Par Dr Sylvain Houle, chiropraticien, DC

Il est très fréquent qu’un cycliste ressente des engourdissements au niveau des mains et plusieurs conditions peuvent créer ces derniers. Voici quelques informations utiles pour vous aider advenant le cas où cette condition se manifesterait durant votre saison.

main mauve
Dans le cas où l’engourdissement se situe au niveau du pouce, de l’index, du majeur et de l’annulaire (couleur mauve), il est probable que celui-ci soit causé par une exacerbation d’un syndrome du tunnel carpien. Lorsque les symptômes se poursuivent au-delà de la main, il y a possiblement un problème au niveau du coude, de l’épaule et/ou du cou.
Toutefois, la principale cause des engourdissements en vélo est la compression du nerf ulnaire au niveau du canal de Guyon qui se situe à la hauteur du poignet. Cette compression peut occasionner une perte de sensibilité au niveau du petit doigt ainsi que de l’annulaire (couleur verte) et/ou une faiblesse de la musculature de la main. De façon générale, les engourdissements disparaissent dès que l’on change la position de ses mains. Une blessure au nerf peut survenir si le cycliste maintient trop longtemps la compression sur ce canal. Dans ce cas, l’engourdissement pourra alors durer quelques jours à quelques mois, pouvant même être irréversible. C’est ce qu’on appelle le syndrome du canal de Guyon. Dès l’apparition des symptômes, il est important d’arrêter le vélo pour éviter d’aggraver la blessure. Un chiropraticien confirmera le diagnostic et par des soins appropriés pourra accélérer la guérison.

Comment le prévenir?

photo ccssq 2Il est important de diminuer le plus possible la sensation d’engourdissement quand vous roulez en vélo. En effet, le risque de développer le syndrome du canal de Guyon augmente proportionnellement avec le temps que vous maintenez la sensation d’engourdissement dans vos mains. Le guidon de triathlon met le poids de votre tronc sur vos coudes ce qui diminue la pression sur le canal. Ainsi, ce dernier n’augmente pas seulement votre vitesse, mais diminue de beaucoup vos chances d’avoir ce syndrome. Dans le cas où il vous est impossible d’utiliser votre guidon de triathlon, l’usage de gants et le changement régulier de la position des mains sembleraient être les meilleurs moyens pour prévenir ce syndrome. D’ailleurs, des chercheurs ont examiné l’influence des gants et la position des mains sur le vélo de route. Pour les gants, ils ont étudié deux types de matériaux (la mousse et le gel) et deux types d’épaisseurs (3 et 5 mm). Ils ont découvert que les gants en mousse (foam) de 3 mm seraient le meilleur choix puisqu’ils diminuent de façon plus importante la pression sur le canal de Guyon. Ils ont également démontré que c’est la partie basse du guidon de route qui exerce le plus de pression sur le canal étant donné la position d’extension du poignet qui est plus accentuée.
Dr Sylvain Houle, Chiropraticien, DC

Références:
Guyon Canal Syndrome: lack of management in a case of unresolved handlebar palsy, CK Brown, B Stainsby, G Sovak, J Can Chiropr Assoc 2014; 58(4)
Effect of Long-Distance Bicycling on Ulnar and Median Nerves, Akuthota et al, The American Journal of Sports Medicine, Vol. 33, No. 8, 2005

1 réponse
  1. Jean-Daniel Dubois, Ph.D.
    Jean-Daniel Dubois, Ph.D. dit :

    Une excellente alternative pour soulager l’inconfort lié à ce type de douleurs sont les exercices de glissement nerveux (faire une recherche pour ulnar glide exercises par exemple). Ces exercices effectuées plusieurs fois par jour soulageront rapidement de la douleur et vous permettront de reprendre rapidement le vélo et ainsi conserver votre forme durement acquise!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *