Articles

Alors que le Gala de Triathlon Québec se tiendra le 9 novembre prochain à Gatineau, la fédération est fière aujourd’hui de dévoiler le travail du comité de sélection et d’annoncer les finalistes dans les différentes catégories.  Merci à tous ceux et celles qui ont soumis des candidatures, rendant le travail de délibération du comité de sélection difficile.

N’oubliez surtout pas de vous procurer vos billets, afin d’assister au Gala, animé par l’humoriste et triathlète Maxim Martin et organisé en collaboration avec le Club Espoir Triathlon de Gatineau.

Athlète jeunesse féminin de l’année:

  • Frederique Danis (Triosisko Triathlon)
  • Léa Boucher (Tribut Triathlon)
  • Marika Couture (Club de triathlon Rouge et Or)
  • Shelby Lajeunesse (Tribut Triathlon)

Athlète jeunesse masculin de l’année:

  • Léandre Binette (Trivic)
  • Mathis Beaulieu (Club de triathlon Rouge et Or)
  • Nolan Turgeon (Trivic)
  • Samuel Beaulieu (Club Espoir triathlon Gatineau)

Athlète junior féminin de l’année:

  • Alexandrine Coursol (Club de triathlon Hippocampe)
  • Kamille Larocque (CAMO)
  • Noémie Beaulieu (Club Espoirs triathlon Gatineau)

Athlète junior masculin de l’année:

  • Filip Mainville (Trimégo)
  • Léo Roy (CAMO)
  • Pavlos Antoniades (Trimégo)

Athlète élite féminine de l’année:

  • Amélie Kretz (CAMO)
  • Elisabeth Boutin (CAMO)
  • Karol-Ann Roy

Athlète élite masculin de l’année:

  • Alexis Lepage (Club de triathlon Rouge et Or)
  • Charles Paquet (Club de triathlon Rouge et Or)
  • Jérémy Briand (McGill Triathlon Club)

Athlète professionnelle féminine de l’année:

  • Pamela-Ann Bachelder St-Pierre (Club de triathlon Rouge et Or)

Athlète professionnel masculin de l’année:

  • Antoine Jolicoeur-Desroches (Trimégo)
  • Christophe Busset (Capitale Triathlon)
  • Edmond Roy (CAMO)

Athlète groupe d’âge féminine de l’année:

  • Andrée-Anne Dumont
  • Catherine Vaillancourt
  • Myriam Michaud

Athlète groupe d’âge masculin de l’année:

  • Frédéric Roy
  • Ilrick Duhamel

Club développement de l’année:

  • Bionick Triathlon
  • Triathlon de Laval
  • Tri-O-Lacs

Club adulte de l’année:

  • Bionick Triathlon
  • Capitale Triathlon
  • Club Triathlon Rive-Sud

Entraîneur développement de l’année:

  • Dorothée Chouinard
  • Éric Deshaies
  • Félix Lévesque-Péro

Entraîneur excellence de l’année:

  • Cette année, le prix Triomphe pour l’entraîneur “excellence” ne sera pas remis. Aucun dossier de candidature complet n’a été acheminé.

Événement, niveau régional de l’année:

  • Triathlon de Québec à Ste-Foy
  • Triathlon Jean Coutu de St-Hubert
  • Xterra Tremblant

Événement, niveau provincial de l’année:

  • Triathlon Esprit de Montréal
  • Triathlon de Gatineau présenté par Première Générale
  • Triathlon Duchesnay
  • Xterra Bromont

Événement, niveau international de l’année:

  • Triathlon Mondial Groupe Copley de Montréal
  • Xterra Québec Pan Am Tour 2019

Triathlon Scolaire de l’année:

  • Triathlon Vision – École Vision Québec nord  (Mackenzie Stairs)
  • Triathlon scolaire Beauharnois-Salaberry – Commission scolaire Beauharnois-Salaberry (Pierre Carry)
  • Triathlon nordique des jeunes de la Virée Nordique de Charlevoix – Écoles de la commission scolaire de Charlevoix (Claude Miville)

Officiel-le de l’année:

  • Caroline Gélinas
  • Claude Boivin
  • Yan Therrien

Événement coup de cœur du public pour la saison 2019:

  • Triathlon des Défis du Parc National de la Mauricie
  • Triathlon de Sorel-Tracy
  • Triathlon Duchesnay

 

La Québécoise Noémie Beaulieu et le Britanno-colombien Aiden Longcroft-Harris ont été couronnés champions de la Série nationale de développement 2019 – une série de courses nationales lancée ce printemps par Triathlon Canada en collaboration avec les organismes provinciaux de sport.

Beaulieu, qui s’entraîne à Gatineau, au Québec, sous la direction de l’entraîneur Eric Deshaies, a été solide dans cette série de 14 épreuves. Son palmarès estival compte des victoires dans les épreuves individuelles et de relais à l’étape d’Edmonton de la série. L’athlète de 15 ans est également montée sur le podium à l’épreuve de la Super ligue de triathlon jeunesse à Ottawa en plus de terminer deuxième au triathlon de la Super ligue de triathlon jeunesse à Jersey.

Longcroft-Harris, de Victoria, a également connu une saison exceptionnelle, tant en sol canadien qu’à l’étranger. Entraîné par l’entraîneur provincial de Triathlon Colombie-Britannique, Kelly Guest, l’athlète de 20 ans a été le seul Canadien à terminer la course du Championnat du monde des moins de 23 ans à Lausanne, en Suisse. Il a également remporté le maillot bleu à la Super ligue de triathlon à Jersey. Cheminant à travers les programmes de Triathlon Colombie-Britannique, Longcroft-Harris a célébré son premier podium CAMTRI en carrière ce printemps au Mexique.

« Nous sommes très fiers du travail de tous les athlètes qui ont participé aux courses cet été, ainsi que de leurs entraîneurs, et du travail que les partenaires provinciaux ont accompli pour assurer le succès de la première année de cette série de courses unique », a déclaré Eugene Liang, directeur de haute performance de Triathlon Canada, qui a ajouté que la série aurait été impossible sans l’engagement bénévole des comités organisateurs et officiels locaux. « Notre plan est de continuer à faire évoluer cette série avec nos partenaires provinciaux dans le but de répondre aux exigences continues de la compétition afin que nos jeunes triathlètes canadiens soient préparés pour une longue et fructueuse carrière élite. »

La Québécoise Claudie Simard, qui a terminé deuxième au total des points, est la gagnante chez les moins de 23 ans. Les efforts de Beaulieu lui ont également valu les honneurs de la catégorie junior féminine.

Longcroft-Harris a également décroché le titre des moins de 23 ans. Un autre Québecois, William Nolet, a remporté le titre masculin junior après avoir terminé deuxième au classement général de la série masculine.

Le total global des points de la Série nationale de développement peut être consulté ici.

Visant à offrir plus d’occasions de courses régionales aux athlètes juniors et moins de 23 ans âgés de 16 à 23 ans qui font la transition vers la compétition ITU en évoluant sur la voie vers le podium de Triathlon Canada, la nouvelle série comportait 14 courses désignées provenant des séries provinciales existantes. La série de courses nationales a offert des occasions de courses régionales pour appuyer le développement des athlètes et des entraîneurs canadiens.

« Cette série de courses de développement a été un pas en avant décisif qui est nécessaire pour accroître le bassin de talents et pour optimiser le succès de la prochaine génération de triathlètes d’élite du Canada, » ajoute Liang. « L’expérience, le contact et les possibilités avantageuses d’entraînement et de course sont essentiels à la progression des athlètes de haut niveau. Grâce à l’appui de nos organismes provinciaux de sport, cette nouvelle série a comblé le vide et a servi d’outil de dépistage des talents pour notre programme national. »

La Série nationale de développement a été conçue pour familiariser les athlètes et les entraîneurs avec le système de l’ITU en y ajoutant une attribution de points semblable à celle de l’ITU, un classement semblable à celui de l’ITU et des formats de course et profils de parcours comme ceux de l’ITU. Elle fonctionne pour les catégories junior et des moins de 23 ans, telles que définies par les règles de l’ITU.

La série a été divisée en un système à quatre niveaux pour déterminer les points et les exigences des courses.

Source: Triathlon Canada

La délégation québécoise composée de seize athlètes juniors revient d’Edmonton avec un titre national au relais par équipe mixte et plusieurs apprentissages pour ce groupe d’athlètes prometteur.

 

Du succès dans l’épreuve individuelle

Le week-end a d’abord bien débuté avec une bonne performance collective dans l’épreuve individuelle de la Série nationale de développement junior et U23 présentée le samedi. Disputée sur format super-sprint (300m natation, 8,8km vélo et 1,2km de course), l’épreuve comportait son lot de défis avec un parcours de vélo exigeant et une longue course entre la natation et la zone de transition. Noémie Beaulieu (Espoirs de Gatineau) et Maïra Carreau (Indépendant) se sont démarquées en prenant les deux premières positions de l’épreuve. Sarah Hamel (Triomax Jr) et Marie-Ange Hébert (Hippocampes) ont également percé le top en terminant respectivement 7e et 10e.

Chez les hommes, le niveau était relevé avec la présence de quatre Américains et plusieurs athlètes d’âge U23. Nicolas Harvey et William Nolet (Rouge et Or) ont sprint jusqu’à la toute fin pour terminer aux 5e et 7e rang. Cinq autres représentants du Québec ont conclu dans le top 20 sur la quarantaine d’athlètes participants.

Tous les résultats sont disponibles ici.

 

Le Québec défend son titre de champion national

Dimanche s’est tenu le championnat canadien de relais par équipe mixte sur le même parcours et les mêmes distances que la Série mondiale de relais présentée quelques heures plus tard. L’équipe composée de Noémie Beaulieu, William Nolet, Isla Britton et Nicolas Harvey a livré une chaude lutte aux équipes de Colombie-Britannique et Alberta pour finalement s’emparer de la victoire. Le Québec avait trois autres équipes en lice qui ont toute fourni un bel effort collectif. Malheureusement, d’importants ratés techniques ont entraîné le retrait de toutes les équipes qui s’étaient fait prendre un tour par la première équipe (États-Unis) et la grande majorité des formations n’ont pu compléter le relais.  C’est donc un bilan positif pour ce groupe d’athlètes qui étaient encadrés par les entraîneurs Kyla Rollinson, Félix Lévesque-Pero et Francis Sarrasin Larochelle. Outre les performances, les athlètes ont développé une cohésion d’équipe remarquable et acquis plusieurs outils dans la préparation et l’approche d’une course à l’étranger.

Enfin, le Québec ajoute un quatrième titre sur une possibilité de cinq cette saison après les victoires de Jérémy Briand (élite homme), Karol-Ann Roy (élite femme) et Alexandrine Coursol (junior femme) remportées il y a deux semaines à Kelowna.

Amélie Kretz et Alexis Lepage en pleine qualification olympique

C’est ce week-end que se déroulera l’avant-dernière étape de la Série Mondiale de triathlon à Edmonton. Amélie Kretz et Alexis Lepage seront encore une fois au départ de l’épreuve individuelle le samedi sur distance sprint, puis sur le relais par équipe mixte dimanche. Ils tenteront de réaliser le meilleur résultat possible sur les deux épreuves qui sont d’une grande importance dans le processus de qualification olympique. Les deux athlètes ont très bien performé dans les deux derniers relais, aidant l’équipe canadienne à terminer 4e à Nottingham et 5e  aux championnats du monde à Hambourg il y a dix jours à peine. L’action sera diffusée sur https://www.triathlonlive.tv

 

La prochaine génération aux Championnats canadiens de relais par équipe mixte 

En marge de la Série mondiale se tiendra une épreuve individuelle sur distance super sprint pour les athlètes junior et U23 de même que les Championnats Canadien de relais par équipe mixte. Le Québec pourra compter sur une importante délégation de quatre équipes. Les seize athlètes sélectionnés proviennent des quatre coins de la province et en seront pour la plupart à leur première expérience sur la scène nationale. C’est une belle opportunité pour eux d’apprendre et de performer en contexte de compétition à l’étranger, d’autant qu’ils font partie de la prochaine génération d’athlètes qui formera l’équipe du Québec junior puis celle des Jeux du Canada en 2021. Les athlètes seront encadrés par les entraîneurs Kyla Rollinson (Tri-o-Lacs), Félix Levesque-Pero (Rouge et Or) et Francis Sarrasin Larochelle (Triathlon Québec).  Voici la liste des athlètes formant la délégation aux Championnats canadiens de relais par équipe mixte.

 

Femmes

Hommes

Noémie Beaulieu (Espoirs de Gatineau)

Nathan Grondin (Rouge et Or)

Isla Britton (Indépendante)

Nicolas Harvey (Rouge et Or)

Maïra Carreau (Indépendante)

Jérémy Lajoie (Rouge et Or)

Sarah Hamel (Triomax Junior)

William Nolet (Rouge et Or)

Marie-Ange Hébert (Hippocampe)

Loïc Poulin-Desjardins (Triomax Junior)

Raphaëlle Leblond (Rouge et Or)

Benjamin St-Pierre (Triomax Junior)

Clara Normand (Tri-o-Lacs)

Émile Tétreault (Triomax Junior)

Justine Grimard-Spalding (Triosisko)

Michael Simard (Trimemphré)

 

 

Sport Québec à annoncé ce midi les 57 finalistes en vue du 46e Gala SPORTSQUÉBEC qui aura lieu le 8 mai 2019.

3 nominations touchant le triathlon ont été annoncées. Noémie Beaulieu et Jérémy Lajoie sont en nomination comme athlète féminine/masculin niveau québécois, tandis que le  Triathlon de Gatineau est en nomination comme Événement canadien.

Les candidats finalistes se sont démarqués pour la qualité de leurs performances et pour l’ensemble de leurs réalisations accomplies entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018,

Le comité de sélection était constitué de Claudine Douville (RDS), Ann Dow (ex-athlète internationale en water-polo), Lu Bonnet (Institut national du sport du Québec), Côme Desrochers (Excellence sportive Québec et Lévis), Éric Gaudette-Brodeur (Sportcom), Émilie Roy (Excellence sportive Sherbrooke), Donald Dion (ex-entraîneur en plongeon) et de Luc Fournier (SPORTSQUÉBEC).

Noémie Beaulieu

Classement du circuit provincial, Championnat québécois, Jeux du Québec, Noémie Beaulieu a tout raflé sur son passage en 2018. La Gatinoise a démontré l’an dernier qu’elle serait assurément à surveiller au cours des années à venir.

Jérémy Lajoie

Ce triathlète a non seulement brillé sur la scène québécoise, mais il s’est aussi démarqué à l’étranger. Triple médaillé d’or aux Jeux du Québec de Thetford Mines, Jérémy Lajoie a remporté plusieurs étapes de la Coupe Québec en catégorie jeunesse, ainsi que des courses en Floride et une en Australie.

Triathlon de Gatineau

La 27e édition du Triathlon de Gatineau a été l’hôte des Championnats des athlètes des Forces armées canadiennes. Près de 1000 athlètes de niveau élite ou de groupe d’âge se donnent rendez-vous au Parc du Lac Leamy à tous les ans pour cette course dont les profits sont remis au Club Espoir, le club local de triathlon des jeunes de Gatineau.