Articles

Depuis quelques années, la journée d’identification provinciale est devenue un événement incontournable du calendrier automnal.

Une journée qui s’inscrit dans l’histoire

Dimanche dernier n’a pas fait exception à la tendance, alors que plus de 180 athlètes provenant d’une vingtaine de clubs se sont rassemblés au centre sportif de l’Université McGill pour réaliser différents tests de natation et de course à pied.

Cette journée importante permettait d’évaluer les progrès réalisés par les athlètes au court des derniers mois. C’était également l’occasion pour ceux-ci de répondre aux exigences “espoirs” en vue des Jeux du Québec 2020 et de rencontrer les standards de l’Équipe du Québec.

Un bon nombre d’athlètes ont d’ailleurs réalisé leur meilleur temps lors de cette journée d’évaluation.

Nouveau programme 1-2-TRI-GO!

Triathlon Québec a profité de l’événement et de la présence de plusieurs entraîneurs afin de présenter officiellement son nouveau programme d’initiation au triathlon : 1-2-TRI-GO!

Présenté sous forme de trousse, contenant un passeport dédié à l’athlète, un guide pour l’entraîneur et un guide d’activités pédagogiques, le programme est actuellement en projet pilote auprès de dix clubs de triathlon.

Après cette période d’exploration, le programme sera largement lancé au printemps 2020.

Résultats de la journée d’identification provinciale

Tous les résultats de la journée sont disponibles ici!

La délégation québécoise composée de seize athlètes juniors revient d’Edmonton avec un titre national au relais par équipe mixte et plusieurs apprentissages pour ce groupe d’athlètes prometteur.

 

Du succès dans l’épreuve individuelle

Le week-end a d’abord bien débuté avec une bonne performance collective dans l’épreuve individuelle de la Série nationale de développement junior et U23 présentée le samedi. Disputée sur format super-sprint (300m natation, 8,8km vélo et 1,2km de course), l’épreuve comportait son lot de défis avec un parcours de vélo exigeant et une longue course entre la natation et la zone de transition. Noémie Beaulieu (Espoirs de Gatineau) et Maïra Carreau (Indépendant) se sont démarquées en prenant les deux premières positions de l’épreuve. Sarah Hamel (Triomax Jr) et Marie-Ange Hébert (Hippocampes) ont également percé le top en terminant respectivement 7e et 10e.

Chez les hommes, le niveau était relevé avec la présence de quatre Américains et plusieurs athlètes d’âge U23. Nicolas Harvey et William Nolet (Rouge et Or) ont sprint jusqu’à la toute fin pour terminer aux 5e et 7e rang. Cinq autres représentants du Québec ont conclu dans le top 20 sur la quarantaine d’athlètes participants.

Tous les résultats sont disponibles ici.

 

Le Québec défend son titre de champion national

Dimanche s’est tenu le championnat canadien de relais par équipe mixte sur le même parcours et les mêmes distances que la Série mondiale de relais présentée quelques heures plus tard. L’équipe composée de Noémie Beaulieu, William Nolet, Isla Britton et Nicolas Harvey a livré une chaude lutte aux équipes de Colombie-Britannique et Alberta pour finalement s’emparer de la victoire. Le Québec avait trois autres équipes en lice qui ont toute fourni un bel effort collectif. Malheureusement, d’importants ratés techniques ont entraîné le retrait de toutes les équipes qui s’étaient fait prendre un tour par la première équipe (États-Unis) et la grande majorité des formations n’ont pu compléter le relais.  C’est donc un bilan positif pour ce groupe d’athlètes qui étaient encadrés par les entraîneurs Kyla Rollinson, Félix Lévesque-Pero et Francis Sarrasin Larochelle. Outre les performances, les athlètes ont développé une cohésion d’équipe remarquable et acquis plusieurs outils dans la préparation et l’approche d’une course à l’étranger.

Enfin, le Québec ajoute un quatrième titre sur une possibilité de cinq cette saison après les victoires de Jérémy Briand (élite homme), Karol-Ann Roy (élite femme) et Alexandrine Coursol (junior femme) remportées il y a deux semaines à Kelowna.

L’équipe du Québec tient un camp d’entraînement à Tucson, en Arizona, jusqu’au 13 avril, en vue des compétitions estivales de triathlon.

Vingt-quatre athlètes et quatre entraîneurs forment le groupe dont l’objectif principal est de réaliser un travail d’entraînement complet et volumineux dans les trois disciplines que forme le triathlon (natation, cyclisme et course à pied) tout en imposant des entraînements spécifiques adaptés au cadre des compétitions.

D’ailleurs, la majorité des athlètes présents au camp, en Arizona, prendront part à la Coupe continentale CAMTRI et USAT Junior qui aura lieu du 2 au 5 mai, à Richmond en Virginie.

Francis Sarrasin-Larochelle, Entraîneur provincial et responsable des programmes de développement et de performance chez Triathlon Québec nous parlent du camp :

« La région de Tucson offre une température idéale, mais surtout des terrains variés (parcours vallonneux, montagnes, parcours de critériums, trails) qui laissent beaucoup de possibilités aux entraîneurs dans la planification des entraînements. Nous avons aussi accès à la piscine de l’Université d’Arizona pour les séances de natation. »

Une journée type d’entraînement pour nos jeunes talents québécois se résume à 5000 mètres de natation, 2 à 3 heures de vélo et près d’une heure de course à pied. Le tout est adapté afin de respecter la progression de chacun.

Ce camp d’entraînement se veut la dernière étape de la préparation des athlètes. L’équipe Québec à participer à des camps semblables à Québec et Trois-Rivières depuis le début de l’année

Winnipeg – Nos athlètes de l’équipe du Québec ont connu des hauts et des bas lors de l’épreuve individuelle de triathlon hier aux Jeux du Canada. C’est sous une chaleur intense que les Québécois Alexandrine Coursol, Claudelle Dumas, Élizabeth Lemieux, Félix Plourde-Couture, Pavlos Antoniades et Jérémie Martin ont pris de départ.

Épreuve individuelle masculine

Le départ des hommes s’est fait à 11h30 heure locale. Pavlos Antoniades a connu une bonne nage et a pu rattraper le peloton de tête sur le parcours de 20 km de vélo. Lors du dernier tour, il s’est détaché du peloton et a pu prendre une avance de 20 secondes. Il a gardé cette avance confortable tout au long de la course à pied pour finalement être couronné champion. C’est le Britanno-Colombien Michael Milic et l’Ontarien Liam Donnelly qui ont remporté l’argent et le bronze. Les deux autres athlètes québécois, Félix Plourde-Couture et Jérémie Martin, ont eu aussi connu une bonne course et ont terminé la course en huitième et dixième position respectivement.

Résultats complets ici

Épreuve individuelle féminine

L’épreuve des filles a connu un dénouement bien différent. Après un début de course prometteur, Alexandrine Coursol, Claudelle Dumas et Élizabeth Lemieux se trouvaient dans le peloton de tête lors de la portion vélo de l’épreuve. Malheureusement, suite à un accrochage lors du deuxième tour de vélo, elles ont toutes les trois chutées et n’ont pu terminer leur épreuve. « On avait rattrapé le premier peloton et là, une fille a freiné. L’autre derrière a foncé dans sa roue, elle a chuté et ensuite tout le monde est tombé », a résumé Coursol.

Les trois Québécoises ont été contraintes à l’abandon. Elles comptent bien se reprendre lors des autres épreuves.

Résultats complets ici

À surveiller

La délégation québécoise de triathlon sera de nouveau en action lors du relais masculin et féminin jeudi et du relais mixte vendredi.