Hier, la  ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a annoncé en point de presse que toutes les activités sportives seront désormais permises à partir de lundi prochain, et ce, dans le respect des directives de la Direction générale de la santé publique. À compter du 22 juin, les infrastructures sportives intérieures de même que les plages publiques et privées pourront ouvrir à nouveau. D’ici cette date, une mise à jour de nos guides de relance du triathlon en temps de pandémie sera faite. Nous vous rappelons qu’il est primordial de s’y référer en tout temps.

Le gouvernement du Québec procède ainsi à une nouvelle phase de reprise des activités sportives. Vous pouvez également consulter la Foire aux questions disponible sur le site Web Québec.ca ainsi que les directives de santé publique.

De manière plus spécifique, voici quelques éléments à prendre en considération :

Déplacements inter régional

Les déplacements inter régional seront permis pourvu que les athlètes se déplacent strictement du point A (ville de départ) au point B (ville hôtesse de la compétition) sans faire aucun arrêt non essentiel et toujours en respectant les consignes émises par la Santé Publique.

Contacts entre les participants

La notion de contact entre les participants pose encore certains défis d’interprétation, néanmoins, voici notre compréhension :

  • Des contacts accidentels, courts et sporadiques, inhérents au sport pratiqué sont permis;
  • Les études démontrent que des contacts cumulant une dizaine de minutes entre des personnes accroissent les risques d’être exposé au virus, notamment par des gouttelettes émises dans la respiration. Les règles de jeu devront être adaptées en conséquence afin d’assurer que la durée des contacts cumulés soit de moins de 10 minutes;

Environnement

L’enjeu principal demeure la gestion de l’environnement autour des activités sportives (entraînements, matchs ou compétitions). Les fédérations sportives doivent prévoir les dispositions nécessaires pour assurer une étiquette sanitaire ainsi que la distanciation entre les joueurs en attente, les spectateurs, les intervenants et les officiels.

Clientèles

La Santé publique n’a pas retenu cette approche en sport. Toutes les clientèles doivent être traitées de la même manière.

Sports d’endurance

Pour le moment, il n’y a pas de limitation à cet égard mis à part les situations où les contacts sont étroits et prolongés comme dans un peloton par exemple. Toutefois, la durée de l’activité physique ou sportive peut être ajustée en fonction de l’effort et du contexte (par ex. : à l’intérieur, qualité de la ventilation, etc.).

Communiqués de presse

Pandémie de la COVID-19 : Le gouvernement du Québec annonce une nouvelle phase de déconfinement sportif

Québec, le 17 juin 2020. – Le gouvernement du Québec procède à une nouvelle phase de reprise des activités sportives. À compter du 22 juin, les infrastructures sportives intérieures de même que les plages publiques et privées pourront ouvrir à nouveau. Les matchs pour les sports collectifs pourront également reprendre, dans le respect des directives de la Direction générale de la santé publique. De plus, à compter de ce jour, la formation de sauveteurs pour les plages pourra débuter. La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a fait cette annonce aujourd’hui.

Des guides produits par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), en collaboration avec la Direction générale de la santé publique, viendront appuyer les milieux de travail en vue d’assurer la sécurité des travailleurs et des participants. D’autres guides concernant la reprise des activités seront mis à la disposition de l’ensemble des sportives et sportifs québécois, qui pourront recommencer à pratiquer leurs activités sportives favorites. Une fois cette nouvelle phase terminée, il ne restera plus qu’à autoriser la reprise des sports de combat pour finaliser le déconfinement de l’ensemble des sports pratiqués au Québec.

Rappelons que toutes les consignes de santé publique qui s’appliquent devront être respectées, notamment celles concernant les déplacements non essentiels et les rassemblements de spectateurs. Les fédérations sportives québécoises et les organismes nationaux de loisir guideront leurs membres ainsi que la population dans cette démarche.

Citations :

« Nous sommes très heureux de procéder à cette nouvelle phase de déconfinement dans le sport. Dès le 22 juin, nous procéderons à la réouverture des infrastructures sportives intérieures et à la reprise des matchs pour les sports collectifs. Le sport nous a tous manqué au cours des derniers mois, mais avec cette nouvelle phase, les Québécois pourront retrouver leur camp de hockey, leur club de gymnastique et leur centre de conditionnement physique. C’est un retour à la normale qui devra se faire prudemment, et nous devrons apporter des ajustements dans la pratique de nos activités sportives préférées. Cependant, je suis persuadée que nous nous adapterons rapidement, et ce, pour notre plus grand plaisir à tous. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

Note : Vous trouverez les guides de relance du triathlon en temps de pandémie au bas de cet article.

QUÉBEC, le 4 juin 2020 /CNW Telbec/ – Le gouvernement du Québec annonce une nouvelle phase de reprise des activités extérieures de sport, de loisir et de plein air. À compter du 8 juin, les sports d’équipe comme le soccer, le baseball ou le hockey pourront reprendre sous la forme d’entrainements extérieurs s’ils respectent les directives de la Direction générale de la santé publique.

Cette nouvelle directive permettra aux jeunes Québécoises et Québécois de retrouver leur sport préféré. Cette reprise est autorisée grâce à la collaboration des fédérations sportives qui mettront à la disposition des sportifs et de leurs membres des guides de reprise des activités.

Concernant la reprise des matchs pour les sports d’équipe, ils pourraient reprendre à la fin du mois de juin sous réserve de l’approbation, par la Direction générale de la santé publique, des guides préparés par les fédérations sportives. Évidemment, plusieurs adaptations devront être faites afin que la pratique des sports d’équipe permette à tous de demeurer en sécurité.

Déjà, Soccer Québec, Baseball Québec, Hockey Québec et plusieurs autres fédérations sportives ont préparé des protocoles de reprise qui seront analysés par la Direction générale de la santé publique. Par ailleurs, le gouvernement confirme aussi que les activités extérieures autorisées pourront être pratiquées dans des piscines extérieures publiques et privées ouvertes au public, des modules de jeux ou en utilisant des appareils d’entrainement extérieurs, mis à la disposition du public.

Le gouvernement annonce également que les activités supervisées et guidées seront également permises à nouveau, comme les entrainements supervisés pour les sports individuels et les sorties en plein air guidées. Cette phase de réouverture permet également la tenue de compétitions locales qui se tiennent à l’extérieur pour les sports individuels à condition qu’elles permettent le respect d’une distanciation physique de deux mètres entre les personnes. À ce sujet, la Santé publique souhaite rappeler que les déplacements non essentiels d’une région à l’autre demeurent non recommandés.

Citation :

« Nous sommes heureux de permettre le retour de plusieurs des sports les plus populaires au Québec, dès le 8 juin, d’abord dans un format d’entraînement, pour se diriger tranquillement vers la tenue de parties. Les familles et les jeunes avaient très hâte de retrouver leurs activités estivales. La reprise demeure progressive et les sports devront être adaptés, mais je suis certaine que le plaisir sera tout de même au rendez-vous. Plus que jamais, la pratique régulière de diverses activités physiques, de sport, de loisir et de plein air représente certainement un baume sur notre santé physique et mentale. Nous faisons confiance à la population pour que le respect des mesures d’hygiène et de distanciation physique demeure une priorité et nous permette une reprise sécuritaire de nos activités préférées. »


Marie-Eve Sullivan, directrice générale de Triathlon Québec : “Cette annonce attendue depuis plusieurs semaines est une bonne nouvelle pour le milieu sportif québécois. La pratique sportive contribue à la santé et au bien-être de notre communauté et il est important qu’elle puisse se dérouler dans un environnement encadré et sécuritaire. Des conditions strictes devront s’appliquer à cette reprise et la santé publique doit rester la priorité numéro une”.

 

 

Le lundi 6 avril 2020 – En collaboration avec les comités organisateurs, Triathlon Québec a pris la décision d’étendre la suspension des compétitions extérieures jusqu’au 31 mai inclusivement. Cette suspension entraine l’annulation de quatre événements partenaires ainsi que de onze camps régionaux et un camp provincial junior.

Cette décision a été prise conformément aux recommandations des différents paliers gouvernementaux concernant les événements de participation de masse et les grands rassemblements publics. La situation sera réévaluée dans les semaines à venir et pourrait être prolongée si nécessaire.

Rappelons que le vendredi 3 avril dernier, l’Union internationale de triathlon (ITU) a annoncé la suspension des événements à son calendrier jusqu’au 30 juin prochain.

 

Liste des événements québécois annulés pour le mois de mai :

  • 16 mai : Duathlon Jefo-BJSC de Saint-Hyacinthe
  • 24 mai : Triathlon Saint-Amable
  • 24 mai : Triathlon/Duathlon Nitek Laser de Nicolet
  • 31 mai : Triathlon de Joliette

Tous les camps régionaux ainsi que le camp provincial Junior sont également annulés :

  • Section 1 : Est du Québec
    • Rocher-Percé (23 mai) : Annulé
    • Filoup (26 avril) : Annulé
  • Section 2 : Côte-Nord
    • Tricéphales (9 mai) : Annulé
  • Section 3 : Saguenay Lac St-Jean
    • Beluga (2 mai) : Annulé
  • Section 4 : Québec, Chaudière-Appalache
    • Bionick : Annulé
  • Section 5 : Mauricie, Centre-du-Québec, Estrie
    • Sherbrooke (18 avril) : Annulé
  • Section 6 : Rive-Sud, Richelieu Yamaska
    • Hippocampe (9 mai) : Annulé
  • Section 7 : Sud-Ouest, Lac St-Louis, Montréal, Bourassa
    • Tri-O-Lacs (10 mai) : Annulé
  • Section 8 : Lanaudière, Laurentides, Laval
    • Jet Triathlon (10 mai) : Annulé
  • Section 9 : Outaouais
    • Espoir de Gatineau (10 mai) : Annulé
  • Section 10 : Abitibi-Témiscamingue
    • Triosisko (3 mai) : Annulé

Camp Provincial Junior (uniquement sur invitation) du 16 au 18 mai : Annulé

 

Différentes options

Toutes les personnes inscrites à ces événements seront contactées par un membre du comité organisateur prochainement et seront informées des différentes options qui s’offrent à elles. Compte tenu de la situation exceptionnelle, il est possible que le traitement des remboursements soit plus lent qu’à l’habitude. Nous vous demandons de faire preuve de patience et de compréhension. En cette période difficile, la solidarité est de mise dans la communauté du triathlon.

 

Triathlon Québec est là pour vous

Notre équipe travaille d’arrache-pied pour aider les comités organisateurs et les clubs dans cette dure épreuve. Aussi, afin de vous garder actifs et de continuer à vous offrir nos services, Triathlon Québec poursuit ses activités en maximisant l’utilisation des technologies. Notre équipe est heureuse de vous proposer des activités variées qui se font à distance :

Restez à l’affût sur nos médias sociaux afin de connaître les nouveaux projets et les dates des prochaines formations en ligne!

Nous avons hâte de vous retrouver en personne lors d’événements. D’ici là, gardez le moral et restez actifs!

À toute la communauté du triathlon au Québec

Vendredi le 13 mars, une rencontre entre toutes les fédérations provinciales et la fédération nationale de triathlon a eue lieu pour discuter d’un plan d’action commun en lien avec la conjoncture actuelle.

Triathlon Québec, ainsi que ses partenaires provinciaux et nationaux ont pris la décision de suspendre toutes leurs activités jusqu’au 30 avril 2020.

Cette décision a été prise conformément aux recommandations des différents paliers gouvernementaux concernant les événements de participation de masse et les grands rassemblements publics. La situation sera réévaluée dans les semaines à venir et pourrait être prolongée si nécessaire.

Ce matin, l’Union internationale de triathlon a aussi annoncé la suspension de toutes ses activités jusqu’à la fin du mois d’avril.

Nous espérons qu’en prenant ces précautions supplémentaires dès maintenant, nous pourrons être de retour à temps pour la saison estivale.

Toutes les personnes inscrites aux différentes activités de Triathlon Québec d’ici le 30 avril (formations, journée d’identification, camps, etc.) seront contactées par un membre de l’équipe de Triathlon Québec. De plus, nous mettrons à jour l’information sur nos différents médias sociaux.

À tous les clubs de triathlon du Québec

Nous vous suggérons fortement de ne planifier aucun déplacement à l’étranger pour les prochains mois. Si vous avez des athlètes qui reviennent de compétition à l’étranger, svp les informer des consignes à suivre concernant l’isolement volontaire de 14 jours.

Lors de vos activités, nous vous recommandons aussi de respecter toutes les recommandations  du Gouvernement du Canada en lien avec les rassemblements et de suivre les mises à jour quotidiennes. Entre autres:

  • Éviter les rassemblements intérieurs qui ne sont pas nécessaires. Les événements tenus à l’extérieur présentent probablement moins de risques que ceux se déroulant à l’intérieur.
  • Renforcer les mesures d’hygiène.
  • Promouvoir des pratiques de protection personnelle.
  • Éviter les activités à risque élevé comme celles qui exigent un contact physique entre les participants.
  • Réduire le nombre de participants ou changer le lieu de rencontre pour éviter l’entassement.

Pour prendre des décision éclaireés, svp consulter les 2 articles ici-bas :

Toutefois, il est important de rester actif. Voici quelques idées pour continuer à faire bouger vos membres différemment:

  • Encourager les athlètes à rester actif et à pratiquer des activités de plein air.
  • Fournir des plans d’entraînements que les athlètes pourront faire à leur domicile ou en autonomie à l’extérieur.
  • Maximiser l’utilisation des technologies :
    • Vidéo pour expliquer les plans d’entrainement;
    • Logiciel d’entrainement;
    • Plans de préparation physique à faire à la maison avec démonstration par visioconférence;
    • Créer des événements à partir d’une application d’entrainement à domicile.

Pour plus d’information concernant la Covid-19, les consignes sanitaires et autres, nous vous invitons à consulter les sites officiels du Gouvernement du Québec et du Gouvernement du Canada.

Depuis quelques semaines, nous travaillons avec la plateforme nationale d’inscription en ligne CCNBikes pour nos membres.

Cette adhésion vous permet d’obtenir des rabais dans de nombreux endroits au Québec. Pour les découvrir, rendez-vous ici.

Retrouvez toutes les (très) bonnes raisons d’être membre de Triathlon Québec :

  • Avantages financiers (réductions en boutiques et autres)
  • Bénéficiez de l’assurance Triathlon Québec
  • Avantages lors des compétitions (ou événements)
  • Participez au développement du triathlon au Québec
  • Avantages lors de vos entraînements
  • Bénéficiez de formations continues

 

 

Alors que Montréal accueillera pour la deuxième année consécutive une épreuve de la World Paratriathlon Series (WPS) le 24 juin prochain au Parc Jean Drapeau, Triathlon Québec est fière de dévoiler son programme dédié au paratriathlon.

Au même titre que l’ensemble des disciplines promues par la Fédération, le développement du paratriathlon demande une structure et un accompagnement spécifique pour les athlètes ainsi que pour les différents acteurs qui assurent l’entrainement, l’organisations des épreuves et l’accueil des paratriathlètes. Ainsi, nous avons souhaité proposer une offre de service la plus complète possible au regard des pratiques actuelles et des spécificités du territoire québécois.

La façon de procéder fût la suivante :

  • Nous avons contacté les différents clubs québécois pour connaître ceux souhaitant offrir un volet paratriathlon au sein de leurs structure afin de créer une section dédiée à l’encadrement.
  • Nous avons créer une « mention » paratriathlète à sélectionner lors de l’adhésion à Triathlon Québec afin de créer une base de données répertoriant les athlètes québécois en situation de handicap.
  • Nous nous sommes inspirés de la Fédération française de triathlon (FFTri) afin de proposer une classification simplifiée composée de cinq catégories.
  • Nous avons édicté nos propres règles de compétition spécifiques aux épreuves de paratriathlon pour les épreuves de niveau québécois. Ces règles étant complémentaires aux règles de compétition de Triathlon Québec (TQ) en vigueur.
  • En nous inspirant du « Cahier de préconisations techniques pour l’organisation d’une épreuve de triathlon accessible aux personnes en situation de handicap » de la FFTri, nous avons conçu notre propre guide technique destiné aux organisateurs de course afin de leur donner les clés pour un accueil optimal des paratriathlètes.
  • Nous avons sélectionné et contacté plusieurs événements qui selon les critères du guide nous semblaient les plus à même d’accueillir des paratriathlètes dès 2020 afin de proposer un calendrier paratriathlon cette saison. Ce calendrier s’étoffera au fur et à mesure de l’année. 
  • Nous avons établi une liste de l’équipement nécessaire aux paratriathlètes ainsi qu’une courte liste des fournisseurs de ces différents équipements au Québec.
  • Enfin, nous avons bonifié la liste des « Questions Fréquemment Posées » de la FFTri pour créer une « Foire aux questions » rassemblant plusieurs questions/réponses dans cinq grandes catégories.

Nous espérons que le développement de ce volet permettra à de nombreux athlètes en situation de handicap de découvrir notre merveilleux sport.

 

Remerciements

  • Francis Ménard, directeur général chez Parasports Québec
  • Cyrille Mazure, conseiller technique national à la FFTri

 

Économisez 10$ avant le 1er janvier

Afin d’économiser 10$, nous vous invitons à devenir membre ou à renouveler votre adhésion à Triathlon Québec avant le 1er janvier 2019. Nous vous rappelons que Triathlon Canada a communiqué une hausse de tarif de 10$ pour les 16 ans et plus et de 3$ pour les plus jeunes. Cette hausse sera effective au 1er janvier 2019. Votre adhésion annuelle peut être renouvelée jusqu’à 6 mois avant sa date d’échéance.

Dites adieu aux frais de participation

Grande nouveauté cette année ! Afin d’offrir un avantage supplémentaire aux membres de Triathlon Québec, dès 2019, nous éliminerons les frais de participation chargés lors d’une inscription individuelle à un événement. À titre indicatif, ces frais varient entre 2 et 6$ par inscription.

Plusieurs avantages à être membre

En plus de soutenir le développement du triathlon au Québec, de bénéficier d’une assurance responsabilité civile et accident et d’une multitude de rabais en boutiques, être membre de Triathlon Québec vous permet d’économiser le frais d’adhésion d’un jour qui varie entre 20$ et 35$ pour chaque inscription individuelle à une course.

Pour en savoir plus sur les avantages d’être membre

Samedi, le 19 novembre 2016, Terrebonne – Samedi dernier se tenait l’annuel gala de Triathlon Québec à l’Impéria Hôtel & Suites de Terrebonne. La soirée s’est ouverte avec l’accueil chaleureux de nos deux olympiennes, Sarah-Anne Brault et Amélie Kretz, qui ont donné le ton à un gala sous le thème de l’olympisme, organisé et animé de main de maître par le club de Triathlon Rive-Nord.

Sophie Yergeau, vice-présidente du conseil d’administration de Triathlon Québec et animatrice de la soirée, a ensuite passé la parole à Benoit-Hugo St-Pierre, président de Triathlon Québec, pour le mot d’ouverture. S’est suivi l’habituelle remise des méritas aux clubs, entraineurs, événements et athlètes s’étant particulièrement illustrés durant la saison 2016 ainsi que la remise des plaques aux différents gagnants de la Coupe du Québec 2016 en triathlon et duathlon.

Quelques annonces en primeur ont également pimenté la soirée, entre autres la venue d’un triathlon extrême au mont Mégantic : Canada Man. Pour visionner la vidéo qui vous laissera bouche-bée: https://vimeo.com/191699470. Cet événement promet d’être enlevant, avec un fil d’arrivée au sommet du mont Mégantic! C’est un rendez-vous le 9 juillet prochain.

Vous trouverez ci-bas les photos de la soirée ainsi qu’un résumé des gagnants

Le TRI un DÉFI pour la VIE

La soirée a débuté sur un ton festif alors que Christian Triquet et Benoit-Hugo St-Pierre ont fait le bilan de leur TRI un DÉFI pour la VIE. Cette année, leur périple de 11 triathlons en 11 jours de Gaspé à Mont-Tremblant a permis de récolter une somme de 128 759$, entre autres grâce à un don de 30 000$ de la Fondation des Canadiens pour l’Enfance et de 12 500$ du Grand Défi Pierre Lavoie. Le projet de prêt de flottes de vélos dans des écoles défavorisés pourra donc voir le jour dès le printemps prochain, alors que 127 vélos seront répartis dans 12 écoles primaires et secondaires au Québec dans les régions de Gaspésie, Chaudières Appalaches, Capitale Nationale, Montréal, Outaouais et Saguenay.

