Le 18 août dernier se tenait le Championnat Nord-Américain Ironman à Mont-Tremblant. Bien entendu, il s’agit d’une épreuve physiquement très ardue et même avec toute la préparation des athlètes, ces derniers ne pourraient certainement pas franchir la ligne d’arrivée sans l’aide des milliers de bénévoles sur place.

Juste pour cet événement, environ 3000 bénévoles ont été recrutés pour aider à différents niveaux, pour la sécurité, pour les stations d’aide sur les parcours de vélo, course à pied, etc. Triathlon Québec a d’ailleurs participé activement au recrutement des bénévoles pour les stations d’aide du parcours de course à pied.

Les capitaines de bénévoles, qui pour certains d’entre eux représentaient des clubs de triathlon (Capitale Triathlon, Tribut, Triomphe, YMCA, les Chickens et Ozone), avaient reçu un mandat des plus coriaces. C’est pourquoi nous tenons aujourd’hui à les féliciter pour leur travail acharné mais surtout les remercier pour leur implication.

Depuis déjà plusieurs mois, les capitaines de bénévoles préparaient la tenue du grand jour. En plus d’avoir à recruter leurs bénévoles, ils devaient gérer la communication avec ceux-ci, assister à des rencontres, participer à des formations et plus encore.

Tout ce travail n’est pas en vain

Quoi de plus agréable que d’avoir un verre d’eau, des pretzels ou encore du coke accompagné d’un sourire alors qu’on en est à plusieurs heures d’activités physique? C’est non seulement des ravitaillements qu’apportent les bénévoles des stations d’aide mais aussi un deuxième, troisième et quatrième souffle à l’athlète.

Sans contredit, les athlètes sont et seront éternellement reconnaissant pour l’engagement des milliers de bénévoles qui ont été présents en cette journée cruciale. Sans vous la course n’aurait pas la même couleur et le même dynamisme.

En 17 heures tout peut arriver…

Dans une journée aussi intense, les capitaines et leurs bénévoles en voient certainement de toutes les couleurs. Les anecdotes et histoires cocasses pleuvent de toute part. Qui ne s’est jamais fait demander un rhum and coke sur une station d’aide?

La débrouillardise est de mise lorsque les tables manquent et c’est avec une main de maître que la station #13 de Chickens a su s’organiser en utilisant des bidons d’eau en guise de pieds de table pour accueillir les premiers coureurs. Mais n’ayez craintes, les tables sont arrivées quelques instants plus tard.

Un sourire vaut plus que tous les gels, fruits et autres!

En début de soirée, au demi-tour de la course à pied à la station d’aide #8 d’Audrey Lapointe de l’UQAM, une jeune fille d’environ cinq ans tendait la main à tous les coureurs. Comment résister et ne pas sentir une vague d’énergie en recevant autant d’encouragements?

Également, pour donner vie aux stations, on pouvait voir des thématiques colorées telles que le bleu électrique de Triomphe ou encore les casquettes jaunes de la station #12 d’Anaïs Thibodeau de l’UQAM. Que dire de la muraille de chaussures de la station #10 de Julien Poirier? Une vrai œuvre d’art!

Encore une fois merci!

Finalement, en espérant vous compter à nouveau parmi l’équipe l’an prochain, Triathlon Québec souhaite dire trois mille fois merci à tous les bénévoles du 70.3 et du Ironman de Mont-Tremblant 2013.

Vous avez des histoires? Partagez-les avec nous!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *