Près de 2500 athlètes de 30 pays s’étaient donné rendez-vous dans la belle ville de Magog, ce week-end, afin de participer à la 24e édition du Trimemphré Polar.

Devenu, au fil du temps, un événement important et incontournable de la saison des compétitions québécoises, le Trimemphré Polar de Magog proposait un menu excitant d’envergure internationale.

Hôte de plusieurs étapes de la Coupe Québec, le Trimemphré de Magog présentait aussi les Championnats canadiens et la Coupe du Monde en Paratriathlon, en plus d’étape du circuit élite de la CAMTRI.

Pour compléter le week-end déjà bien chargé, l’événement présentait aussi des compétitions par groupes d’âge de triathlon (format sprint, olympique et demie longue distance), duathlon (sprint et olympique) et aquavélo (demie longue distance).

 

Championnats canadiens et Coupe du monde de Paratriathlon

71 paratriathlètes provenant des quatre coins du monde, participaient aux compétitions, samedi, dans 5 catégories distinctes. Vous trouverez un tableau, à la fin de l’article, expliquant les différentes catégories de paratriathlon.

Le Néerlandais Maurits Morsink à pris la première place chez les hommes, dans la catégorie PTS2, suivi par Stuart Meikle, de la Grande-Bretagne et par le Brésilien André Barbieri.

Chez les femmes, c’est l’Américaine Melissa Stockwell qui a monté sur la première marche du podium, qui était complété par la Française Cecile Saboureau et par Veronica Yoko Plebani, de l’Italie.

En catégorie PTS4, le Chinois Jiachao Wang, l’Autrichien Olivier Dreier et l’Australien Clint Pickin ont formé le podium masculin. Une seule femme a pris le départ de la course dans cette catégorie, l’Allemande Elke Van Engelen.

Chris Hammer, des États-Unis, à remporter l’épreuve en catégorie PTS5, suivie de près par l’Autrichien Guenther Matzinger et le Mexicain Jose Abraham Estrada Sierra. Deux femmes ont terminé l’épreuve. La Canadienne Kamylie Frenette et la Hongroise Petra Levay ont monté toutes deux sur le podium.

Du côté du PTVI, le Français Antoine Perel à remporter la médaille d’or chez hommes, suivi par Kyle Coon des États-Unis et par un autre Français, Thibaut Rigaudeau.

C’est Melissa Reid, de Grande-Bretagne qui a pris la première place chez les dames, devant la Canadienne Jessica Tuomela et l’Américaine Amy Dixon.

Finalement, Giovanni Achenza, de l’Italie, Alexandre Paviza, de la France et Pier Alberto Buccoliero de l’Italie ont complété le podium dans la catégorie PTWC – hommes.

Christiane Reppe, de l’Allemagne, Kendall Gretsch, des États-Unis et Jessica Ferreira, du Brésil, ont terminé en haut du classement chez les dames.

 

Course Élite CAMTRI

La course CAMTRI était présentée en deux étapes. Le samedi matin, les triathlètes disputaient une demi-finale, afin de se qualifier pour les finales du dimanche.

69 hommes et 41 femmes prenaient part à cette compétition.

Le Québécois Charles Paquet à terminé la finale en troisième place, derrière l’Américain Tony Smoragiewicz (médaille d’or) et l’Allemand Jannick Schaufler.

Du côté des femmes, l’Américaine Marissa Ferrante, la Néo-Zélandaise Hannah Knighton et l’athlète ITU Brittany Warly ont composé le podium.

Plusieurs autres triathlètes québécois ont participé aux finales A et B : Élizabeth Boutin (8e finale A), Claudie Simard (15e finale A), Kamille Larocque (17e finale A), Élizabeth Lemieux (18e finale A), Alexandrine Coursol (19e finale A), Andréanne Brière-Dulude (22e finale A), Claudelle Dumas (28e finale A), Jérémy Briand (7e finale A), Édouard Garneau (18e finale A), Léo Roy (20e finale A), Xavier Houle (9e finale B), Zed Roy (11e finale B), Nicolas Proulx-Bégin (13e finale B) et Nicolas Gilbert (26e finale B). Thomas Windisch n’a malheureusement pas été en mesure de terminer l’épreuve.

 

Coupe Québec

Le Trimemphré Polar de Magog était également l’hôte de plusieurs étapes de la Coupe Québec 2019.

Un format spécial sprint avec sillonnage était présenté. Andrée-Anne Dumont, Myriam Michaud et Ariane Fecteau ont grimpé sur le podium féminin, tandis que Samuel Côté, Paul Lavoie et Ilrick Duhamel l’ont fait pour les hommes.

Chez les garçons U13, Léandre Binette, Patrick David et Adam Véronneau ont formé le podium. Frédérique Danis, Lorie Hébert et Florence Fillion ont fait de même chez les filles.

À la Coupe Québec U15, les trois premières filles à avoir franchi le fil d’arrivée sont Marika Couture, Astrid Bergeron et Cara Macdonald. Pour les garçons, les médailles ont été remises à Mathis Beaulieu, Nolan Turgeon et Samuel Beaulieu.

Finalement, la Coupe Québec junior (16-19 ans) a été remportée chez les hommes par Loïc Poulin-Desjardins, suivi de William Nolet et Nicolas Bolori.

C’est Noémie Beaulieu qui a pris la première place chez les femmes, devançant Maira Carreau et Sarah Hamel, au fil d’arrivée.

 

Pour voir tous les résultats des différentes courses, visitez Sportstats.ca

 

 Tableau des catégories en paratriathlon:

CatégorieDéfinition
PTS2Paratriathlète présentant des déficiences physiques graves utilisant une prothèse homologuée ou autres appareils de soutien en vélo et course à pied.
PTS4Paratriathlète présentant déficiences modérées. Dans les deux segments, vélo et course, l’athlète peut utiliser des prothèses ou autres dispositifs de soutien
PTS5Paratriathlète présentant des déficiences légères. Dans les deux segments, vélo et course, l’athlète peut utiliser des prothèses approuvées ou autres dispositifs de soutien
PTV1Déficience visuelle totale ou partielle. Un guide est obligatoire sur toute la course, le segment de vélo est effectué en tandem.
PTWCParatriathlète utilisant un vélo couché et un fauteuil roulant sur les segments de courses.

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *