Économisez 10$ avant le 1er janvier

Afin d’économiser 10$, nous vous invitons à devenir membre ou à renouveler votre adhésion à Triathlon Québec avant le 1er janvier 2019. Nous vous rappelons que Triathlon Canada a communiqué une hausse de tarif de 10$ pour les 16 ans et plus et de 3$ pour les plus jeunes. Cette hausse sera effective au 1er janvier 2019. Votre adhésion annuelle peut être renouvelée jusqu’à 6 mois avant sa date d’échéance.

Dites adieu aux frais de participation

Grande nouveauté cette année ! Afin d’offrir un avantage supplémentaire aux membres de Triathlon Québec, dès 2019, nous éliminerons les frais de participation chargés lors d’une inscription individuelle à un événement. À titre indicatif, ces frais varient entre 2 et 6$ par inscription.

Plusieurs avantages à être membre

En plus de soutenir le développement du triathlon au Québec, de bénéficier d’une assurance responsabilité civile et accident et d’une multitude de rabais en boutiques, être membre de Triathlon Québec vous permet d’économiser le frais d’adhésion d’un jour qui varie entre 20$ et 35$ pour chaque inscription individuelle à une course.

Pour en savoir plus sur les avantages d’être membre

Il y a de fortes chances que vous ayez, à un moment de votre vie, pratiqué les trois disciplines du triathlon. En effet, étant enfant, vous avez naturellement nagé dans une piscine, appris à rouler à vélo et à courir en vous amusant! Sans le savoir, vous avez d’emblée été initiés au triathlon dès votre plus jeune âge.

Le triathlon est l’enchaînement de trois des sports les plus populaires au monde : la natation, le vélo et la course à pied, sur des distances qui varient selon plusieurs facteurs y compris l’âge des participants. De nombreux événements accessibles à tous ont lieu au Québec. On peut même les faire en équipe ou en famille! Plus encore, de nouvelles pratiques de sports enchaînés existent et font partie intégrante de la pratique du triathlon.

Vous n’êtes pas encore convaincus? Consultez la page des distances de course ci-bas afin de constater à quel point le défi est plus accessible que jamais!

 

http://www.triathlonquebec.org/sample-page/le-triathlon/distances-de-course/

 

LE PREMIER SOMMET DU SPORT DE HAUT NIVEAU DE MONTRÉAL CRÉE UN ENGOUEMENT INÉGALÉ POUR PROPULSER LE SPORT DANS LA MÉTROPOLE QUÉBÉCOISE

La dernière journée de la première édition du Sommet du sport de haut niveau de Montréal s’est conclue hier au complexe sportif Claude-Robillard. C’est plus de 250 intervenants du milieu sportif qui ont participé à cet événement organisé par Excellence sportive de l’île de Montréal (ESIM) visant à amener le sport de haut niveau vers de nouveaux sommets. 

Les coprésidents d’honneur de ce Sommet étaient messieurs Denis Coderre, maire de Montréal, et Richard W. Pound, président d’ESIM et nageur olympique aux Jeux de Rome (1960). 

« Je suis impressionné par l’engouement sportif de Montréal à chaque fois que je reviens au Québec. Comparativement à d’autres villes internationales, on sent clairement que Montréal est une ville Olympique » a commenté Dominick Gauthier, conférencier de clôture du Sommet.

« Cette démarche de consultation, réalisée au cours des derniers mois et des deux journées intensives d’échanges, ont permis aux partenaires d’ESIM d’identifier les prochaines actions à prendre, tous ensemble » a mentionné Raymond Côté, président du Sommet et secrétaire-trésorier d’ESIM. 

Le comité Synergie d’ESIM a été mandaté afin de faire le suivi des différentes actions prioritaires retenues par les participants du Sommet.

Deux événements en un

Mardi soir, ESIM et la Ville de Montréal ont profité de la tenue du Sommet, pour rendre hommage aux athlètes d’ici qui se sont illustrés sur la scène internationale lors du Souper des Champions. Parmi les athlètes sur place, notons entre autres la présence de plusieurs personnalités sportives : la surfeuse des neiges, Caroline Calvé, l’ancien joueur de baseball Derek Aucoin, la quadruple médaillée olympique Émilie Heymans et le boxeur Jean Pascal. Une vingtaine d’Olympiens et Paralympiens de Rio étaient également présents dont la joueuse de tennis Eugenie Bouchard et les deux médaillées Sandrine Mainville et Katerine Savard. 

À propos d’ESIM
ESIM a pour mission de contribuer au développement du sport de haut niveau et au rayonnement de l’île de Montréal en travaillant sur trois axes de façons distinctes (athlète, événement, synergie).

-30-

Information :
Vincent Dumas
Agent de communication
Excellence sportive de l’île de Montréal
514-773-7334
vdumas@esimontreal.ca

photo ccssq 2Chiropratique du sport – Bilan de la saison de Triathlon 2016

Par Joany Marcotte, chiropraticienne DC

Depuis 5 ans, Triathlon Québec est associé avec le Conseil de Chiropratique des Sciences et du Sport du Québec (CCSSQ) dans le but d’offrir aux triathlètes des soins de qualités et un accès rapide à des conseils d’un professionnel de la santé spécialisé dans le domaine du sport. Ainsi, lors des compétitions faisant partie de la Coupe Québec, une équipe de 2 à 3 chiropraticiens pratiquant en milieu sportif étaient présents pour répondre aux besoins des athlètes.

Cette année, 18 chiropraticiens bénévoles se sont dévoués afin de faire profiter les athlètes de leur expertise en leurs offrant des soins attentionnés lors des 8 épreuves de la Coupe Québec.

Voici encore cette année quelques statistiques de nos traitements lors de la saison 2016.

Nombre de traitements total: 250

Femme: 48%

Homme: 52%

Groupe d’âge le plus fréquemment traité: 20 ans et moins

bilanchiropratique2016

Nous sommes donc en mesure de constater qu’encore une fois cette année, plusieurs athlètes ont bénéficié de cette collaboration. De plus, nombreux sont les athlètes qui ont témoigné leurs reconnaissances envers nos chiropraticiens sur les différents événements de la Coupe Québec.

Pour avoir un maximum d’informations sur la prévention et le traitement des blessures en triathlon, n’hésitez pas à lire nos chroniques précédentes qui sont toutes présentes en ligne sur le site de Triathlon Québec.

Nous serons de retour l’an prochain, alors n’hésitez pas à faire appel à nos services et surtout, dites-le à vos amis triathlètes!

L’équipe du Conseil Chiropratique des Sciences et du Sport (CCSSQ) ainsi que tous les chiropraticiens bénévoles lors des différents triathlons vous souhaite à tous une bonne fin de saison! À l’an prochain!

 

Dre Joany Marcotte, Chiropraticienne

Coordonnatrice provinciale CCSSQ-Triathlon Québec

Triathlon Canada accueille Kim Van Bruggen à titre de nouvelle directrice exécutive

—La chef d’entreprise reconnue définira la nouvelle ère du triathlon canadien sous le signe de l’excellence—

VICTORIA—Après une vaste recherche nationale, Triathlon Canada a puisé à même son patelin de Victoria pour trouver sa nouvelle directrice générale.  Chef d’entreprise accomplie, Kim Van Bruggen, se joindra à Triathlon Canada le 1er novembre pour mener l’organisme national de sport à une nouvelle ère.

Van Bruggen a été présidente et chef de la direction du Groupe Acumen Communications pendant plus de 17 ans, où elle mené l’entreprise à l’avant plan des firmes de relations publiques et d’engagement de Victoria.  Van Bruggen a fait preuve de leadership et été la conseillère principale pour tous les niveaux de gouvernement, les organismes d’État, les secteurs privé et sans but lucratif en période de crise, de transition et de transformation lorsqu’elle était avec Acumen.

Débutant sa carrière en tant que journaliste, Van Bruggen a fait le saut vers la communication du domaine des de médias lorsqu’elle elle a commencé à travailler pour les grands événements sportifs, y compris les Jeux du Canada, les Jeux du Commonwealth et, plus récemment, la candidature de Vancouver-Whistler 2010, ainsi que les Jeux olympiques d’hiver dans sa province natale.

«Kim est une dirigeante dynamique, passionnée, décisive et pragmatique qui a prouvé sa performance dans le monde des affaires et du sport», a déclaré Les Pereira, président de Triathlon Canada.  « Elle se démarque par le mélange unique de ses expériences, ses qualités de leadership et sa compréhension des défis et des possibilités de notre sport. »

Travaillant avec une équipe de personnes hautement dévouées à Triathlon Canada, on se fiera à Van Bruggen pour amener les meilleures pratiques d’entreprise du monde des affaires pour reconstruire la culture gagnante de Triathlon Canada.

«Je connais et je comprends les défis que Triathlon Canada aura à surmonter, mais j’ai également l’énergie, la détermination et les compétences pour contribuer positivement et bâtir une organisation axée sur l’équipe, l’intégrité et surtout, l’excellence», a déclaré Van Bruggen.  « Afin d’inspirer l’excellence, nous devons démontrer une excellence organisationnelle. Si ces principes de base sont au cœur de tout ce que nous faisons, nous atteindrons nos objectifs et célèbreront plus de médailles pour le Canada dans toutes les disciplines de compétition. »

L’une des principales priorités de Van Bruggen sera la création d’une structure organisationnelle solide afin de fournir les outils et les ressources nécessaires aux athlètes, aux entraîneurs et au personnel pour atteindre leurs objectifs.

«Je crois fermement qu’une fondation solide qui nous permettra de continuer à nous développer se traduira par des performances gagnantes autant sur le terrain qu’à l’extérieur, » a déclaré Van Bruggen. «Nous devons travailler en équipe de façon assidue pour maintenir nos relations existantes, tout en étant novateurs pour attirer des nouveaux partenaires à la famille du triathlon qui partagent notre vision d’aider tous nos athlètes – de l’élite aux groupes d’âge – à avoir du succès sur la scène internationale. »

Le triathlon n’est pas inconnu à Van Bruggen, puisqu’elle a participé à son premier triathlon, suivi de plusieurs autres, il y a plus de 30 ans à Victoria et l’a vu évoluer en ce qu’il est devenu aujourd’hui.  Il s’agit pour elle de boucler la boucle puisqu’elle mariera son amour pour le sport avec ses compétences en tant que chef d’entreprise et communicatrice.

« C’est cadeau que de pouvoir allier les passions de ma vie personnelle et professionnelle afin de contribuer et faire la différence dans un sport qui me tient à cœur », a ajouté Van Bruggen.  «Je crois sincèrement que nous avons une occasion incroyable devant nous pour bâtir sur les succès de notre riche héritage et façonner un avenir meilleur pour la prochaine génération d’athlètes d’élite. »

Triathlon Canada est l’organisme directeur du triathlon au pays.  Le triathlon est reconnu comme sport olympique depuis l’an 2000 et comme sport paralympique depuis les Jeux de 2016.  Le mandat de Triathlon Canada est de promouvoir, de cultiver, d’organiser et de développer le sport et ses disciplines connexes au Canada.  Pour plus d’informations à propos de Triathlon Canada, veuillez visiter www.triathloncanada.com.

 

*****

POUR DES RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES:
Chris Dornan

Médias et relations publiques

Triathlon Canada

T: 403-620-8731

Une journée d’identification se tiendra le 19 novembre prochain au Complexe Sportif de Terrebonne. En plus de prendre part à une épreuve de course à pied et de natation, les athlètes auront la chance de rencontrer les meilleurs athlètes québécois, notamment les olympiennes Amélie Kretz et Sarah-Anne Brault.

L’activité est ouverte à tous les athlètes de 12 à 19 ans qui aspirent à prendre part aux divers programmes de Triathlon Québec à court ou long terme. Les temps réalisés lors de cette journée et les performances de la saison 2016 servent à sélectionner les athlètes sur divers projets, par exemple les camps de perfectionnement, le Projet Winnipeg, les équipes du Québec développement et régulière.

FB_IMG_1470897572171Sur l’heure du midi, les athlètes auront la chance d’assister à une conférence interactive avec les olympiennes Amélie Kretz et Sarah-Anne Brault ainsi que le vice-champion du monde junior Charles Paquet et le champion panaméricain sprint senior Xavier Grenier-Talavera.

Voici l’horaire de la journée :

9h00 à 9h15 – Accueil des athlètes au Complexe Sportif de Terrebonne, situé au 2485 Boulevard des Entreprises, Terrebonne, QC J6X 4J9.

9h30 à 11h30 – Période de réchauffement et de tests de course à pied – 1500m (U13 et U15) ou 3000m (Juniors)

11h45 à 13h15 – Dîner-conférence avec les athlètes internationaux

14h00 à 16h30 – Période de réchauffement et de tests de natation – 400m pour tous.

17h00 – Cocktail et Gala annuel de Triathlon Québec – Hôtel Impéria de Terrebonne

Cliquez ici pour vous inscrire !

 

 

Voici la liste des finalistes pour le Gala Triathlon Québec 2016. Nous remercions toutes celles et ceux qui ont soumis leur candidature. Nous avons reçu plus d’une cinquantaine de candidatures, toutes aussi intéressantes les unes que les autres! Nous n’avons pas besoin de vous dire que la délibération n’a pas été de tout repos…

Deux mentions spéciales ont été décernées cette année. Voir tout en bas de l’article pour tout savoir!

Visitez cette page pour tous les détails sur les candidatures au Méritas 2016. Les gagnant-e-s seront dévoilés lors du Gala annuel de Triathlon Québec samedi le 19 novembre prochain, à Terrebonne.

Achetez vos billets ici dès maintenant!

Voici les finalistes pour les différentes catégories :

Officiels

  • Caroline Gélinas: Son expérience en tant qu’athlète l’aide beaucoup à se mettre dans la peau des participants. Elle fait ainsi preuve de jugement dans sa prise de décisions. Caroline est officielle de niveau national depuis 2015. Outre son implication à titre d’officielle, elle est aussi impliquée bénévolement au Triathlon de Verdun et au Triathlon International de Montréal.
  • Claude Boivin: Claude est un nouvel officiel à Triathlon Québec, c’est en quelque sorte la recrue de l’année, lui qui est très méticuleux dans l’application des règlements. Il a été très impliqué sur plusieurs événements, entre autres lors des 4 jours des Jeux du Québec à titre d’officiel bénévole.
  • Éric Prégent: Éric est toujours présent, avec sa bonne humeur! Son aide est précieuse pour l’équipe d’officiels, et sa présence aux Jeux du Québec à titre d’officiel bénévole a été des plus appréciée. Entraineur à Tri-o-lac, c’est un modèle pour les athlètes de son club. Outre son implication dans le triathlon, il est très impliqué dans le sport en général, en tant que président du circuit Endurance.
  • Pierre Jeannotte: Pierre ne compte pas son temps quand il est le moment de s’impliquer! Il est toujours présent, du montage au démontage, et ce, sur les 24 événements sur lesquels il a été impliqué cet été. On peut ainsi dire qu’il est toujours prêt à aider! En plus, il est la grande majorité du temps assigné en tant que délégué technique ou officiel en chef sur les plus grosses compétitions au Québec. Officiel de niveau national depuis 2015, il était aussi présent aux Jeux du Québec à titre d’officiel bénévole.

Athlète Groupe d’âge Femme

  • Annie-Claude Gaudet: Annie-Claude a remporté la Coupe du Québec 2016, en plus d’être championne canadienne toutes catégories à Ottawa. Elle a terminé au premier rang des épreuves Coupe du Québec à Gatineau, Magog, Duchesnay et terminé 2e au Triathlon International de Montréal.
  • Lucie Turcotte: Nageuse de niveau national ayant participé aux essais olympiques pour les jeux de 1988, Lucie Turcotte pratique le triathlon de façon constante depuis plus de 25 ans dans les différents pays où elle a habité. Depuis ses débuts, Lucie se classe en tête du classement féminin et groupe d’âge. Depuis son retour au Québec en fin 2013, elle s’est notamment classée 2e F45-49 dans la coupe du Québec en 2015 et devrait se classer 1ere F50-54 en 2016 (1ere GA dans 7 triathlons). Pour ses 50 ans, elle décide de s’entrainer pour l’Ironman du Mont-Tremblant ou elle termine 2e de son GA et se classe pour le championnat mondial Ironman à Kona. Elle revient tout juste de Kona ou elle a complété l’épreuve avec succès.
  • Nathalie Boulet: Membre de Tribut depuis sa fondation elle est reconnue auprès de l’ensemble des membres. Elle est cette personne qui fait la différence auprès d’un groupe.  Elle est attentionnée et a toujours les bons mots pour chaque personne. Nathalie n’est pas une athlète depuis toujours . Il y a 9 ans, avec une famille de 3 enfants, la plus jeune avait 4 ans, elle a pris la décision d’intégrer l’activité physique à sa vie.  Elle a joint le club Tribut et elle n’a jamais abandonné. Suite à sa qualification à Magog au Championnat mondiaux ITU à Cozumel, elle a mis toute l’énergie pour relever ce défi.  Sous les conseils de son entraineur, Sean Lajeunesse, elle a suivi rigoureusement son plan d’entraînement.  C’est par sa détermination et son assiduité qu’elle a pu atteindre un niveau qu’elle n’avait jamais envisagé. Ses résultats : 2 ième de la coupe du Québec 2016 / 4 ième au Championnats mondiaux ITU Cozumel.

Athlète Groupe d’âge Homme

  • Alexandre Lavigne : Alexandre Lavigne a connu une saison de rêve dès sa première année en duathlon. Il a réussi à atteindre ses objectifs grâce à sa rigueur à l’entrainement tout au long de l’année, tant avec son vélo qu’avec ses espadrilles de course. Il a été invaincu à toutes les Coupes du Québec de duathlon auxquelles il a participé, en plus de décrocher la médaille de bronze au championnat canadien de duathlon longue-distance et la médaille d’or au championnat canadien de duathlon sprint. Alexandre est un bel exemple pour les autres athlètes de la province étant donné qu’il concilie très bien ses études en médecine et son sport de haut niveau, et ce, en étant toujours de bonne humeur.
  • Pierre Heynemand : Pierre Heynemand a accumulé les performances cette saison à sa première année de retour après avoir connu un grave accident en 2015. Outre sa participation à plus de 12 événements sur le territoire québécois, Pierre a aussi complété 4 Ironman en moins de 9h45 chacun. Il est impliqué au programme sport étude triathlon à Joliette et entraîneur de spinning de Jet Triathlon. Il est également très impliqué dans la communauté, directeur d’école secondaire, il est derrière le slogan “Reste à l’école”. Il s’implique dans plusieurs causes, entre autre dans les campagnes de don de sang, auprès de Lucan, a participé au 6h en coeur et au 24h de course pour le cancer du cerveau.
  • Robin Tétreault : Robin est avant tout un père de famille de 5 enfants, dont 4 font également de la compétition en triathlon. Il est également associé d’un important cabinet de comptables. Il réussit à équilibrer une vie familiale, une vie professionnelle exigeante et un niveau de performance respectable en triathlon. Durant l’année, il réussit à s’entrainer quelques heures par semaine, souvent avec ses enfants. Robin a encore accumulé les succès sur la scène québécoise et canadienne. En effet, à l’âge de 42 ans, il a terminé 2e de la coupe du Québec autant en Triathlon qu’en duathlon derrière des adversaires beaucoup plus jeunes que lui. Avec ses 2 fils, il a aussi remporté le triathlon sprint de Montréal en équipe. Il est une source d’inspiration pour ceux qui l’entourent et un athlète investi, sérieux et déterminé. Il est un exemple à suivre.

Athlète Jeunesse féminin

  • Noémie Beaulieu : Quatre victoires dans la Coupe du Québec U13, 4e place aux Jeux du Qc à l’épreuve individuelle et une médaille d’or dans le relais par équipe mixte , gagnante du classement cumulatif de la Coupe du Québec U13.
  • Alexandrine Coursol : Triple médaillée aux Jeux du Québec (deux d’argent et une de bronze), médaillée d’argent de la Coupe du Québec de Joliette.
  • Claudelle Dumas : Double médaille d’or aux Jeux du Québec, vice-championne provinciale, deux médailles d’or en Coupe du Québec et gagnante du classement cumulatif de la Coupe du Québec U15.
  • Élizabeth Lemieux : Championne provinciale U15, médaillée d’argent aux Jeux du Québec à l’épreuve individuelle et à la Coupe du Québec de Magog.

Athlète Jeunesse masculin

  • Fabrice Arguin : Triple médaillé de bronze aux Jeux du Québec, Gagnant de la Coupe du Québec de Magog et médaillé d’argent à la Course jeunesse d’Ottawa, de la Coupe du Québec de Joliette et de Victoriaville
  • Cédric Beaulieu : Triple médaillé d’or aux Jeux du Québec, Gagnant de la Coupe du Québec de Joliette, médaillé d’argent à la Coupe du Québec de Drummondville et de bronze à celle de Victoriaville.
  • Félix Quirion : Vice-champion provincial U15 à Verdun, médaillé de bronze à la Coupe du Québec de Joliette.
  • Léo Roy : Champion provincial U15 à Verdun et gagnant du classement cumulatif de la Coupe du Québec U15, triple médaillé aux Jeux du Québec (deux médailles d’argent et une de bronze), gagnant des Coupes du Québec de Drummondville et Victoriaville.

Athlète Junior féminin

  • Andréanne Brière-Dulude : 6e au Championnat Canadien Junior (1ère Québécoise), 7e à la Série nationale junior de MTL (1ère Québécoise), 18e championnat Nord-Américain Junior de Saraosta et 21e à la Coupe du Monde de Salinas.
  • Annie-Kim Labarre : Vice-champion provinciale, 11e au Championnat Nord-Américain Junior et 13e au Championnat Canadien Junior. Annie-Kim est aussi un exemple de persévérance après une série de blessures en 2015 et une commotion cérébrale au début de l’été 2016.
  • Kamille Larocque : Championne provinciale Junior à Verdun, gagnante de la Série Grand Prix de Drummondville et du classement cumulatif de la Série Grand Prix chez les Juniors à sa toute première année dans cette catégorie. Elle termine aussi 8e aux Championnats Canadiens Juniors.

Athlète Junior masculin

  • Pavlos Antoniades : Vice-champion provincial, gagnant de la Série nationale Junior d’Edmonton, médaillé de bronze au Championnat Nord-Am Junior, 20e au Championnats panaméricains juniors malgré une chute à vélo. Bref, une impressionnant première année chez les juniors pour Pavlos.
  • Edmond Roy : 11e au Championnat Canadien Junior (2e Québécois) et 14e à la Série Nationale Junior de Montréal. Edmond revient de loin, il a subi grave accident de la route à l’été 2015 qui a mis un terme à sa saison. Il se distingue par sa ténacité, son leadership et son éthique irréprochable sur les projets provinciaux.
  • Charles Paquet : Vice-Champion du monde Junior, Champion panaméricain junior, Champion Canadien, Champion provincial et gagnant de la Série Grand Prix 2016.  Que dire de plus devant un palmarès aussi impressionnant…?

Athlète Élite/Pro féminin

  • Sarah-Anne Brault : 42e aux Jeux Olympiques de Rio , 32e à la Grande Finale de la Série Mondiale à Cozumel, 13e à la Série Mondiale de  Yokohama et médaillée de bronze à la Coupe continentale de Malmo, Suède.
  • Amélie Kretz : 34e aux Jeux Olympiques de Rio, 8e à la Série Mondiale de Yokohama, 6e à Coupe du Monde de New Plymouth et médaillée d’argent à la Coupe continentale de Malmo, Suède.
  • Stéphanie Roy : À sa première année sur le Circuit pro 70.3, elle termine 4e au 70.3 Timberman, 6e au 70.3 Augusta et 7e au 70.3 Tremblant.  Elle pointe présentement au 36e rang du classement mondial pro 70.3 pour 2017.

Athlète Élite/Pro masculin

  • Xavier Grenier-Talavéra : Champion panaméricain senior sprint à Sarasota en Floride, Médaillé d’argent à la Coupe continentale de Clermont, 9e aux Championnats du Monde U23, 14e à la Coupe du Monde de Montréal et 19e à la Série Mondiale d’Edmonton.
  • Antoine Jolicoeur Desroches : 7e au 70.3 Timberman, 9e à 70.3 Tremblant et Raleigh, 11e au 70.3 de Miami. Il est passé trois fois sous les 4h00 sur la distance demi-ironman cette année.
  • Alexis Lepage : 26e aux Championnats du Monde U23, 27e à la Série Mondiale de Leeds et 36e à celle d’Edmonton , 7e à la Coupe Continentale de Wollongong et 13e à Holten.

Club

  • Capitale Triathlon: Le club Capitale Triathlon à compté 156 membres actif en 2016. Ce club a cette année développé sont volet natation avec orientation spécifique en triathlon. Un volet jeunesse incluant un volet développement junior haute performance a également vu le jour avec Kathy Tremblay comme mentor. Le club Capitale Triathlon co-organise également 2 événements fédérés: le triathlon Lac Beauport ainsi que le Triathlon Duchesnay. Capitale Triathlon à aussi une fondation jeunesse nommé «  Courir c’est capital », dont les profits amassés sont versés en totalité aux jeunes. Capitale Triathlon aura également, en 2017, son programme parascolaire à l’école Saint-Jean-Eudes à Québec. Un esprit d’amélioration de la performance dans un cadre amical et motivant. Un club en pleine expansion, un club impliqué!
  • Club de triathlon Memphrémagog : Le club de triathlon Memphrémagog est soucieux d’offrir des services aux athlètes de tous les âges et de tous les niveaux en triathlon. Ainsi, les 160 membres, âgés de 6 à 67 ans s’intéressant aux épreuves « découvertes », jeunesse, développement, junior, groupe d’âge, de distance sprint à Ironman, sans oublier la coupe du Québec, le grand Prix, les différentes qualifications pour les championnats du monde, les championnats du monde ITU et Ironman. Que ce soit comme bénévoles ou athlètes, les membres du club sont très impliqués dans le développement du triathlon. En 2016, ils ont accompli les exploits suivants : organiser 5 mini-triathlons ou duathlons pendant le printemps et l’été, organiser le Trimemphré, organisé le camp espoir régional de Triathlon-Québec et mettre sur pied pour la première année un camp de jour pour initier les jeunes au triathlon. Ils ont également remporté le championnat des clubs de la coupe du Québec.
  • Tri-o-Lac : En 2016, le club s’est démarqué notamment via deux volets : Le développement et le support aux  athlètes d’élite avec une participation record à différentes compétions provinciales, nationales et internationales; et le développement de saines habitudes de vie dans la région de Vaudreuil-Soulanges par une offre variée et des activités rassembleuses dont le Défi Tri-O-Lacs.
  • UL Québec : Le club de l’Université Laval soutient la progression d’athlètes de niveau international sur courte et longue distance, permet aux jeunes de décourvir le triathlon (volet jeunesse) et de s’y perfectionner (volet sport-étude), offre un bon service aux atlhètes amateurs et est l’organisateur du triathlon de Québec et ainsi que d’un aquathlon.

Événement 800 participants et moins

  • Duathlon de Boucherville : La Ville de Boucherville a organisé en 2016 la 1re édition du Duathlon de Boucherville qui a remporté un vif succès avec un total de 573 participants. Sous la présidence d’honneur de la médaillée olympique bouchervilloise Sandrine Mainville, cet événement sportif caritatif aura permis de remettre un montant de 11 000 $ à chacun des deux organismes humanitaires de Boucherville suivants : le Centre de répit-dépannage Aux Quatre Poches et la Maison de soins palliatifs Source Bleue. Le Duathlon de Boucherville a su se démarquer grâce à une organisation remarquable, une forte participation bénévole, une vocation sociale, une campagne promotionnelle ciblée et l’implication de nombreux partenaires locaux.
  • Triathlon de Charlevoix : Bénéficiant en 2016 d’une température idéale, le triathlon de Charlevoix a su consolider et peaufiner tous les aspects de l’évènement.  Notons la diversité de la programmation qui a permis aux sportifs de tous les âges de participer (de 3 ans à 78 ans!) ainsi que les aspects logistiques et techniques de l’évènement qui ont atteint un haut standard d’efficacité cette année.  L’évènement fût réglé au quart de tour et la nouvelle façon de souligner les gagnants fût très appréciée.  On ne peut passer sous silence la qualité des parcours de même que la qualité de l’acceuil et des bénévoles qui à chaque année laissent des souvenirs impérissables aux participants.
  • Triathlon Nitek Laser de Nicolet : Le triathlon Nitek Laser a connu tout un succès pour sa 9e édition, accueillant plus d’une centaine de participants supplémentaires qu’en 2015. Ayant pour mission de rendre accessible le sport au plus grand nombre, le comité organisateur a misé sur la qualité de l’accueil (bénévoles bien informés et enthousiastes) et l’accompagnement personnalisé proposé aux nouveaux adeptes. C’est d’ailleurs 244 personnes qui ont vécu leur premier triathlon chez nous, soit 46% de nos participants. De plus, nous avons innové en offrant deux cliniques gratuites d’initiation (35 participants 1 mois avant l’événement et 50 la veille). Par ailleurs, les deux FRJQ ont été très relevées avec un bon taux de participation, soit 42 athlètes. Nous avons également eu le souci de proposer des coûts d’inscription très abordables question de favoriser les familles. Enfin, notre site patrimonial séduit le participant, offre un parcours technique intéressant tant pour l’inité que le profane et charme les spectateurs par l’accessibilité facile aux divers parcours.
  • Triathlon de Pohénégamook: Le Triathlon Pohénégamook est un événement important pour la région du Bas St-Laurent et permet à la petite ville de Pohénégamook de se faire connaître dans toute la province. Effectivement, les athlètes ont profité de la fin de semaine de trois jours afin de parcourir le chemin depuis Montréal, Chicoutimi ou même le Nouveau-Brunswick avec leurs familles et ainsi profiter des nombreuses activités qu’offre le Centre de villégiature Pohénégamook Santé Plein Air 2.0 Le Triathlon Pohénégamook en était à sa deuxième édition cette année et malgré que l’événement ait accueilli deux fois plus de participants que lors de la première édition, l’atmosphère familiale, participative et proche des gens fût encore une fois soulignée par l’ensemble des gens présents. Une première eu lieu lors de cette édition soit : la nage aux flambeaux. Une activité gratuite et ouverte à tous qui s’est déroulée à la tombée du jour vendredi le 1er juillet. Une belle initiative qui a pu mettre en valeur le merveilleux Lac Pohénégamook et les beaux couchés de soleil au-dessus des montagnes.

Événement 800 participants et plus

  • Triathlon de Gatineau : Le comité organisateur qui, en 2013, s’est donné comme mission de promouvoir et de développer la pratique du triathlon dans la région de l’Outaouais dans un contexte événementiel et de plaisir, s’est vu accueillir, encore une fois cette année un nombre record de participants. C’est donc dans une ambiance festive, sur un site unique du parc du lac Leamy, au cœur de la ville de Gatineau, et sous la bonne supervision de Mère Nature. Malgré la pluie (ou plutôt le déluge) de cette journée tant attendue par les athlètes et les coureurs, les initiés et les habitués ont su garder le sourire et terminer leur défi dans la bonne humeur.
  • Challenge Antoine-Maneau Triathlon Joliette : Le triathlon Joliette est maintenant rendu à maturité avec ses 220 bénévoles et ses 950 athlètes. Cette course marque depuis quelques années le début de la saison des triathlons en eau libre et est en quelque sorte celui qui met la table pour les événements à venir, ayant à chaque année à s’adapter aux nouvelles règles et à tester les nouvelles infrastructures de triathlon Québec. Malgré ces obstacles, l’évènement continue d’offrir un service hors pair aux athlètes à un prix plus que compétitif. Son parcours particulier (en rivière) avec ses multiples adaptations (natation élite, boucle de 10 km en vélo, natation en piscine pour les courses de jenes et d’initiation entre autres) montre bien la volonté du comité organisateur d’offrir une expérience particulière et mémorable. Cet événement, organisé par un club de triathlon, à notamment permis l’achat de vélos pour un programme de concentration au primaire et a permis le développement d’un nouveau sport-étude à Joliette.
  • Trimemphré : Le Trimemphré est devenu l’événement incontournable au Québec qui offre le triathlon pour tous. Toutes les disciplines, distances et âges sont offerts. L’événement a également offert 2 formations Mon premier triathlon, des médailles de participation à tous, une collation d’après-course complète ( les athlètes de longue distance ont même eu de la bière et de la pizza). Le site est impressionnant et sécuritaire. Il offre également des parcours exigeants et sélectifs en vélo. L’équipe d’organisation a montré son professionalisme depuis ces dernières années et l’équipe de bénévoles qui les entoure est très engagée. C’est le projet d’un club mais également de toute une communauté qui s’engage pour faire bouger le monde et faire vivre le triathlon à tous. Le Trimemphré souhaite développer un site permanent d’entrainement car de nombreux athlètes viennent à Magog tout l’été pour s’entrainer, de l’élite au groupe d’âge. L’impact économique du Trimemphré est de 1.085.000 $, ce qui en fait un événement majeur pour la région. Le Trimemphré recoit le Méritas du meilleur événement régional de l’Estrie depuis plusieurs années. Nominations également au Gala Sport Québec comme meilleur événement canadien de l’année 2014 et 2015.
  • Triathlon Sani Marc de Victoriaville : Ce sont 877 participants qui ont pris part à cette grande fête de l’activité physique qu’est le Triathlon Sani Marc de Victoriaville. Avec la présentation de la série Grand prix de Triathlon Québec, de la Coupe Québec en U13 et U15 et de la Coupe Québec en duathlon, l’élite était au rendez-vous. En plus d’être inspirante en permettant de voir à l’œuvre des athlètes de haut niveau, l’organisation du Grand Défi permet à des centaines de participants de vivre une première expérience de triathlon avec des formules adaptées telles que le triathlon découverte, les différentes distances en équipe et le triathlon inclusif avec des para-athlètes. Le Triathlon Sani Marc se distingue par son bassin qui offre une qualité d’eau parfaite. En outre, l’événement fait rayonner la région, puisqu’il attire des athlètes de 119 villes du Québec, ainsi que du monde entier. On a accueilli des participants provenant de l’Italie, du Mexique, de la France et des États-Unis.

Triathlon scolaire

  • Duathlon Académie Sainte-Anne : Il est rare qu’un événement soit nominé pour sa première édition, mais tous les ingrédients étaient présents à l’Académie Sainte-Anne à Dorval où 550 jeunes du primaire ont franchi le fil d’arrivée du duathlon scolaire organisé avec brio par l’enseignant Matthew Binder et son équipe. 

  • Triathlon scolaire de Beauharnois-Salaberry : Le Triathlon de Valleyfield, sous la coordination de Pierre Carry,  est à l’initiative de cet événement qui accueille chaque année près de 800 élèves de 4ème année . Cette année ce sont des élèves de la Commission Scolaire de la Vallée des Tisserands et de New Frontières, dans le cadre du programme Vie en Forme, qui ont réalisé leur triathlon au Parc Régional des îles de St Thimothée à Salaberry de Valleyfield.
  • Triathlon ESCT, secteur EHDAA : 220 jeunes de l’École secondaire de la Cité-des-Jeunes, à  Vaudreuil-Dorion ont participé cette année à ce triathlon qui est le seul événement au Québec qui se termine par la nage. Karl Therrien, l’organisateur du triathlon et professeur d’éducation physique, a su préparer ces jeunes à ce beau défi et s’entourer d’une super équipe pour la très belle organisation.

  • Triathlon NDL 2016 : Plus de 500 jeunes de l’école primaire Notre-Dame-De-Lorette à Pincourt ont participé à la 3ème édition du triathlon scolaire. Organisation et ambiance hors-pair de l’éducatrice physique Sophie Guay et son comité.

Entraineur Groupe d’âge 

  • Alain Labarre : Alain Labarre est le fondateur du Club Jet Triathlon. Il est l’entraineur chef de ce petit club qui, malgré ses 85 membres, avons obtenu la 2e position CQ des Clubs en Groupe d’âge. Cette belle position revient en grande partie à Alain Labarre. Il est le pilier de ce club et l’organisateur en chef du triathlon de Joliette. Il entraine autant les athlètes groupes d’âges, les élites et le sport-étude qu’il vient de mettre sur pied cette année. Alain a ce don de transmettre son savoir et d’amener les gens à s’entrainer avec rigueur dans une ambiance de plaisir et  d’humour. Cette qualité n’est pas donnée à tous les entraineurs et il le fait depuis 25 ans. Alain a cette capacité d’amener les gens à souffrir sans même qu’ils s’en aperçoivent. Il vit de cette passion et sait si bien la transmettre. Seulement cette année, il a amené plusieurs membres à ‘’vivre des premières’’ ( 1er tri, 1er demi-IM,…). Ce désir de vivre ce genre d’expérience part du plaisir que nous avons de nous entrainer avec Alain Labarre. Tout les membres se considèrent chanceux d’avoir un entraineur-chef comme lui et ce n’est pas un hasard que le club grossit année après année. Malgré son horaire chargé et l’implantation du sport-étude au cours de la dernière année avec 20 étudiants, il demeure disponible pour tous. Nous sentons l’amour de son sport et peu importe si l’athlète est élite ou débutant, il nous fait sentir à notre place.
  • Alain Picard : Outre le fait que son club soit passé de 30 à 140 athlètes cette année, Alain a subit deux importantes chirurgies cardiaques. Il est malgré tout revenu plus fort et motivé que jamais. Alain amène ses athlètes au-delà de leur propre perception des performances. Il manie l’art de nous amener à se dépasser physiquement et psychologiquement. Toujours en avance sur ses athlètes, il nous met en confiance par ses connaissances ainsi que son talent à motiver sa troupe et ce, peu importe le niveau de ses athlètes. C’est un entraineur patient à qui aucun détail n’échappe.
  • Jérôme Bresson: Jérôme entraine des athlètes de tous les niveaux pour qu’ils dépassent leurs objectifs. Sa philosophie est d’être proche de l’athlète afin que ce dernier puisse se sentir en confiance et afin d’adapter et d’individualiser au maximum ses entrainements. Avec 3 athlètes qualifiés pour le championnat du monde Ironman (un seul participant), plusieurs podium sur le 70,3 et l’Ironman de Tremblant, sur les coupes du Québec, ainsi que des améliorations individuelles importantes, la saison 2016 a été un succés sur toute la ligne. En parallèle, il développe le club de Triomax Jr afin de faire goûter à la relève de demain ce merveilleux sport.
  • Francis Bachand: Francis a fondé et tient les rênes de Capitale Triathlon depuis maintenant 4 ans.  Fort de sa propre expérience de triathlète et de ses nombreuses formations, ses acquis lui permettent de soutenir plus de 140 athlètes dans leur développement. Le club a su, au fil des ans, se démarquer grâce à son image unique et son développement continuel. Il a mit sur pied un volet jeunesse ainsi qu’une fondation nommé « Courir c’est Capitale » afin de soutenir ces mêmes jeunes. Francis est impliqué depuis bientôt 1 an sur les camps d’entraînement du Projet Winnipeg ainsi que les camps de développements en collaboration avec Triathlon Québec. De plus, il reste impliqué aux Jeux du Québec comme entraîneur depuis 2014. Il organise également 3 camps d’entraînement de performance outremer,  dont un ciblant les jeunes du Québec.  Il organise également deux triathlons d’envergure soit : Lac Beauport et Duchesnay. De plus, Francis rencontre de façon périodique,  les jeunes dans les écoles de la ville de Québec afin de parler sport… et de triathlon. Il travail actuellement sur un programme parascolaire de triathlon qui débutera en 2017. Étant millitaire à temps plein depuis 15 ans, il quittera en 2017 son emploi afin de vivre à temps plein de ses passions.

Entraineur développement/excellence 

  • Kyla Rollinson : Kyla a eu beaucoup de succès avec ses athlètes lors de la saison qui vient de se terminer, entre les différentes compétitions d’Émy Legault, Elisabeth Boutin et Xavier Grenier-Talavera au niveau internationale, elle a su suivre à distance Marie-Claudel Jeannotte et Véronique Demers pour qui elle avait trouvé des clubs français avec qui celles-ci sont allées s’entraîner tout l’été afin de leur permettre d’acquérir de l’expérience de course en milieu urbain. L’arrivée de Xavier au niveau WTS sous sa gouverne, sans compter qu’elle menait également de front la gestion des autres entraîneurs du club Tri-O-Lacs ainsi que Phoenix triathlon.
  • Daniel Soucy: Les résultats : Jeux du Québec : Élizabeth – Classement saison 2016 des athlètes du Club – Nombre d’athlètes en croissance dans la catégorie développement (U13 et U15) – Participation des athlètes du club à la Coupe Québec, à la série Grand Prix ainsi que la série nationale (Jeunesse et junior). Mise en place de plateaux techniques spécialisés hauts de gamme et ouverture de l’accès aux jeunes (préparateurs physiques cycle-training). Augmentation de 16 à 23 athlètes du programme de sport étude et ajout de deux nouveaux entraîneurs spécialisés en kinésiologie, en triathlon et en natation. Présence systématique aux compétitions où des jeunes participent : Coupe Québec, Jeux du Québec, Grand Prix, Championnat canadien. L’augmentation du nombre de jeunes de la région de Magog dans la discipline, et la qualité de leurs prestations.
  • Jérôme Bresson: L’année 2015/2016 a été une année charnière pour le développement du groupe Triomax Jr. Avec la création du sport-étude Triathlon, pas moins de 12 jeunes ont pu s’intégrer au programme avec les bons résultats qui en ont découlés. Participation au Jeux du Québec pour 4 athlètes (sur 6 possibles dans la région) et d’excellents résultats : 10ème / 12ème / 13ème au classement coupe du Québec U15 pour 3 filles et 7ème / 13ème et 14ème chez les gars U15, avec Catherine, Sarah et Arielle, Benjamin, Émile et Zavier. 2ème place pour la catégorie U13 homme avec Loïc. Dans la catégorie Junior, Laurie-Anne n’a pu exprimer son plein potentiel à cause d’une chute à Ottawa, mais gagne néamoins la course à Victoriaville chez les juniors (et 3ème à Drummondville).
  • Félix Lévesque-Péro: Création et développement d’un sport-études triathlon rattaché au club de triathlon Rouge et Or au cours des 2 dernières années. Il y a présentement 22 jeunes en provenance de 3 écoles dans le sport-étude. Passage de la 13e à la 4e position pour la Capitale-Nationale aux Jeux du Québec en 2 ans. Encadrement du groupe civil jeunesse et contribution à son développement (recrutement, optimisation de l’offre de service…). Encadrement et participation aux plans d’entraînement des élites du club incluant Charles Paquet qui a terminé 2e aux championnats du monde.
  • Charles Perreault: Charles a contribué au développement de plusieurs athlètes juniors et élites au courant de la saison 2015-2016. Notons particulièrement les performances de Charles Paquet qui ne cesse de nous impressionner depuis ses débuts avec Charles comme entraineur : Champion provincial, champion national, champion CAMTRI , Vice –Champion du monde. Charles a réussi à préparer Charles pour qu’il performe lors de la compétition la plus importante. Charles a réussi à jumeler le coaching d’un club de plus de 130 membres et développer des juniors et des élites. Il a encadré des camps d’entrainements, organiser des événements et il s’est impliqué au Québec en Triathlon.

Mentions spéciales

  • Triathlon International de Montréal: Le Triathlon International de Montréal vise à développer un leg pour le triathlon dans l’est du Canada par l’accueil d’un événement sportif international annuel au cours des prochaines années.  La venue d’une première Coupe du Monde de triathlon au Québec a permis aux élites québécois de participer à une course du calendrier ITU « à la maison » et donner l’occasion tant aux triathlètes actuels que futurs de côtoyer l’élite mondiale.  De plus l’événement a sensibilisé la population au triathlon tout en rendant le sport plus accessible et en présentant les meilleurs athlètes du monde.
  • Jeux du Québec : Les organisateurs du Triathlon Esprit ont eu l’honneur d’organiser la compétition de triathlon lors de la 51e finale des Jeux du Québec qui a eu lieu à Montréal en juillet 2016. Une équipe formidable formée entièrement de bénévoles a su offrir une expérience inoubliable à environ 100 jeunes triathlètes de toutes les régions du Québec. Grâce au support incontournable d’Éric Noël de Triathlon Québec et du travail incroyable fait par les nombreux bénévoles dans toutes les sphères d’activités (sécurité, santé, alimentation, etc.), les jeunes ont pu vivre une compétition de niveau exceptionnel, similaire à celle vécue par nos athlètes élites québécois et canadiens. Tenue sur quatre jours, les athlètes ont participé à différentes versions de compétition dont le triathlon avec sillonage, la course contre-la-montre, et l’épreuve en équipes, ce qui offrait une excellente variété pour les athlètes ainsi que les spectateurs. Le triathlon des Jeux du Québec fût un franc succès sur toute la ligne!

C’est avec la précieuse collaboration du club Triathlon Rive-Nord que Triathlon Québec vous accueillera cette année à Terrebonne. L’événement aura lieu le 19 novembre prochain à l’Impéria Hôtel & Suites.

Ne tardez pas à acheter vos billets!  (prix taxes incluses):

  • Billet adulte* : 75$
  • Moins de 18ans: 50$
  • Table de 10 personnes**: 675$

* Adulte: Ce prix inclut un don de 25$ jumelé au programme de Placements Sports et qui sera dédié au programme de développement des jeunes.  Un reçu d’impôt de 25$ vous sera émis.

** Table de 10 :  Ce prix inclut un don de 150$ jumelé au programme de Placements Sports et qui sera dédié au programme de développement des jeunes.  Un reçu d’impôt de 150$ vous sera émis.

Réservez une chambre à l’Imperia et mentionnez Triathlon Québec pour bénéficier du prix forfaitaire en composant le 1-888-472-3336 option 2.

Venez fêter avec nous, nous vous attendons en grand nombre!

Xavier Grenier-Talavéra a reçu, hier, une bourse d’excellence académique Saputo, dans le cadre du programme de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec, aux côtés de 45 autres étudiants-athlètes qui se sont partagé les 133 000 $ remis en bourses. 

Xavier est un triathlète très consciencieux et combatif en tout temps. Il travaille à améliorer sa technique en peloton. En 2016, Xavier a obtenu une 9e position au Championnat du monde U-23 2016 à Cozumel au Mexique et une 19e position à la Série mondiale d’Edmonton. À court terme, il compte bien monter sur le podium lors du prochain Championnat du monde U-23 et à plus long terme, se qualifier pour les Jeux du Commonwealth 2018.

Il étudie présentement en comptabilité à l’Université Concordia et maintient une moyenne académique de 3,75 sur 4,3. Une fois sa carrière de triathlète terminée, Xavier souhaite devenir comptable.

Voici le communiqué de presse émis par la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.


 

La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec et Saputo annoncent les récipiendaires de la 17e édition de leur Programme de bourses 

Montréal, le 18 octobre 2016 – La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a présenté aujourd’hui les 45 récipiendaires de la 17e édition du Programme de bourses Saputo, qui se sont partagé un montant total de 133 000 $ en bourses individuelles.

Quatre types de bourses ont été octroyées cette année :

  • 20 bourses d’Excellence académique pour récompenser les excellents résultats scolaires ;
  • 23 bourses de Soutien à la réussite académique et sportive pour encourager la bonne conciliation du sport et des études ;
  • une bourse Persévérance pour reconnaître le parcours atypique et la détermination dans les épreuves rencontrées ;
  • une bourse Leadership pour souligner la somme des succès sportifs et académiques jumelée à une implication communautaire à la fois importante et inspirante.

Sept boursiers et anciens boursiers du Programme Saputo se sont démarqués en participant aux Jeux olympiques et paralympiques de Rio, notamment  la double médaillée olympique Meaghan Benfeito et Philippe Gagné en plongeon, Dorothy Yeats en lutte olympique et le médaillé paralympique Alexandre Dupont en para-athlétisme.

Saputo est fière d’encourager le développement des étudiants-athlètes émérites et de ceux de la relève. Ces jeunes, qui sont les modèles de notre société sur la scène nationale et mondiale, méritent grandement du soutien dans leur quête de succès. Saputo croit en l’importance de demeurer actif, de favoriser de saines habitudes de vie et de s’accomplir par le dépassement de soi.

Le président de la Fondation, M. Claude Chagnon, a tenu à remercier Saputo de son appui des dix-sept dernières années ainsi que pour sa loyauté et sa générosité envers la Fondation. « Saputo a compris l’importance d’appuyer non seulement les étudiants-athlètes qui se distinguent déjà sur la scène internationale, mais surtout les athlètes, moins connus, qui reçoivent un très faible appui financier et une visibilité minimale. L’appui de Saputo permet à ces jeunes non seulement de se réaliser par le sport, mais également de poursuivre des études avec le soutien de la Fondation. Plus que jamais, Saputo s’unit avec la Fondation pour la réussite académique, sportive et personnelle de nos jeunes étudiants-athlètes québécois », a souligné M. Chagnon.

Récipiendaires du Programme de bourses Saputo 2016

NomÂgeDisciplineMontantVilleÉcole
Excellence académique (soccer – filles)
Audrey-Chelsie François12Soccer2 000 $LavalCollège de Montréal
Marika Guay16Soccer2 000 $ChâteauguayCollège Français
Sophie Guilmette13Soccer2 000 $Montréal                           (Ahuntsic-Cartierville)Collège de Montréal
Lara Kazandjian14Soccer2 000 $KirklandCollège de Montréal
Nadège L’Espérance17Soccer2 000 $CandiacCollége Sainte-Anne
Charlotte Larrivée16Soccer2 000 $SherbrookeÉcole secondaire des Sources
Léonie Portelance14Soccer2 000 $BrossardÉcole secondaire De Mortagne
Sara Trandji15Soccer2 000 $LongueuilÉcole Secondaire De Mortagne
Élisabeth Tsé13Soccer2 000 $QuébecÉcole secondaire des Sources
Soutien à la réussite académique et sportive (soccer – filles)
Anyssa Ibrahim17Soccer2 000 $Montréal                           (Ahuntsic-Cartierville)Cégep Vanier
Excellence académique (soccer – garçon)
Moulay-Hamza Kanzi-Belghiti18Soccer2 000 $Montréal (Montréal-Nord)Collège de Maisonneuve
Soutien à la réussite académique et sportive (soccer – garçon)
Protais-Hamza Bumbu-Mutambala17Soccer2 000 $Montréal (LaSalle)Cégep André-Laurendeau
Souleymane Camara18Soccer2 000 $LongueuilDawson College
Mathieu Choinière17Soccer2 000 $Saint-AlexandreCollège de Maisonneuve
Giovanni Pulitano17Soccer2 000 $Saint-JérômeCollège Lionel-Groulx
Excellence académique
Justine Brasseur15Patinage artistique2 000 $BrossardAcadémie Marie-Laurier
Laurie Jussaume17Cyclisme2 000 $ContrecoeurCégep Édouard-Montpetit
Kaylee Koehler12Ski acrobatique2 000 $QuébecÉcole secondaire Cardinal-Roy
Félix Auger-Aliassime16Tennis4 000 $Montréal (Ahuntsic-Cartierville)Académie Les Estacades
Axelle Crevier19Waterpolo4 000 $Montréal
(Rosemont – La Petite-Patrie)
Cégep de Saint-Laurent
Tali Darsigny18Haltérophilie4 000 $Saint-Simon-de-BagotCégep de Saint-Hyacinthe
Ashley Germain16Athlétisme4 000 $LavalCollège Laval
Xavier Grenier-Talavéra21Triathlon4 000 $Vaudreuil-DorionUniversité Concordia
Marina Vilanova17Ski alpin4 000 $Montréal (Verdun)Virtual High School (On)
Dorothy Yeats23Lutte olympique5 000 $Montréal (Le Sud-Ouest)Université McGill
Soutien à la réussite académique et sportive
William Gagnon16Athlétisme2 000 $Notre-Dame-du-Mont-CarmelÉcole secondaire Val-Mauricie
Ally Grenier14Snowboard2 000 $ShawiniganÉcole secondaire des Chutes
Sébastien Hamel17Snowboard2 000 $RepentignyCégep régional de Lanaudière    à Terrebonne
Mathieu Ostiguy19Patinage artistique2 000 $Sainte-Angèle-De-MonnoirCégep de Saint-Jean-sur-Richelieu
Genève Bélanger19Patinage de vitesse        longue piste4 000 $Montréal (Mercier –                        Hochelaga-Maisonneuve)Collège de Maisonneuve
Laurie Blouin20Snowboard4 000 $Stoneham-et-TewkesburyCentre Odilon-Gauthier
Étienne Briand23Judo4 000 $Montréal (Ville-Marie)Universite de Montréal
Félix Dolci14Gymnastique artistique4 000 $LavalÉcole secondaire Antoine-de-Saint-Éxupéry
Gabriel Dufresne20Ski acrobatique4 000 $RepentignyCégep à distance
Philippe Gagné18Plongeon4 000 $Montréal (Mont-Royal)Collège André-Grasset
Leo Grandbois17Biathlon4 000 $LennoxvilleCégep de Sherbrooke
Louis Krieber-Gagnon20Judo4 000 $Montréal (Côte-des-Neiges –           Notre-Dame-de-Grâce)Collège de Maisonneuve
Roxane Makolo16Basketball4 000 $Saint-HubertÉcole secondaire Gérard-Filion
Kristel Ngarlem21Haltérophilie4 000 $Montréal (Villeray-St-Michel-      Parc Extension)Université de Montréal
Pierre-Luc Poulin20Canoë-kayak de vitesse4 000 $Lac BeauportCégep Limoilou
Charlotte Robillard-Millette17Tennis4 000 $BlainvilleAcadémie Les Estacades
Alexandre St-Jean23Patinage de vitesse c. piste4 000 $QuébecUniversité Laval
Alexandra Tessier23Rugby4 000 $Saint-Léonard d’AstonUniversité Concordia
Persévérance
Kerrian Chunlaud23Ski acrobatique2 000 $QuébecUniversité Laval
Leadership
Rémi Gervais17Tir à l’arc2 000 $Montréal (Ville-Marie)Collège André-Grasset

 

À propos de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec : UNIS POUR LA RÉUSSITE

La Fondation se démarque par son approche personnalisée, sa rigueur de gestion et son rôle d’influence auprès du milieu du sport et de l’éducation. Avec un nouveau plan quinquennal de 2015 à 2020, elle a comme principaux objectifs d’augmenter de 35 % le montant annuel en bourses et le nombre annuel de boursiers.  Cette année, c’est un montant de 1,2 million de dollars qui sera attribué à plus de 425 étudiants-athlètes. Les bourses de la Fondation récompensent l’excellence scolaire, encouragent la conciliation des études et du sport de haut niveau, soulignent le leadership ou reconnaissent la persévérance. La FAEQ est animée d’un réel désir de s’unir avec ses partenaires ainsi que ses anciens boursiers et boursières pour la réussite de ces derniers et ainsi faire une différence dans leurs parcours académique, sportif ou personnel. Visitez le site web de la Fondation à faeq.com et cliquez J’aime sur sa page Facebook : FAEQ – Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

– 30 –

Renseignements :

Patricia Demers

Directrice générale

Fondation de l’athlète d’excellence du Québec

Téléphone : 514 252-3171 poste 3728

patricia.demers@faeq.com

Triathlète depuis plusieurs années déjà, Jean Martel, maire de Boucherville, souhaitait un triathlon dans sa ville. La piscine étant en construction, c’est donc un duathlon qui fut proposé pour cette 1ère édition, dimanche, au Parc de la Rivière-aux-pins à Boucherville. Monsieur le maire était évidemment sur la ligne de départ, aux côtés des 600 participants qui ont franchi la ligne d’arrivée après avoir réalisé la distance olympique (10km de course à pied-40 km de vélo-5 km de course), sprint (5km course, 20km de vélo, 2.5km course) ou d3couverte (2.5km de course, 10km de vélo-1km de course). Les catégories pour les jeunes étaient également ouvertes : 9-11 ans et 12-15 ans.

L’événement soutenait deux organismes humanitaires de Boucherville : le Centre de répit-dépannage Aux Quatre Poches et la Maison de soins palliatifs Source Bleue. C’est aussi avec beaucoup d’applaudissements que Sandrine Mainville, athlète olympique bouchervilloise ayant décroché la médaille de bronze lors de la compétition du relais féminin 4 x 100m libre aux JO de Rio, a encouragé les participants à titre de présidente d’honneur.

Beaucoup de sourires et de fierté, dimanche sous l’arche d’arrivée, pour de nombreux athlètes qui en étaient à leur première expérience en duathlon.

Le site et l’organisation sont prêts à accueillir encore plus de participants et le duathlon de Boucherville va certainement devenir un incontournable au calendrier québécois. Toutefois, la piscine devant être terminée en septembre 2017, l’organisation prévoit déjà ajouter au menu des distances en triathlon.

Les vainqueurs de cette première édition sont Sébastien Charron, en individuel sur la distance sprint chez les hommes avec un chrono de 59 minutes et 23 secondes et Joliane Mélançon en 1:05:48 chez les femmes. Sur la distance olympique, les plus rapides ont été Philippe Wauthier en 1:59:54 et Christine Tardif en 2:25:08.

Tous les résultats sont disponible ici.