Articles

Cette fin de semaine se tenait la quatrième édition du mini-triathlon de New-Richmond en Gaspésie. C’est dans une atmosphère familiale que l’événement a accueilli ses 153 participants, un nombre record d’inscriptions.

Des gens de toute la grande région de la Gaspésie se sont déplacés vers le Complexe sportif Jean-Marie-Jobin de New-Richmond pour prendre part à l’événement. Même des vacanciers ont décidé de prendre du temps de leur séjour dans la région pour être du triathlon.

En plus des catégories Sprint homme, femme et équipe, l’événement offrait aux personnes voulant tenter une première expérience de faire un mini-triathlon. Aussi, un départ initiation était accessible aux plus jeunes, et ceux-ci avaient également droit à un parent accompagnateur durant le parcours de vélo et de course à pied. Finalement, cinq paratriathlètes ont également eu la chance de participer à l’événement en équipe.

Les 13 participants au départ initiation et les cinq au paratriathlon recevaient un certificat de participation.

Merci aux bénévoles et au comité organisateur de la ville de New-Richmond pour leur accueil et leur enthousiasme tout au long de la fin de semaine.

Pour sa vingt-deuxième édition, le triathlon de Gatineau a eu le droit à du soleil, de la chaleur et un record d’affluence avec 850 participants. On peut dire que l’évènement qui fait partie de la série Coupe du Québec Pro Circuit Endurance pour la saison 2013 a été à la hauteur des attentes!

« Nous avons eu 200 personnes de plus que ce que l’on prévoyait. Il a fallu qu’on fasse des ajustements de dernière minute, mais ce sont d’heureux problèmes », lance Éric Renaud, directeur de course en entrevue à Radio Canada.

Les organisateurs se sont assurés d’avoir tous les équipements nécessaires pour être en mesure de bien accueillir l’ensemble des athlètes. Une centaine de bénévoles étaient présents toute la fin de semaine pour encadrer les participants et assurer le bon déroulement de la journée.

C’est donc en ce samedi 6 juillet à 7h20 que le départ du triathlon olympique masculin a été donné sur les bords du Lac Leamy. Le port du wetsuit était interdit pour la natation puisque la température de l’eau variait entre 22,5 et 24 degrés Celsius.  Ce léger détail n’a pas empêché Yanik Leduc (4e  au général) de sortir premier de l’eau en 20:10 minutes.

Au final, c’est Martin Lamontagne Lacasse, qui fêtera ses 40 ans en octobre prochain, qui l’emporte en 1:59 :15. Il est suivi de près par Alexandre Boulé (1:59:46) et David Lacombe (2:00:18). Chez les femmes, c’est Leigh Pinard qui a remporté les grands honneurs avec un chrono de 2:14:43 devançant Lyzane Trépanier et Margaret Baile au fil d’arrivée.

Du côté du duathlon olympique, l’infatigable François Marceau remporte l’épreuve devançant de 30 secondes Jean De Guise. Doug Hayami termine 3e. Chez les femmes, c’est Véronique Legault qui l’emporte devant Marie Lapalme. Guylaine Gamache de Vaudreuil-Dorion complète le podium.

Place aux entreprises

Nouveauté cette année pour Gatineau, un triathlon sprint réservé aux entreprises. Cette épreuve a réuni une vingtaine d’équipes soit le double de ce que l’organisation avait prévu. L’objectif de ce volet est de promouvoir le sport dans les milieux professionnels. Cette initiative devrait se développer au sein des entreprises dans les années à venir. Un beau défi à se lancer!

Pour les triathlons U7 et U9, les organisateurs ont mis en place un système d’encadrement et un suivi personnel de chaque enfant, ce qui fût très apprécié. Effectivement, chaque enfant a pu avoir un bénévole attitré. Ce dernier attendait le jeune athlète en zone de transition pour le diriger et l’aider. D’autres bénévoles assuraient l’encadrement sur les différents segments du parcours. Une très bonne initiative à répéter.

À présent, nous vous donnons à tous rendez-vous l’an prochain, à Gatineau, pour un nouveau record de participation!

Samedi le 6 juillet dernier avait lieu la septième édition du triathlon de Saguenay. Au total 170 athlètes se sont donnés rendez-vous pour des épreuves U15, duathon Sprint et Olympique ou triathlon Sprint et Olympique. Il faisait, chaud, très chaud, si bien que la distance olympique a été plus difficile que prévue pour beaucoup d’athlètes qui on dû ralentir la cadence pour éviter les coups de chaleurs et la déshydratation. Une cinquantaine de bénévoles étaient présents et la journée s’est terminée dans une ambiance conviviale. Une équipe de Triathlon Québec était présente pour aider au niveau de la zone de transition et de la gestion des officiels. Un service de chiropractie sportive était offert gratuitement aux athlètes. Une équipe médicale était sur place et les services ambulanciers ont pu répondre très rapidement à un athlète qui a eu un coup de chaleur sans gravité sur la fin de son 10km de course sur distance olympique.

La natation se déroulait dans une rivière avec un très léger courant et la température de l’eau était à près de 20 degrés celcius: la combinaison isothermique restait donc permise puisqu’elle était inférieure à 22C (72F). Le parcours de vélo consistait en une boucle valonnée de 7.7 km répétée trois fois pour la distance Sprint et 5 fois pour la distance Olympique. La course à pied se faisait sur une piste cyclable avec quelques côtes légères.

Le prochain triathlon dans la région saguenéenne est le 10 août prochain: il s’agit du Triathlon Promutuel du Fjord de La Baie et les inscriptions sont ouvertes!

Voici ici l’album photo réalisé par Sébastien Lessard

 

Le 30 juin dernier se tenait le triathlon de l’Académie Sainte-Thérèse 2013. C’est un total de 359 athlètes qui ont pris part aux 311 départs de l’événement. La journée s’est déroulée comme un charme sous un soleil radieux.

L’événement offrait des départs dans une multitude de catégories. On a pu apercevoir des participants aux catégories sprints homme, femme et en équipe, U7 à U15, initiation 10 ans et plus ainsi qu’initiation de 6 à 9 ans. On a constaté cette année une baisse d’inscriptions en équipe mais pour laisser place à une hausse pour celles individuelles.

Aussi, il était fort intéressant de voir une équipe multi-générationnelle au départ du sprint équipe. Effectivement, une équipe était constituée du grand-père de 78 ans, du père de 43 ans ainsi que de la fille de 14 ans. L’équipe en était d’ailleurs à sa seconde participation et compte bien être présente à nouveau l’an prochain.

Il a également été des plus cocasses d’observer des lapins pour diriger les coureurs des catégories U11 et moins. Ceux-ci arboraient fièrement une casquette aux oreilles de lapin durant tout le parcours. Avec leur enthousiasme, ils ont non seulement dirigé mais sans aucun doute donné un regain d’énergie pour terminer la course.

Petite anecdote de fin de course; Le dernier participant du départ d’initiation 6-9 ans est revenu de son parcours de vélo accompagné de trois gardes-du-corps improvisés. En effet, comme il était le dernier arrivant, il était escorté par deux officiels de Triathlon Québec et du responsable à vélo. Ce petit homme est arrivé tout sourire avec ses hommes forts. Une superbe image!

Félicitations à tous les athlètes qui ont participé à ce bel événement ainsi qu’au comité organisateur et aux bénévoles. On se retrouve sans contredit l’an prochain.

Fin de semaine de grandes premières samedi et dimanche dernier alors que les triathlons d’Amqui et de Victoriaville faisaient leur entrée dans le calendrier de Triathlon Québec.

La ville d’Amqui en Gaspésie était fière d’offrir le seul triathlon de distance olympique à l’est de Québec. L’organisateur Michel Fugère et son équipe ont relevé un défi de taille en offrant un événement de qualité dès sa première édition. La course était aussi l’hôte de la finale régionale qualificative pour les Jeux du Québec de 2014.

L’ensemble des courses jeunesse, sprint et olympique ont réuni plus d’une centaine de participants sur les bords du lac Bossé. Malgré le temps pluvieux, une foule de supporteurs s’est pressée à la ligne d’arrivée pour encourager l’ensemble des participants dans une ambiance très chaleureuse. Un cadre idyllique promis à un bel avenir dans le sport.

Le lendemain c’était au tour de Victoriaville d’accueillir ses premiers triathlètes. L’organisme Le Grand Défi y a mis toute la gomme pour leur entrée dans l’univers du triathlon et du duathlon. Dans le but d’assurer une qualité d’eau optimale, un bassin artificiel a été creusé quelques jours avant la course. Des bourses ont aussi été offertes aux gagnants hommes et femmes de chaque catégorie. Les résultats furent à la hauteur de leurs espérances car plus de 400 athlètes sont venus prendre part à la compétition. Un chiffre époustouflant pour une première édition. Voyez le vidéo de l’événement.

Amqui et Victoriaville nous ont offert deux nouveaux triathlons au Québec. C’est grâce à des villes impliquées, à des organisateurs de courses passionnés et à des bénévoles motivés que le triathlon et le duathlon continueront à se développer à travers toute la province.

 

à droite, Christian Lepage

Christian Lepage est directeur des loisirs à Port Cartier depuis fort longtemps. Et il faut le dire, c’est une source d’énergie à l’origine d’une multitude de projets sportifs depuis de nombreuses années. Parmi ceux-ci, le triathlon de Port Cartier, qui en est à sa 21ième édition et qui rassemble plus de 350 athlètes de tous âges dans une communauté de 7000 âmes.

Triathlon et pêche au saumon

L’événement est doté d’une zone de transition intérieure située dans un complexe sportif. Le parcours est idéal pour s’initier en toute sécurité. Le parcours de vélo passe au dessus de deux ponts qui surplombent une rivière à saumon très prisée.

Lors de la journée de la course, toutes les distances adultes sont faites le matin, et en après-midi se tiennent les finales des jeux du Québec. La natation se fait en piscine dans un bassin de 25 mètres où s’entraîne notamment le club de natation de Port Cartier (Les cachalots, entraîné par Isabelle Roy) qui fait un excellent développement chez les jeunes de la région qui s’illustrent régulièrement sur la scène provinciale.

Des jeunes athlètes talentueux

La Côte Nord reste un bassin de développement d’athlètes talentueux dans plusieurs sports, tels que le judo et la natation… et notamment le triathlon. De jeunes espoirs pointent le bout de leur nez et commencent réellement à se distinguer sur la scène : par exemple Charles Paquet et Étienne Bolduc sont deux exemples concrets d’athlètes en plein développement et qui participent à la Coupe du Québec Pro Circuit Endurance qui se déroule cette fin de semaine à Drummondville. Ces deux sont maintenant dans les catégories U17 élite.

Triathlon Québec est heureuse de pouvoir être présente à Port Cartier cette année afin de témoigner du soutien de la fédération à une organisation déjà bien huilée. Un gros merci à Christian Lepage et son équipe pour leur accueil chaleureux et leur implication dans développement du triathlon et des saines habitudes de vie.

 

Le défi Optimiste de Lachine, qui en était à sa 9ème édition, a commencé sous un ciel variable et une température fraîche. Suffisamment fraîche pour que l’eau de la piscine ne dépasse pas les 17 degrés et que les distances de natation soient réduites de 500m à 200m pour les adultes. Chez les plus jeunes (U11 et initiations), la natation a même été annulée: décision judicieuse pour un événement d’initiation où personne ne porte de combinaison isothermique. Lors du départ des adultes, nous avons d’ailleurs eu droit à des cris de surprise pendant le saut à l’eau des athlètes et des fourires de la foule. Belle ambiance et excellent réveil pour un dimanche matin! Après quelques longueurs en piscine et une transition à vélo sous la supervision des officiels de course, la chaleur regagnait le corps des athlètes de l’intérieur, mais aussi de l’extérieur. Le soleil à fini par se lever pour accueillir les participants à la ligne d’arrivée, où une médaille était remise à tous, peu importe leur classement.

Pour ceux qui ne le connaisse pas, le Défi Optimiste de Lachine est l’un de ces événements parfaits pour se familiariser au triathlon. Les distances et la cadre initiatique a été pensé pour ceux qui en sont à leurs premières armes avec le triathlon: une natation en piscine, un vélo et une course à pied sécuritaire. Et des distances vraiment accessibles.

Grâce notamment à l’implication de Pierre Lauzon et Ghislain Melançon, 2 personnes passionnément impliquées dans le monde du triathlon depuis de nombreuses années, on peut facilement affirmer que le défi Optimiste de Lachine 2013 a encore cette année été un franc succès.

  • Près de 400 participants, dont une majorité en étaient à leur premier triathlon
  • Des volets jeunesse et scolaires très courus par les organisations scolaires et les parents
  • Des bénévoles pro-actifs et souriant!
  • Et un esprit familial, convivial et participatif des plus dynamique

Un gros BRAVO et MERCI aux personnes et aux organisations qui contribuent à faire bouger les jeunes dans le plaisir et le cadre du triathlon.

La température a joué un vilain tour aux 1400 participants de la 2e Coupe du Québec Pro Circuit Endurance au Triathlon de Mont Tremblant, alors que les épreuves de triathlon sprint et olympique ont été transformées en duathlon.

C’est la température de l’eau qui était à 10.5 degrés celsius, soit 2.5 degrés plus bas que la limite autorisée par la Fédération internationale de Triathlon (ITU), qui est la cause de ce changement. Ceci étant dit, jamais un duathlon n’aura eu autant de participants sur la ligne de départ!

Plusieurs triathlètes ont souffert de ce changement d’épreuve, surtout ceux dont la course à pied n’est pas leur force, en plus de l’enchaînement course-vélo qui n’est pas une habitude chez eux. Comme quoi le duathlon est un sport en soi qui nécessite une préparation bien différente que le triathlon.

Le gagnant David Lacombe traversant l'arche d'arrivée. Crédit photo: Steve Lynch

Au duathlon olympique, le gagnant David Lacombe a terminé avec une confortable avance de deux minutes sur son plus proche poursuivant. Il a reconnu avoir souffert lors de l’épreuve: ” Ça faisait quatre ans que je n’avais pas fait de duathlon. C’est tellement dur pour les jambes! ” raconte-il essoufflé après l’arrivée.

Jérôme Bresson, incommodé par une blessure à la jambe depuis plusieurs mois, et Andrew Armstrong terminent respectivement 2e et 3e au général.

Chez les femmes, Peggy Labonté remporte les grands honneurs 30 secondes devant Juliane Lacroix. Le podium est complété par Caroline Boiselle, qui termine à 39 secondes de la seconde place.

Les médailles de participation étaient déjà identifiées au 5i50 de la série Ironman.

L’année prochaine le triathlon de Mont Tremblant sera officiellement une course 5i50 de la série Ironman. Il s’ajoutera aux trois autres événements de la série à Tremblant, soit le Ironman 70.3, le championnat nord-américain Ironman Mont-Tremblant et le championnat du monde Ironman 70.3.

La prochaine épreuve de la série Coupe du Québec Pro Circuit Endurance dans la catégorie triathlon olympique est samedi prochain le 15 juin au triathlon FBL de Drummondville.

 

Vendredi le 7 juin 2013, la veille de la course, la température de l’eau au centre du lac est à 10,5 degré Celsius.
La température de l’air prévue pour demain est de 11 degrés Celsius.
Avec les grands vents et la basse température l’eau est passée de 14c hier à moins de 11c aujourd’hui ou 51.8F. Au centre du lac, la température est de 10.5f ou 49F. La natation est annulée pour les deux événements. La température minimale requise par Triathlon Québec, Triathlon Canada et la Fédération Internationale de triathlon est de 13c.

Selon la réglementation internationale, toute température de l’eau inférieure à 13 degrés Celcius provoque automatiquement l’annulation de la natation, peu importe la distance.

Les triathlons sont donc automatiquement remplacés par des duathlons.

Les distances sprint seront les suivantes:
5km de course à pied, 20km de vélo puis 2,5km de course à pied.

Les distances olympiques seront les suivantes:
10km de course à pied, 40km de vélo puis 5km de course à pied.

Voir page 17 du document suivant:
https://www.triathlon.org/uploads/docs/itusport_competition-rules-2013_final.pdf

Toutes les questions pourront être posées sur le site même du triathlon aujourd’hui, ce soir et demain. Les officiels de course ainsi que les organisateurs de l’événement répondront à vos questions.

Le pointage de la Coupe du Québec Pro Circuit Endurance sera fait en fonction de l’épreuve à laquelle l’athlète est inscrit.

Ceux qui sont inscrits au Triathlon Olympique, le pointage sera comptabilité comme tel, c’est-à-dire pour le triathlon olympique.

Ceux qui sont inscrits au Duathlon Olympique, le pointage sera comptabilité comme tel, c’est-à-dire pour le duathlon olympique.

Ce sera une grande première pour Victoriaville. En effet, la Ville de “Victo”, qui a su se distinguer dans l’organisation d’événements éco-responsables accueillera donc un tout nouveau triathlon accessible à tous.

Organisé par le Grand Défi de Victoriaville, le triathlon de Victoriaville offrira des épreuves sur distance olympique, sprint, initiation, duathlon ainsi un défi entreprise en équipe durant  la fin de semaine du 29-30 juin 2013.

Depuis l’été 2012, l’équipe de Triathlon Québec a rencontré les organisateurs du Grand Défi à quelques reprises. Cet événement s’annonce prometteur et il sera une grande première pour la ville de Victoriaville, une pionnière dans l’organisation événementielle écoresponsable..

Voyez dans le calendrier des événements le lien pour le site Internet de l’événement ainsi que les détails pour l’inscription.