C’est sous un soleil splendide que s’est tenue la troisième épreuve de la Série Grand Prix à Victoriaville samedi dernier. Un format inédit était au menu alors que les athlètes devaient concourir sur une distance très courte (180 mètres de natation, 5 kilomètres de vélo et 1,5 kilomètre de course) une première fois en demi-finale, puis, selon le résultat de cette dernière, une deuxième fois en finale.

Ce type d’épreuve est à la fois très spécifique, car il force les athlètes à optimiser leur transition et être très rapides sur chacune des disciplines, mais aussi très intéressant car les athlètes doivent gérer leur effort et leur stratégie de course pour s’assurer d’une place en finale tout en conservant un maximum d’énergie.

Départ de la Finale A des femmes

Départ de la Finale A des femmes

Nous avons assisté à de très belles batailles tout au long de la journée alors que l’issue des courses était très serrée et le calibre relevé. Chez les femmes, les grands honneurs sont revenus à l’Ontarienne Dominika Jamnicky, une athlète qui a eu son lot de succès sur des épreuves continentales lors des dernières années. Peu inquiétée en demi-finale alors qu’elle a fait toute l’épreuve en solitaire à l’avant, Jamnicky s’est emparée de la victoire dans les tous derniers mètres en devançant Karol-Ann Roy au fil d’arrivée. Séverine Bouchez est parvenue à remonter sur Marika Plourde-Couture à la toute fin pour gagner la médaille de bronze. Plourde-Couture finit toutefois première chez les juniors, une troisième victoire consécutive pour elle après Joliette et Drummondville. Élodie Chatel complète le top 5 de l’épreuve.

L'arrivée du peloton de chasse dans la seconde transition

L’arrivée du peloton de chasse dans la seconde transition

Du côté masculin, la course s’est avérée très dynamique alors que Francis Lefebvre et John Rasmussen ont été en mesure de s’échapper en vélo et ainsi creuser une avance d’une quinzaine de secondes sur un peloton de dix poursuivants. Cet avantage a été suffisant pour le duo et Lefebvre a tiré profit de ses qualités de coureur pour devancer aisément Rasmussen dans le dernier kilomètre de course. Le jeune et très prometteur Pavlos Antoniades, âgé de seulement 14 ans, a impressionné en s’emparant de la médaille de bronze tout juste devant Édouard Garneau et Félix Plourde-Couture qui terminent respectivement quatrième et cinquième.

Le prochain gros objectif pour les athlètes sera le Championnat Canadien de Magog le 25 juillet prochain. Les athlètes concourront soient dans les catégories jeunesse (13-15 ans), juniors et élite.

 

De gauche à droite, Benoît-Hugo St-Pierre (président de Triathlon Québec), René Lemieux (président du Grand Défi), Marika Plourde-Couture, Élodie Chatel, Karol-Ann Roy, Dominika Jamnicky, Séverine Bouchez, Clara Laplante-Bédard, Émilie Larin-Larouche, Peggy Labonté (présidente d'honneur du Triathlon de Victoriaville)

De gauche à droite, Benoît-Hugo St-Pierre (président de Triathlon Québec), René Lemieux (président du Grand Défi), Marika Plourde-Couture (4e), Élodie Chatel (5e), Karol-Ann Roy (2e), Dominika Jamnicky (1ère), Séverine Bouchez (3e), Clara Laplante-Bédard (6e), Émilie Larin-Larouche (7e), Peggy Labonté (présidente d’honneur du Triathlon de Victoriaville)

De gauche à droite,

De gauche à droite, René Lemieux (Président du Grand Défi), Peggy Labonté (Présidente d’honneur du Triathlon de Victoriaville), Félix Plourde-Couture (5e), Édouard Garneau (4e), John Rasmussen (2e), Francis Lefebvre (1er), Pavlos Antoniades (3e), Nicolas Gilbert (6e), Benoît-Hugo St-Pierre (Président de Triathlon Québec), Jacob Jamnicky (7e)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *