Hier, la  ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a annoncé en point de presse que toutes les activités sportives seront désormais permises à partir de lundi prochain, et ce, dans le respect des directives de la Direction générale de la santé publique. À compter du 22 juin, les infrastructures sportives intérieures de même que les plages publiques et privées pourront ouvrir à nouveau. D’ici cette date, une mise à jour de nos guides de relance du triathlon en temps de pandémie sera faite. Nous vous rappelons qu’il est primordial de s’y référer en tout temps.

Le gouvernement du Québec procède ainsi à une nouvelle phase de reprise des activités sportives. Vous pouvez également consulter la Foire aux questions disponible sur le site Web Québec.ca ainsi que les directives de santé publique.

De manière plus spécifique, voici quelques éléments à prendre en considération :

Déplacements inter régional

Les déplacements inter régional seront permis pourvu que les athlètes se déplacent strictement du point A (ville de départ) au point B (ville hôtesse de la compétition) sans faire aucun arrêt non essentiel et toujours en respectant les consignes émises par la Santé Publique.

Contacts entre les participants

La notion de contact entre les participants pose encore certains défis d’interprétation, néanmoins, voici notre compréhension :

  • Des contacts accidentels, courts et sporadiques, inhérents au sport pratiqué sont permis;
  • Les études démontrent que des contacts cumulant une dizaine de minutes entre des personnes accroissent les risques d’être exposé au virus, notamment par des gouttelettes émises dans la respiration. Les règles de jeu devront être adaptées en conséquence afin d’assurer que la durée des contacts cumulés soit de moins de 10 minutes;

Environnement

L’enjeu principal demeure la gestion de l’environnement autour des activités sportives (entraînements, matchs ou compétitions). Les fédérations sportives doivent prévoir les dispositions nécessaires pour assurer une étiquette sanitaire ainsi que la distanciation entre les joueurs en attente, les spectateurs, les intervenants et les officiels.

Clientèles

La Santé publique n’a pas retenu cette approche en sport. Toutes les clientèles doivent être traitées de la même manière.

Sports d’endurance

Pour le moment, il n’y a pas de limitation à cet égard mis à part les situations où les contacts sont étroits et prolongés comme dans un peloton par exemple. Toutefois, la durée de l’activité physique ou sportive peut être ajustée en fonction de l’effort et du contexte (par ex. : à l’intérieur, qualité de la ventilation, etc.).

Communiqués de presse

Pandémie de la COVID-19 : Le gouvernement du Québec annonce une nouvelle phase de déconfinement sportif

Québec, le 17 juin 2020. – Le gouvernement du Québec procède à une nouvelle phase de reprise des activités sportives. À compter du 22 juin, les infrastructures sportives intérieures de même que les plages publiques et privées pourront ouvrir à nouveau. Les matchs pour les sports collectifs pourront également reprendre, dans le respect des directives de la Direction générale de la santé publique. De plus, à compter de ce jour, la formation de sauveteurs pour les plages pourra débuter. La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a fait cette annonce aujourd’hui.

Des guides produits par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), en collaboration avec la Direction générale de la santé publique, viendront appuyer les milieux de travail en vue d’assurer la sécurité des travailleurs et des participants. D’autres guides concernant la reprise des activités seront mis à la disposition de l’ensemble des sportives et sportifs québécois, qui pourront recommencer à pratiquer leurs activités sportives favorites. Une fois cette nouvelle phase terminée, il ne restera plus qu’à autoriser la reprise des sports de combat pour finaliser le déconfinement de l’ensemble des sports pratiqués au Québec.

Rappelons que toutes les consignes de santé publique qui s’appliquent devront être respectées, notamment celles concernant les déplacements non essentiels et les rassemblements de spectateurs. Les fédérations sportives québécoises et les organismes nationaux de loisir guideront leurs membres ainsi que la population dans cette démarche.

Citations :

« Nous sommes très heureux de procéder à cette nouvelle phase de déconfinement dans le sport. Dès le 22 juin, nous procéderons à la réouverture des infrastructures sportives intérieures et à la reprise des matchs pour les sports collectifs. Le sport nous a tous manqué au cours des derniers mois, mais avec cette nouvelle phase, les Québécois pourront retrouver leur camp de hockey, leur club de gymnastique et leur centre de conditionnement physique. C’est un retour à la normale qui devra se faire prudemment, et nous devrons apporter des ajustements dans la pratique de nos activités sportives préférées. Cependant, je suis persuadée que nous nous adapterons rapidement, et ce, pour notre plus grand plaisir à tous. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *