Articles

Suite à l’annonce de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest concernant un plan d’aide de 70 millions de dollars pour soutenir les artisans du sport, du loisir et du plein air, touchés par la pandémie, nous vous invitons à prendre connaissance du communiqué suivant.

Montréal, le 16 octobre 2020

Triathlon Québec accueille positivement l’annonce du Gouvernement du Québec d’allouer un montant de 7.8 millions supplémentaire aux fédérations sportives québécoises.

Hier, la ministre déléguée à l’Éducation et la ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, annonçait un plan d’aide de 70 millions de dollars pour soutenir les artisans du sport, du loisir et du plein air qui ont été durement touchés par la pandémie.

La ventilation complète des 70 millions n’a pas encore été communiquée mais l’aide directe actuellement confirmée aux 65 fédérations sportives québécoises représente 7.8 millions de dollars. Cette aide va se matérialiser par une hausse de 60% des programmes de financement déjà en place soit, le Programme de soutien aux fédérations sportives du Québec (PSFSQ) et le Programme de soutien au développement de l’excellence (PSDE). De son côté, la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) recevra 12 millions à elle seule, soit 1 million par équipe.

Comme toutes les fédérations sportives québécoises, Triathlon Québec et ses clubs ont subi un contrecoup financier important, notamment en raison de la diminution des événements et des inscriptions. En plus de l’aspect économique, le confinement a aussi durement touché les athlètes de tous les niveaux.

Dans son point de presse, Mme Isabelle Charest a rappelé l’importance d’assurer la pérennité des organismes. C’est pour cette raison que le financement des fédérations sportives a été bonifié de 60%. C’est un pas dans la bonne direction et cette aide financière va permettre à bien des fédérations sportives québécoises de reprendre leur souffle.

Des détails restent cependant à préciser afin de nous assurer que les organisations et les athlètes représentés par Triathlon Québec puissent bénéficier de cette aide car aucun des deux programmes bonifiés ne permet un financement de la structure sous la fédération. De plus, une grande partie de ce financement doit servir à des projets précis alors qu’aucune activité fédérée n’est permise en ce moment. Notons aussi certaines incohérences auxquelles le milieu sportif fait face. À titre d’exemple, il est possible d’aller nager en longueur dans un bain libre alors que la pratique encadrée par un entraineur certifié est interdite.

À propos de Triathlon Québec :

Triathlon Québec est la fédération sportive québécoise mandatée par le Gouvernement du Québec pour promouvoir et développer le triathlon et ses variantes. Organisme à but non lucratif créé en 1988, Triathlon Québec se distingue par un fort engagement dans le développement des triathlons scolaires, la prévention par le sport et les saines habitudes de vie, ainsi qu’une présence équilibrée dans chacune des sphères de la pratique sportive en plus d’offrir plusieurs séries et événements de haute qualité.

-30-

Suite à l’annonce faite par la ministre Isabelle Charest aujourd’hui, Triathlon Québec annonce que les activités encadrées de triathlon seront suspendues à compter du 8 octobre dans les régions où le palier d’alerte est rouge. Cette situation sera réévaluée par les autorités gouvernementales après le 28 octobre en fonction de l’évolution épidémiologique. 

Vous trouverez ici le « Napperon COVID-19 » mis à jour avec les mesures des régions en zone rouge.

Napperon_zone_rouge

Les activités en zones oranges, jaunes et vertes peuvent se poursuivre selon les consignes de notre Guide de relance du triathlon en situation de pandémie.
Pour connaître le palier d’alerte de votre région carte des paliers d’alerte par région : carte des paliers d’alerte de Covid-19 par région.

Activités organisées non autorisées

À l’exception des programmes Sport-études et des concentrations en sport au secondaire, aucune activité organisée n’est permise pour toutes les activités physiques, sportives, de loisir ou de plein air.
Tout comme nous l’avons vécu au printemps dernier, le seul encadrement possible est un encadrement à distance. Par exemple, l’entraineur fourni le plan d’entrainement à distance et l’athlète fait son entrainement seul ou, l’entraineur offre un entrainement virtuel à des athlètes qui sont chacun dans leur maison. Pour les entrainement virtuels, veuillez respecter les recommandations établies par notre assureur en avril dernier (voir communiqué du 15 avril/ Mémo Assurances-Covid-19).

Sport-études, concentrations en sport, activités interscolaires et parascolaires

  • Aucune activité parascolaire ou interscolaire ne sont permises.
  • L’offre au sein des programmes Sport-études et de concentration sportive sont dispensés dans le cadre des services éducatifs de la formation générale des jeunes et sont maintenues selon les modalités suivantes :
    – Un seul groupe-classe stable autorisé;
    – Un groupe-stable supplémentaire peut être créé à la condition de maintenir une distanciation de deux mètres entre les élèves de groupes-classes stables différents, en tout temps et d’observer rigoureusement les règles sanitaires;
    – En pratique organisée ou en entraînement seulement, tout en respectant l’application stricte des mesures de distanciation et l’absence de contacts entre les personnes;
    – Le groupe en question peut donc se retrouver sur un même plateau, mais les exercices doivent se réaliser seul ou en dyade;
    – Les compétitions, les parties et les spectateurs sont interdits.

Programme Alliance Sport-Études

Ces athlètes ne peuvent continuer l’entrainement en personne.

Salles d’entrainement – préparation physique

Toutes les salles sont fermées, même pour les sports-études.

Note importante concernant le port du masque

Notez que la directive concernant le port du masque ou du couvre-visage a évoluée. Le port du masque ou du couvre-visage est maintenant obligatoire dans les lieux publics intérieurs, et ce, pour tous les paliers d’alerte, même une fois assis et à deux mètres de distance des autres personnes.

Sachant que les différents messages et les différentes règles peuvent porter à confusion, nous sommes à votre disposition pour répondre du mieux que l’on peut à toutes vos interrogations. Bien que ces nouvelles règles soient très restrictives, nous demandons à tous nos clubs, entraineurs et athlètes de les respecter rigoureusement. C’est notre devoir collectif de participer à l’effort afin d’affronter cette 2e vague. Si la situation devient trop lourde, nous vous rappelons que vous n’êtes pas seul et que l’équipe de Sport’aide est là pour vous écouter et vous supporter.

Exemples sous forme de questions/réponses

Est-ce que je peux faire du vélo ?

  • Oui. Seul ou avec des membres de votre famille. Vous ne pouvez toutefois pas faire une sortie avec votre club préféré.

Est-ce que mon club de triathlon peut offrir des cours en plein air ?

  • Non, aucune activité organisée n’est permise, même si c’est en plein air.

Est-ce que je peux aller nager à la piscine ?

  • Votre club ne peut tenir d’entraînements. Mais si votre piscine municipale est ouverte, vous pouvez aller faire des longueurs seul, ou si vous faites partie d’un groupe sport-études avec une classe-bulle bien définie, vous pouvez pratiquer votre sport dans le respect des consignes sanitaires.

Retrouvez toutes les informations dans la section Covid-19 de notre site internet.

Nous sommes très heureux de dévoiler enfin notre certification écoresponsable “ÉcoTQ”, développée en collaboration avec le Conseil québécois des événements écoresponsables. Plusieurs mois de travail qui espérons-le, porteront leurs fruits un peu partout au Québec.

Si les différents événements organisés sont la vitrine de la Fédération et participent à son rayonnement, ils peuvent parfois avoir un impact négatif sur l’environnement. Conscients de cette responsabilité vis-à-vis de l’écosystème, nous avons souhaité donner les moyens aux comités organisateurs d’initier ou de continuer leur transition vers l’écoresponsabilité.

En pratique, cela se matérialise par une grille d’évaluation composée de cinquante critères articulés autour de cinq grands piliers ayant pour objectif commun la réduction de l’impact environnemental lors des différentes étapes de l’organisation de l’événement.

Les cinq piliers sont :
  1. Ressources humaines et gestion du territoire;
  2. Alimentation;
  3. Gestion des matières résiduelles et des sources d’énergie;
  4. Sensibilisation et éducation à l’environnement;
  5. Transport, déplacement et émissions de gaz à effet de serre (GES.

Ainsi, les événements qui mettront en place les mesures ÉcoTQ recevront la certification or, argent ou bronze en fonction de leur degré d’avancement au regard de la grille d’évaluation. Cette grille est en constante évolution en fonction des développements du côté environnemental.

Nous sommes convaincus que les fédérations sportives et les événements ont un rôle important à jouer en matière d’environnement et nous espérons que cette initiative sera la première d’une longue liste dans les années à venir !

Pour plus d’information, visitez notre page : https://www.triathlonquebec.org/officiels-et-organisateurs/certification-ecotq/

A propos du Conseil québécois des événements écoresponsables :

Le Conseil québécois des événements écoresponsables (CQEER) a pour mission d’accompagner les acteurs-clés du domaine événementiel à réduire les impacts environnementaux et rehausser les répercussions sociales et économiques positives des événements. Les différents objectifs du CQEER sont de :

  • Réduire l’impact environnemental des événements, notamment par une meilleure gestion de l’énergie et des matières résiduelles ;
  • Développer des habitudes de gestion basée sur les principes de développement durable ;
  • Favoriser la consommation responsable ;
  • Stimuler les retombées locales et les bénéfices des événements pour la société ;
  • Partager l’expertise existante ;
  • Faire rayonner les initiatives durables du domaine événementiel.

La fédération de Triathlon du Québec est très heureuse d’annoncer le renouvellement de l’entente de partenariat avec SS Lacasse pour 3 ans.

SS Lacasse est un fabricant de vêtement multisports et de vélo dont le siège social est établi à Saint-Hubert.

Partenaire de Triathlon Québec depuis 2016, SS Lacasse est le fournisseur officiel des vêtements des athlètes de l’équipe du Québec, des officiels, des membres de l’escouade vélo SS Lacasse et des employés de la fédération.

Le renouvellement de l’accord permettra à SS Lacasse et à Triathlon Québec de poursuivre leurs projets de développement du sport et du triathlon au Québec.

« Notre partenariat avec SS Lacasse est un partenariat fort et cohérent. Nous partageons des valeurs et des objectifs communs, entre autres, la promotion des saines habitudes de vie et l’aide aux jeunes en milieu défavorisé. Je suis très heureuse que notre collaboration se poursuive pour les années à venir », se réjouit Marie-Eve Sullivan, Directrice générale de Triathlon Québec.

« SS Lacasse est très heureux de poursuivre cette belle aventure avec Triathlon Québec comme fournisseur officiel de leurs vêtements, un gros merci à Triathlon Québec de nous donner cette opportunité », affirme Éric Martel, directeur des opérations chez SS Lacasse.

À propos de SS Lacasse

Fondé en 2007, SS Lacasse œuvre dans la conception, la production et la vente de vêtements multisports d’été et d’hiver. Impliqué directement auprès de fédérations, clubs et équipes sportifs leur gamme de produits de très haute qualité sait assurément répondre aux besoins et offres un excellent rapport qualité-prix.

À propos de Triathlon Québec

Triathlon Québec est la fédération sportive québécoise mandatée par le Gouvernement du Québec pour promouvoir et développer le triathlon et ses variantes. Organisme à but non lucratif créé en 1988, Triathlon Québec se distingue par un fort engagement dans le développement des triathlons scolaires, la prévention par le sport et les saines habitudes de vie, ainsi qu’une présence équilibrée dans chacune des sphères de la pratique sportive en plus d’offrir plusieurs séries d’événements de haute qualité.

-30-

CONTACT DE PRESSE

Jonathan Bolduc
Coordonnateur communications et marketing
Courriel : jbolduc@triathlonquebec.org
Bureau : 514.252.3121 poste 1
Cellulaire : 514.244.4940

Triathlon Québec
4545, ave Pierre-De-Coubertin, Montréal (QC)   H1V 0B2
Site web : www.triathlonquebec.org