, , ,

Athlètes du mois d’août : Chantal Vézina et Yvon Robichaud

Ce mois-ci, Triathlon Québec veut mettre en valeur deux de ses membres qui se sont démarqués. En effet, ces deux athlètes prouvent que pratiquer le triathlon est bien plus que de l’activité sportive, mais un mode de vie, et ce, peu importe l’âge. Voici les athlètes du mois : Chantal Vézina et Yvon Robichaud. 

Chantal Vézina, qui a participé à la Coupe Québec, est déjà rendue à son 3e triathlon de la saison et a comme objectif d’en accomplir 3 autres. Pour celle-ci, le triathlon, c’est sa passion ! Du haut de ses 77 ans, Yvon Robichaud a aussi réalisé 3 triathlons cette saison-ci. Il espère pareillement être en mesure d’en réaliser 3 de plus avant la fin de la saison. Avec sa fougue et sa détermination, on n’a pas de doute qu’il fera tout en son possible ! 

Apprenez à connaître ces deux modèles en lisant les entrevues que nous avons eu la chance d’avoir avec eux. Bonne lecture ! 

 

Q1. Qu’est-ce qui te rend le plus fier dans tes accomplissements récents ?

R1 — Yvon 

Avoir réussi à garder la forme pendant les longs mois de confinement et autres désagréments causés pendant la pandémie. 

R1 — Chantal

Réussir à repousser mes limites. Le fait d’avoir accompli un triathlon enduro fut pour moi un accomplissement. (J’ai nagé trois fois dans un lac, et ce, sans wetsuit!)

 

Q2. La personne qui t’a le plus aidé jusqu’à présent dans ta carrière d’athlète ? Pourquoi ?

R2 — Yvon

Il est difficile de nommer une personne en particulier. L’esprit de compétition sportive a toujours fait partie de ma nature, dès mon jeune âge. Au collège classique, on disait : « mens sana in corpore sano! » . En fin de compte, je dirais que la personne qui m’a le plus aidée à retrouver la forme grâce aux triathlons fut mon épouse. (et ce, dans des circonstances très particulières.)

R2 — Chantal

Pour moi, il n’y a pas qu’une personne. Premièrement, mon entraîneur (Fred Jadot)  qui croit plus en moi que moi-même, qui m’aide à atteindre mes objectifs et qui me pousse à me dépasser. Il y a aussi mes enfants qui m’encouragent, mais il y a surtout mon amoureux qui me soutient dans toutes mes folies et mes entraînements.

 

Q3. Classe la natation, le cyclisme et la course à pied en ordre de préférence.

R3 — Yvon 

Natation, cyclisme et course à pied. 

R3 — Chantal

Je préfère maintenant le vélo et la course à pied. La natation vient en dernier. 🙂

 

Q4. À part ton sport, quelle est ta plus grande passion ?

R4 — Yvon

La littérature sous toutes ses formes. 

R4 — Chantal

Pour moi, c’est d’être en forêt et de profiter de la beauté de la nature.

 

Q5. Quels sont tes objectifs de la saison en cours ?

R5 — Yvon

À ce jour, j’ai fait trois triathlons. Je me propose d’en faire trois autres, comme l’an dernier. Mon problème majeur est l’arthrose, qui se manifeste graduellement au fil des ans. À 77 ans, je crois toujours en mes propres forces, mais la nature fait son œuvre, qu’on le veuille ou non. J’essaie de ne pas être présomptueux.

R5 — Chantal

Tout comme Yvon, j’ai trois triathlons de complétés cette année et il m’en reste trois. Mon objectif final est de bien performer à celui de Montréal. J’aimerai pouvoir finir la portion course plus forte ! Toujours avec le sourire !  🙂

 

Q6. Quel est ton objectif ultime ?

R6 — Yvon 

Faire au moins un triathlon à 80 ans.

R6 — Chantal

Toujours continuer, pour pouvoir un jour en faire un avec un de mes petits-enfants, à qui j’essaie de transmettre ma passion de bouger ! C’est un mode de vie, un besoin viscéral et une passion pour moi. BOUGER !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.