L’édition 2017 promet un défi bien différent : 12 participants pour 10 triathlons en 10 jours du 1er au 10 septembre. Vous pouvez déjà soumettre votre candidature ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdKWfd-NLz6kL9ERMga7c7Uhbl0LSFpkIzA0-7ibr82tpaNrw/viewform?c=0&w=1

Triathlon scolaire de l’année – Triathlon scolaire NDL 2016

Le méritas du triathlon scolaire de l’année récompensait tout événement faisant partie de la série des Triathlons scolaires présenté par OKÉ Triathlon. Le triathlon scolaire NDL a permis à plus de 500 jeunes de l’école primaire Notre-Dame-de-Lorette à Pincourt de participer à la 3éme édition de cet évènement. Dahlia Triquet, stagiaire à l’été 2016 pour le programme, a noté l’organisation hors-pair de l’éducatrice physique Sophie Guay et de son comité de même que l’ambiance qui régnait sur place lors de ce triathlon scolaire.

Club de l’année – Club de triathlon Memphrémagog

Le club de triathlon Memphrémagog est soucieux d’offrir des services aux athlètes de tous les âges et de tous les niveaux en triathlon. Ainsi, les 160 membres, âgés de 6 à 67 ans s’intéressant aux épreuves « découvertes », jeunesse, développement, junior, groupe d’âge, de distance sprint à la longue distance, sans oublier la coupe du Québec, le grand Prix, les différentes qualifications pour les championnats du monde, les championnats du monde ITU. Que ce soit comme bénévoles ou athlètes, les membres du club sont très impliqués dans le développement du triathlon. En 2016, ils ont accompli les exploits suivants : organiser 5 mini-triathlons ou duathlons pendant le printemps et l’été, organiser le Trimemphré, organisé le camp espoir régional de Triathlon-Québec, gérer le sport-étude ou 23 jeunes sont inscrits et mettre sur pied pour la première année un camp de jour pour initier les jeunes au triathlon. Ils ont également remporté le championnat des clubs de la coupe du Québec.

Entraîneur GA de l’année – Alain Labarre

Alain Labarre est le fondateur et entraineur chez du Club Jet Triathlon qui, malgré ses 85 membres, a obtenu la 2e position à la Coupe du Québec. Il a été impliqué de près dans l’implantation d’un sport-études qui accueille déjà près de 20 étudiants, en plus d’être l’organisateur en chef du triathlon de Joliette. Alain a ce don de transmettre son savoir et d’amener les gens à s’entrainer avec rigueur dans une ambiance de plaisir et  d’humour, et ce, depuis 25 ans. Alain a cette capacité d’amener les gens à souffrir sans même qu’ils s’en aperçoivent !

Entraîneur élite de l’année – Kyla Rollinson

Kyla Rollinson a su bâtir un programme élite pour les jeunes de 15 à 23 ans à qui l’on doit l’émergence des talents québécois dans la catégorie Élite. Depuis les dernières années les athlètes issus de son programme ont accumulé les titres tels que Champion Canadien et Champion Nord-Américain ainsi que des performances en Championnats du Monde, WTS et Coupe du Monde. Sa meilleure arme? L’investissement continuel envers ses athlètes et son programme dans le but d’atteindre l’excellence. Kyla a changé la donne en ce qu’il advient du développement d’un athlète élite, prenant compte de toutes les sphères entourant le triathlon pour faire changer des jeunes talentueux en athlètes internationaux. Le succès de ses athlètes et de son programme ne sont que le miroir de son œuvre qui grandit à chaque jour. Kyla, est l’un des chefs d’orchestre du triathlon élite au Québec.

Événement moins de 800 participants – Triathlon Nitek Laser de Nicolet

Le triathlon Nitek Laser a connu tout un succès pour sa 9e édition, accueillant plus d’une centaine de participants supplémentaires qu’en 2015. Ayant pour mission de rendre accessible le sport au plus grand nombre, le comité organisateur a misé sur la qualité de l’accueil (bénévoles bien informés et enthousiastes) et l’accompagnement personnalisé proposé aux nouveaux adeptes. C’est d’ailleurs 244 personnes qui ont vécu leur premier triathlon chez eux, soit 46% de leurs participants. De plus, ils ont innové en offrant deux cliniques gratuites d’initiation (35 participants 1 mois avant l’événement et 50 la veille). Ils ont également eu le souci de proposer des coûts d’inscription très abordables, question de favoriser les familles. Enfin, leur site patrimonial séduit le participant, offre un parcours technique intéressant tant pour l’initié que le profane et charme les spectateurs par l’accessibilité facile aux divers parcours.

Événement plus de 800 participants – triathlon Sani-Marc de Victoriaville

Ce sont 877 participants qui ont pris part à cette grande fête de l’activité physique qu’est le Triathlon Sani Marc de Victoriaville. Avec la présentation de la série Grand prix de Triathlon Québec, de la Coupe Québec en U13 et U15 et de la Coupe Québec en duathlon, l’élite était au rendez-vous. En plus d’être inspirante en permettant de voir à l’œuvre des athlètes de haut niveau, l’organisation du Grand Défi permet à des centaines de participants de vivre une première expérience de triathlon avec des formules adaptées telles que le triathlon découverte, les différentes distances en équipe et le triathlon inclusif avec des para-athlètes. Le Triathlon Sani Marc se distingue par son bassin qui offre une qualité d’eau parfaite. En outre, l’événement fait rayonner la région, puisqu’il attire des athlètes de 119 villes du Québec, ainsi que du monde entier. On a accueilli des participants provenant de l’Italie, du Mexique, de la France et des États-Unis.

Mention spéciale – Jeux du Québec – Montréal 2016

Les Jeux du Québec – Montréal 2016 ont été marqués par la présence des 19 régions. Même l’Est-du-Québec, l’Abitibi-Témiscamingue et la Côte-Nord étaient représentés, pour un total de 99 athlètes sur un potentiel de 114. La compétition était des plus enlevantes cette année, avec la présentation de 3 épreuves : un triathlon avec sillonnage avec départ en plongée 375m-10km-2.5km, un contre-la-monde individuel 200m-5km-1.5km et un relais mixte 4x (200m-5km-1.5km). Les épreuves étaient présentées au parc Jean-Drapeau, dans des installations de grande qualité offrant une expérience unique, tant pour les athlètes que pour les bénévoles présents. On a même eu droit à un final enlevant, tant chez les hommes (0,06 centième de seconde) reconnu à l’international par l’ITU, que chez les femmes (4 premières filles en 6 secondes) au contre-la-montre individuel. Un tel événement n’aurait pas pu avoir lieu sans le dévouement bénévole de plusieurs acteurs dont les organisateurs du triathlon Esprit Montréal et de l’équipe des Jeux du Québec : Sophie McCann, Danny McCann et Alex Péru.

Mention spéciale – Triathlon International de Montréal

Le Triathlon International de Montréal a également reçu une mention spéciale pour l’organisation de leur première édition. Le succès retentissant de l’événement et la qualité des installations ont même permis à l’événement d’obtenir une étape de la prestigieuse World Triathlon Series pour l’été 2017. L’élite mondiale sera donc à observer le weekend du 5 et 6 août prochain. L’organisation du TIM a profité du gala de Triathlon Québec pour dévoiler en primeur leurs logos pour la 2e édition.

Officielle de l’année – Caroline Gélinas (Absente)

Son expérience en tant qu’athlète l’aide beaucoup à se mettre dans la peau des participants. Elle fait ainsi preuve de jugement dans sa prise de décisions. Caroline est officielle de niveau national depuis 2015. Outre son implication à titre d’officielle, elle est aussi impliquée bénévolement au Triathlon de Verdun et au Triathlon International de Montréal.

Athlète jeunesse féminin de l’année – Claudelle Dumas

Claudelle est double médaillée d’or aux Jeux du Québec – Montréal, en plus d’être vice-championne provinciale et d’avoir récolté deux médailles d’or en Coupe du Québec (Drummondville et Victoriaville). Elle est la gagnante du classement cumulatif de la Coupe du Québec U15.

Athlète jeunesse masculin de l’année – Léo Roy

Léo est champion provincial et a obtenu deux médailles d’or en Coupe du Québec (Victoriaville et, Drummondville) ainsi que deux médailles d’argent et une de bronze aux Jeux du Québec – Montréal 2016, en plus d’être gagnant au cumulatif U15

Athlète junior féminin de l’année – Andréanne Brière-Dulude

Andréanne s’est classée 6e au Championnat Canadien Junior (1ère Qc), 7e à la Série nationale junior de MTL (1ère québécoise) et 18e au championnat nord-am junior.

Athlète junior masculin de l’année – Charles Paquet

Charles Paquet a accumulé les titres en 2016, étant sacré vice-champion du monde junior, champion provincial, champion canadien et champion panaméricain junior.

