Ce matin se déroulaient les épreuves de relais par sexe et l’Équipe du Québec de triathlon s’est brillamment imposée en remportant la victoire autant chez les filles que chez les garçons avec une confortable avance. Les triathlètes québécois ajoutent ainsi deux médailles d’or à leur récolte, ce qui porte leur total à quatre après les médailles d’or de Xavier Grenier-Talavera et d’argent d’Emy Legault gagnées mardi lors des épreuves individuelles. Voici un résumé de ces deux compétitions spectaculaires.

D’entrée de jeu, il importe de préciser que chaque membre du relais devait parcourir 250m de natation, 6,6km de vélo et 1,6k de course à pied, soit le tiers d’une distance sprint. Cette courte distance fait ressortir les athlètes qui ont les meilleures capacités de puissance et de vitesse. Par ailleurs, les gérants et entraîneurs de chaque équipe devaient s’assurer de choisir stratégiquement l’ordre des athlètes pour maximiser leurs chances de réussite.

Dans la course des filles, le premier segment du relais fut similaire à ce que l’on a vu dans la course individuelle alors que la Québécoise Emy Legault, l’Ontarienne Sasha Boulton et la gagnante de mardi, l’Albertaine Emily Wagner se sont forgées une solide avance de 50 secondes dès la portion de vélo. Wagner et Legault ont ensuite passé le relais à leurs coéquipières respectives, Adeline Maunder et Elisabeth Boutin . Celles-ci ont su travailler ensemble lors de la portion vélo et accentuer leur avance sur les équipes de l’Ontario et la Saskatchewan. Puis, Maunder s’est créé une avance d’une vingtaine de secondes sur Boutin avant de passer le dernier relais à Jessica Lilly. Cette marge fut de très courte durée alors que la troisième relayeuse du Québec, Karol-Ann Roy a réalisé une solide natation pour remonter l’Albertaine dès la mi-parcours. Roy a ensuite poursuivi son effort en solitaire sur le vélo et à la course à pied pour  donner la victoire à son équipe en un chrono de 1:06:19, plus d’une minute devant l’Équipe Albertaine qui remporte l’argent. Le bronze est allé aux Ontariennes qui ont su devancer l’équipe de la Saskatchewan à la toute fin. C’est une belle revanche pour les Québécoises qui, malgré la belle deuxième place d’Emy Legault de mardi, espéraient un peu mieux lors du triathlon individuel.

Chez les garçons, le premier segment promettait d’être très relevé alors que les provinces ont pour la plupart aligné leur meilleur athlète. Le gagnant de mardi, le Québécois Xavier Grenier-Talavera prenait ainsi le départ aux côtés du médaillé d’argent, le Manitobain Tyler Mislawchuk et le médaillé de bronze Conor Gilespie Friesen de la Nouvelle-Écosse. Après une natation très compacte, la sélection s’est opérée au début du vélo alors que ces trois athlètes, l’Ontarien Myles Zagar et Martin Wheelan de Terre-Neuve ont pris une avance d’une vingtaine de secondes sur leurs poursuivants. Grenier-Talavera, auteur du meilleur temps de course à pied de la journée, a pu devancé de quelques secondes Mislawchuk en fin de parcours pour donner une petite avance à son coéquipier Francis Lefebvre. Celui-ci, rattrapé par le Manitobain Riley Unger en vélo, a pu bénéficier de l’appui de ce bon cycliste pour débuter la course à pied avec 45 secondes d’avance sur les autres équipes. Creusant l’écart sur le Manitobain, Lefebvre a donné son relais à Alexis Lepage qui avait le champ libre pour filer vers la victoire. Lepage a ainsi pu exprimer tout son potentiel en natation et en vélo en reléguant son plus proche poursuivant à plus de 1’30 en entrant dans la seconde transition pour filer allégrement vers la victoire. L’équipe ontarienne a finalement eu le dernier mot sur la formation albertaine dans une lutte serrée pour la médaille d’argent alors que le Manitoba a glissé au quatrième rang.

C’est la somme de solides efforts individuels qui a permis aux deux équipes québécoises de se  mériter ces succès collectifs. Une mention également à l’entraîneure Mariane Julien et au gérant Raymond Paris qui ont su très bien encadrer l’équipe jusqu’à présent. La dernière épreuve de triathlon aura lieu demain à 9h30 alors que chaque province désignera deux garçons et deux filles pour former leur équipe de relais mixte. On devrait s’attendre à voir le Québec,  l’Ontario et l’Alberta, toutes trois sur le podium dans les deux relais d’aujourd’hui, se disputer les grands honneurs.

Suivez l’action du relais mixte en direct sur notre compte twitter et sur notre blog.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *