Toute l’équipe de Triathlon Québec accueille de façon très positive l’annonce faite par la ministre Isabelle Charest aujourd’hui. Plusieurs acteurs du milieu sportif demandaient le retour graduel et sécuritaire de la pratique sportive encadrée dès le mois de mars et le message a été entendu. La reprise de l’entrainement pour l’ensemble des disciplines sportives encadrées en zone orange à compter du 26 mars et les allégements pour la pratique du sport fédéré intérieur et extérieur en zone rouge sont un soulagement pour nous et nos membres.  Cette annonce est un pas dans la bonne direction qui témoigne de la confiance de la santé publique envers le sport fédéré pour encadrer une pratique sécuritaire.

Montréal, le 12 mars 2021 – Le plan de relance du sport au Québec s’est précisé lors de l’annonce de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest et le Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique.

Dans le contexte actuel de la pandémie, les nouvelles annoncées sont encourageantes pour le sport organisé et encadré. SPORTSQUÉBEC, le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) et l’Association québécoise du loisir municipal (AQLM) attendaient avec impatience les mesures suivant le dépôt d’un plan de reprise harmonisé soumis à la santé publique le 26 février dernier.

« La reprise de l’entrainement supervisé en zone orange et les allègements à la pratique sportive encadrée en zone rouge sont des nouvelles encourageantes pour le milieu sportif québécois. Avec nos membres et partenaires, notre mission était de tout mettre en oeuvre afin de favoriser une reprise sécuritaire du sport organisé pour un plus grand nombre de jeunes possibles à travers le Québec. Nous croyons d’ailleurs que la reprise de l’entrainement organisé contribuera à leur bien-être mental et physique. », d’expliquer Julie Gosselin, présidente de SPORTSQUÉBEC. « Ce qui est réjouissant également pour nous c’est de savoir qu’un plan est en place et que des assouplissements viendront graduellement et à court terme. Ainsi, nos membres peuvent mieux planifier, organiser et communiquer les prochaines étapes de leurs activités en conséquence. La balle est maintenant dans le camp de tous les intervenants du sport organisé au Québec, de démontrer à la santé publique que cette reprise sera faire de manière efficace et durable. »

« Nous sommes heureux des annonces de la reprise de l’entrainement encadré pour tous les jeunes du Québec. De plus, nous croyons fermement que les jeunes sportifs du Québec peuvent contribuer largement à l’application des consignes dans le but d’adopter une éthique sanitaire impeccable dans un environnement sécuritaire. Nous sommes plus que confiants du rôle que les jeunes peuvent jouer afin de lutter contre la COVID-19 et nous sommes persuadés qu’ils font partie de la solution », a affirmé Gustave Roel, président-directeur général du RSEQ.

Le sport organisé et encadré par les fédérations sportives, le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), les municipalités, les unités régionales de loisir et de sport (URLS) ont travaillé conjointement à la reprise du sport avec le Cabinet de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest.

-30-

Communiqué_12 mars

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *