Chiropratique du sport – Prévention et traitement des blessures en triathlon
Chronique 5

Par  Dre Isabelle Malette et Dre Joany Marcotte
Chiropraticiennes, D.C

spipCapture d’écran 2014-10-22 à 09.28.29Capture d’écran 2014-10-22 à 09.30.38L’analyse du mouvement occupe bien des chercheurs depuis des décennies.  Les caméras, les marqueurs de position infrarouges, les plates-formes de force sophistiquées, les logiciels d’analyse des laboratoires de biomécanique permettent de détailler l’exécution dynamique des gestes sportifs. On nomme cinématique la science qui étudie les mouvements en fonction du temps sans se soucier de leurs causes (définition du Larousse).  L’utilisation de cette haute technologie permet aux équipes de recherche de mieux comprendre les mouvements, de modéliser les actions des segments articulaires du corps et même de faire des simulations de gestes sportifs en y modifiant la technique ou certains paramètres liés à l’athlète.

Sans prétendre s’approcher de ce niveau d’analyse, on peut quand même vous proposer un outil simple que vous avez  à portée de main pour observer vos mouvements en  mode dynamique. Plusieurs applications mobiles pour tablette ou téléphone intelligent peuvent vous servir à enregistrer un vidéo de vos gestes sportifs. Les applications SIMI, COACH’S EYE ou UBERSENSE en sont quelques exemples.  Les fonctions telles que : l’effet spécial ralenti, le mode comparaison, les mesures d’angles, l’enregistrement audio de rétroactions, etc.,  peuvent être ensuite utilisées par votre chiropraticien (ou autre thérapeute qualifié) et votre entraîneur pour évaluer votre exécution du mouvement.


biomecanique-fouleeLe mouvement est le résultat de plusieurs actions exécutées par des groupes de muscles spécifiques activés selon une séquence précise régulée par le système neuromusculaire. Des dysfonctions articulaires, musculaires et neurologiques peuvent engendrer des mouvements erronés.

Les douleurs à la hanche, au dos, aux genoux ou aux épaules sont des complaintes souvent entendues par les thérapeutes dans le milieu sportif. Le triathlon n’y échappe pas. La nage, le vélo et la course sont trois sports avec un niveau élevé de mouvements répétitifs. En effet, lors d’un IRONMAN vous pouvez effectuer plus de 40 000 pas à la course, 28 000 tours au vélo et 6000 coups de bras à la nage. Maintenant, imaginez l’impact qu’un mouvement qui n’est pas effectué correctement peut avoir sur le corps après autant de répétitions!DSC_0085

Logo-CCSSQ-2011Dre Isabelle Malette et Dre Joany Marcotte,
Chiropraticiennes, D.C
CCSSq

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *