Montréal, 25 juillet 2012 – À la mi-juin, la triathlonienne Kathy Tremblay a reçu la confirmation que sa candidature avait été retenue au sein de l’équipe canadienne qui sera aux Jeux olympiques de Londres. Avant même le coup de départ de l’épreuve féminine qui sera disputée le 4 août, la sélection de la Québécoise est déjà une victoire en soi.

En effet, tout n’a pas été rose au cours des quatre dernières années pour la vétéran de l’équipe canadienne. L’athlète de 30 ans a glissé dans les classements internationaux. Régulièrement dans le Top-10 , l’athlète se classait désormais dans le Top-30. Malgré cela, Tremblay n’a pas lancé la serviette est c’est par la grande porte qu’elle a mérité son billet pour la capitale britannique.

À la mi-avril, elle terminait huitième de l’étape de Sydney comptant la Série mondiale. Un Top-8 était nécessaire dans les trois premières épreuves de ce circuit pour répondre aux critères de sélection olympique. Après ces trois compétitions, Tremblay a été la seule Canadienne à réussir cet exploit, Paula Findlay étant déjà qualifiée d’office l’année précédente.

La preuve que ce résultat n’était pas un coup de chance, la semaine suivante, Tremblay remportait la Coupe du monde d’Ishigaki, au Japon.

« Ce sont dans ces moments où j’ai le plus appris dans ma carrière et il n’y a aucune de ces décisions que je regrette aujourd’hui, affirme la principale intéressée. C’est en passant à travers ça que je peux vivre pleinement les beaux moments et ça fait partie du cheminement. Il n’y a aucun athlète qui peut se rendre au haut niveau sans trébucher. Un gagnant, tu le remarques au nombre de fois où il se relève. J’ai été chanceuse, car j’ai été bien entourée. »

En parlant de son entourage, l’athlète fait notamment référence à son entraîneur Alex Sereno, qui est revenu superviser son travail à la fin de la saison dernière, lui qui l’avait épaulée au début de sa carrière internationale.

« C’est le fun de pouvoir boucler la boucle avec lui. Lorsque tu aimes ce que tu fais, ça te permet d’atteindre les plus hauts niveaux et de surmonter les obstacles. Je fais avant tout du triathlon parce que j’aime ça. Il faut s’avoir s’organiser et je gère le tout un peu comme une compagnie. Je suis entourée par une super équipe », poursuit-elle.

Bien dans son corps et dans sa tête

À défaut de se fixer des objectifs de classement, Kathy Tremblay a plutôt des objectifs de « sensations », notamment de revivre celles de ses courses de Sydney et Ishigaki.

« Je veux être capable de maîtriser tous les petits éléments. Si je fais ça, je vais courir tellement vite et j’atteindrai un objectif de performance. J’ai du talent et je dois tout mettre ensemble. Par contre, c’est moi qui dois le faire, car ça n’arrivera pas comme par magie. »

La Québécoise a mis de côté la quête incessante d’une médaille olympique pour la remplacer par quelque chose de plus durable : le bonheur.

« Une médaille, c’est quelque chose de matériel, alors je pense qu’il faut atteindre le bonheur à travers ce cheminement. Je vois ça comme une balance où il faut trouver un juste milieu. C’est ce qui est le défi et c’est ce que je vis en ce moment », précise celle qui s’entraîne en moyenne 25 heures par semaine au rythme de trois entraînements par jour.

Entre les entraînements de natation, vélo et de course à pied, l’athlète de Pincourt a ajouté des séances de Pilates, une discipline qu’elle pratique depuis deux ans.

« Ça m’apprend à être consciente de mon corps et c’est ensuite plus facile de reproduire des sensations. Je n’avais pas ça avant, alors ça m’a aussi beaucoup aidée. »

Kathy Tremblay quittera pour la capitale britannique à la fin du mois de juillet.

-30-

Informations :
Sébastien Gilbert-Corlay, Directeur technique/communications
sgilbert-corlay@www.triathlonquebec.org
514-252-3121

Rédigé par Sportcom pour Triathlon-Québec

Kathy Tremblay participera à ses 2 e Jeux Olympiques en carrière, cet été à Londres. Toute l’équipe de triathlon Québec tient à saluer ses performances sportives exceptionnelles.
Son succès est largement mérité. C’est en travaillant avec persévérance, ténacité et abnégation que Kathy a réussi à atteindre le niveau compétitif le plus élevé. Elle est un modèle et une source de fierté pour tous les triathlètes.
L’équipe de triathlon Québec est fière d’appuyer le développement et l’excellence dans le triathlon, et ce, de la petite école jusqu’au podium!
Félicitation Kathy!

Québec, 10 mai 2012 — M. Pierre Fitzgibbon, président et chef de la direction d’Atrium Innovations, a annoncé aujourd’hui un investissement de 90 000 $ sur une période de trois ans au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec. Dans ce cadre l’entreprise en a également profité pour remettre 6 bourses de 4 000 $ à des étudiants-athlètes forts prometteurs durant une cérémonie tenue au siège social de la compagnie à Québec.

Chef de file de l’industrie des produits de santé naturels et leader dans le domaine de la santé nutritionnelle, Atrium Innovations se réjouit de ce nouveau partenariat avec la Fondation de l’athlète d’excellence : « Pour notre entreprise, ce mariage avec des étudiants-athlètes dont la santé est un atout essentiel pour performer sur les scènes nationales et internationales est tout-à-fait naturel. La santé, le leadership et l’excellence sont des valeurs communes que nous partageons avec les boursiers que nous parrainons. » a déclaré M. Pierre Fitzgibbon.

De son côté, le président de la Fondation M. Claude Chagnon se dit très heureux d’accueillir un nouveau commanditaire de la trempe d’Atriums Innovations : « Cette jeune et prospère entreprise québécoise connaît une belle croissance et nous sommes très heureux de pouvoir compter sur leur désir de redonner à la communauté en s’impliquant auprès de la relève sportive de chez nous. En investissant ce montant au sein de la Fondation, Atrium Innovations contribuera à faire une différence autant dans le parcours sportif qu’académique des étudiants-athlètes qu’elle appuie financièrement. »

Les six boursiers sont âgés entre 20 et 24 ans et ils étudient ou ont pour la plupart un projet d’après-carrière relié à la santé, voici leurs profils :

Élisabeth Albert / Patinage de vitesse courte piste et cyclisme sur route

25 avril 1992  – Québec – Catégorie Élite

  • Médaillée d’or au relais 3 000 m, de bronze au 1 000 m et au 500 m et 4e au super 1 500 m aux Jeux du Canada 2011 dans la catégorie U-19
  • Médaillée de bronze au 106 km au Championnat canadien 2011 de cyclisme sur route dans la catégorie U-23
  • Étudie en médecine à l’Université de Sherbrooke

 

Mélanie Blouin / Athlétisme – saut à la perche

14 juillet 1990 – Québec – Catégorie Élite

  • 8e aux Universiades 2011 disputée à Shenzhen en Chine
  • Étudie en nutrition à l’Université Laval

 

Manon Létourneau / Triathlon

23 mai 1987 – St-Nicolas – Catégorie Élite

  • 18e à la Coupe du monde d’Edmonton et 37e à la Coupe du Monde Tiszyvaros en Hongrie en 2011
  • Bachelière en kinésiologie, elle étudie présentement en génie civil à l’Université Laval

 

Rémi Pelletier-Roy / Cyclisme sur piste et sur route

4 juillet 1990 – Longueuil – Catégorie Élite

  • Médaillé d’or au sprint 500m au Challenge Sprint Canada 2011 disputé à Québec
  • Étudie en médecine à l’Université Laval

 

Frédérique T. Lambert / Racquetball

27 mars 1992 – Montréal – Catégorie Excellence

  • Médaillée d’argent en simple au Championnat panaméricain senior 2012 disputé à Temuco au Chili
  • Excellente étudiante (côte R de 34,793), elle étudie en sciences de la nature au Collège de Maisonneuve.

 

Antoine Valois-Fortier / Judo

13 mars 1990 – Montréal  – Catégorie Excellence

  • Médaillé d’argent à la Coupe du Monde 2012 d’Oberwart en Autriche
  • Étudie en sciences humaines au Cégep André-Laurendeau et étudiera en éducation physique et à la santé à l’UQAM en septembre 2012

 

À propos d’Atrium Innovations

Atrium Innovations Inc. est un leader mondialement reconnu dans la formulation, la fabrication et la commercialisation de produits de santé naturels scientifiquement éprouvés et cautionnés par les professionnels de la santé. La Société commercialise une vaste gamme de produits principalement auprès des professionnels de la santé et des magasins d’aliments naturels et spécialisés, en concentrant surtout ses efforts sur l’Amérique du Nord et l’Europe. Atrium se situe à la fine pointe de la science, de l’innovation et de l’éducation dans l’industrie des produits de santé naturels. Atrium compte plus de 1 100 employés et possède huit unités de production. Des renseignements supplémentaires concernant Atrium sont disponibles sur son site Internet à l’adresse www.atrium-innovations.com.

À propos de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec

La mission de la Fondation est de soutenir financièrement les étudiants-athlètes et de les appuyer dans leur poursuite de l’excellence en plus de contribuer à la promotion de modèles dans la société québécoise. La Fondation a distribué plus de 3,4 millions de dollars en bourses aux étudiants-athlètes au cours des cinq dernières années et distribuera en 2012 un minimum de 925 000 $. Visitez notre nouveau site web à faeq.com et aimez notre nouvelle page Facebook : FAEQ – Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

Sources :

Amélie Germain                                                  Annie Pelletier

Directrice des communications                  Directrice des communications

Atrium Innovations                                         Fondation de l’athlète d’excellence

418-652-1173 postes 330                             514-252-3171 poste 3538

ag@atrium-innovations.com                      annie.pelletier@faeq.com

 

(Photo : Manon Létourneau reçoit sa bourse de 4 000$ des mains M. Pierre Fitzgibbon (à droite), président et chef de la direction d’Atrium Innovations et de M. Mario Paradis (à gauche), vice-président et chef de la direction financière d’Atrium Innovations. (Crédit photo : NH Photographes).)

TORONTO — Les triathloniens et triathloniennes canadiens auront la chance de se mesurer contre les meilleurs athlètes au pays, en différentes catégories et à différents niveaux, dans le cadre d’une série de championnats nationaux à travers les différentes disciplines du sport.

Les dates suivantes viennent d’être annoncées par Triathlon Canada pour les Championnats Nationaux 2012:

Championnat national d’élite – Festival du Triathlon d’Edmonton – 8 juillet
(*En 2012, ce sera une épreuve à distance du sprint, limitée aux athlètes admissibles à concourir en circuit UIT)

Championnat national en catégories d’âges, disciplines olympique et sprint – Festival du Triathlon d’Edmonton – 8 juillet

Championnat national des moins de 23 ans (discipline olympique) – Coupe panaméricaine de Magog – 21 juillet

Championnat national de triathlon de longue distance – Magog, Québec – 22 juillet

Championnat national de duathlon en catégories d’âges – Festival du Triathlon de Toronto – 22 juillet

Championnat national junior, présenté par Teck – Apple Triathlon, Kelowna, C-B – 18 août
(*il y aura aussi une compétition de Coupe panaméricaine à Kelowna le 19 août)

Triathlon Canada est l’organisme directeur pour le sport du triathlon au pays, sport reconnu depuis 2000 comme épreuve olympique à médailles. Triathlon Canada se donne pour but d’appuyer, de cultiver, d’organiser et de développer le sport du triathlon et ses disciplines connexes au Canada. Pour en savoir plus sur Triathlon Canada, veuillez visiter le site Internet au www.triathloncanada.com.

*****

POUR EN SAVOIR PLUS :

Chris Dornan                                                 
Presse et relations publiques

Triathlon Canada

T: 281-703-4394

Samedi 5 mai, 2012, Amélie Kretz de Blainville, Québec, remporte le championnat Nord Américain junior féminin à Huatulco, Mexique.

Kretz est sortie de la natation dans le groupe des meneuses et a réussi à prendre la tête en sortant de sa transition. La partie vélo s’est déroulée sans incident. Elle fut accompagnée de 2 mexicaines et de 2 canadiennes sur ce parcours vallonné. À 3km de l’arrivée, il ne restait plus que la mexicaine Barraza à ses côtés. Profitant d’une montée, Kretz a alors porté une attaque que Barazza n’a pu répondre. La jeune québécoise a remporté le titre avec 34 secondes d’avance sur la mexicaine.

Amélie Kretz est soutenue par son club, Montréal Endurance, son équipe de management, TrimesTeam et ses commanditaires, Teschner, HED, Kiwami, Eload, Blueseventy, Trainerroad.com et Power2Max.