Regardez la vidéo suivante portant sur le sillonnage et ses pénalités.

Voici les pénalités de temps pour le sillonnage. Les athlètes pris en sillonnage recevront un carton bleu par un officiel.

  • 1 minute pour les distances sprint ou plus courtes;
  • 2 minutes pour les distances olympiques;
  • 5 minutes pour les épreuves de moyenne et longue distance.

MODIFICATION 2018 : Suite aux modifications des règles ITU, une règle expliquée dans la vidéo suivante est désuète.

Pour les distances olympiques et moins, un athlète qui se fait dépasser a 20 secondes pour reculer à l’extérieur de la zone de sillonnage.

Pour les moyennes et longues distances, un athlète qui se fait dépasser a 25 secondes pour reculer à l’extérieur de la zone de sillonnage.

Un athlète n’a pas le droit de :

  • bloquer d’autres athlètes;
  • pédaler le torse nu;
  • progresser sur le parcours sans son vélo;
  • utiliser durant la course un vélo différent de celui qui a été enregistré.

Comportement dangereux :

  • les compétiteurs doivent obéir aux règles de la circulation et ne doivent pas traverser la ligne centrale de la route à moins qu’un officiel en décide autrement. Tout compétiteur qui, aux yeux des officiels, semble représenter un danger pour lui-même ou pour les autres pourrait être disqualifié et retiré de la compétition;
  • les athlètes qui quittent la zone de compétition pour des raisons de sécurité doivent la réintégrer sans gagner d’avantage. Si un avantage est obtenu en raison de cette action, l’athlète se voit infliger une pénalité de temps qu’il doit purger à la zone de pénalité située sur le parcours de course à pied. En l’absence de zone de pénalité, le temps sera ajouté au temps final, ou purgé sur place à n’importe quel endroit sur le parcours, selon les consignes de l’officiel.

Pénalités de temps (règles ITU pour les Élites) :

  • Distance sprint et moins : 10 secondes
  • Distance olympique : 15 secondes
  • Moyenne distance : 30 secondes
  • Longue distance : 1 minute

Sillonnage :

Si l’on considère le droit au sillonnage, il y a deux types de compétitions, soit :

  • les courses avec sillonnage;
  • les courses sans sillonnage.

Course avec sillonnage :

  1. Le sillonnage d’un athlète de sexe différent est interdit;
  2. Le sillonnage d’un athlète qui est sur un autre tour de vélo est interdit;
  3. Le sillonnage d’un véhicule motorisé est interdit.

 

L’explication du sillonnage sera dans la leçon 3.

Vélo

En général, les règlements de l’UCI en vigueur en date du 1er janvier de l’année en cours s’appliquent pendant la compétition.

Roues

  •  Aucune roue ne doit être munie de mécanisme capable de la faire accélérer (pas de moteur ou de vélo électrique!);
  • Il doit y avoir un frein sur chaque roue;
  •  Pour les courses avec sillonnage des catégories Groupe d’âge :
    • Les roues doivent avoir au moins 12 rayons;
    • les roues pleines (à disque) sont interdites.

Guidons

Pour les courses avec sillonnage des catégories Elite, U23 et Junior, les guidons doivent avoir les caractéristiques suivantes :

  • seuls les guidons courbés traditionnels sont permis;
  • Les bouts du guidon doivent être bouchés;
  • les barres aérodynamiques, incluant le joint, ne doivent pas dépasser les « cocottes » (la partie la plus en avant des manettes de freins);
  • les barres aérodynamiques doivent être munies d’un joint préfabriqué solide ou être en contact l’un avec l’autre;
  • la différence de hauteur entre le point le plus haut du guidon et la partie intérieure la plus basse de l’appui-coude ne doit pas excéder 10 centimètres;
  • les bouteilles d’eau et les supports pour bouteille d’eau ne doivent pas être installés sur le guidon ou sur le guidon aérodynamique amovible.

Pour les courses avec sillonnage des catégories Groupes d’âge. Les guidons doivent avoir les caractéristiques suivantes :

  • Seuls les guidons courbés traditionnels sont permis;
  • Les bouts du guidon doivent être bouchés;
  • Les barres aérodynamiques sont interdites.

Pour les courses sans sillonnage, les guidons doivent avoir les caractéristiques suivantes :

  • Seuls les guidons et les barres aérodynamiques qui ne dépassent pas l’extrémité frontale de la roue avant sont autorisés;
  • Les barres aérodynamiques en deux pièces n’ont pas à être reliés;
  • Les bouts de guidons doivent être bouchés.

Casques

Les casques doivent être approuvés par un organisme national de contrôle accrédité reconnu par une fédération nationale affiliée à l’ITU.

  • Le casque doit être bien attaché et bien ajusté en tout temps lorsque l’athlète est en possession de son vélo, soit à partir du moment où l’athlète retire son vélo du support au début du vélo et jusqu’à ce qu’il ait replacé son vélo sur le support à la fin de l’étape vélo.
  • Si un athlète déplace son vélo à l’extérieur du parcours pour toute raison que ce soit, il ne doit pas détacher ou retirer son casque jusqu’à ce qu’il se soit déplacé à l’extérieur des limites du parcours de vélo et soit descendu de son vélo. Il doit bien rattacher son casque sur sa tête avant de réintégrer le parcours ou avant de remonter sur son vélo.

Pédales

Tous les types de pédales sont permis (plate-forme, à clip ou à cage avec ou sans sangles seulement. Les sangles seront retirées à l’entrée de la zone de transition au besoin).

Freins à disques

Les freins à disque sont autorisés en tout temps, sillonnage ou non.

Équipement illégal

Parmi l’équipement illégal, on compte entre autres les éléments suivants :

  • Écouteurs, casque d’écoute ou bouche-oreille technique, qui sont insérés ou qui couvrent les oreilles;
  • contenants en verre;
  • téléphone portable ou tout autre dispositif électronique de communication;
  • vélo ou parties du vélo non conforme aux règles en vigueur;
  • miroir (selon les règles ITU, les miroirs sont interdits. Par contre ils sont autorisés sur les courses sans sillonnage au Québec).

Vérification de l’équipement

Une vérification visuelle des vélos a lieu à l’entrée de la zone de transition avant la course. Les officiels et les bénévoles s’assurent que les vélos sont conformes aux règles de compétition de TQ et de l’ITU.

Québec, le 10 janvier 2017 – Les 14 et 15 janvier, l’événement Popcycle 47 fera vibrer le Lac Delage, pour une deuxième année. En effet, le plus important rassemblement d’adeptes de Fatbike au Québec devient un Festival hivernal dans la région de Québec! Suite à la période des Fêtes, ce tout nouveau Festival sera l’occasion de recommencer à bouger! Maintenant présenté sur deux jours, il s’adresse aux débutants comme aux experts, aux amoureux du plein air ainsi qu’à toute la famille.

Samedi matin, tous sont invités (enfants et adultes) à participer, en solo ou en équipe aux Parcours Givrés; épreuves festives comprenant course à pied autour du Lac-Delage, fatbike et raquette en sentiers. Pour mettre du piquant et rendre l’activité des plus spectaculaire, nous avons invité quelques-uns des meilleurs athlètes de la région à se mesurer entre-eux et essayer ce nouveau genre de triathlon (profil des athlètes en ci-dessous). À 16 h, c’est le départ de La Grande Randonnée Nocturne où des centaines de participants illumineront la forêt « à la frontale » en parcourant les sentiers dans une ambiance féérique.

Dimanche, les visiteurs auront la chance de rencontrer la majorité des boutiques spécialisées de Québec telles que La Vie Sportive, Sport Olympe, Hype Ski Vélo, Mathieu Performance, Sphérik, Lessard Bicycle, Record Bicycles et Louis Garneau à l’occasion de la JOURNÉE DÉMOS. Les tout nouveaux Fatbikes officiels de la LNH dont l’édition spéciale des Nordiques seront aussi sur place. Plus de 10 kiosques sur le site proposeront des essais de vélos (plus de 100 vélos disponibles de taille junior à XL) et de raquettes de toutes tailles, Les visiteurs pourront obtenir des conseils, tester les produits sur le terrain et se restaurer sur place.

DEUX ENTREPRENEURS DE QUÉBEC 

Denis Lapierre et Alain Deraspe collaborent depuis trois ans sur différents évènements comme Popcycle et Xterra Québec. Denis cumule 25 années dans le commerce des sports de plein-air comme directeur, représentant des ventes et guide. Alain est un professeur d’éducation physique de niveau Collégial, entraineur de haute performance et athlète émérite. En 2016, la première édition de Popcycle47 a accueilli près de 800 personnes. Les organisateurs veulent faire de cet événement un incontournable de janvier et veulent ainsi participer au développement du site E47 .

EMPIRE 47 ÉCO SENTIERS 

Situé très précisément sur le 47e parallèle, le site est la plus importante destination de fatbike au Québec avec un achalandage de plus de 120 personnes/jour, un membership de plus de 400 membres actifs ainsi que le lieu d’importants rassemblements de vélo et de triathlon hors route. Empire47 est une référence en matière de développement de sentiers et d’implication communautaire. Voisin du Manoir du Lac Delage, situé à 20 minutes du centre-ville de Québec, c’est un site exceptionnel pour la tenue d’événements et connait une forte expansion.

POPCYCLE 47 

14 ET 15 JANVIER 2017 

E47 Éco Sentiers (anciennement Les sentiers Lac-Delage/Stoneham) 40, avenue du Lac, Lac-Delage (face au Manoir) 

Forfaits hébergement disponibles au Manoir du Lac-Delage. Billets pour activités et concert à la carte ou en formule Passeport pour tout le weekend : https://www.eventbrite.ca/e/billets-popcycle-47-29586914257

Athlètes présents samedi aux Parcours Givrés 

L’équipe composée de Marc-André Bédard, olympien en biathlon, champion Spartan Ultra Beast 2016 et concepteur de la course NorthManRace, Claude Godbout, triple championne du monde course à obstacles, championne triathlon des neige ITU 2016 et XTERRA Québec 2014, Benjamin Morin Boucher, détenteur du record parcours de franchissement d’obstacles militaire Base de Valcartier et champion canadien de course à obstacles 2013 ainsi que Sylvain Dion, 1er à la course des Pichous 15 km et 8e au OCRWC team race, tous des spécialistes des courses à obstacles vont tenter l’expérience en participant sur des vélos Sphérik, conçu à Québec.

-Mathieu Bélanger-Barrette, gagnant du Singletrack 6 / Transrockies 2016 et 3e XTERRA Québec 2014 .

-Jean-Philippe Thibodeau, gagnant du XTERRA Québec 2014-2016 et XTERRA Canmore 2016

-Alexandre Ricard, 6e au championnat canadien universitaire cross-country 2016 et 2e XTERRA Québec 2014

-Pierre-Luc Blais, 3e position au 70.3 Timberman en 2015 et 10e position au championnat canadien de triathlon longue distance en 2015.

-Rémi Grégoire Jacques, membre de l’équipe Premiertech PB / Chewpod.

-Christian Lachance, propriétaite de La Boutique du Lac, Lac -Beauport.

-30-

Demandes d’entrevue 

Julie Moffet/ julie@juliemoffetcommunication.com/ 418-580-8421 

Source : 

Denis Lapierre, 418-956-8035, dlapier74@gmail.com

Alain Deraspe,  418-271-9034,  aderaspe1@gmail.com