Athlète élite féminin de l’année – Amélie Kretz

Amélie a terminé 34e aux Jeux Olympiques de Rio 2016, en plus d’obtenir une 8e à l’étape de la WTS à Yokohama et de terminer 6e à Coupe du Monde de New Plymouth.

Athlète élite masculin de l’année – Xavier Grenier-Talavéra

Xavier a terminé 9e aux championnats du Monde U23. Il est également champion panaméricain senior à la distance sprint, et a terminé en 19e position à la WTS d’Edmonton.

Athlète GA féminin de l’année – Annie-Claude Gaudet

Annie-Claude a remporté la Coupe du Québec 2016, en plus d’être championne canadienne toutes catégories à Ottawa. Elle a terminé au premier rang des épreuves Coupe du Québec à Gatineau, Magog, Duchesnay et terminé 2e au Triathlon International de Montréal.

Athlète GA masculin de l’année – Robin Tétreault

Robin est avant tout un père de famille de 5 enfants, dont 4 font également de la compétition en triathlon. Il est également associé d’un important cabinet de comptables. Il réussit à équilibrer une vie familiale, une vie professionnelle exigeante et un niveau de performance respectable en triathlon. Durant l’année, il réussit à s’entrainer quelques heures par semaine, souvent avec ses enfants. Robin a encore accumulé les succès sur la scène québécoise et canadienne. En effet, à l’âge de 42 ans, il a terminé 2e de la coupe du Québec autant en Triathlon qu’en duathlon derrière des adversaires beaucoup plus jeunes que lui. Avec ses 2 fils, il a aussi remporté le triathlon sprint de Montréal en équipe. Il est une source d’inspiration pour ceux qui l’entourent et un athlète investi, sérieux et déterminé. Il est un exemple à suivre.

Hommage – Lise Dubé

Lise Dubé fête cette année ses 10 ans d’implication comme officielle à TQ, elle qui est présente sur le terrain depuis l’été 2006. Elle est officielle de niveau national depuis 2013 et a participé à plusieurs événements de Championnats du monde, entre autres à Edmonton et Chicago. Lise est impliquée en tant que membre du conseil d’administration de Triathlon Québec depuis 2012, en plus d’être membre du CA du club Tri-O-Lacs depuis 2010 dont présidente depuis 2012. Entraîneuse de course à pied, course en raquettes et vélo au sein de Tri-O-Lacs, elle assume aussi le titre de répondante en triathlon pour la région du sud-ouest aux Jeux du Québec depuis 2011. Lise a été directrice de course du triathlon de Valleyfield en 2013 et 2014 et elle a été impliquée dans l’organisation du triathlon Esprit de Montréal en tant que directrice de la ligne d’arrivée en 2015 et 2016. Présidente de Défis Plein Air du Suroit, organisation d’événements sportifs et activités de Plein Air, elle est également entraîneur-chef du club de course de la pharmacie Brunet Plus Vaudreuil-Dorion aidant des patients à recouvrer la santé via la course à pied. Maman d’une patineuse élite, elle est aussi entraîneuse de préparation physique hors-glace en patinage de vitesse en plus de siéger pendant 7 ans au sein CA du club de patinage de vitesse des Trois-Lacs. Son implication a enfin été reconnue par la communauté sportive, puisqu’elle a été en nomination par le passé au «Prix Dollard-Morin» au gala Sports-Québec. On se rappelle aussi que Lise a eu un grave accident en vélo en 2012. Elle est revenue en force et a continué de s’impliquer. Pour son engagement et ses 10 ans comme officielle à Triathlon Québec, Lise s’est vu remettre le prix du «sifflet d’argent» !

En fin de soirée, grâce à l’encan silencieux, c’est une modeste somme de 2100$ qui a été remise pour le développement des programmes de l’excellence et de l’élite. Merci à toute l’équipe de Triathlon Rive Nord pour l’organisation de la soirée et à Robert Mahaits photographe pour les photos prises lors de la soirée.

Comme c’est la tradition, les clubs intéressés à organiser le gala Triathlon Québec 2017 sont invités à déposer leur candidature avant le 15 décembre 2016. (https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSegSj_ttnEEK4cMp_B1pXicfa-XwLL_KvUm5t8cqK9M82_4pw/viewform?c=0&w=1).