Par Peggy Labonté https://www3.bell.net/pegpeg30

Pour voir l’album photo, cliquez ici!

C’est dimanche le 26 août que se déroulait la 10e édition du Triathlon de Valleyfield sur le superbe site du parc Delpha-Sauvé, situé entre la baie du lac Saint-François et le vieux canal de Beauharnois.  Malgré le mercure qui dépassait les 30 degrés, 1409 triathlètes, duathlètes et coureurs s’étaient déplacés pour l’occasion. C’est 265 athlètes de plus que l’an dernier.  Par le fait même, certains athlètes compétitifs étaient présents pour participer à la Coupe du Québec en duathlon ou au championnat provincial en triathlon olympique (18 ans et plus, U13, U15).  Luc Girard, organisateur de l’événement, a qualifié cette 10e édition de vif succès et avec raison!

Le Triathlon de Valleyfield a bien progressé depuis 2002 (1ère édition) où seulement 250 participants avaient pris part à l’événement.  Une décennie plus tard, ce nombre correspond plutôt au nombre de bénévoles impliqués.  Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas, puisque plusieurs améliorations ont été apportées en 2012.  En nouveauté, un trajet de natation repensé, un parcours de course simplifié, une aire de transition élargie et un parcours de vélo repavé.  En effet, pour le plus grand bonheur des cyclistes, la ville a injecté 45 000$ à la réfection des rues.

Le comité organisateur du Triathlon a généreusement remis tous les profits à la Fondation de l’Hôpital du Suroît.  Et, c’est sans compter les courses à pied de 5 et 10 km.  Ces courses étaient en l’honneur de Robert Sauvé, un homme qui a œuvré à promouvoir l’activité physique et qui a été président du Club de course L’Astragale.  Celui-ci était d’ailleurs sur place pour participer et faire un bref discours d’avant course.  L’argent recueilli bénéficiait à un organisme régional au service des gens atteints du cancer : ENSEMBLE, COURONS VERS LA GUÉRISON.

Au-delà des dons charitables, 6000$ en bourses ont été donnés aux gagnants, des médailles ont été attribuées aux 3 premiers de chaque catégorie et de nombreux prix de présence ont été offerts (vélos Argon, coffres de toît Cargotek, wetsuits et visières de natation de Sentiers Plein-Air).  Il faut dire que les commanditaires avaient le cœur sur la main!  La Banque Nationale, par exemple, a joué un rôle très important en offrant 35 000$.

Avant de conclure, le Triathlon de Valleyfield ne cesse de s’améliorer grâce à Luc Girard, au comité organisateur, aux bénévoles dynamiques et aux multiples commanditaires.  Merci à tous ces gens pour leur implication et bravo aux athlètes qui ont relevé le défi!

Pour conclure, les nombreux participants ont clairement apprécié leur journée.  Ici-bas, des duathlètes et triathlètes ont gentiment accepté de témoigner de leur expérience positive au parc Delpha-Sauvé.  Il ne serait pas surprenant de les retrouver à Valleyfield en 2013!

“C’était une course impeccable. Moi, ce qui m’a le plus impressionné et qui est super important en vélo c’est le nouveau pavage qui a été fait dernièrement. Je crois que tous les athlètes ont apprécié de rouler en vélo de triathlon sur du pavage splendide. Longue vie au triathlon et duathlon de Valleyfield :-).” – Sylvie Charest, duathlète

“Valleyfield a une saveur particulière pour moi. J’y ai fait mon premier triathlon sprint en 2007, puis un suivant en 2009.  Maintenant, les participants se font plus nombreux, alors c’est bon signe.  Ce que j’apprécie: le parcours est facile à suivre pour les spectateurs et leurs encouragements savent nous stimuler tout le long de la course.  En général, j’’aime bien le parcours de course; le paysage est varié et joli, surtout le long du fleuve où les arbres nous offraient un ombrage plus qu’intéressant.  Le fait d’offrir des bourses attire un calibre d’athlètes intéressants. Stimulant!” – Isabelle Pelland, triathlète

“J’ai encore beaucoup apprécié l’événement. C’était ma deuxième expérience. Les deux fois en duathlon. Le site et les parcours sont supers, vraiment.  Je donne un beau 9 sur 10 à l’événement et merci à tous les bénévoles organisateurs.  Et un gros point positif pour les belles bourses !!! Merci.”  – Jonathan Tremblay, duathlète

“C’était ma première expérience de triathlon, mais avec toute l’organisation, je me suis sentie bien encadrée et j’ai vraiment appréciée le tout!” – Charlotte Jacquemin, triathlète

“Je crois que le calibre des athlètes qui ont participé aux différentes épreuves démontre clairement la réussite de cet évènement. Beau parcours et belle organisation égale une réussite et ça donne envie d’y revenir.  À l’an prochain duathlon de Valleyfield! Je suis aussi bien d’accord avec pour dire que c’était très agréable de rouler sur un beau pavage.”  – Stéphanie Simpson, duathlète

“J’adore ce triathlon pour plusieurs raisons.  C’est une organisation composée de passionnés qui sont constamment à la recherche de nouvelles façons d’améliorer l’événement. Le meilleur exemple est le remaniement du parcours qui, au cours des dernières années, a su accommoder un nombre de plus en plus grands de compétiteurs. Cette année aussi, une aire de transition plus grande et une section de route nouvellement repavée.  De plus, j’aime la fébrilité qui règne lors de cet évènement. Le parcours permet de repasser à maintes reprises auprès de l’aire de transition et des nombreux supporteurs qui ne sont pas avares d’encouragements! C’est très motivant!  Une autre belle caractéristique est que les 5 premiers de chaque épreuve reçoivent des bourses en argent, ce qui favorise à mon avis le calibre et le dépassement des participants! Bravo pour cette initiative et merci aux commanditaires!”  – François Lefebvre, triathlète

C’était ma véritable première course à Valleyfield et c’était une bonne organisation.  C’était très bien. Tous les services sont centralisés, un parcours très bien indiqué, un site qui peut accueillir beaucoup de participants et on ne se sentait pas dans les pattes de personne.” – Frédéric Chénard, duathlète

“J’ai trouvé l’accueil des bénévoles très chaleureux, tout au long de la journée.  J’ai aimé la rapidité pour recevoir son dossard et se faire marquer, puis la collation après les épreuves. C’est un beau parcours qui permet à tous les participants et ce, peu importe le calibre, d’avoir du plaisir…” – Dominic Hébert, triathlète

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *