Voici un communiqué de presse de Triathlon Canada relatant les performances des athlètes du Canada et les faits marquants de la course de la Série mondiale de triathlon disputée sur la Gold Coast australienne ce samedi. Très intéressant à lire!

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE:

11 avril 2015

La canadienne Amélie Kretz termine 13e à sa première présence en Série mondiale de triathlon
—Le jeune canadien Tyler Mislawchuk prend le 18e rang de l’épreuve masculine— 

GOLD COAST, Australie—La canadienne Amélie Kretz a été impressionnante en prenant le 13e à sa première présence en carrière en Série mondiale de triathlon disputée sur la Gold Coast australienne samedi.

La talentueuse athlète de 21 ans s’est repris après une décevante chute survenue il y a deux semaines lors de la Série mondiale de triathlon (SMT) en Nouvelle-Zélande en signant une excellente performance du début de l’épreuve de nage de 1,5 km jusqu’à la fin de l’épreuve du 10km de course. Kretz de Blainville au Québec a enregistré un temps de deux heures, 19 secondes.

« C’est un excellent départ pour ma carrière en SMT.  Je n’étais pas nerveuse avant la course.  Mes résultats de début de saison m’ont donné la confiance de rester calme et de savoir que j’étais ici pour exécuter une bonne course du début à la fin, a dit Kretz qui a remporté sa deuxième médaille de Coupe du monde en carrière à Mooloolaba en Australie plus tôt ce printemps.  Elle a aussi remporté l’épreuve de Coupe du monde disputée à Edmonton.

Suite au 1,5km de nage auprès des meneuses, Kretz a été bloquée par une chute au premier tour de vélo et n’a pas réussi à rattraper le groupe de tête.  La jeune vedette a travaillé avec ses coéquipières Sarah-Anne Brault (Québec) et Paula Findlay (Edmonton) pour rester dans le peloton de chasse lors des huit derniers tours de la boucle de cinq kilomètres parsemée de virages serrés et de descentes rapides.  Accusant un retard de 30 secondes sur le groupe de tête comprenant huit athlètes à mi-parcours du vélo, le peloton de chasse s’est retrouvé à une minute quatre secondes des meneuses lors de la deuxième transition.

« J’étais vraiment déçue.  Je me suis assurée de bien me positionner et d’être prête à partir en cas d’une attaque, a dit Kretz.  Notre groupe a bien travaillé bien jusqu’à la moitié du parcours mais a ralenti par la suite parce que personne ne voulait faire le travail.  Le reste du vélo a été assez facile et je me sentais à l’aise. »

« Je suis descendue du vélo et mes jambes se sentaient bien.  J’ai trouvé mon rythme rapidement et j’ai essayé de rester calme.  J’avais oublié à quel point la distance olympique est souffrante!  Lors du dernier tour, j’ai commencé à manquer d’énergie mais j’ai trouvé un cran de plus et j’ai rattrapé quelques filles pour terminer 13e. Je suis satisfaite de mon premier résultat en SMT et j’ai déjà hâte à la prochaine épreuve! »

Brault a eu son tour à la tête du peloton de chasse mais a pris du retard lors de la course.  Elle a terminé 28e avec un temps de 2h, 1min, 57 secondes.  Findlay n’a pas terminé la course.

La Gold Coast australienne a été témoin de l’histoire du triathlon à plusieurs reprises et les triathlètes vedettes ont rajouté à cette histoire samedi alors que les américaines sont devenues les deuxièmes seulement à rafler un podium de la Série mondiale de triathlon.

Gwen Jorgensen a exécuté une nage parfaite, un parcours de vélo parfait et une course parfaite pour remporter une huitième victoire consécutive et un 11e titre en carrière alors que l’Union internationale de triathlon célébrait la 50e épreuve de la Série mondiale de triathlon.  Le seul bémol fût une pénalité de 15 secondes pour une infraction lors de la deuxième transition.  L’américaine est restée impassible.  Elle a purgé sa pénalité lors du deuxième tour de l’épreuve de course mais a tout de même remporté l’épreuve par plus d’une minute, enregistrant un temps de 1h, 56min, 59 secondes.

Sarah True  a pris le deuxième rang avec un temps de 1h, 58 min, 17 secondes tandis que Katie Zaferes complétait le podium étoilé avec un temps de 1h, 58 min, 35 secondes.

L’épreuve féminine a laissé le rang numéro un inoccupé en mémoire de la remarquable Jackie Fairweather qui est décédée en Novembre 2014.  Le support à vélo de la première position est aussi resté inoccupé lors de la transition en l’honneur de Fairweather et de sa contribution  au sport de triathlon.  Fairweather a été championne du monde de triathlon ITU, candidate au Temple de la renommée, membre du Conseil, gestionnaire de haute performance, entraîneure et commentatrice.  Elle était aussi une coureuse accomplie, ayant remporté la médaille de bronze aux Jeux du Commonwealth en Australie en 2002.

Pendant ce temps, une autre vedette montante canadienne était à l’œuvre dans l’épreuve masculine.  Tyler Mislawchuk a bien fait en Australie.  L’athlète de 20 ans,  natif d’Oak Bluff au Manitoba et recrue de la SMT a obtenu son meilleur résultat en carrière en prenant le 18e rang du tableau rempli des meilleurs au monde avec un temps de 1h, 49 min, 13 secondes.

Alexis Lepage, de Gatineau au Québec n’a pas terminé l’épreuve.

Jonathan Brownlee, de Grande-Bretagne a pulvérisé la concurrence en remportant sa dixième victoire de SMT en carrière.  Brownlee est monté sur la plus haute marche du podium pour une deuxième course de suite avec un temps de 1h, 46 minutes, 53 secondes.

Les athlètes espagnols ont pris les deux rangs suivants du podium des hommes.  Mario Mola a remporté la médaille d’argent avec un temps de 1h 47 min 11 secondes tandis que Javier Gomez s’est contenté du bronze avec un temps de 1h 47 min 21 secondes.

La Série mondiale de triathlon se dirigera maintenant à Cape Town en Afrique du Sud les 25 et 26 avril prochains.  Une diffusion en direct des courses est disponible sur www.triathlonlive.tv.

Triathlon Canada est l’organisme directeur du triathlon au pays.  Le triathlon est reconnu comme sport olympique depuis l’an 2000 et sera prochainement reconnu comme sport paralympique lors des Jeux de 2016.  Le mandat de Triathlon Canada est de promouvoir, de cultiver, d’organiser et de développer le sport et ses disciplines connexes au Canada.  Pour plus d’informations à propos de Triathlon Canada, veuillez visiter www.triathloncanada.com sur la toile.

Résultats détaillés (nage 1,5km, vélo 40km, course 10km): www.triathlon.org

Résultats des cinq meilleures:

1. Gwen Jorgensen, USA, 1:56:59; 2. Sarah True, USA, 1:58:17; 3. Katie Zaferes, USA, 1:58:35; 4. Andrea Hewitt, NZL, 1:59:00; 5. Flora Duffy, BER, 1:59:05

Résultats canadiens:

13. Amélie Kretz, Blainville, QC, 2:00:19; 28. Sarah-Anne Brault, Québec, 2:01:57; DNF. Paula Findlay, Edmonton.

Résultats des cinq meilleurs:

1.  Jonathan Brownlee, GBR, 1:46:53; 2. Mario Mola, ESP, 1:47:11; 3. Javier Gomez, ESP, 1:47:21; 4. Vicente Hernandez, ESP, 1:47:26; 5. Richard Murray, RSA, 1:47:45

Résultats canadiens:

18. Tyler Mislawchuk, Oak Bluff, MN, 1:49:13; DNF. Alexis Lepage, Gatineau, QC.

*****

POUR PLUS D’INFORMATION:
Chris Dornan
Média et relations publiques
Triathlon Canada
T: 403-620-8731                                       

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *