Hier avait lieu la troisième étape présentée par le magazine KMag de notre course virtuelle par étape sur la plateforme Zwift. Près de 150 athlètes étaient présents pour ce rendez-vous dominical. Au programme, un contre-la-montre de 18 kilomètres sur le parcours “Greater London Flat”.

Après une première étape favorisant les puncheurs fin novembre, une deuxième étape de haute montagne, l’heure était donc au contre-la-montre, un exercice classique pour les triathlètes. Encore une fois, la participation était au rendez-vous puisque le meetup homme affichait de nouveau complet et le taux de participation chez les femmes continuait de croitre. Des deux côtés, les favorites et favoris étaient au rendez-vous avec la présence de la leader du général Andrée-Anne Dumont, de la championne québécoise junior Noémie Beaulieu ou en encore de Myriam Michaud chez les dames. Du côté des messieurs, nous retrouvions sur la ligne de départ le champion québécois Élite/U23 et vainqueur de la première étape ,Thomas Bilodeau, accompagné du leader provisoire Olivier Forest et de son dauphin Charles Perreault.
À noter que le sillonnage était donc interdit et que la sélection d’un vélo de TT (ou vélo de contre-la-montre) était obligatoire.

Meet-up femme

Chez les femmes, on se demandait qui serait en mesure de venir contester la suprématie d’Andrée-Anne Dumont, gagnante des deux premières étapes et ultra favorite de ce contre-la-montre. À la surprise générale, Sarah Hamel, jeune athlète junior faisant partie du projet développement Triathlon Québec, prit la tête dès le départ pour ne plus la lâcher et finalement s’imposer (25’19”) devant la favorite du jour (25’33”). Derrière, la lutte faisait rage entre Myriam Michaud et la jeune Noémie Beaulieu, les deux femmes prenant à tour de rôle la troisième position. Finalement, il sera impossible de les départager, et nous avons donc, une fois n’est pas coutume, un podium à quatre, avec Myriam et Noémie ex aequo sur la troisième marche du podium (25’49”).
Au terme de cette troisième étape, c’est donc le statu quo au niveau des différents podiums puisque le classement général, le classement de la meilleure jeune et le classement de la montagne (aucun point décerné) demeurent inchangés. 

Meet-up homme

À la faveur d’un excellent départ, Oliver Forest prit rapidement les commandes de cet effort solitaire et ne les lâchera plus jusqu’à l’arrivée (23’15”). Derrière lui, une chaude lutte opposée l’ancien athlète de l’équipe du Québec, désormais coach au Rouge et Or, Nicolas Proulx-Bégin à celui qu’on ne présente plus, Charles (Chuck) Perreault. Ce sera finalement l’ainé des deux hommes qui prendra un avantage décisif sur la fin du parcours. Nous retrouvons donc sur la deuxième marche du podium Chuck Perreault en (23’33”) accompagné de Nicolas Proulx-Bégin (23’38”). Au classement général, Oliver Forest et Charles Perreault accentuent donc leur avance sur leur poursuivant. Du côté des jeunes, Michaël Simard termine le mieux classé (12e) juste devant Samuel Beaulieu (13e).
Pour les amateurs de statistiques, on notera les 392 watts de moyenne de Thomas Bilodeau (24’12”) et les 380 watts de “Chuck”.
Au classement général, Olivier Forest conforte donc sa première place devant Chuck Perreault et Thomas Bilodeau. 

Classements Généraux

Femmes – Général

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Marie-Ange Hébert

Femmes – Meilleure Jeune

  1. Noémie Beaulieu
  2. Marie-Ange Hébert
  3. Amélie Gauthier

Femmes – Classement de la montagne

  1. Andrée-Anne Dumont
  2. Noémie Beaulieu
  3. Joannie Sanche

Hommes – Général

  1. Olivier Forest
  2. Charles Perrault
  3. Thomas Bilodeau

Hommes – Meilleur Jeune

  1. Samaël Fleury-Nadeau
  2. Jérôme Emery
  3. Samuel Beaulieu

Hommes – Classement de la montagne

  1. Charles Perrault
  2. Olivier Forest
  3. Thomas Bilodeau

Retrouvez l’ensemble des résultats sur notre page dédiée à la course virtuelle par étape Triathlon Québec.

Note : si certains participant(e)s ne figurent pas au classement de la deuxième étape, veuillez nous contacter pour que nous remédions à cela.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *