, , ,

Athlètes du mois de juin : Noémie Beaulieu et Zed Roy

Triathlon Québec est fière de vous présenter les athlètes du mois, deux personnalités qui se sont illustrées entre autres par leurs performances sportives et leur partage envers la communauté du Triathlon. Pour le mois de juin, nous vous présentons Noémie Beaulieu et Zed Roy. De retour d’une longue période de convalescence suite à une sévère entorse à la cheville survenue à la fin mars, Noémie a remporté les épreuves de la Série Grand Prix de Joliette et Drummondville chez les juniors et a terminé deuxième au classement général. Puis, elle signe une quatrième place aux Championnats du monde juniors à Montréal, le meilleur résultat féminin québécois de l’histoire et ce, quelques jours après avoir contracté la COVID-19.

De son côté, Zed a démontré sa grande polyvalence en montant pour la première fois de sa carrière sur un podium de la Série Grand Prix avant d’enchaîner avec une troisième place chez les amateurs lors du 70.3 Mont-Tremblant, qui était sa première épreuve de longue distance. Zed se démarque aussi par son retour à la communauté, lui qui a notamment fait une conférence sur son parcours dans une école primaire de sa région.

Nous nous sommes entretenus avec eux au sujet de leurs récentes performances et de leurs prochains objectifs. Découvrez ici l’entrevue de Noémie et Zed.

 

Q1. Qu’est-ce qui te rend le plus fier dans tes accomplissements récents ?

R1 —Noémie 

Ce qui me rend le plus fière de mes accomplissements récents, c’est que mes résultats montrent que les athlètes québécois et canadiens peuvent performer sur la scène internationale en s’entraînant dans nos clubs et en gravissant les échelons des camps et des compétitions offerts par Triathlon Québec. Nous sommes vraiment bien encadrés et j’espère que mes performances, mais aussi celles des autres athlètes québécois vont motiver la relève à se dire qu’avec des efforts et de la constance, on peut tous y arriver.

R1 —Zed

Je suis assez fier de mes récentes performances, mais surtout d’avoir fait ses accomplissements tout en ayant du plaisir tant à l’entraînement qu’en compétition. Ma découverte du 70.3 a été une belle nouveauté, c’est assurément une distance que je vais revisiter.

 

Q2. La personne qui t’a le plus aidé jusqu’à présent dans ta carrière d’athlète ? Pourquoi ?

R2 —Noémie 

Mes parents sont les personnes qui m’ont le plus aidé dans ma carrière d’athlète, car ils ont toujours été là pour me soutenir depuis mes tout débuts. Je sais que je pourrai toujours compter sur eux tant dans les bons que les moins bons moments !

R2 — Zed

Francis Sarrasin Larochelle est assurément la personne m’ayant le plus aidé dans ma carrière ! Sans son support et son implication avec l’équipe du Québec, je n’aurais clairement pas pu me rendre où je suis rendu en tant qu’athlète ! Le tout a débuté en 2015 lorsqu’il m’a invité au camp de « Projet Winnipeg ».

 

Q3. Classe la natation, le cyclisme et la course à pied en ordre de préférence.

R3 —Noémie

Ça dépend du temps de l’année, mais en ce moment : vélo > course > natation

R3 —Zed

Course > Vélo > Natation

 

Q4. À part ton sport, quelle est ta plus grande passion ?

R4 —Noémie

À part le triathlon, ma plus grande passion est la Formule 1. J’aime vraiment regarder les courses et me tenir au courant des nouvelles technologies !

R4 —Zed

J’adore les Vélos ! Il faut bien que ça ait un petit lien avec notre sport.

 

Q5. Quels sont tes objectifs de la saison en cours ?

R5 —Noémie

Mon plus grand objectif de la saison était les Championnats du monde juniors qui ont eu lieu en juin. Maintenant que c’est passé, mon objectif est d’acquérir de l’expérience à internationale un peu partout. Ma saison n’est pas encore coulée dans le béton : on verra où le triathlon m’amènera ! 

R5 — Zed

Le plus gros objectif de la saison est le championnat canadien à Gatineau ce 9 juillet ! 

Sinon je vise un top 5 au classement général de la Série Grand-Prix.

 

Q6. Quel est ton objectif ultime ?

R6 —Noémie

Tant que j’ai du plaisir à m’entraîner, je vais continuer à faire du triathlon, mais je ne mets pas vraiment d’objectifs précis. Je verrai où l’avenir me mènera !

R6 —Zed

Continuer d’avoir du plaisir à m’entraîner et à compétitionner en Triathlon le plus longtemps possible !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.