Articles

La ville de Nottingham, en Grande-Bretagne, était l’hôte aujourd’hui d’une étape de la Série Mondial de triathlon par Relais mixte.

Les Québécois Alexis Lepage et Amélie Kretz complétaient le quatuor canadien, qui a livré une solide performance, aussi formé de Joanna Brown et Michael Lori.

La course avait été transformée en un duathlon (1.5 km de course, 7 km de vélo et 1.5 km de course) en raison de la mauvaise qualité de l’eau.

L’étape d’aujourd’hui faisait partie des courses comptant pour la sélection olympique de l’épreuve de relais, en vue des Jeux Olympique de Tokyo en 2020.

C’est Joanna Brown, qui s’est élancée la première. À la première transition, elle était cinquième avant de se placer en troisième place lors de la deuxième transition, position maintenue jusqu’au relais donné à Michael Lori.

Ce dernier avait réussi à améliorer la position de son équipe, étant en deuxième place lors de la première transition, mais il est sorti en quatrième position à la seconde. Finalement, lorsque Lori a donné le relais à Amélie Kretz, l’équipe était en sixième place.

La Québécoise a réussi à remonter en cinquième place lors de la première transition. Elle a fait une superbe remontée lors de la portion vélo, et elle a pris la seconde place à la sortie de la deuxième transition. En donnant le relais à Alexis Lepage, Amélie Kretz était cinquième.

Dans la portion finale du relais, Lepage a pris le quatrième rang lors de la première transition avant de sortir de la portion vélo en cinquième place. Le québécois a réussi à remonter l’écart qu’avait creusé l’allemand qui le précédait pour terminer la dernière portion et la course en quatrième place.

Au final, les Britanniques ont pris la première marche du podium, ayant eu une confortable avance tout au long de la course. Les Suisses et les Français ont terminés respectivement en deuxième et troisième position.

Rejoint au téléphone, Alexis Lepage était très heureux du résultat: « Je suis fier de mes coéquipiers, ce fut un bel effort collectif. Nous avons étés dans la game tout le long de la course ».

Au sujet de la quatrième place qui s’est décidé dans les derniers moments de la course (alors que le québécois à doublé l’athlète Allemand), Lepage à dit: « Je l’ai laissé prendre les devants au début de la course à pieds, je savais que j’avais des bonnes jambes. Tout s’est joué au sprint à 200 mètres de l’arrivée ».

Classement final

POSITIONÉQUIPETEMPS FINAL
1Great Britain01:23:13
2Switzerland01:23:55
3France01:24:03
4Canada01:24:25
5Germany01:24:28
6Italy01:24:49
7New Zealand01:24:55
8Australia01:25:17
9Netherlands01:25:55
10United States01:27:10
11Mexico01:28:19
12Belgium01:29:15
13Spain01:30:03
14Japan01:32:25

Quatre québécois seront du départ de la Coupe du Monde de Huatulco au Mexique ce dimanche.

Amélie Kretz et Karol-Ann Roy seront les deux seules canadiennes en lice alors que Charles Paquet et Alexis Lepage seront accompagnés de sept autres canadiens.

La chaleur et l’humidité seront certainement les plus gros défis des athlètes qui s’aligneront sur une distance sprint, dans cette année cruciale de qualification olympique.

Bonne chance à nos athlètes élites!

L’ITU a rendu disponible cette semaine la liste officielle des athlètes élites qui prendront le départ à Montréal le 29 juin, dans le cadre des Séries mondiales de triathlon ITU.

Quatre athlètes canadiens en font partie, notamment le québécois Alexis Lepage et l’ambassadrice du Triathlon Mondial Groupe Copley, l’athlète ontarienne Joanna Brown. Plusieurs autres canadiens participeront quant à eux à la Coupe continentale de triathlon sprint CAMTRI.

La liste de départ des athlètes qui compétitioneront au Parc Jean-Drapeau dans le cadre des Séries mondiales de paratriathlon ITU est également disponible. Venez les voir performer gratuitement le 28 juin 2019!

Amélie Kretz a signé un temps de 59 minutes et 27 secondes lors de la Coupe du monde de Cagliari, en Italie, ce qui lui a valu le 17e échelon de cette course remportée par la Britannique Sophie Coldwell (57 min 57 s).

Du côté des hommes, Alexis Lepage n’a pas été en mesure de terminer l’épreuve après avoir complété un seul tour de vélo.

La Coupe du monde se poursuit à Huatulco au Mexique dans trois semaines.

Triathlon ITU – Série Mondiale

Montréal, QC – Alexis Lepage, le seul représentant québécois, s’est classé au 29e rang de la septième étape des Séries mondiales de l’Union internationale de triathlon (ITU) dimanche, dans le Vieux-Port de Montréal.

Le Montréalais a affiché un temps de 1 h 51 min 48 s après avoir parcouru la distance olympique du triathlon, soit 1,5 kilomètre de nage, 40 kilomètres de vélo et 10 kilomètres de course à pied.

« C’était vraiment une belle expérience honnêtement de courser devant ma famille et mes amis, la foule qui m’encourageait, c’était vraiment touchant aussi. Partout dans le parcours, du début à la fin, il y avait des gens qui criaient mon nom. C’était vraiment incroyable! » a mentionné l’athlète originaire du quartier Rosemont.

L’Espagnol Javier Gomez Noya l’a emporté grâce à un chrono de 1 h 47 min 50 s. Il a été accompagné sur le podium par le Norvégien Kristian Blummenfelt (1 h 48 min 05 s) et le Sud-Africain Richard Murray (1 h 48 min 42 s).

Samedi, chez les femmes, l’Ontarienne Joanna Brown (2 h 00 min 23 s) a obtenu son meilleur résultat en carrière avec une quatrième place. L’Albertaine Paula Findlay (2 h 7 min 53 s) a pris la 21e place.

C’est l’Australienne Ashleigh Gentle (1 h 59 min 04 s) qui s’est imposée. Flora Duffy (1 h 59 min 27 s), des Bermudes, a fini deuxième et Andrea Hewitt (1 h 59 min 48 s), de la Nouvelle-Zélande, troisième.

6e étape de la Coupe du Québec Triathlon

Le Triathlon International de Montréal a été l’occasion pour des athlètes amateurs de compétitionner aux côtés de l’élite mondiale. Dame nature n’a pas fait de cadeau à nos athlètes lors de la 6e étape de la Coupe du Québec. Cette épreuve était le championnat québécois – Sprint avec sillonnage.

Chez les hommes, le podium est composé de Simon B. Lalonde, Thomas Bilodeau et Cédric Beaulieu. Chez les femmes, c’est Ariane Lalancette, Chelsea Raymond et Myriam Michaud qui remporte les grands honneurs.