Cette fin de semaine, comme toutes les autres, plusieurs milliers de triathlètes québécois, de plus en nombreux, s’entraîneront individuellement ou collectivement à la nage, au vélo, à la course et aux transitions. Ils le feront en vue de la saison d’été 2015 qui arrive à grandes enjambées. Pendant ce temps, plusieurs événements retiennent notre attention; en voici la liste.

11046871_861485863910299_1060724347717542283_nSérie Mondiale de Triathlon/World Triathlon Serie (WTS)/Aukland NZ

La WTS est le circuit mondial le plus relevé et on y verra pour la première fois Amélie Kretz. Elle aura l’occasion de se comparer aux meilleures du monde et de confirmer un début de saison impressionnant. Sarah-Anne Brault, qui il y a moins d’un an terminait au pied du podium sur une course de ce même circuit, sera aussi du départ. Il sera intéressant de voir la rivalité entre ces deux québécoises, toutes deux athlètes potentielles pour les JO de Rio 2016. Sur les deux premières courses australiennes auxquelles elles ont toutes deux participé, Amélie avait terminé devant, alors que Sarah-Anne retrouve progressivement son plus haut niveau à la suite d’une blessure. Ce deux athlètes s’entrainent dans le même “squad”, le wollongong wizards, en compagnie de l’actuelle championne du monde Gwen Jorgensen, sous la direction de Coach Jamie Turner. Samedi soir, vous pourrez suivre la course directement sur triathlon.org en streaming, alors qu’un forum de discussion sera également ouvert sur trimes.org, en direct pendant la course.

Vers le titre mondial sur distance 70.3

10659357_764752216916998_4962972356949111855_n (1)Magali Tysseyre, qui est effectivement la nièce de Charles Tysseyre de l’émission Décourverte à Radio-Canada, effectue un retour en force et en santé. Après avoir remporté de façon très convaincante le  70.3 Monterrey il y a deux semaines, elle fait partie des favorites au 70.3 California Oceanside de cette fin de semaine. Magali avait terminé 3e aux mondiaux de 70.3 2009 et 2010, et 10e à ces mêmes mondiaux qui se tenaient à Mont-Tremblant en septembre dernier. Après une saison 2014 parsemée de petites blessures, elle semble revenir à son plein potentiel et démontre une progression à la hauteur de ses ambitions (l’une d’entre elles étant de remporter les mondiaux 70.3 2015, rien de moins). À suivre!

10474020_850474045011481_1804644601688046670_nCamp de l’équipe du Québec et des espoirs

Plus localement, il y aura beaucoup d’action au complexe aquatique de Côte-St-Luc alors que l’ensemble des athlètes de l’Équipe du Québec et de l’Équipe du Québec Espoir sont attendus pour un mini-camp de deux jours incluant des entraînements dans les trois disciplines. De plus, des athlètes et entraîneurs provenant de 18 clubs se joindront à eux pour un essai de temps de 400 mètres de natation le samedi soir et un 2km ou 5km de course à pied le dimanche à l’occasion de la course populaire de Lasalle. Au total, c’est près de cent athlètes et une vingtaine d’entraîneurs qui seront regroupés sur un même camp: du jamais vu à ce niveau! Les objectifs de ces camps, en plus des apprentissages multiples pour les athlètes, les entraîneurs et les administrateurs, sont: le réseautage, le partage d’informations, la formation croisée et l’occasion de mesurer la progression des athlètes en dehors de la saison de compétition.

Formation d’entraîneur jeunesse

Finalement, une formation d’entraîneur communautaire jeunesse se tiendra samedi et dimanche au stade olympique. Animée par Pierre-Yves Gigou, celle-ci accueillera une vingtaine de participants qui désirent encadrer et diriger des programmes jeunesses. Deux projets de clubs sont d’ailleurs en développement sur la Rive-Sud de Montréal et démarreront leurs activités bientôt. Le développement et le futur du triathlon passe par là!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *