Alexis Lepage est actuellement à New Plymouth, en Nouvelle-Zélande, en marge de la Coupe du Monde qui aura lieu les 30 et 31 mars. Le québécois se prépare pour la course qui est une étape importante de la saison.

« J’ai une petite grippe en ce moment, mais la guérison est rapide et je vais être prêt pour ce week-end. Je suis à New Plymouth depuis déjà une semaine et honnêtement, je suis très confiant avec ce parcours. Pour moi, c’est vraiment l’aspect mental que je travaille. C’est souvent là que je fais défaut. »

Le triathlonien de 25 ans qui représente un de nos meilleurs espoirs olympiques, à un début de saison plutôt difficile.

Après avoir été entraîné dans une chute à vélo au début du mois lors de la première étape des Séries mondiales de triathlon à Abou Dhabi, il a tout de même décidé de poursuivre la course sachant qu’il terminerait parmi les derniers.

Puis il y a presque deux semaines, à Mooloolaba en Australie, il s’est classé au 21e rang.

« Je ne cacherais pas le fait que je suis déçu de mes dernières performances. Par contre, je reste positif et concentré sur les points à améliorer. Je garde toujours en tête mon objectif et lorsqu’un mauvais résultat survient, j’utilise cette déception comme élément motivateur. »

Le Gatinois est en processus de qualification pour les jeux Olympique. Le cheminement total dure environ 24 mois et comprend plusieurs épreuves importantes. Alexis Lepage se dit motivé et déterminé. Avec maturité, il accepte que le chemin soit long, difficile et rempli d’imprévus.

« Il reste plus de 13 mois à la période de qualification et bien des choses peuvent changer d’ici là »

La prochaine course d’Alexis Lepage aura lieu à la fin du mois. Nous lui souhaitons de rebondir à la hauteur de son talent et de sa préparation.

Triathlon Québec annonce trois nouvelles dates de formation d’entraîneur!

 

29 & 30 mars – GATINEAU – Formation d’entraîneur communautaire jeunesse:

Cette formation d’entraîneurs se déroulera les 29 et 30 mars à Gatineau

Cette formation est un incontournable pour les entraîneurs qui veulent;

  • Démarrer et superviser un programme scolaire ou parascolaire dans le but d’initier les jeunes au sport
  • Encadrer des activités d’initiation lors de camps de jour
  • Encadrer des jeunes de U5 à U15 dans un club récréatif

Ces ateliers se déroulent lors d’une fin de semaine et comprennent l’apprentissage et l’application des connaissances. Les principaux thèmes sont;

  1. la sécurité
  2. la technique
  3. la planification

Les entraîneurs qui complètent l’un des ateliers sont désignés comme entraîneurs communautaires FORMÉS.

 

6 & 7 avril – MONTRÉAL – Formation d’entraîneur communautaire adulte:

Cette formation d’entraîneurs se déroulera les 6 et 7 avril au Colllège Maisonneuve à Montréal.

Cette formation est un incontournable pour les entraineurs qui veulent

  • Initier des adultes à la pratique du triathlon dans un cadre sécuritaire
  • Préparer des participants adultes à leur premier triathlon
  • Encourager les gens à garder un mode de vie sain et actif avec la pratique du triathlon

Ces ateliers se déroulent lors d’une fin de semaine et comprennent l’apprentissage et l’application des

connaissances. Les principaux thèmes sont :

  1. la sécurité
  2. la technique
  3. la planification

Les entraîneurs qui complètent l’un des ateliers sont désignés comme entraîneurs communautaires FORMÉS.

 

13 & 14 avril – MONTRÉAL – Formation d’entraîneur, introduction à la compétition:

Ce contexte de formation s’adresse à des entraîneurs qui

  • Encadrent des athlètes en développement qui participent au circuit provincial dans les catégories U13, U15 et Juniors.
  • Veulent entraîner aux Jeux du Québec, sur les camps régionaux ou provinciaux organisés par Triathlon Québec.
  • Travaillent avec des athlètes groupe d’âges de niveau intermédiaire ou avancé qui s’entraînent pour des compétitions sur la courte ou longue distance.

La formation d’entraîneur introduction à la compétition se donne désormais sur deux week-ends complets de formation. Elle aborde de façon détaillée la planification et la périodisation de l’entraînement, les filières énergétiques ainsi que les qualités techniques dans les disciplines du triathlon.

Le contenu comporte à la fois de la théorie et des ateliers pratiques et interactifs. En plus de la formatice principale, Mariane Julien, des invités viendront enrichir le contenu des thématiques abordées pour certains blocs, notamment Yannick Bédard, formateur pour la Fédération des Sports Cyclistes et Catherine Trudel Guy, nutritionniste.

La première partie de la formation se déroulera les 16 et 17 février à Québec et les 13 et 14 avril à Montréal.

16 et 17 février – Composantes techniques, tactiques et physiologiques en cyclisme, nutrition, principe d’entraînement et physiologie

13 et 14 avril – Composantes techniques, tactiques et physiologiques en Natation, Course à pied, périodisation et planification.

Le coût d’inscription doit être payé séparément pour chacune des formations. La correction du portfolio, qui est fait partie de l’évaluation finale, est incluse dans ce coût.

Triathlon Québec est fière de mettre en ligne ses règles de compétition 2019. Vous avez des questions? Nous avons les réponses! Quelle est la distance à garder entre deux vélos pour éviter le sillonnage sur une distance sprint? Sur une moyenne distance? Quand ai-je le droit de porter une combinaison isothermique? Est-ce que je peux courir avec mes écouteurs? Torse nu? Pieds nus? Toutes les réponses sont dans les règles de compétition 2019, et nous sommes la seule référence fiable en la matière.

Téléchargez les règles de compétition 2019 directement en PDF.

Ces règles sont applicables pour les épreuves dites « Adultes groupe d’âge » sur tout événement partenaire de la fédération. Les nouveautés sont indiquées en vert dans le document. Les retraits sont indiqués en rouge.

Les règles sont mises à jour annuellement par le comité technique de la fédération, qui est paritaire et composé de six officiel(le)s, d’un entraineur et du directeur technique de Triathlon Québec, qui est également officiel. Ces règles dictent la conduite et le comportement des athlètes lors des évènements. Elles sont une adaptation des règles de l’ITU (Union Internationale de Triathlon) en fonction de la réalité terrain spécifique aux athlètes.

Des sessions Facebook live auront lieu avant le début de la saison pour répondre à vos questions en direct par rapport aux règles de compétition. Restez à l’affût des dates de diffusion!

Bonne lecture

Devenez officiel(le) à Triathlon Québec

Pour ceux et celles désirant s’impliquer autrement dans le développement du triathlon, la possibilité de devenir officiel(le) s’offre à vous. Deux formations à venir : 6 avril au Collège Rosemont à Montréal et 20 avril au Cégep de Ste-Foy à Québec. Détails et inscriptions à cette page.

Au plaisir de vous accueillir dans l’équipe.

Vous aimeriez faire partie d’une équipe dynamique en pleine expansion? Triathlon Québec est présentement à la recherche d’un(e) agent(e) de développement et d’un(e) coordonnateur(trice) aux événements.

Voici les descriptions des deux offres d’emploi en PDF:

Offre d’emploi : Agent(e) de développement

Offre d’emploi : Coordonnateur(trice) aux évènements


Offre d’emploi – Agent(e) de développement

Salaire et conditions de travail:

  • 37,5h/semaine. Permanent temps plein. Disponibilité à travailler fréquemment les fins de semaine. Salaire entre 38 200$ et 47 500$ selon l’expérience.

Description:

Le titulaire du poste élabore la programmation et met en œuvre toutes les activités de développement de Triathlon Québec. Il doit supporter les clubs, entraîneurs et éducateurs en milieu scolaire dans le but d’assurer un encadrement de qualité aux membres et accroître la participation du triathlon chez les jeunes.

Tâches principales :

-Élaboration, planification et coordination des programmes

  • Initiation jeunesse : Cliniques d’initiation, camps de jour liés aux clubs, Mes premiers Jeux, etc.;
  • Scolaire et parascolaire : Gestion flottes de vélos, guide PR1MO, lien RSEQ, etc.;
  • Développement : Camps régionaux et provinciaux, tests, habiletés, critères d’identification, etc.;
  • Sport-études : Suivi des exigences, protocoles d’entente avec clubs, etc.;
  • Compétitions : Coupe Québec Jeunesse / Finales régionales et Jeux du Québec.

Support aux clubs et entraîneurs

  • Coordonner les formations d’entraîneurs communautaires et les évaluations de ce niveau;
  • Soutenir et conseiller les entraîneurs et clubs de développement au niveau de la planification, des services disponibles et de l’environnement d’entraînement.

-Tâches annexes

  • Diffuser l’information relative à l’ensemble des activités de développement;
  • Présence sur le terrain pour les compétitions de catégorie jeunesse et junior;
  • Mise à jour des documents techniques, des statistiques et des bases de données;

Exigences:

  • Formation d’entraîneur triathlon introduction à la compétition ou niveau 2 dans un sport connexe;
  • Minimum de deux années d’expérience comme entraîneur dans le milieu sportif;
  • Connaissance du triathlon et des événements québécois;
  • Bonne gestion du stress et capacité de travailler sous pression;
  • Autonome, responsable, organisé, rigoureux, dynamique, débrouillard et diplomate;
  • Détenir un permis de conduire valide;
  • Bonne connaissance des logiciels Word et Excel;
  • Baccalauréat dans le domaine sportif un atout;
  • Formation de sauveteur national un atout;

Lieu: Montréal, Stade olympique et sur différents évènements au Québec.

Début: Février 2019

Comment faire application:Faites parvenir votre CV détaillé ainsi qu’une lettre de motivation par courriel à enoel@triathlonquebec.org

Date limite: Nous recevons vos demandes jusqu’au mercredi 23 janvier 2019, 12h.

 


Offre d’emploi – Coordonnateur(trice) aux évènements

Conditions de travail:

  • 37,5h/semaine. Permanent temps plein. Disponibilité à travailler fréquemment les fins de semaine. Salaire entre 38 200$ et 47 500$ selon l’expérience.

Description:

Le titulaire du poste élabore la programmation des évènements scolaires et réguliers de Triathlon Québec, incluant les séries Coupe Québec, Grand Prix et D3couverte. Il gère l’inventaire du matériel et supporte les comités organisateurs dans le succès de leurs évènements.

Tâches principales :

Coordination du calendrier des évènements scolaires et réguliers

  • Suivi des documents de partenariat et de la facturation;
  • Élaboration et mise à jour du calendrier de la saison;
  • Approbation et mise en ligne des formulaires d’inscription;
  • Gestion et achat du matériel évènementiel;
  • Gestion des équipes scolaires et de l’équipe d’officiel(le)s;
  • Responsable de la logistique des évènements organisés par Triathlon Québec.

Support aux évènements scolaires et réguliers

  • Offrir conseils et recommandations aux organisateurs;
  • Effectuer les visites techniques;
  • Vérification des plans, parcours et horaire;
  • Rédiger les rapports techniques avant et après l’évènement;

-Présence sur les évènements

  • Planification de la logistique sur le terrain;
  • Montage et démontage des sites de compétition;
  • Agir comme délégué(e) technique et/ou officiel(le) sur les évènements;

-Tâches annexes :

  • Communication sur les évènements;
  • Mise à jour du classement et du site internet;
  • Mise à jour des documents techniques annuellement.

Exigences:

  • Connaissance du triathlon et des évènements québécois;
  • Bonne gestion du stress et capacité de travailler sous pression;
  • Autonome, responsable, organisé, rigoureux, dynamique, débrouillard et diplomate;
  • Détenir un permis de conduire valide avec expérience de conduite avec un camion;
  • Bonne connaissance des logiciels Word et Excel;
  • Expérience en organisation d’évènements un atout;
  • Expérience comme officiel(le) dans un sport un atout.

Lieu: Montréal, Stade olympique et sur différents évènements au Québec.

Début: Février 2019

Comment faire application:Faites parvenir votre CV détaillé ainsi qu’une lettre de motivation par courriel à enoel@triathlonquebec.org

Date limite:Nous recevons vos demandes jusqu’au vendredi 11 janvier, 12h.

Économisez 10$ avant le 1er janvier

Afin d’économiser 10$, nous vous invitons à devenir membre ou à renouveler votre adhésion à Triathlon Québec avant le 1er janvier 2019. Nous vous rappelons que Triathlon Canada a communiqué une hausse de tarif de 10$ pour les 16 ans et plus et de 3$ pour les plus jeunes. Cette hausse sera effective au 1er janvier 2019. Votre adhésion annuelle peut être renouvelée jusqu’à 6 mois avant sa date d’échéance.

Dites adieu aux frais de participation

Grande nouveauté cette année ! Afin d’offrir un avantage supplémentaire aux membres de Triathlon Québec, dès 2019, nous éliminerons les frais de participation chargés lors d’une inscription individuelle à un événement. À titre indicatif, ces frais varient entre 2 et 6$ par inscription.

Plusieurs avantages à être membre

En plus de soutenir le développement du triathlon au Québec, de bénéficier d’une assurance responsabilité civile et accident et d’une multitude de rabais en boutiques, être membre de Triathlon Québec vous permet d’économiser le frais d’adhésion d’un jour qui varie entre 20$ et 35$ pour chaque inscription individuelle à une course.

Pour en savoir plus sur les avantages d’être membre

Montréal, le 10 novembre – C’est lors de son Gala pour souligner ses 30 ans d’existence que Triathlon Québec a inauguré son Temple de la renommée et a intronisé ses deux premiers membres, en plus de souligner l’apport exceptionnel de plusieurs ambassadeurs du triathlon au cours de ces 30 dernières années. Le Gala annuel est également l’occasion pour féliciter les récipiendaires de la dernière année et ceux-ci ont pu repartir avec les nouveaux trophées symbolisant tout le travail et le succès obtenu, les Triomphe. Plus de 300 personnes étaient présentes à cette soirée inspirante et émouvante qui a fait salle comble.

Inauguration du Temple de la renommée de Triathlon Québec et intronisation de ses deux premiers membres

Kathy Tremblay, Athlète

Kathy Tremblay est la première triathlète québécoise à avoir gagné une médaille d’or en Coupe du monde, au Japon en 2012, et à avoir participé deux fois aux Jeux Olympiques, à Beijing en 2008 et à Londres en 2012. Kathy a également été couronnée championne panaméricaine au Brésil en 2006 et championne canadienne élite en 2007. Au total, elle aura pris le départ de 73 courses internationales, terminant à 12 reprises sur le podium et remportant 6 victoires.

Louis Turcotte, Bâtisseur

Globetrotter visionnaire et passionné de triathlon depuis 1983, Louis Turcotte fait partie des bâtisseurs de notre sport. Fondateur du circuit de triathlon/duathlon SporTriple, il organise le tout premier triathlon longue distance au Québec, à Sainte-Agathe-des-Monts en 1990. Ses évènements serviront de tremplin pour le développement de plusieurs régions, clubs et athlètes québécois encore actifs après 30 ans d’histoire.

Reconnaissance des ambassadeurs des 30 ans de Triathlon Québec

(biographie complète de chacun au https://www.triathlonquebec.org/triathlon-quebec/ambassadeurs/

Alain Deraspe                         Ghislain Melançon                       Pierre Heynemand
Alain Labarre                          Karen Lamothe                             Pierre Lavoie
Andrew MacMartin                Kathy Tremblay                            Pierre Lemay
Benoît-Hugo St-Pierre           Kyla Rollinson                               René Pomerleau
Christian Lepage                    Lise Dubé                                       Sarah-Anne Brault
Christian Triquet                    Lucie Roy                                       Serge Boileau
Danny McCann                       Patrice Brunet                              Sophie Yergeau
Dominique Piché                    Peter Reid                                     Suzanne Lachance
François Calletta                     Philippe Bertrand                        Yan Therrien

Gagnants des Triomphe :

  1. Triathlon scolaire

Les Cèdres : L’école Marguerite-Bourgeoys a organisé un duathlon scolaire le 13 juin dernier en collaboration avec le club de triathlon Tri-0-Lacs auquel 370 jeunes ont participé.

 

  1. Officiel-le

« Personne reconnue pour sa compétence dans le jugement et l’arbitrage des épreuves multisports partenaires de la fédération de niveau provincial, national ou international ».

  • Claude Boivin : Claude est officiel de niveau national depuis 2017. Il a été présent sur près de 20 triathlons lors de la saison 2018, dont les Jeux du Québec. Professeur à temps plein, Claude est un excellent pédagogue avec les athlètes de tout âge. Son professionnalisme, sa minutie et sa connaissance des règles font de lui un officiel de confiance peu importe le rôle qu’il occupe sur les événements.

 

  1. Événement – niveau régional

« Tout événement multisports partenaire de Triathlon Québec réunissant majoritairement des athlètes de la région hôte et ayant un impact positif sur la communauté locale ».

  • Triathlon de la Baie de Beauport : Le Triathlon de Québec à la Baie de Beauport présente un parcours hors du commun au Québec : départ grandiose sur la plage, natation avec marée, vagues et courant latéral, vélo sur des bretelles d’autoroute et course à pied avec vue magnifique sur le fleuve. Dès la première édition, l’organisation a offert une expérience sécuritaire et mémorable aux participants. L’organisation s’est également associée à la Baie de Beauport pour offrir à tous les citoyens un corridor de nage de 400 mètres, gratuit, ouvert à la natation en eau libre tout l’été afin de permettre aux participants de se familiariser aux particularités du fleuve.

 

  1. Événement – niveau provincial

« Tout événement multisports partenaire de Triathlon Québec réunissant majoritairement des athlètes du Québec et ayant été l’hôte d’une étape de la Coupe du Québec, d’un championnat québécois ou d’une étape de la Série Grand Prix ».

  • Triathlon/Duathlon de Boucherville : Hôte de la Coupe Québec Duathlon et championnat québécois de duathlon sur distance olympique, le Triathlon/Duathlon de Boucherville a accueilli plus de 1000 participants et ce, à sa 3e année d’existence. L’événement a un impact sportif très grands dans sa communauté avec huit organismes directement liés avec l’événement. Pour 2018, c’est 75 000$ qui a été remis en dons pour trois organismes humanitaires. L’événement profite également de la mise en valeur du tout nouveau complexe aquatique Laurie-Eve-Cormier qui souffle sa première bougie.

 

  1. Événement – niveau international

« Tout événement multisports partenaire de Triathlon Québec, Triathlon Canada, ITU ou une corporation internationale réunissant des athlètes de différents pays et ayant lieu au Québec ».

  • ITU Montréal : ITU Montréal a une fois de plus accueilli la crème mondiale pour sa 3e édition dans le Vieux-Port de Montréal. Événement hôte d’une épreuve continentale et de la série mondiale de Triathlon, le comité organisateur à relevé le défi en livrant un événement de qualité selon les hauts standards de l’ITU. En plus du volet Élite, c’est plusieurs centaines d’athlètes de plusieurs pays qui ont pris à part à l’une des épreuves tenues lors de cette fin de semaine festive.

 

  1. Événement – Coup de cœur du public

 « Tout événement multisports partenaire de Triathlon Québec ayant offert une expérience exceptionnelle aux participants (vote du public) ».

  • Triathlon de Valleyfield : La réputation du Triathlon de Valleyfield n’est plus à faire. Événement ayant remporté le méritas de l’année 2017 dans la catégorie « Événement 800 participants et plus » au gala de Triathlon Québec, ce triathlon sait bien faire les choses en offrant une expérience de qualité pour les athlètes de tout âge et niveau. Hôte de la série D3couverte, l’événement a aussi offert une expérience « Grand Prix » aux athlètes de la Coupe du Québec Triathlon. Cette expérience offrait une zone de transition Élite, une présentation officielle des athlètes, un départ en plongée, etc. Chaque participant y a trouvé son compte.

 

  1. Entraîneur développement

« Personne reconnue pour sa compétence et ses interventions dans l’entraînement, le développement et la performance d’athlètes en triathlon des catégories U13, U15 et Junior qui s’illustrent majoritairement sur la scène provinciale et quelquefois sur la scène nationale ».

  • Félix Levesque-Pero (Rouge et Or) : Tout au long de l’année, Félix a travaillé très fort pour préparer ses jeunes pour la saison 2018. Les résultats ont été à la hauteur de l’investissement avec une victoire par équipe au jeux du Québec en triathlon (victoire sur le relais + 4 médailles), plusieurs victoires individuelles sur la Coupe du Québec U15, et plusieurs tops 10 au classement de la coupe du Québec chez les U15 ainsi que chez les juniors. Mais le plus important, c’est que Félix a su communiquer à son groupe sa bonne humeur contagieuse et sa passion pour le triathlon!

 

  1. Entraîneur excellence

 « Personne reconnue pour sa compétence et ses interventions dans l’entraînement, le développement et la performance d’athlètes en triathlon des catégories Junior, Élite ou Professionnel qui s’illustrent majoritairement sur la scène nationale ou internationale ».

  • Pascal Dufresne (Trimégo) : Entraîneur au club Trimégo à Trois-Rivières, il se dévoue sans relâche pour ses athlètes juniors, élites et de longue distance qu’il supervise quotidiennement dans son centre d’entraînement baptisé «le garage». Outre son rôle d’entraîneur personnel de Pavlos Antoniades, Félix Plourde-Coutre, Stéphanie Roy et Antoine Jolicoeur-Desroches, il a été d’une précieuse collaboration sur certains projets de l’Équipe du Québec.

 

  1. Club adulte (groupe d’âge)

 « Club affilié à Triathlon Québec regroupant des athlètes masculins et féminins compétitionnant sur les événements de niveau provincial, national ou international et contribue de façon remarquable à la promotion et au développement du triathlon pour les athlètes groupe d’âge ».

  • Club Orange : Le Club Orange est l’un des plus visibles au Québec, pas seulement par leur vibrant “orange”, mais surtout par leur énergie et leur esprit d’équipe. En effet, lorsque les athlètes du Club Orange se sont présentés aux événements 2018, ils ne sont pas passés inaperçus! Ils encouragent leurs propres coéquipiers mais aussi les athlètes des autres clubs présents. Les entraînements, toujours bien structurés et dirigés, sont le reflet des valeurs proposées par l’entraîneur-chef : « Sortir de sa zone de confort sans oublier le principal… avoir du plaisir! ». Par ses membres engagés, son image positive et sa notoriété croissante, le Club Orange fait certainement rayonner le triathlon au Québec.

 

  1. Club développement (jeunesse et junior)

 « Club de triathlon affilié à Triathlon Québec ayant un volet jeunesse ou junior qui contribue de façon remarquable à la promotion et au développement du triathlon dans sa région par sa structure d’encadrement et par l’organisation d’activités et dont les athlètes se sont démarqués sur le circuit de compétition provinciale ».

  • Club Espoir de Gatineau : Le Club Espoir est un organisme sans but lucratif œuvrant dans la région de l’Outaouais depuis maintenant 25 ans. Il est un des seuls clubs au Québec totalement dédié aux jeunes. Il est complètement géré et administré par une petite équipe de bénévoles dynamiques qui ont à cœur le développement du triathlon dans sa région. Sa croissance fulgurante est en partie due aux grandes innovations apportées au cours des dernières années. En 2017-2018, plusieurs projets ont été initiés afin d’améliorer l’offre de service et l’expérience pour ses membres, dont un volet sport-études collégial. Fort de ses 95 membres, il est l’un des plus gros club jeunesse au Québec. Les athlètes du Club Espoir se démarquent sur la scène provinciale. En Coupe Québec jeunesse 2018, trois Espoirs ont été sacrés champions québécois en dominant dans leur catégorie respective et 10 athlètes ont terminé dans le top 10 U13-U15 et Junior. Le Club Espoir est donc un acteur important dans le développement du triathlon au Québec.

 

  1. Athlète Jeunesse féminin

 « Athlète des catégories U13 ou U15 qui participe régulièrement à des compétitions de niveau provincial et qui s’y illustre ».

  • Noémie Beaulieu (Club espoir de Gatineau) : Championne provinciale U15 et gagnante de la Coupe du Québec U15, elle a remporté trois médailles aux Jeux du Québec, soit deux médailles d’or aux épreuves individuelles et une médaille d’argent au relais par équipe mixte.

 

  1. Athlète Jeunesse masculin

 « Athlète des catégories U13 ou U15 qui participe régulièrement à des compétitions de niveau provincial et qui s’y illustre ».

  • Jérémy Lajoie (Rouge et Or) : Champion provincial U15 et gagnant de la Coupe du Québec U15, il devient le deuxième athlète de l’histoire à remporter trois médailles d’or aux Jeux du Québec.

 

  1. Athlète Junior féminin

 « Athlète de catégorie Junior qui participe régulièrement à des compétitions de niveau national et international et qui s’y illustre ».

  • Alexandrine Coursol (Hippocampes) :  Gagnante au classement cumulatif de la Série Grand Prix Junior avec une première place à Drummondville, elle a aussi pris le 12e rang de la Coupe continentale CAMTRI de Montréal et le 28e rang de l’épreuve panaméricaine de qualification olympique jeunesse à Salinas.

 

  1. Athlète Junior masculin

 « Athlète de catégorie Junior qui participe régulièrement à des compétitions de niveau national et international et qui s’y illustre ».

  • Pavlos Antoniades (Trimégo) : Médaillé de bronze aux Championnats panaméricains junior, il a réalisé une excellente 8e position aux Championnats du monde Junior à Gold Coast en Australie. Il a également obtenu deux top 10 en Coupe continentale élite et conclut le classement de la Série Grand Prix premier chez les juniors et les élites.

 

  1. Athlète groupe d’âge féminin

 « Athlète groupe d’âge qui participe régulièrement à des compétitions de niveau provincial et occasionnellement de niveau national et qui s’y illustre ».

  • Rachel Quirion-Arguin (Rouge et Or Triathlon) : Rachel a commencé à s’entraîner plus sérieusement en janvier 2017 avec le club de triathlon Rouge et Or de l’Université Laval. Sans excès, elle s’est assurée de maintenir 8-10h d’entraînement hebdomadaire de façon à maintenir une progression constante au cours des 18 derniers mois. Cela lui a permis de remporter la quasi-totalité des étapes de la Coupe du Québec auxquelles elle a pris part cette saison.

 

  1. Athlète groupe d’âge masculin

 « Athlète groupe d’âge qui participe régulièrement à des compétitions de niveau provincial et occasionnellement de niveau national et qui s’y illustre ».

  • Pierre Heynemand Jr. (Jet Triathlon) : Pierre est un passionné de triathlon depuis 30 ans. Il est champion de sa catégorie (50-54 ans) de la coupe Québec Triathlon et Duathlon en 2018. Il est aussi champion All World Athlete (AWA) de sa division au classement Ironman en 2018, exploit qu’il avait aussi réalisé en 2014, 2016 et 2017. Par le passé, il a également été champion mondial 2016 (ITU) en triathlon longue distance et Champion Nord Américain 2017 de triathlon Ironman de sa division, vice-champion mondial à l’Ironman d’Hawaii 2017 et 2018. Il tente par tous les moyens d’encourager la persévérance scolaire. Il véhicule la maxime “Reste à l’école” sur son équipement. Il est de plus membre du Conseil d’administration (CA) de Triathlon Québec depuis 2016 et assiste l’entraîneur en chef pour le volet adulte de son club Jet Triathlon.

 

  1. Athlète Élite féminin

 « Athlète de catégorie Élite (circuit ITU) qui participe régulièrement dans des compétitions de niveau national et international et qui s’y illustre ».

  • Karol-Ann Roy : Absente du circuit pendant près de deux ans en raison de blessures, elle a été couronnée championne provinciale élite et terminé en tête du classement de la Série Grand Prix Élite. Elle a aussi obtenu deux top 5 sur le circuit ITU, soit une 4e position à la Coupe continentale de Magog et une 5e à celle de Richmond.

 

  1. Athlète Élite masculin

 « Athlète de catégorie Élite (circuit ITU) qui participe régulièrement dans des compétitions de niveau national et international et qui s’y illustre ».

  • Alexis Lepage (Rouge et Or) :  Membre de l’Équipe nationale pour les Jeux du Commonwealth en avril, il a pris la 13e position de l’épreuve individuelle. Il a également terminé à quatre reprises sur le podium en coupe continentale et signé sa première victoire en carrière à Santiago au Chili. Il a aussi obtenu deux tops 15 en Coupe du Monde.

 

  1. Athlète Professionnelle féminin

 « Athlète de catégorie professionnelle (circuit longue distance) qui participe régulièrement dans des compétitions de niveau international et qui s’y illustre ».

  • Stéphanie Roy (Trimégo) : Victorieuse au 70.3 Eagleman dans le Maryland en un temps de 4h15 et un temps de course à pied de 1h19, elle a ajouté à son palmarès une médaille de bronze au 70.3 Raleigh et une 6e position au 70.3 Boulder.

 

  1. Athlète Professionnel masculin

 « Athlète de catégorie professionnelle (circuit longue distance) qui participe régulièrement dans des compétitions de niveau international et qui s’y illustre ». 

  • Antoine Jolicoeur-Desroches : 4e au Ironman Mont-Tremblant avec un excellent temps de 8h28, la meilleure performance de loin réalisée à Tremblant par un Québécois depuis la création de l’événement. Il termine aussi 8e au 70.3 Chattanooga au Tennesse.

Après avoir évalué toutes les candidatures reçues, le comité de sélection a retenu les finalistes suivants. Voici la liste complète des finalistes pour les catégories qui seront présentées lors de notre gala annuel le 10 novembre prochain à l’hôtel Delta au Centre-ville de Montréal !

Vous pouvez vous procurer vos billets ici !

Athlète Jeunesse féminin : Athlète des catégories U13 ou U15 qui participe régulièrement à des compétitions de niveau provincial et qui s’y illustre

  • Noémie Beaulieu (Club Espoir de Gatineau)
  • Méanne Larochelle (Club Espoir de Gatineau)
  • Alexandra Morel (Rouge et Or)
  • Clara Normand (Tri-o-Lacs)

Athlète Jeunesse masculin : Athlète des catégories U13 ou U15 qui participe régulièrement à des compétitions de niveau provincial et qui s’y illustre

  • Samuel Beaulieu (Club Espoir de Gatineau)
  • Nicolas Bolouri (Tri-o-Lacs)
  • Loic Poulin-Desjardins (Triomax Junior)
  • Jérémy Lajoie (Rouge et Or)

Athlète Junior féminin : Athlète de catégorie Junior qui participe régulièrement à des compétitions de niveau national et international et qui s’y illustre. 

  • Alexandrine Coursol (Club Hippocampes)
  • Kamille Larocque (Équipe Barista)
  • Élizabeth Lemieux (Club triathlon Memphrémagog)

Athlète Junior masculin : Athlète de catégorie Junior qui participe régulièrement à des compétitions de niveau national et international et qui s’y illustre.

  • Pavlos Antoniades (Trimégo)
  • Léo Roy (Les Zéclairs de Nicolet)
  • Félix Plourde-Couture (Trimégo)

Athlète Élite féminin : Athlète de catégorie Élite (circuit ITU) qui participe régulièrement dans des compétitions de niveau national et international et qui s’y illustre

  • Amélie Kretz
  • Élisabeth Boutin
  • Karol-Ann Roy

Athlète Élite masculin : Athlète de catégorie Élite (circuit ITU) qui participe régulièrement dans des compétitions de niveau national et international et qui s’y illustre.

  • Alexis Lepage  (Rouge et Or)
  • Charles Paquet (Rouge et Or)
  • Édouard Garneau (Phoenix)

Athlète Professionnelle féminin : Athlète de catégorie professionnel (circuit longue distance) qui participe régulièrement dans des compétitions de niveau international et qui s’y illustre. 

  • Stéphanie Roy (Trimégo)
  • Valérie Bélanger (Rouge et Or)
  • Pamela-Ann Bachelder St-Pierre (Rouge et Or)

Athlète Professionnel masculin : Athlète de catégorie professionnel (circuit longue distance) qui participe régulièrement dans des compétitions de niveau international et qui s’y illustre. 

  • Antoine Jolicoeur-Desroches
  • Christopher Busset (Capitale Triathlon)
  • Simon B. Lalonde

Athlète groupe d’âge féminin : Athlète groupe d’âge qui participe régulièrement à des compétitions de niveau provincial et occasionnellement de niveau national et qui s’y illustre.

  • Annie-Claude Bédard (Triathlon Laval)
  • Jennifer Brodeur (Club Orange)
  • Rachel Quirion-Arguin (Rouge et Or Triathlon)

Athlète groupe d’âge masculin : Athlète groupe d’âge qui participe régulièrement à des compétitions de niveau provincial et occasionnellement de niveau national et qui s’y illustre

  • Antoine Poirier (Jet Triathlon)
  • Pierre Heynemand (Jet Triathlon)
  • Vincent Bellhumeur (Rouge et Or Triathlon)

Club développement (jeunesse et junior) : Club de triathlon affilié à Triathlon Québec ayant un volet jeunesse ou junior qui contribue de façon remarquable à la promotion et au développement du triathlon dans sa région par sa structure d’encadrement et par l’organisation d’activités et dont les athlètes se sont démarqués sur le circuit de compétition provinciale.

  • Club Espoir de Gatineau
  • Club triathlon Memphrémagog
  • Club de triathlon Triosisko

Club adulte (groupe d’âge) : Club affilié à Triathlon Québec regroupant des athlètes masculins et féminins compétitionnant sur les événements de niveau provincial, national ou international et contribue de façon remarquable à la promotion et au développement du triathlon pour les athlètes groupe d’âge.

  • Capitale Triathlon
  • Club Orange
  • Triathlon Rive-Sud (TRS)

Entraineur développement : Personne reconnue pour sa compétence et ses interventions dans l’entraînement, le développement et la performance d’athlètes en triathlon des catégories U13, U15 et Junior qui s’illustrent majoritairement sur la scène provinciale et quelquefois sur la scène nationale.

  • Éric Deshaies (Club Espoir de Gatineau)
  • Félix Levesque-Pero (Rouge et Or)
  • Daniel Soucy (Memphrémagog)

Entraineur excellence : Personne reconnue pour sa compétence et ses interventions dans l’entraînement, le développement et la performance d’athlètes en triathlon des catégories Junior, Élite ou Professionnel qui s’illustrent majoritairement sur la scène nationale ou internationale

  • Pascal Dufresne (Trimégo)
  • Pierre-Yves Gigou (Rouge et Or)

Événement – niveau régional : Tout événement multisports partenaire de Triathlon Québec réunissant majoritairement des athlètes de la région hôte et ayant un impact positif sur la communauté locale.

  • Triathlon de Charlevoix
  • Cross-Triathlon de Bromont
  • Triathlon de la Baie de Beauport
Événement – niveau provincial : Tout événement multisports partenaire de Triathlon Québec réunissant majoritairement des athlètes du Québec et ayant été l’hôte d’une étape de la Coupe du Québec, d’un championnat québécois ou d’une étape de la Série Grand Prix
  • Triathlon/Duathlon de Boucherville
  • Triathlon de Gatineau
  • Triathlon Esprit de Montréal
  • Triathlon Nitek Laser de Nicolet
Événement – niveau international : Tout événement multisports partenaire de Triathlon Québec, Triathlon Canada, ITU ou une corporation internationale réunissant des athlètes de différents pays et ayant lieu au Québec
  • ITU Montréal
  • Trimemphré
  • Xterra Québec Panam Tour
Événement – Programme Triathlon scolaire : Tout événement faisant partie de la série des triathlons scolaires ayant eu un impact positif dans le milieu scolaire
  • Triathlon scolaire CSDHR
  • Triathlon scolaire Les Cèdres
  • Triathlon scolaire Ste-Madeleine
Officiel-le :  Personne reconnue pour sa compétence dans le jugement et l’arbitrage des épreuves multisports partenaires de la fédération de niveau provincial, national ou international
  • Caroline Gélinas
  • Claude Boivin
  • Guy Veillette
Événement – coup de cœur du public : Tout événement multisports partenaire de Triathlon Québec ayant offert une expérience exceptionnelle aux participants (vote du public)
  • Triathlon de Valleyfield
  • Triathlon Esprit de Montréal
  • Le défi du Parc

Le 15 septembre dernier, plus de 200 athlètes se sont réunis à Salaberry-de-Valleyfield pour la deuxième édition du Défi 12 heures. C’est sous une grande chaleur que s’est déroulé l’événement.

Une vingtaine d’athlètes en solo et une cinquantaine d’équipes ont pris le départ à 7h00 et fait du triathlon (375m – 10 km – 2,5 km), du duathlon (2,5 km – 10 km – 2,5 km) ou de la course à pied jusqu’à 19h00.

Cet événement a permis à Triathlon Québec d’amasser plus de 42 500$ pour son programme Triathlon scolaire. Ces dons permettront à Triathlon Québec de poursuivre sa mission auprès des jeunes, particulièrement en milieu défavorisé, pour l’accessibilité au sport et le développement des saines habitudes de vie.

Cette journée, tant intense que festive, s’est clôturée avec un méchoui ainsi qu’une remise de prix, animée par notre invitée d’honneur, Maxim Martin.

Les exploits sportifs de la journée

Chez les athlètes en solo, c’est Jérôme Bresson chez les hommes et Caroline Martineau chez les femmes qui ont réalisé le plus grand nombre de tours, soit 18 et 15 tours respectivement. Caroline, championne québécoise longue distance en titre, a également réalisé le tour le plus rapide chez les femmes.

Chez les équipes, c’est la famille Ouellet, composé de Frédéric Ouellet et son fils Edward qui ont réalisé le plus de tours. Ils ont complété la boucle 20 fois, ce qui leur a permis de battre le record qu’ils avaient établi l’année dernière. Ils ont aussi signé le temps le plus rapide de la journée pour une boucle de triathlon.

Le coureur Denis Morneau était de retour cette année et a parcouru 100 km à la course à pied. Il a alors établi un nouveau record sur le parcours. Un autre coureur solo était présent, Martin Perrier, pompier à la ville de Mont-Tremblant qui a parcouru plus de 50 km vêtu de son habit de pompier.

C’est l’équipe Team King Louis du club Triathlon Rive-Sud qui a amassé le plus de fonds avec une impressionnante récolte de 6495$.

Encore une fois cette année, les Tripeux du Club de triathlon de Sherbrooke se sont mérité le prix de l’équipe la plus dynamique. C’est sous le thème «Kona» qu’ils ont fait leur marque.

Merci à nos partenaires

Nous tenons à remercier encore une fois tous les partenaires de l’événement.

Merci à la ville de Salaberry-de-Valleyfield et à Triathlon Valleyfield qui nous ont offert un support logistique hors pair.

Merci à notre incroyable photographe Jean Roy qui a su capturer en images l’ambiance magique de cette journée.

Merci à Vélo Station qui a offert un service de mécanique vélo aux athlètes tout au long de la journée.

Merci à Café Spill the beans qui a servi de délicieux cafés à nos athlètes et à nos bénévoles.

Merci à Lou-Tec qui a fourni l’éclairage.

Merci à Tribay Market, notre partenaire en nutrition.

Merci à la Boutique du Lac qui a offert un service de location de wetsuit.

Merci à l’Hôtel Plaza Valleyfield, notre partenaire d’hébergement.

Et finalement, merci au IGA Famille Vincent, partenaire des ravitaillements.

Qu’est-ce que le relais mixte?

Samedi dernier, l’Équipe du Québec a remporté le championnat canadien de relais mixte à Toronto. Avant de revenir sur cette belle performance, voici quelques points à retenir sur cette discipline à ne pas confondre avec le triathlon en équipe où les participants se partagent la nage, le vélo et la course.

  1.  Les équipes sont composées de quatre athlètes soient deux femmes et deux hommes et l’ordre du relais est toujours femme – homme – femme – homme
  2. Chaque athlète doit compléter un triathlon d’une distance très courte (environ le 1/3 de la distance sprint, soit 250 mètres de natation, 7 kilomètres de vélo et 1,7 kilomètres de course à pied), puis passe le relais au prochain athlète de l’équipe. L’enchaînement des quatre relais prend environ 1h20 et réserve toujours de belles surprises.
  3. Cette discipline sera pour la première fois au programme des Jeux olympiques en 2020. Toutefois, un championnat du monde se tient annuellement depuis 2009 et elle est présente aux Jeux du Commonwealth depuis 2014. Elle est aux Jeux du Canada sous cette forme depuis 2009 et aux Jeux du Québec depuis 2016.

Pour avoir une meilleure idée de comment se déroule un relais mixte, vous pouvez visionner les faits saillants des derniers championnats du monde.

La prochaine épreuve de la Série mondiale de relais se déroulera à Edmonton ce samedi ! Regarder en direct

À Tokyo, 11 pays pourront aligner une équipe dans cette discipline. Pour se qualifier le Canada doit performer le mieux possible à chaque étape de la Série Mondiale de relais pour terminer parmi les sept meilleures nations au terme de la simulation. Sinon, il restera une dernière chance de qualification lors de l’événement ultime au printemps 2020 où trois autres équipes sécuriseront leur place. À titre de pays hôte, le Japon bénéficie d’une place assurée. Lorsque le pays sera qualifié, Triathlon Canada fera la sélection de ses quatre relayeurs.

Le Québec se classe au 1er rang au Championnats canadien de relais mixte à Toronto

Pour revenir à Toronto, c’est le quatuor formé d’Emy Legault, Thomas Windish, Andréanne Brière-Dulude et Édouard Garneau qui a eu le dessus sur les équipes provinciales. Il n’en fallait d’ailleurs pas beaucoup pour battre l’équipe américaine qui l’a devancé par moins de vingt secondes. Le Québec avait également aligné trois autres équipes qui ont respectivement terminé 3e, 4e et 8e du championnat, une très belle performance collective où chaque athlète a bien exécuté son segment. Voici les autres formations qui représentaient le Québec.

Québec 2 : Céline Marks, Gabriel Legault, Claudie Simard, Jérémy Obrand

Québec 3 : Élizabeth Lemieux, Jérémie Martin, Ariane Lalancette, Anthony Cloutier

Québec 4 : Claudelle Dumas, Francis Lefebvre, Sandrine Veillette, Samuel Côté.

Tous les résultats sont disponibles ici – https://www.triathlon.org/results/result/2018_toronto_camtri_triathlon_mixed_relay_american_cup/329745

Voici également un article et des photos de l’événement par triathlon magazine : https://triathlonmagazine.ca/feature/national-champions-crowned-at-the-toronto-triathlon-festival-2/

Triathlon Québec est fier de présenter La Transition; une bière blonde classique aux couleurs de Triathlon Québec pour souligner les 30 ans de la fédération. Ce projet a été rendu possible grâce à Simple Malt – Brasseurs, une microbrasserie québécoise et Le Permis de Bière, épicerie spécialisée en bières de microbrasserie.

La Transition est disponible au Permis de Bière (5745 rue de Marseille, à Montréal. Il est possible de l’acheter à l’unité ou en caisse de 20 bouteilles. Cette bière édition limitée est disponible en bouteille de 500 ml. Le prix à l’unité est 4,35$*. Les caisses de 20 bouteilles sont disponibles au coût de 85$*. Pour chacune des caisses vendues, un montant revient à la fédération.

La bière sera disponible pour consommation sur place aux événements suivants :

  • Triathlon Valleyfield (18-19 août)
  • Triathlon Esprit de Montréal (8-9 septembre)
  • Défi 12 heures de Triathlon Québec (15 septembre)
  • Gala Triathlon Québec (10 novembre)

Les clubs de triathlon qui ne sont pas basés dans la région de Montréal peuvent passer une commande spéciale avec Triathlon Québec. Il sera possible pour nous de vous livrer une caisse lors d’un événement où vous serez présent.

*taxes en sus