Les 19 et 20 juillet dernier, le club de triathlon de Memphrémagog a accueilli près de 2500 athlètes pour la 19e édition du Trimemphré. C’est lors de cette fin de semaine que s’est tenue la 7e étape de la Coupe du Québec. L’événement était également l’hôte des Championnats canadiens junior, jeunesse, groupe d’âge sprint et olympique, de paratriathlon et de la course à relais. De plus, la course élite et U23 étaient une Coupe panaméricaine, où des athlètes de 11 nationalités différentes se trouvaient sur la ligne de départ.

Texte de Mariane Lajoie et de Paul-Emmanuel Guinard

– Album photos Sprint élites (samedi matin)

– Album photos Sprint groupes d’âges et courses enfants (samedi après-midi)

– Photos ITU World Paratriathlon (Crédit: M. Bergeron)

– Album photos Olympique GA, longue distance et relais (dimanche)

– Résumé vidéo (sous-titre anglophone)

– Résultats Sportstats

Legault en tête à la sortie de la T2 devant Boutin.

Legault en tête à la sortie de la T2 devant Boutin.

Le samedi, la journée a commencé très tôt avec le départ à 6 :45 des garçons élites U13-15. Cette course s’est conclue avec un podium complètement québécois, avec Pavlos Antoniades, Edmond Roy et Félix Plourde-Couture. Les gagnantes chez les filles furent Kaycee Schroeder, la Drummondvilloise Laurie-Anne Rivard et Payton Ryz. À 7h30 débutait le Championnat canadien junior. Le Calgarien Russell Pennock s’est offert une troisième victoire consécutive, tout comme Emy Legault, de l’Ile-Perreault chez les femmes. L’argent, est revenu aux québécois Jérémy Briand chez les hommes et Élisabeth Boutin chez les femmes. Ils sont respectivement suivis par Myles Zagar et Samantha Klus. La quatrième et dernière course de la Série nationale junior se tiendra en Colombie-Britannique, plus précisément à Kelowna, le 16 août prochain.

Magog, en organisant une coupe Panaméricaine en marge des championnats canadiens élites, a accueilli des athlètes appartenant à l’élite mondiale, tels que le canadien Kyle Jones, récent vainqueur du Triathlon de Toronto, l’Américain Kaleb Vanort et le jeune Alexander Hinton. Du côté québécois, on pouvait apercevoir Alexis Lepage, Gabriel Legault et Philippe Vézina. C’est justement Alexis Lepage qui est sorti de l’eau en tête, comme à Toronto la semaine passée, accompagné par l’Américain Hunter Lussi. Sur le parcours de vélo, c’est un peloton imposant composé d’une vingtaine de triathlètes qui emmenait la course pendant les 20km à parcourir.

Départ de la Coupe Panaméricaine Homme.

Départ de la Coupe Panaméricaine Homme.

On y retrouvait entre autres Lepage, Rasmussen, Lussi, Forbes, Jones, ou encore Alan Webb, l’homme qui détient le record américain du mile, couru en moins de 3 minutes 47, et qui en est à sa première saison de triathlon. Une fois de plus, c’est Lepage qui arriva premier en zone de transition.  Toutefois, après les premiers 2.5 km courus en moins de 7 min 30, il était acquis que la victoire allait se jouer entre Vanort, Jones, Hinton ou encore le surprenant Webb. C’est finalement le Canadien Kyle Jones, qui l’a emporté, devant les deux Américains Alan Webb et Kaleb Vanort, dans un temps de 53 min 49 secondes. Il sera des Jeux du Commonwealth à Glasgow cette semaine.

Une heure après s’est élancée la course féminine élite. Après une bonne nage, Summer Cook et la Québécoise Amélie Kretz sont sorties côte à côte et ont commencé ensemble les 20 kilomètres de vélo. Après un bon travail, Kretz a pris le contrôle de la course, elle qui faisait un retour à la compétition après quatre mois d’absence, en raison de blessures persistantes. Au final, elle a réussi à maintenir son avance pour devenir la nouvelle championne canadienne, devant Brown et Cook. En arrêtant le chronomètre à 1 :02 :14, elle est arrivée avec plus de trente secondes d’avance sur sa plus proche rivale.

magog 2

Amélie Kretz, championne canadienne 2014.

Un peu avant midi, les paratriathlètes ont pris le départ de la course ITU World Paratriathlon qui faisait elle aussi office de championnat canadien. Au terme d’une course spectaculaire on retient notamment la performance du jeune canadien Stefen Daniel, âgé de dix-sept ans seulement, qui est reparti avec l’or dans la catégorie PT-4, pour la troisième année consécutive.

Le paratriathlon est divisé en cinq classes : PT1, PT2, PT3, PT4 et PT5. Les athlètes en fauteuil roulant appartiennent à la première catégorie, ils effectuent le parcours de vélo avec un handbike et la course avec un fauteuil roulant adapté. Dans les catégories PT2, PT3 et PT4 se situent les athlètes ayant un handicap compromettant leurs membres et ils sont classés selon un système de pointage. On retrouve les personnes ayant un handicap visuel dans la cinquième et dernière catégorie. Pendant l’épreuve, ils sont accompagnés d’un guide de la même nationalité et du même sexe qu’eux.

Un paratriathlète français sur le parcours vélo.

Un paratriathlète français sur le parcours vélo.

Le samedi après-midi nous a aussi offert un beau spectacle du côté de triathlon sprint homme et femme groupes d’âges. Les hommes les plus rapides ont été Andrew Taylor, Robin Tétreault et Billy Bostand et c’est Tanya Hewson, Tedra Bolger et Marie-Christine Carette qui ont dominé la course féminine.

Le dimanche, le Trimenphré accueillait le championnat canadien sur la distance olympique. C’est 1h30 après le départ du triathlon longue distance, dont les distances étaient les mêmes que celles d’un demi-Ironman, remporté pas Chuck Perreault de Québec et Juliane Lacroix d’Ottawa, que les athlètes olympiques se sont élancés à l’eau.

Départ nage du triathlon olympique depuis l'hélicoptère. Crédit photo: M. Bergeron

Départ nage du triathlon olympique depuis l’hélicoptère. Crédit photo: M. Bergeron

Les hommes les plus rapides ont été Jack Laundry, Sjaan Gerth et Cedric Boily. C’est Antoine Jolicœur-Desroches qui finit premier québécois et quatrième canadien. Pour sa part, Martin Lamontagne-Lacasse a remporté le championnat canadien dans la catégorie 40-44 ans, tout comme Sacha Cavelier chez les 25-29 ans. Du côté des femmes, c’est Kristen Marchant qui a été la grande gagnante. Jessica Murphy de Montréal a fini en tête chez les 25-29 ans, tout comme Peggy Labonté et Annie-Claude Gaudet, dans leur catégorie respective.

La fin de semaine s’est conclue avec le relais junior-jeunesse. L’équipe québécoise composée d’Emy Legault, Élisabeth Boutin, Charles Paquet et Xavier Grenier-Talavera est repartie avec les honneurs, après avoir complété tour à tour 250 mètres de natation, 6.6 km de vélo et 1.6 de course à pied. Le podium est complété par la Colombie-Britannique et l’Alberta. A lire, le résumé en français de Triathlon Canada.

De la gauche vers la droite: Grenier-Talavera, Legault, Pacquet et Boutin qui remportent les championnats canadiens 2014 de relais.

De la gauche vers la droite: Grenier-Talavera, Legault, Pacquet et Boutin qui remportent les championnats canadiens 2014 de relais.

Les athlètes québécois ont bel et bien été à la hauteur de ces championnats canadiens, organisés à domicile!

La huitième et avant-dernière étape de la Coupe du Québec se tiendra à Verdun, le dimanche 10 août prochain.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *