[MISE À JOUR 2018 : Les freins à disque sont autorisés pour toutes les épreuves. Référence : point 5.2 f (i) des règles de compétition]

Dans l’optique de conserver l’accessibilité au sport et de permettre à un maximum de personnes de pratiquer le duathlon et le triathlon au Québec, la règle sur l’interdiction des freins à disque a été assouplie par rapport à celle de l’ITU.

Voici la position officielle de Triathlon Québec concernant la règle 5.2.g.(i) des règles de compétition de l’ITU, qui interdit l’usage des freins à disque, à l’exception des athlètes PT1 (paratriathlon). Cette position s’applique sur toutes les compétitions partenaires de Triathlon Québec. Cette position est le fruit d’une réflexion du comité technique de Triathlon Québec et d’échange avec l’ITU, Triathlon Canada ainsi que d’autres provinces (Colombie-Britannique, Ontario, Manitoba et Nouveau Brunswick).

La règle est appliquée de différentes façons selon la province. Nous recommandons donc aux athlètes désirant courir à l’extérieur du Québec de bien lire les règlements de la fédération en cause pour ne pas avoir de mauvaises surprises une fois sur place.

Application de la règle au Québec

Pour les compétitions de niveau provincial :

  • Les freins à disque sont interdits pour toutes épreuves avec sillonnage;
  • Les freins à disque sont tolérés pour toutes épreuves de la série Coupe du Québec et les championnats provinciaux, MAIS l’athlète sera hors-classement (DQ), car utilisation d’équipement illégal;
  • Les freins à disque sont autorisés pour toutes autres épreuves U5 à U11 et tous départs non Coupe du Québec incluant IRONMAN;
  • Les freins à disque sont autorisés pour le cross-duathlon et cross-triathlon.

 

Pour les compétitions de niveau national et international :

ITU et Triathlon Canada appliquent la règle telle que décrite dans les règles de compétition de l’ITU. Donc :

  • Les freins à disque sont interdits pour toutes épreuves sanctionnées par l’ITU ou Triathlon Canada, ce qui inclut les épreuves de qualification pour les championnats du monde, les championnats canadiens et les championnats du monde.

 

Donc, si vous voulez vous assurer de pouvoir participer à toutes les épreuves au Québec, l’utilisation des freins traditionnels est à privilégier. Si vous utilisez un vélo avec freins à disque, renseignez-vous sur le niveau de l’épreuve avant de vous inscrire.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *