4 – 44 – 4 (et 7) : Résume de course de Sarah-Anne Brault, maintenant classée 4ème au monde !

Pour la première fois cette année, j’avais l’impression que la chance me souriait, en entrainement et en préparation pour la course. L’entrainement depuis Cape Town avait bien été, j’avais l’impression d’avoir progresser légèrement dans les multiples disciplines qui composent le triathlon et le reste de la vie à Wollongong était tout le même bien aller, sans trop de stress inutile dans ma vie.

yokoham

Un petit sourire ne veux pas dire que je n’étais pas nerveuse..

Étant donné qu’il manquait quelques troupes à l’appel pour Yokohama, j’ai choisi ma position de départ en 4ième, ce qui m’a laissé l’embarras du choix! Finalement, la position 44 a été de bon augure, me laissant un excellent départ ou j’ai assuré une bonne position durant le premier tour dans le port. Le deuxième tour fut légèrement plus corsé, et j’ai dût utiliser toutes mes réserves de volonté physique et mentale afin de conserver ma position chèrement acquise. Mes efforts ont portés fruit, et m’ont permis de me retrouver dans le premier peloton, avec environ 16 autres des meilleures nageuses du circuit.

 Malheureusement, la partie ne fut pas gagner de sitôt. Les nuages ont recouvert la lune et mes bonnes étoiles quelques instants, le temps de 9 tours au vélo dans les rues de Yokohama. En effet, les pelotons de derrières nous rejoignaient, un à la fois, et notre peloton enflait graduellement pour finalement atteindre un niveau instable quelques kilomètres avant de mettre pied à terre.

yokohama

Yokohama fut un bel arrière plan pour la WTS

 Tous à la course! Étant donné qu’un de mes buts cette année est d’apprendre de mes (multiples) erreurs, j’ai décidé de faire contraste à mon 10 kilomètres de Cape Town et de démarrer la course avec un pace légèrement plus contrôlé. Les deux premiers tours ont bien été. J’ai eu un peu de compagnie et je me doutais bien que certaines des japonaises partie en canon allait bientôt revenir me voir. Le troisième tour fut légèrement plus difficile, mais j’ai rallié les troupes pour le dernier 2.5 km, et j’ai réussi à limiter les dommages assez efficacement.

 En fin de compte, mes efforts de samedi me donnent une 7ième position, assez de points pour me hisser au 4ième rang mondiale, et, plus important encore, une bonne dose de confiance par rapport à ma natation et à ma course à pied. Une course qui s’est jouée différemment de la dernière, mais où j’ai su apprendre de mes erreurs et progresser dans le classement général.

 Pour ce qui est des autres athlètes, la Wizard Gwen a su reprendre la première marche du podium pour la première fois cette année, et partager le podium avec de nouveaux visages, ce qui est toujours beau à voir. J’ai su attraper la fin de la course des garçons (après être sortie dernièrement du contrôle anti-dopage comme à mon habitude), mais assez tôt pour voir la belle performance des Espanols (Gomez et Mola) ainsi qu’un bon résultat pour notre Andrew Yorke (meilleur WTS à vie).

 Un gros merci à Triathlon Canada pour nous avoir encadrés d’une équipe du tonnerre sur place (Marilyne, Dave et Sharleen, world class!), le reste des Wizards, quelques australiens ainsi que l’équipe Canada pour un fin de semaine plus qu’agréable. Et aussi Yokohama pour l’accueil chaleureux, trop organisé. et une superbe course!

 Merci de me suivre! A la prochaine (Londres!)

 Sarah-Anne

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.