Sixième de sa course de demi-finale, Alexis Lepage a obtenu, samedi, son billet pour la finale à la Coupe du monde de triathlon de Tiszaujvaros, en Hongrie.

En raison des prévisions météorologiques, le départ a été devancé et les distances, déjà prévues pour être un sprint, ont été raccourcies. Les athlètes se sont donc élancés pour 500 mètres de natation, 12 kilomètres de vélo et 3,2 kilomètres de course à pied.

« Il y avait de la pluie et des orages, alors ils ont retiré le tiers des distances par précaution. Il annonçait aussi des orages violents pendant nos courses alors ils ont aussi devancé le départ », a expliqué Lepage, qui a enregistré un chrono de 33 min 17 s.

Après avoir fini dans le premier peloton en natation, Lepage a poursuivi le travail dans la portion vélo. « Ma natation n’était pas excellente, mais à vélo, tout est resté sous contrôle », a expliqué l’athlète de Québec, qui se savait alors en bonne position pour obtenir sa qualification pour la finale. « Nous étions environ 12 dans le premier peloton à vélo et les neuf premiers passaient en finale. J’ai ménagé mes efforts en course à pied. »

Seule représente canadienne chez les femmes, Emy Legault, de L’Île-Perrot, a pris le 21e rang de sa course de demi-finale et ne s’est pas classée pour la finale de dimanche.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *