En cette période inhabituelle, l’adaptation est de mise. Nous sommes donc très heureux d’annoncer le lancement de la série de triathlons virtuels de Triathlon Québec présentée par Spark Sports Nutrition, qui permettra aux athlètes de partout au Québec de se mesurer les uns aux autres tout en étant accessible à tous!

Lire la suite et s’inscrire.

Initialement programmé pour avoir lieu dans la région de Québec, un premier camp virtuel s’est tenu le week-end dernier pour les athlètes du programme provincial de développement. En raison des circonstances attenantes à la COVID-19,  l’alternative de faire des entraînements à domicile en étant connectés via la plateforme de communication  Zoom a été choisi. Cette initiative a été couronnée de succès. 

En effet, plus de trente athlètes ont ainsi suivi les entraînements de Charles Castonguay en préparation physique et de Kyla Rollinson sur le vélo. Chaque matinée comportait deux séances dirigée sur zoom, une plateforme qui permet à tous de se voir en temps réel et de communiquer facilement lorsque les athlètes ont des questions.

En préparation physique, l’emphase a été mise sur le travail de force du haut du corps et le gainage. Sur le vélo, les athlètes ont réalisé des séries axées sur le développement de la puissance avec entre autre la réalisation  de test de puissance critique sur 5 minutes (CP5) et un contre-la-montre en équipe sur la plateforme Zwift. Les athlètes ont bien travaillé et se sont montrés très enthousiastes de cette nouvelle formule qui leur permet de passer du temps ensemble et de progresser tout en respectant les consignes de distanciation sociale. Considérant le succès de cette formule novatrice, Triathlon Québec organisera de nouvelles activités de ce type le 16 avril et la fin de semaine du 2 et 3 mai prochain.

Enfin, quelques mots sur l’implication de nos intervenants Charles et Kyla. Charles travaille auprès de ce groupe depuis l’automne ainsi qu’avec plusieurs athlètes de l’Équipe du Québec dans l’encadrement de séances, l’évaluation musculaire des athlètes ainsi qu’à l’élaboration de programmes de musculation, de renforcement et de mobilité. Kyla est l’entraîneure attitrée du projet de préparation en vue des Jeux du Canada de 2021 qui auront lieu à Niagara Falls. Depuis la saison dernière, elle suit cette cohorte d’athlètes sur une base mensuelle ainsi que lors de projets à l’extérieur comme le camp de Floride et les championnats canadiens de relais mixte qui ont eu lieu à Edmonton en juillet 2019. Son expérience auprès des athlètes de haut niveau et en développement est un atout de taille pour  l’évolution de ce groupe.

Les athlètes de l’Équipe du Québec sont désormais rentrés de leur second camp de préparation de l’année qui avait lieu du 2 au 15 mars à Clermont en Floride. En dépit de la tournure exceptionnelle des événements due à la pandémie du COVID-19 qui sévit partout dans le monde, c’est l’occasion de faire le point sur les apports de ce camp.

Alors que l’objectif principal était de « préparer au mieux les compétitions de Clermont et Sarasota afin de lancer la saison de la meilleure des façons pour nos athlètes élites et établir un point de référence pour nos juniors », l’évolution du coronavirus aura eu raison de la deuxième compétition initialement programmée. Malgré une grosse déception pour les athlètes, notamment pour les juniors en raison de l’absence de leur unique compétition, il y a quand même beaucoup de positif à tirer de ce camp comme nous le confiait Léo Roy “Même si, à ma grande déception, je n’ai pas pu courser, j’ai tout de même pu enchaîner deux bonnes semaines d’entraînement en compagnie de mes amis d’un peu partout au Québec. J’ai appris que dans l’incertitude, nous devons toujours rester concentrés et prêts à toutes éventualités. L’équipe d’encadrement de Triathlon Québec a par ailleurs su être très rassurante auprès des athlètes et leur famille”.

Du côté des seniors, qui eux ont quand même eu l’opportunité de s’aligner sur la ligne de départ de la compétition PATCO de Clermont, le constat est assez similaire comme nous le disait Élisabeth Boutin, auteure de la meilleure performance québécoise : “J’ai adoré mon camp avec Triathlon Québec. Ça fait déjà plus de 5 ans que je voyage au sein de l’Équipe du Québec et cette année, nous étions une trentaine d’athlètes à y participer. Ça m’a permis de voir la prochaine génération d’athlète et je suis contente qu’on puisse offrir un bel encadrement à ces jeunes pour favoriser leur réussite. Nous avons vécu une situation hors de l’ordinaire, mais on a su s’adapter et se réorienter en conséquence. Je suis fière de représenter Triathlon Québec. Merci à tous ceux qui se sont impliqués”.

Pour l’entraîneur provincial Francis Sarrasin Larochelle, on retient beaucoup de positif : “Les athlètes ont très bien travaillé pendant les deux semaines en réalisant des séances de qualité et en étant pro-actif dans leur récupération. Ils sont également arrivés en forme et bien préparés grâce au travail réalisé avec leurs entraîneurs respectifs. L’ambiance et la cohésion de groupe entre recrues et vétérans étaient excellentes. Enfin, l’équipe d’entraîneurs et de soutien composée de Kyla Rollinson, Félix Levesque-Pero, Daniel Soucy, Charles Castonguay et Frédéric Jardot a été dévoué à tous les niveaux et a réalisé un travail d’équipe exemplaire pour accompagner nos athlètes le mieux possible”.

L’ensemble des athlètes québécois présents lors du camp, ainsi qu’Amélie Kretz, Emy Legault et Alexis Lepage qui étaient en action du côté de l’Australie, sont donc maintenant de retour au pays et observent tous une période d’isolement de 14 jours comme le recommande le ministère. Comme le confiait récemment Amélie Kretz “c’est sûr que ça change les plans, mais en ce moment, le problème est plus gros que le triathlon”.

À toute la communauté du triathlon au Québec

Vendredi le 13 mars, une rencontre entre toutes les fédérations provinciales et la fédération nationale de triathlon a eue lieu pour discuter d’un plan d’action commun en lien avec la conjoncture actuelle.

Triathlon Québec, ainsi que ses partenaires provinciaux et nationaux ont pris la décision de suspendre toutes leurs activités jusqu’au 30 avril 2020.

Cette décision a été prise conformément aux recommandations des différents paliers gouvernementaux concernant les événements de participation de masse et les grands rassemblements publics. La situation sera réévaluée dans les semaines à venir et pourrait être prolongée si nécessaire.

Ce matin, l’Union internationale de triathlon a aussi annoncé la suspension de toutes ses activités jusqu’à la fin du mois d’avril.

Nous espérons qu’en prenant ces précautions supplémentaires dès maintenant, nous pourrons être de retour à temps pour la saison estivale.

Toutes les personnes inscrites aux différentes activités de Triathlon Québec d’ici le 30 avril (formations, journée d’identification, camps, etc.) seront contactées par un membre de l’équipe de Triathlon Québec. De plus, nous mettrons à jour l’information sur nos différents médias sociaux.

À tous les clubs de triathlon du Québec

Nous vous suggérons fortement de ne planifier aucun déplacement à l’étranger pour les prochains mois. Si vous avez des athlètes qui reviennent de compétition à l’étranger, svp les informer des consignes à suivre concernant l’isolement volontaire de 14 jours.

Lors de vos activités, nous vous recommandons aussi de respecter toutes les recommandations  du Gouvernement du Canada en lien avec les rassemblements et de suivre les mises à jour quotidiennes. Entre autres:

  • Éviter les rassemblements intérieurs qui ne sont pas nécessaires. Les événements tenus à l’extérieur présentent probablement moins de risques que ceux se déroulant à l’intérieur.
  • Renforcer les mesures d’hygiène.
  • Promouvoir des pratiques de protection personnelle.
  • Éviter les activités à risque élevé comme celles qui exigent un contact physique entre les participants.
  • Réduire le nombre de participants ou changer le lieu de rencontre pour éviter l’entassement.

Pour prendre des décision éclaireés, svp consulter les 2 articles ici-bas :

Toutefois, il est important de rester actif. Voici quelques idées pour continuer à faire bouger vos membres différemment:

  • Encourager les athlètes à rester actif et à pratiquer des activités de plein air.
  • Fournir des plans d’entraînements que les athlètes pourront faire à leur domicile ou en autonomie à l’extérieur.
  • Maximiser l’utilisation des technologies :
    • Vidéo pour expliquer les plans d’entrainement;
    • Logiciel d’entrainement;
    • Plans de préparation physique à faire à la maison avec démonstration par visioconférence;
    • Créer des événements à partir d’une application d’entrainement à domicile.

Pour plus d’information concernant la Covid-19, les consignes sanitaires et autres, nous vous invitons à consulter les sites officiels du Gouvernement du Québec et du Gouvernement du Canada.

Coronavirus :

Suite au communiqué de Triathlon Canada concernant les changements apportés à leur police d’assurance, nous avons reçu bon nombre d’appels. Voici un complément d’information et quelques rappels concernant les assurances.

Nous avons parlé à notre assureur ce matin et à ce jour, notre compagnie d’assurances n’a apporté aucun changement, aucune exclusion à notre police d’assurance actuelle.

Voici un rappel de la couverture offerte par Triathlon Québec à ses membres :

Athlètes possédant un numéro TQ valide :

  1. Assurance responsabilité civile : en cas de poursuite – entrainement et compétition.
  2. Assurance accident : en cas d’accident – rembourse une partie des frais paramédicaux (chiro, physiothérapeute, dentiste…)

Clubs affiliés :

Tous les clubs affiliés qui sont OBNL bénéficient de notre assurance responsabilité civile pour les administrateurs et dirigeants ainsi que pour les activités du club. Les clubs affiliés qui sont à but lucratif doivent avoir leur propre assurance responsabilité civile.

Entraineurs possédant un numéro ETQ :

Les entraineurs sont aussi couverts en responsabilité civile et en accident s’ils travaillent pour un club OBNL affilié. Les entraineurs indépendants ou les entraineurs qui travaillent pour un club privé doivent avoir leur propre assurance.

Voyages, compétitions et camps d’entrainements à l’étranger :

Si vous êtes en dehors du pays, ces 2 assurances vont vous couvrir mais elles ne couvriront pas tout. Vous devez aussi avoir une assurance voyage pour couvrir les frais en cas d’urgence médicale (ex : ambulance, hospitalisation…)

Important à savoir si vous prévoyez voyager :

  1. Vérifiez les recommandations du Gouvernement du Canada avant de partir https://voyage.gc.ca/voyager/avertissements. Si vous voyagez dans des zones non recommandées et que vous avez un pépin, votre assureur peut refuser de vous couvrir si vous n’avez pas respecté les recommandations émises par le Gouvernement du Canada.
  2. Une police d’assurance comporte toujours des exclusions. Prenez le temps de la lire. Les compagnies d’assurances peuvent en tout temps apporter de nouvelles exclusions à leur couverture d’assurance. C’est ce qui se passe présentement avec le Coronavirus.
  3. Être assuré ne veut pas dire que vous êtes couvert à tous les niveaux. Par exemple, plusieurs compagnies d’assurance considèrent le triathlon comme un sport extrême et ne couvrirons pas les frais d’urgence médicale dans le cadre de la participation à un triathlon à l’étranger. Chaque assurance est différente et chaque personne est responsable de prendre connaissance de sa couverture d’assurance avant de partir et de s’assurer d’être adéquatement couvert.
  4. Appelez vos compagnies d’assurances avant votre départ pour les informer de vos déplacements à l’étranger.

Finalement, comme mentionné plus haut, notre compagnie d’assurances n’a apporté aucun changement pour le moment à notre police d’assurance. Avec la situation actuelle, ceci pourrait évoluer dans le temps.

Vous trouverez les documents de l’assurance responsabilité civile offerte aux membres de Triathlon Québec en suivant le lien ci-dessous :

https://www.associationsquebec.qc.ca/infos-programme-assurances-administrateursdirigeants-rlsq

Nous vous rappelons que vous avez la responsabilité de vous assurer d’être adéquatement couverts avant de partir en camp ou en compétition à l’étranger.

Pour toute autre question, n’hésitez pas à communiquer avec nous : 514-252-3121, info@triathlonquebec.org

Au printemps dernier, Triathlon Canada et ses OPS (Organismes Provinciales de Sport) partenaires ont lancé un processus de mobilisation collaboratif qui a permis d’identifier les principales lacunes de notre système actuel, dont le manque de clarté concernant les rôles et responsabilités. Le document est le résultat du travail qui a commencé à l’AGA (Assemblée Générale Annuelle) en septembre avec les représentants de toutes les provinces.

Lire la suite

Après un premier projet au tout début de l’année 2020, les athlètes de l’Équipe du Québec se sont retrouvés hier soir à Clermont en Floride (ÉU) pour prendre part à un second camp d’entrainement qui s’étendra du 2 au 15 mars. En plus de bénéficier d’une température plus clémente permettant de rouler à l’extérieur, nos athlètes auront en ligne de mire leurs deux premières compétitions continentales de la saison (PATCO).

Ce projet piloté par l’entraineur provincial Francis Sarrasin-Larochelle et les entraineurs de club Kyla Rollinson, Félix Levesque-Pero et Daniel Soucy réunira un contingent de 34 athlètes âgés de 16 à 25 ans. Les athlètes auront également la chance de compter sur une équipe de soutien intégrée de qualité avec Frédéric Jardot, qui agira à titre de massothérapeute, ainsi que le kinésiologue Charles Castonguay qui supervisera différentes sessions de préparation physique, gainage et mobilité.

Outre le fait de bénéficier de conditions d’entrainement optimales, ce voyage permettra d’officiellement lancer la saison 2020 de nos athlètes élites puisqu’ils prendront part aux épreuves PATCO sur distance sprint de Clermont et Sarasota qui auront lieu les samedis 7 et 14 mars.

Selon les mots de Francis Sarrasin-Larochelle, joint par téléphone, ce camp aura une double vocation : « Bien entendu, l’objectif premier sera de préparer au mieux les compétitions de Clermont et Sarasota afin de lancer la saison de la meilleure des façons, surtout pour nos athlètes élites. Pour les plus jeunes, ce projet sera également l’occasion de bâtir la cohésion de groupe dans la perspective des Jeux du Canada 2021 et prendre part à une première expérience de camp avec Triathlon Québec. Les objectifs seront multiples, tels la gestion de la charge d’entraînement et de la récupération, la nutrition, la préparation à une course d’envergure et le travail des habiletés spécifiques.»

Exceptionnellement, nous couvrirons ces deux compétitions à l’étranger sur nos réseaux sociaux en quasi direct entre le 8 et 12 mars alors suivez-nous !

Voici les athlètes présents :

  • Elisabeth Boutin
  • Claudie Simard
  • Ariane Lalancette
  • Kamille Larocque
  • Claudelle Dumas
  • Elizabeth Lemieux
  • Alexandrine Coursol
  • Noémie Beaulieu
  • Marie-Ange Hébert
  • Clara Normand
  • Raphaëlle Leblond
  • Marika Couture
  • Shelby Lajeunesse
  • Sarah Hamel
  • Alexandra Morel
  • Michael Simard
  • Loic Poulin Desjardins
  • Mathis Beaulieu
  • Benjamin St-Pierre
  • Charles Paquet
  • Pavlos Antoniades
  • Filip Mainville
  • Jérémy Briand
  • Edouard Garneau
  • Edmond Roy
  • Thomas Bilodeau
  • Zed Roy
  • Edward Ouellet
  • Mathieu Benoît
  • Nicolas Harvey
  • Léo Roy
  • William Nolet
  • Nicolas Boulouri
  • Nathan Grondin
  • Michael Simard
  • Loic Poulin Desjardins
  • Mathis Beaulieu
  • Benjamin St-Pierre

Liens vers les listes de départ des 2 courses PATCO :

Clermont

Sarasota

Saviez-vous que les trophées présentés au Gala Triathlon Québec se nomment les « Triomphe » et sont fabriqués à partir de morceaux de bois d’érable récupérés selon le principe d’économie durable ?

Ils ont d’ailleurs été découpés avec précision à l’aide d’un jet d’eau de 6000 livres de pression et personnalisés par gravure au laser.

Nous devons la conception exclusive de nos magnifiques trophées à Jean-Philippe Caron, de l’entreprise Protocole – Trophées d’exception.

Incontestable générateur de fierté, Jean-Philippe est le designer derrière les célèbres médailles « Goutte d’eau » des 11e Championnats du monde FINA-Montréal 2005, ainsi que celles des 37e Championnats du monde de Gymnastique FIG-Montréal 2017.

Véritables œuvres d’art, ses trophées sont prisés par le monde des affaires, partout en Amérique du Nord.

Parmi certaines de ses créations, notons les trophées du circuit de la PGA et les trophées du Grand Prix de Formule 1 du Canada, qui lui ont valu une reconnaissance mondiale.

PROTOCOLE – Trophées d’exception
349, rue Riverside
Saint-Lambert (Québec) J4P 1A8
https://www.protocole.ca/

Triathlon Québec est fière de mettre en ligne ses règles de compétition 2019. Vous avez des questions? Nous avons les réponses! Quelle est la distance à garder entre deux vélos pour éviter le sillonnage sur une distance sprint? Sur une moyenne distance? Quand ai-je le droit de porter une combinaison isothermique? Est-ce que je peux courir avec mes écouteurs? Torse nu? Pieds nus? Toutes les réponses sont dans les règles de compétition 2019, et nous sommes la seule référence fiable en la matière.

Téléchargez les règles de compétition 2019 directement en PDF.

Ces règles sont applicables pour les épreuves dites « Adultes groupe d’âge » sur tout événement partenaire de la fédération. Les nouveautés sont indiquées en vert dans le document. Les retraits sont indiqués en rouge.

Les règles sont mises à jour annuellement par le comité technique de la fédération, qui est paritaire et composé de six officiel(le)s, d’un entraineur et du directeur technique de Triathlon Québec, qui est également officiel. Ces règles dictent la conduite et le comportement des athlètes lors des évènements. Elles sont une adaptation des règles de l’ITU (Union Internationale de Triathlon) en fonction de la réalité terrain spécifique aux athlètes.

Des sessions Facebook live auront lieu avant le début de la saison pour répondre à vos questions en direct par rapport aux règles de compétition. Restez à l’affût des dates de diffusion!

Bonne lecture

Devenez officiel(le) à Triathlon Québec

Pour ceux et celles désirant s’impliquer autrement dans le développement du triathlon, la possibilité de devenir officiel(le) s’offre à vous. Deux formations à venir : 6 avril au Collège Rosemont à Montréal et 20 avril au Cégep de Ste-Foy à Québec. Détails et inscriptions à cette page.

Au plaisir de vous accueillir dans l’équipe.

Économisez 10$ avant le 1er janvier

Afin d’économiser 10$, nous vous invitons à devenir membre ou à renouveler votre adhésion à Triathlon Québec avant le 1er janvier 2019. Nous vous rappelons que Triathlon Canada a communiqué une hausse de tarif de 10$ pour les 16 ans et plus et de 3$ pour les plus jeunes. Cette hausse sera effective au 1er janvier 2019. Votre adhésion annuelle peut être renouvelée jusqu’à 6 mois avant sa date d’échéance.

Dites adieu aux frais de participation

Grande nouveauté cette année ! Afin d’offrir un avantage supplémentaire aux membres de Triathlon Québec, dès 2019, nous éliminerons les frais de participation chargés lors d’une inscription individuelle à un événement. À titre indicatif, ces frais varient entre 2 et 6$ par inscription.

Plusieurs avantages à être membre

En plus de soutenir le développement du triathlon au Québec, de bénéficier d’une assurance responsabilité civile et accident et d’une multitude de rabais en boutiques, être membre de Triathlon Québec vous permet d’économiser le frais d’adhésion d’un jour qui varie entre 20$ et 35$ pour chaque inscription individuelle à une course.

Pour en savoir plus sur les avantages d’être membre