtes pas encore convaincus? Consultez la page des distances de course ci-bas afin de constater à quel point le défi est plus accessible que jamais!

 

https://www.triathlonquebec.org/sample-page/le-triathlon/distances-de-course/

 

LE PREMIER SOMMET DU SPORT DE HAUT NIVEAU DE MONTRÉAL CRÉE UN ENGOUEMENT INÉGALÉ POUR PROPULSER LE SPORT DANS LA MÉTROPOLE QUÉBÉCOISE

La dernière journée de la première édition du Sommet du sport de haut niveau de Montréal s’est conclue hier au complexe sportif Claude-Robillard. C’est plus de 250 intervenants du milieu sportif qui ont participé à cet événement organisé par Excellence sportive de l’île de Montréal (ESIM) visant à amener le sport de haut niveau vers de nouveaux sommets. 

Les coprésidents d’honneur de ce Sommet étaient messieurs Denis Coderre, maire de Montréal, et Richard W. Pound, président d’ESIM et nageur olympique aux Jeux de Rome (1960). 

« Je suis impressionné par l’engouement sportif de Montréal à chaque fois que je reviens au Québec. Comparativement à d’autres villes internationales, on sent clairement que Montréal est une ville Olympique » a commenté Dominick Gauthier, conférencier de clôture du Sommet.

« Cette démarche de consultation, réalisée au cours des derniers mois et des deux journées intensives d’échanges, ont permis aux partenaires d’ESIM d’identifier les prochaines actions à prendre, tous ensemble » a mentionné Raymond Côté, président du Sommet et secrétaire-trésorier d’ESIM. 

Le comité Synergie d’ESIM a été mandaté afin de faire le suivi des différentes actions prioritaires retenues par les participants du Sommet.

Deux événements en un

Mardi soir, ESIM et la Ville de Montréal ont profité de la tenue du Sommet, pour rendre hommage aux athlètes d’ici qui se sont illustrés sur la scène internationale lors du Souper des Champions. Parmi les athlètes sur place, notons entre autres la présence de plusieurs personnalités sportives : la surfeuse des neiges, Caroline Calvé, l’ancien joueur de baseball Derek Aucoin, la quadruple médaillée olympique Émilie Heymans et le boxeur Jean Pascal. Une vingtaine d’Olympiens et Paralympiens de Rio étaient également présents dont la joueuse de tennis Eugenie Bouchard et les deux médaillées Sandrine Mainville et Katerine Savard. 

À propos d’ESIM
ESIM a pour mission de contribuer au développement du sport de haut niveau et au rayonnement de l’île de Montréal en travaillant sur trois axes de façons distinctes (athlète, événement, synergie).

-30-

Information :
Vincent Dumas
Agent de communication
Excellence sportive de l’île de Montréal
514-773-7334
vdumas@esimontreal.ca