Articles

Après un premier projet au tout début de l’année 2020, les athlètes de l’Équipe du Québec se sont retrouvés hier soir à Clermont en Floride (ÉU) pour prendre part à un second camp d’entrainement qui s’étendra du 2 au 15 mars. En plus de bénéficier d’une température plus clémente permettant de rouler à l’extérieur, nos athlètes auront en ligne de mire leurs deux premières compétitions continentales de la saison (PATCO).

Ce projet piloté par l’entraineur provincial Francis Sarrasin-Larochelle et les entraineurs de club Kyla Rollinson, Félix Levesque-Pero et Daniel Soucy réunira un contingent de 34 athlètes âgés de 16 à 25 ans. Les athlètes auront également la chance de compter sur une équipe de soutien intégrée de qualité avec Frédéric Jardot, qui agira à titre de massothérapeute, ainsi que le kinésiologue Charles Castonguay qui supervisera différentes sessions de préparation physique, gainage et mobilité.

Outre le fait de bénéficier de conditions d’entrainement optimales, ce voyage permettra d’officiellement lancer la saison 2020 de nos athlètes élites puisqu’ils prendront part aux épreuves PATCO sur distance sprint de Clermont et Sarasota qui auront lieu les samedis 7 et 14 mars.

Selon les mots de Francis Sarrasin-Larochelle, joint par téléphone, ce camp aura une double vocation : « Bien entendu, l’objectif premier sera de préparer au mieux les compétitions de Clermont et Sarasota afin de lancer la saison de la meilleure des façons, surtout pour nos athlètes élites. Pour les plus jeunes, ce projet sera également l’occasion de bâtir la cohésion de groupe dans la perspective des Jeux du Canada 2021 et prendre part à une première expérience de camp avec Triathlon Québec. Les objectifs seront multiples, tels la gestion de la charge d’entraînement et de la récupération, la nutrition, la préparation à une course d’envergure et le travail des habiletés spécifiques.»

Exceptionnellement, nous couvrirons ces deux compétitions à l’étranger sur nos réseaux sociaux en quasi direct entre le 8 et 12 mars alors suivez-nous !

Voici les athlètes présents :

  • Elisabeth Boutin
  • Claudie Simard
  • Ariane Lalancette
  • Kamille Larocque
  • Claudelle Dumas
  • Elizabeth Lemieux
  • Alexandrine Coursol
  • Noémie Beaulieu
  • Marie-Ange Hébert
  • Clara Normand
  • Raphaëlle Leblond
  • Marika Couture
  • Shelby Lajeunesse
  • Sarah Hamel
  • Alexandra Morel
  • Michael Simard
  • Loic Poulin Desjardins
  • Mathis Beaulieu
  • Benjamin St-Pierre
  • Charles Paquet
  • Pavlos Antoniades
  • Filip Mainville
  • Jérémy Briand
  • Edouard Garneau
  • Edmond Roy
  • Thomas Bilodeau
  • Zed Roy
  • Edward Ouellet
  • Mathieu Benoît
  • Nicolas Harvey
  • Léo Roy
  • William Nolet
  • Nicolas Boulouri
  • Nathan Grondin
  • Michael Simard
  • Loic Poulin Desjardins
  • Mathis Beaulieu
  • Benjamin St-Pierre

Liens vers les listes de départ des 2 courses PATCO :

Clermont

Sarasota

Une vingtaine d’athlètes de l’Équipe du Québec ont débuté l’année sous le soleil en prenant part à un camp d’entraînement à Deerfield Beach en Floride. Alors qu’ils sont maintenant de retour dans le froid québecois, c’est l’occasion de dresser le bilan de ce premier rassemblement de la saison.

L’entraîneur-provincial, Francis Sarrasin Larochelle, ainsi que les entraîneurs de clubs Alex Sereno (CAMO), Pierre-Yves Gigou (Rouge et Or) et Jean-Frédéric Fortin (Hippocampe) ont assuré l’encadrement durant ces deux semaines de camp. Contrairement à l’an passé, aucune blessure n’était à déplorer chez les athlètes en ce début de saison ce qui a permis d’effectuer le travail comme prévu, sans adaptation des entrainements. Au vu du bon niveau de forme générale, les coachs ont choisi de mettre l’accent  sur la charge d’entrainement puisque les athlètes ont accompli un bon volume dans les trois disciplines à raison de trois entraînements par jour ainsi que des séances de préparation physique. Ce travail vient compléter la préparation réalisée depuis l’automne en plus d’être nécessaire avant d’entamer les prochains cycles d’entraînement qui gagneront en intensité au fur et à mesure que la saison de compétitions approche.

Une journée type du camp pouvait se décrire comme suit :

7h00 – Lever des athlètes et déjeuner

8h00 – Course en sous-groupe à basse intensité de 30 à 60 minutes

9h30 – Départ pour la piscine

10h00 – Séance de natation pour un total moyen de 5000 mètres avec une série mettant l’emphase sur diverses qualités en fonction des jours (endurance, vitesse, puissance aérobie maximale) et une portion plus technique

12h00 – retour aux maisons, repos et dîner

15h00 – Départ pour une sortie de vélo de 2h00 à 3h00 en sous-groupe incluant du travail de peloton à basse ou moyenne intensité le long de l’Océan Atlantique

18h30 – Souper et repos

Sur une base hebdomadaire les athlètes ont donc nagé en moyenne 25-30km, pédalé 300-350 km et couru 45-55km.

Ce premier camp de l’année était également l’occasion d’intégrer les nouveaux éléments à l’équipe. En effet, deux athlètes, dont Noémie Beaulieu,  vivaient leur première expérience avec l’équipe du Québec : “Mon premier camp avec l’équipe du Québec a vraiment été au-delà de mes attentes. J’ai reçu beaucoup de conseils techniques qui me seront très utiles et j’ai appris a connaitre de très belles personnes. Ce camp m’a permis de commencer l’année du bon pied et de couler des bases solides pour la saison 2020! Merci a triathlon Québec pour l’organisation”. Un avis également partagé par l’entraineur provincial, Francis Sarrasin Larochelle : “C’est la première fois que nous organisons un projet au début janvier et je suis très satisfait de cette nouvelle formule. L’an dernier, nous avions eu des performances modestes en mars et plusieurs (trop) de blessures en avril, attribuables en partie à une base d’entraînement insuffisante. J’ai confiance que ce camp sera bénéfique à la fois pour la santé et le niveau de forme général des athlètes et pour des performances intéressantes dès le début de saison”.

Le défi pour les athlètes est maintenant de réaliser des cycles d’entraînement plus intensifs tout en maintenant  les bonnes habitudes d’entraînement et d’hygiène de vie dans un contexte rythmé par le quotidien travail, école… Or, comme chacun le sait, l’excellence réside dans ces petits détails. L’objectif est donc de garder le cap pour la suite de la saison qui débutera dès le mois de mars à l’occasion de courses continentales de Clermont et Sarasota en Floride.

Membres de l’équipe du Québec présents lors du camp :

FemmesHommes
Amélie Kretz (CAMO)Charles Paquet (Rouge et Or)
Elisabeth Boutin (CAMO)Edouard Garneau (Rouge et Or)
Kamille Larcoque (CAMO)Thomas Bilodeau (Rouge et Or)
Claudie Simard (Rouge et Or)Pavlos Antoniades (Trimégo)
Ariane Lalancette (Rouge et Or)Filip Mainville (Trimégo)
Claudelle Dumas (Rouge et Or)Edmond Roy (CAMO)
Alexandrine Coursol (Hippocampe)Zed Roy (CAMO)
Marie-Ange Hébert (Hippocampe)Léo Roy (CAMO)
Élizabeth Lemieux (Memphrémagog)Nicolas Bolouri (Tri-o-Lacs)
Noémie Beaulieu (Espoirs de Gatineau)William Nolet (Rouge et Or)

 

Triathlon Québec est heureuse d’annoncer la composition de ses équipes du Québec junior, U23 et élite pour la saison 2020. L’année 2019 a été marquée par d’excellentes performances de nos athlètes, tant sur la scène nationale qu’internationale, et la prochaine saison de compétitions s’annonce tout aussi prometteuse.

L’Équipe du Québec 2020 sera forte d’un contingent de 12 athlètes juniors, 12 athlètes U23 et huit athlètes Élites. Quelques-uns de ceux-ci devraient aussi être nommés sur l’Équipe nationale sous peu.

Au cours des prochains mois, Triathlon Québec poursuivra son travail auprès des entraîneurs et des divers intervenants sportifs de ces athlètes pour optimiser le support à l’entraînement comme en compétition. À court terme, l’Équipe du Québec se rendra en Floride pour des camps d’entraînements en janvier et en mars afin de préparer les premières compétitions de la saison qui auront lieu à Clermont et Sarasota.

Deux objectifs majeurs de la saison se dérouleront au Québec, soient les championnats canadiens qui se tiendront à Montréal les 27-28 juin et ceux de relais par équipe mixte qui se dérouleront la semaine suivante à Gatineau. Défendre les titres individuels et de relais obtenus en 2019 et viser un nombre record de performances sur le podium et dans le top 8 feront partie des objectifs lors de ces compétitions.

Au niveau international, le but sera surtout d’accompagner les athlètes junior et U23 dans leur transition vers la catégorie supérieure et les aider à se rapprocher du podium dans les épreuves continentales. À moyen terme, l’objectif est de les préparer à courir sur le circuit de la Coupe du Monde.  Une forte représentation québécoise sur l’équipe nationale et celle des championnats du monde qui auront lieu à Edmonton est également une priorité du programme en 2020.

 

Voici la liste des athlètes composant les équipes du Québec junior, U23 et Élite.

Équipe du Québec Élite

  • Élisabeth Boutin, Amélie Kretz, Emy Legault, Karol-Ann Roy
  • Jérémy Briand, Edouard Garneau, Alexis Lepage, Thomas Windisch

Équipe du Québec U23

  • Andréanne Brière-Dulude, Ariane Lalancette, Kamille Larocque, Claudie Simard
  • Pavlos Antoniades, Thomas Bilodeau, Xavier Houle, Filip Mainville, Charles Paquet, Félix Plourde-Couture, Edmond Roy, Zed Roy

Équipe du Québec Junior

  • Noémie Beaulieu, Isla Britton, Maïra Carreau, Alexandrine Coursol, Claudelle Dumas, Marie-Ange Hébert, Élizabeth Lemieux, Clara Normand
  • Nicolas Bolouri, Nicolas Harvey, William Nolet, Léo Roy

 

Il est maintenant possible de s’inscrire aux différentes formations d’entraîneurs offertes cet automne. Les volets entraîneurs communautaire adulte, introduction à la compétition ainsi qu’un colloque d’entraîneur seront accessibles.

De nombreuses informations ont été mises à jour au cours des derniers jours sur la page Devenir entraîneur de triathlon. Le détails des volets de formation sont accessibles en cliquant sur chacun de ceux-ci ainsi que les exigences requises pour les compléter. De plus, un large éventail de possibilités de formations continues et d’occasions de perfectionnement sont accessibles aux entraîneurs. Celles-ci sont répertoriées sur la page Modules de formation continue.

Triathlon Québec tiendra d’ailleurs son colloque annuel pour les entraîneurs les 14 et 15 octobre prochain à l’Institut National du Sport. Cette fin de semaine est une excellente occasion de formation continue et de réseautage pour la communauté d’entraîneurs au Québec. La formule de cette édition conviendra autant aux entraîneurs d’athlètes jeunesse que groupe d’âges et offrira aux participants des ateliers de qualité. Cliquez ici pour en savoir plus sur les conférences qui y seront présentées

Pour s’inscrire directement aux formations, cliquez sur ce lien.

Enfin, certaines nouveautés seront bientôt disponibles pour les entraîneurs. Ceux-ci auront désormais accès à une adhésion annuelle spécifique à eux qui facilitera la mise en place d’un répertoire accessible à l’ensemble de la communauté des athlètes et clubs qui souhaitent contacter un entraîneur à proximité.

Triathlon Québec facilitera aussi le service de vérification des antécédents judiciaires pour les entraîneurs qui sont responsable d’une clientèle jeunesse.

Winnipeg – Nos athlètes de l’équipe du Québec ont connu des hauts et des bas lors de l’épreuve individuelle de triathlon hier aux Jeux du Canada. C’est sous une chaleur intense que les Québécois Alexandrine Coursol, Claudelle Dumas, Élizabeth Lemieux, Félix Plourde-Couture, Pavlos Antoniades et Jérémie Martin ont pris de départ.

Épreuve individuelle masculine

Le départ des hommes s’est fait à 11h30 heure locale. Pavlos Antoniades a connu une bonne nage et a pu rattraper le peloton de tête sur le parcours de 20 km de vélo. Lors du dernier tour, il s’est détaché du peloton et a pu prendre une avance de 20 secondes. Il a gardé cette avance confortable tout au long de la course à pied pour finalement être couronné champion. C’est le Britanno-Colombien Michael Milic et l’Ontarien Liam Donnelly qui ont remporté l’argent et le bronze. Les deux autres athlètes québécois, Félix Plourde-Couture et Jérémie Martin, ont eu aussi connu une bonne course et ont terminé la course en huitième et dixième position respectivement.

Résultats complets ici

Épreuve individuelle féminine

L’épreuve des filles a connu un dénouement bien différent. Après un début de course prometteur, Alexandrine Coursol, Claudelle Dumas et Élizabeth Lemieux se trouvaient dans le peloton de tête lors de la portion vélo de l’épreuve. Malheureusement, suite à un accrochage lors du deuxième tour de vélo, elles ont toutes les trois chutées et n’ont pu terminer leur épreuve. « On avait rattrapé le premier peloton et là, une fille a freiné. L’autre derrière a foncé dans sa roue, elle a chuté et ensuite tout le monde est tombé », a résumé Coursol.

Les trois Québécoises ont été contraintes à l’abandon. Elles comptent bien se reprendre lors des autres épreuves.

Résultats complets ici

À surveiller

La délégation québécoise de triathlon sera de nouveau en action lors du relais masculin et féminin jeudi et du relais mixte vendredi.